INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1164
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée    Jeu 25 Aoû - 13:05


petit problème technique
le jour de la rentrée

Et voilà. Comme chaque année, après près de deux mois de vacances, le jour de la rentrée a sonné. Et c'est franchement déprimant de reprendre la route du lycée, cartable sur le dos et gros bouquins en perspective. Sauf pour de rares spécimens dispersés parmi les bancs de l'école, c'est dans une grande tristesse que vous retournez vous asseoir en classe pour faire semblant d'écouter le professeur principal vous expliquer à quelle point cette année est cruciale et importante. Seulement voilà une chose à laquelle le lycée n'était pas préparé : il fait une chaleur insupportable et la climatisation est en panne. Les salles de classe se sont transformées en sauna et les professeurs irrités eux aussi de reprendre le travail décident qu'ils ne peuvent pas donner cours dans ces conditions. Tous, un à un, sortent des salles pour aller voir le directeur ; et pendant ce temps là, les élèves révoltés, dont vous faites peut être partie, décident d'un mouvement de foule de gagner la cours de récréation pour se rafraîchir près des fontaines à eau, pour faire un foot ou pour se raconter leurs vacances. A seulement quelques heures de la rentrée si redoutée, l'école devient un terrain de jeu dont chacun profite allègrement, prétextant la chaleur pour ne rien faire ; ou pire, pour faire des bêtises...



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée    Ven 9 Sep - 14:24

La rentrée n'était jamais une bonne journée. Pas catastrophique non plus, rien de bien affolant dans le bon, si ce n'était tout le cauchemar qu'elle représentait. La rentrée, retour au lycée, nouvelle plongée dans le tourbillon des ragots et des révisions, encore une année à apprivoiser le regard des autres tout en tâchant de faire corps avec la décoration. Gaby avait accepté le fait qu'elle ne pourrait jamais rentrer tout à fait dans un casier pour éviter qui que ce soit, si mince fût-elle, et c'est avec une boule d'angoisse relativement petite, comme toujours coincée au fond de sa gorge, qu'elle s'était traînée jusqu'à Holland Park. Dieu merci, Paloma était là et le reste de leur petite bande aussi. Pas besoin, donc, de courir retrouver Chris à la première occasion venue pour une dose de réconfort familial. She could handle this. Elle allait avoir quinze ans après tout, elle n'était plus une gamine, et elle pouvait parfaitement gérer une rentrée.

C'était l'école, manifestement, qui avait du mal à gérer. Le constat s'était fait doucement mais sûrement, au fur et à mesure que la température grimpait dans leur salle de classe ‒ qui diable fallait-il maudire pour leur avoir collé deux heures d'algèbre pour commencer l'année ? Rien d'insupportable d'abord, juste la chaleur attendue par une fin d'été particulièrement ensoleillé. Puis lorsque les feuilles s'agitant près des visages n'avaient plus suffit à les soulager, il avait fallu se rendre à l'évidence : il y avait un problème. Agacée par son chemisier qui lui collait à la peau, Gaby tentait désespérément de s'éventer lorsque le professeur, clairement agacé, décréta que c'en était assez. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, la classe, à présent abandonnée, se retrouva dans le couloir. Qui avait lancé l'idée, Gaby n'aurait su le dire mais elle avait approuvé, comme le reste de ses camarades d'ailleurs. Et ils n'étaient pas les seuls à rejoindre la cour, en quête d'un peu de fraîcheur ou d'un semblant de liberté. Comme si se retrouver là allait subitement faire chuter la température, ah. Mais au moins ils pouvaient boire.

Après avoir monopolisé l'une des fontaines à eau pendant cinq bonnes minutes ‒ elle était réellement assoiffée ‒ Gaby s'éloigna en secouant la lourde natte qui pesait sur sa nuque. Elle aurait sans doute mieux fait d'écouter Jane et de la laisser lui couper les cheveux avant la rentrée, tiens. Les rares bancs avaient été pris d'assaut par des élèves plus âgés, aussi prit-elle place sur le sol, grimaçant sur le bitume brûlant. Pas l'idée du siècle, franchement, mais après tout ils n'allaient pas passer la journée là. Ce serait trop beau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée    Mar 20 Sep - 4:36

« Fuck, fuck, fuck »

Les jurons tournaient en boucle dans la tête du jeune homme. Il frotta vigoureusement ses cheveux en pétard qu’il ébouriffa encore plus avant de laisser tomber son lourd sac à dos sur le bitume. Il se laissa alors lui-même tomber sur les quelques marches des bâtisses qui faisaient face du lycée public du quartier.

« Fuck, fuck, fuck »

Comment peut-on être aussi incapable ? Ce n’était pourtant pas dur d’arriver à l’heure, au moins une fois dans sa vie, non ? Maintenant c’était trop tard, ils étaient tous déjