No pain, no gain ♦ Ira & Vianney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   Jeu 19 Jan - 16:14


No pain, no gain

Ira & Vianney


La rue et le vent glacial, les passants et leurs sourires condescendants, les taxis qui klaxonnaient en tous sens, les pigeons voraces, les chiens promenés par les grand-mères qui n’avaient, semblait-il rien de mieux à faire ; c’était, comme toujours, la vue habituelle qu’il lui était donné de contempler depuis sa petite couverture rouge, usée et trouée de longue date. Vianney était là, assis à même le trottoir dans le courant d’air qui venait lui glacer l’échine. Il faisait froid, et même si cela avait été prévisible pour un mois d’hiver, ce n’était en rien quelque chose qu’il était capable d’apprécier, alors que cela lui donnait bien plus de mal pour se trouver un endroit à l’abri et se réchauffer. Il était là, à regarder la vie passer devant lui, sous ses yeux cernés de rouge et parfois gonflés ; ce n’était pas franchement quelque chose qu’il appréciait non plus, cette vie, c’était un peu plus comme un regard distant, un regard qui contemplait tout ce qu’il ne pourrait jamais avoir, avec au moins la sagesse de ne pas se leurrer dans des rêves idiots. Vianney, c’était aussi cet homme-là qui ne cherchait plus à rêver ; il avait sa petite vie, un peu triste et monotone, mais après tout, cela ne lui était même pas d’une importance quelconque.

Il soupira, le vent venant toujours plus le glacer sur place, songeant que s’il restait là encore une heure de plus, il ne pourrait peut-être même plus bouger. De toute façon, c’était bientôt l’heure ; il avait guetté l’horloge digitale affichée devant la pharmacie qui se tenait en face de lui, et il avait rendez-vous, alors il valait sans doute mieux pour lui de ne pas trop traîner. Vianney se releva avec quelques difficultés, il était toujours en piteux état, mais pour le moment, son visage n'avait plus de marques apparentes de blessures. A vrai dire, il était bienheureux d'avoir un ami qui était capable de le soigner, sans quoi il aurait probablement été méconnaissable, après le nombre de fois assez impressionnantes où il avait fini le nez cassé ou avec des bleus sur la figure. En revanche, il avait encore des sensations désagréables dans sa jambe gauche, mais elles n'étaient pas dues à un coup mal placé. Et elles n'étaient aussi potentiellement pas réelles.

Vianney roula sa couverture avant de la rentrer tant bien que mal dans son petit sac à dos. Il n'avait pas grand chose, pas trop d'argent et encore moins de volonté. A vrai dire, il ne savait pas tout à fait comment son corps pouvait encore encaisser après tout ce qu'il lui infligeait ; même avec les soins médicaux qu'il pouvait parfois recevoir, c'était assez déroutant pour lui de se dire qu'avec toutes les drogues, l'alcool et les coups qu'il se prenait, il était encore debout, il était encore en vie. Il soupira de nouveau, lassé de ce genre de questions alors qu'il aurait tout aussi bien pu mourir que cela lui aurait été égal. Il fit son chemin en silence dans les rues, à regarder les jolies devantures de magasins qui ne lui inspiraient rien de plus qu'une indifférence à peine feinte. Cela faisait longtemps maintenant, qu'il n'avait plus trouvé un réel intérêt pour quelque chose.

Vianney arriva finalement devant le bar miteux où il avait rendez-vous dans quelques minutes. Il faisait déjà nuit depuis bien une demi-heure dehors, et la soirée promettait d'être longue. Il annonça sa présence à la serveuse qui le salua ; elle le connaissait bien, et elle savait pourquoi il était là. Ici, c'était l'un des habitués qui venait pour se battre, histoire de gagner la maigre somme qui lui permettrait d'acheter sa cam, et c'était tout. Il n'avait réellement besoin de rien d'autre, alors il avait installé sa routine comme ça, et cela ne changeait pas grand chose pour lui de toute manière. Il était assez doué pour les combats, et il fallait dire qu'il en voulait quand il avait un adversaire digne de ce nom en face. Vianney alla prendre place sur une chaise du bar, et rapidement, la jeune femme lui offrit un verre.

“This one's for me” fit-elle avec son sourire trop maquillé. Mais elle était gentille, et elle semblait comprendre avec plus de sympathie que les autres, ce qui se passait dans la vie de l'homme qu'elle avait en face. Vianney la remercia d'un geste de la tête, et il n'attendit pas trop longtemps avant de faire sa petite ligne de poudre sur le comptoir, et de l'aspirer à la paille en se bouchant une narine. Ici, ce n'était pas un secret, et de toute manière, il le portait sur son visage. Au moment où il releva la tête pour regarder l'horloge qui était sur le mur, il entendit la porte du bar s'ouvrir, un homme s'engouffrant à l'intérieur dans une bourrasque glacée. Et cet homme-là, c'était justement celui qu'il attendait.

“Hey buddy, how are you doin' ?”









made by Winter Soldier


Dernière édition par Vianney Reynolds le Mer 25 Jan - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   Dim 22 Jan - 2:00

Le problème quand l'argent se met à s'accumuler de façon grandissante sur son compte en banque, peu importe si c'est fait de manière plus ou moins légale, c'est qu'on en veut toujours plus. C'est le cas d'Ula, depuis un moment, et maintenant, c'est aussi le cas d'Ira. Il n'a aucunement envie de perdre sa maison, pas encore une fois. Ni de se retrouver, lui et le reste de sa famille, sans rien. C'est pourquoi, quand Vianney, son partenaire de boxe lui a parlé de ces combats, il n'a pas vraiment réfléchi à deux fois avant d'accepter. Il est bon, il est puissant, et même si sa vitesse commence à baisser, il arrive largement à compenser par sa technique affinée depuis des années. Et même si la consolation est maigre, c'est toujours ça à prendre pour payer les vaccins de sa chienne, Eufrat, restée sagement à la maison pour la soirée.

Sac de sport en bandoulière et mains enfoncées dans les poches, Ira descend la rue jusqu'au bar où Vianney lui a donné rendez-vous. Il n'est jamais venu dans le coin, et d'un côté, c'est peut-être mieux comme ça. C'est franchement pas un quartier où il traînerait sa nièce. Enfin, quand faut y aller, faut y aller.

Il pousse la porte, et repousse sa capuche avant de passer une main dans ses cheveux. Ses yeux balayent la pièce. Y a déjà pas mal de monde, des mecs qui l'impressionnent par leur carrure et d'autres juste par la tête qu'ils ont, ou qu'ils font quand il passe devant eux. Il finit par repérer Vianney, la tête penchée sur le comptoir. Pas besoin de s'approcher pour savoir ce qu'il est en train de faire, alors il attend qu'il se redresse pour le rejoindre et lui donner une accolade amicale sur l'épaule.

« Hey mate », il sourit, et s'assoit à côté de lui.

Ça l'embête de le voir comme ça. Vianney est un brave type, il mérite pas d'être dans cette situation, et Ira se fait la promesse de lui proposer de dormir dans la chambre d'amis après cette soirée. Au moins pour cette nuit.

« Good, thanks. »

Après un signe de la main à la serveuse, il commande une bière, une Guinness et se tourne vers son ami. Ouais, c'est devenu son ami à force.

« You look like shit, man. You ok ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   Dim 22 Jan - 13:22


No pain, no gain

Ira & Vianney


S'il était loin d'être le genre d'homme à avoir des amis, particulièrement dans cette période de sa vie, Vianney ne fut pas peu content de voir Ira rentrer dans le bar. C'était un type bien, ce gars-là. Le genre de type qui n'allait pas le planter, tout du moins, c'était ce qu'il en pensait. Pour le moment, il était bien à l'heure, deux minutes d'avance même, ce qui laissait présager qu'il ne venait pas ici à contrecœur. Vianney laissa un sourire se dessiner sur son visage en le voyant approcher. Il avait fière allure, comme souvent, c'était en cela qu'il s'opposait le plus à lui. Vianney, il avait cette mine un peu sombre, un peu détruite par le froid des rues et la drogue, par l'alcool, par les coups. Ira, c'était un beau visage, un mec bien et qui semblait le porter sur lui. Et de ce qu'il en savait pour le moment, il était loin d'avoir les mêmes tares que Vianney, ce qui, assurément, le rendait tout de suite bien plus intéressant et fier. Il commanda une bière à la serveuse, et au vu de ce qu'indiquaient les aiguilles de la grande horloge, il avait bien raison de commencer par ça. Mais si la raison avait un jour existé chez Vianney, il préféra demander à nouveau un de ces cocktails arrosés que la serveuse lui avait offert il y avait à peine quelques minutes.

“Ah, thanks, man. I know I'm on a good day today. I've looked far worse, haven't I?” répondit-il sur les commentaires de son pote, l'air amusé. En effet, il avait déjà été bien pire, ce jour-là où il était arrivé et qu'il s'était fait coincer par une bande à qui il devait du fric pour sa cam. Ces gars-là n'avaient pas retenu leurs coups, et à cinq contre un, ils n'avaient aucune fierté d'avoir fait ce qu'ils avaient fait. Pourtant, ce jour-là, Vianney s'en était tiré il ne savait trop comment, et c'était sans doute la fois où son visage avait été dans le pire état qu'il l'ait connu. Il avait mis plusieurs semaines avant que l'ecchymose sur sa mâchoire ne disparaisse et redevienne finalement indolore, mais il avait été camouflé par la pousse de sa barbe, alors il avait facilement pu le cacher. Oui, il avait été bien pire, mais présentement, ses yeux cernés de rouge en disaient long sur ses habitudes récentes. Il avait augmenté les doses, encore un petit peu, et il savait bien que c'était mal, et qu'il aurait encore des difficultés à tout payer. Tant pis, c'était aussi ça, le défi.

Vianney passa machinalement sa main dans ses cheveux, pour remettre une des mèches rebelles derrière son oreille. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eu l'occasion de les couper, et ça aussi, ça lui donnait une sale tête. Peut-être que ça l'aiderait à impressionner ses adversaires de la soirée ? Dans tous les cas, il descendit rapidement le cocktail que lui avait apporté la serveuse.

“The good thing with alcohol” commença-t-il, fixant le fond de son verre avec un regard distant. “Is that is truly helps your body not to feel pain. Not to feel anything, indeed. The blows, you can take them. They can knock off your teeth, you may not even notice.” Il échappa un rire discret, habitué. Boire et se droguer, cela l'avait bien aidé pour ces combats, parce que c'était toujours plus facile de se relever quand il ne se rendait pas compte qu'il avait le nez cassé. Vianney repoussa le verre sur le comptoir, pour le moment, il attendrait encore un peu. La nuit était tombée au dehors, mais il n'était pas encore assez tard pour que la soirée ne montre son réel intérêt. L'homme posa le regard sur Ira, qui avait l'air en forme. C'était ça, avec Ira. Lui il était celui qui avait l'air pitoyable, et Ira, c'était le mec bien juste à côté.

“Hope you're ready, those guys at the back, they seem pretty angry against me. Haven't paid them since last week, owe them like a hundred pounds or so. I really need this money” C'était le risque, de prendre à crédit pour payer sa cam après coup, et si ce soir il ne se débrouillait pas pour se faire un bon gain, il serait certainement dans un état encore pire au lendemain matin. Ils guettaient, et ils ne manqueraient pas de lui tomber dessus s'il ne payait pas son dû le soir-même. Mais Ira était là, et ça le mettait de bonne humeur. Il tapa dans l'épaule de son pote, amusé. “Do we put your name on the list, then?” Lui demanda-t-il, alors qu'il se penchait pour attraper un carnet derrière le comptoir, où étaient inscrits les noms de ceux qui seraient là pour se battre ce soir. Des noms pour parier, et le sien était en tête, comme souvent.








made by Winter Soldier


Dernière édition par Vianney Reynolds le Mer 25 Jan - 0:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   Lun 23 Jan - 1:23

Ira n'est pas très bavard. Il ne l'a jamais été, même avec ses amis. Alors il se contente de sourire au commentaire de Vianney, en ne pouvant s'empêcher de se dire que si sa jeunesse à lui a été plutôt difficile, ce n'est rien comparé à ce qu'il vit. La rue n'a jamais été un endroit accueillant. Surtout le soir, surtout dans certains quartiers où on remarque la violence régner une fois qu'on ouvre vraiment les yeux et qu'on tourne la tête. Cela dit, sa remarque à propos de l'alcool le fait tiquer. Il observe Vianney un moment, puis se remet à observer les gens dans le bar. Y en a pas un seul qui a l'air sobre, et il se demande s'il devrait lui aussi boire un peu plus, ou si sa sobriété lui sera utile.

Ses yeux s'attardent sur un des mecs que Vianney lui a désigné, avant qu'il ne se penche vers son pote. Il hésite un instant, et finit par boire une gorgée de sa bière.

« So... What do you think ? Should I get drunk or is it better if I just stay kinda sober ? »
, il demande en prenant une nouvelle gorgée de bière. « I've no idea how this whole shit works... »

Il termine sa bière d'une traite et en demande une autre à la serveuse, et une deuxième pour Vianney, dont le cocktail est déjà quasiment vide. Il soupire, se tourne un peu pour faire face au reste de la salle et toiser ses adversaires potentiels. Récemment, Vianney lui parle pas mal des soucis qu'il peut avoir. Ira aimerait l'aider, sincèrement. Mais il ne sait pas comment faire. Ses yeux s'attardent encore sur la bande de types qu'il doit payer, laissant une petite idée germer dans sa tête.

« Thats the thing. I'm always ready », il répond avec un sourire en se tournant de nouveau vers son ami au moment où il attrape le carnet.

Piquant le stylo de la main de Vianney, il le regarde en haussant un sourcil, prenant cette fois le carnet dans ses mains à lui. S'il doit s'inscrire, c'est lui qui écrira son nom.

« What if we fight together and I let you win ? You'd get the money so you could pay them and they'd leave you alone for some time, right ? »

Il jette un œil au carnet, en essayant de comprendre rapidement le fonctionnement. Avec un soupir, il écrit son nom malgré tout.

« Well... I'm new, I don't think they'll bet on me. But I can only try, right ? If I win, I owe you something. You'll let me pay for you. Don't wanna find you in a bad shape next week and treat you like you're about to break. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   Lun 23 Jan - 14:37


No pain, no gain

Ira & Vianney


Vianney esquissa un sourire en tendant le carnet à son ami ; il connaissait Ira, et il s'était attendu à ce genre de proposition bien qu'il ne la prenne pas franchement au sérieux. Ici, il ne retenait pas ses coups quand il frappait. C'était pour tout le monde pareil ; hurt them or they'll hurt you. Les gens savaient ici, à quel point il était capable de frapper, à quel point il se donnait pour gagner sa misère de fric et se barrer sans avoir de quoi se payer des soins. Vianney ne retenait pas ses coups, et il sentait aussi que ses adversaires ne seraient jamais cléments avec lui. Chaque semaine, c'était la même histoire, mais pas nécessairement les mêmes personnes. De toute façon, il y allait pour se battre, alors s'il en ressortait sans avoir l'ombre d'une égratignure, c'est que le travail était mal fait. L'homme soupira, conservant ce semblant de sourire sur le bout des lèvres alors qu'il buvait tranquillement la bière qu'Ira avait commandé pour lui.

“Unfortunately, my friend, we don't choose who we fight. Would be way too easy to make money if we did that, and trust me I would've been a billionaire by now” fit-il en reposant son verre. Oui, s'ils avaient pu choisir, il aurait fait exactement ce qu'Ira venait de lui proposer. Se battre contre quelqu'un qui l'aurait laissé gagner, quitte à partager les gains, il aurait eu de quoi se payer un loyer et plus encore s'il avait pu faire ainsi. Surtout qu'il en connaissait, des gueules à casser qui n'auraient rien demandé de plus qu'un faible pécule. Malheureusement, il ne pouvait pas procéder ainsi, et c'était aussi là le défi. Vianney jeta un rapide coup d’œil en arrière ; il sentait les regards des mecs du fond du bar appuyés sur lui depuis maintenant plusieurs minutes. Cependant, il ne pouvait rien en faire pour le moment.

“Plus I can't punch you in the face. Look, man, you've got perfect teeth ! And I would feel pretty bad winning over you” Il laissa son regard amusé provoquer son pote, comme une pique gentille. “Yet if you want to try yourself at this, you should probably drink a bit more. Not too much so you still have control over what you're doing, but enough not to be folded in half at the first blow. They're tough”

Vianney observa le stylo dans la main de son pote, attendant qu'il inscrive son nom dans le carnet. Bien sûr, il avait largement confiance en lui, et il savait qu'il ne se laisserait pas faire par un adversaire, mais quoi qu'il en était, ça lui faisait quand même quelque chose de savoir qu'il l'avait traîné là. Ce soir-là, peut-être qu'ils seraient deux à rentrer amochés, il n'en savait trop rien. Mais de toute façon, pour lui son sort était réglé et il n'avait pas le choix. Vianney finit tranquillement de siroter sa bière, l'air calme avec les effets que la drogue qu'il venait de prendre avaient sur lui. Il ne sentirait pas grand chose des coups qu'il allait prendre, du moins c'était ce à quoi il était habitué. Au lendemain, ce serait certainement plus difficile. Il se souvenait avec amertume de son nez cassé il y a de cela quelques mois, sur le coup il ne s'en était même pas rendu compte, mais lorsqu'il avait repris tous ces sens, il s'en était mordu les doigts.

Cependant, il fut tiré de ses pensées quand il entendit l'un des mecs du fond du bar perdre patience ; sans doute que de le voir consommer de l'alcool alors qu'il leur devait du fric ne leur plaisait pas des masses. Vianney eut tout juste le temps de se retourner pour éviter un coup de poing qui partit dans le comptoir, laissant son instinct faire le reste.

“Oh, man, I'm so fucked up..!”
lâcha-t-il avant de répliquer sur le gars qui s'était jeté sur lui.








made by Winter Soldier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: No pain, no gain ♦ Ira & Vianney   

Revenir en haut Aller en bas
 
No pain, no gain ♦ Ira & Vianney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» No Pain, No Gain II : Psychological Pain
» [Solo] No Pain, No Gain
» NO Pain NO Gain / Clay
» No pain no gain [Terminé]
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: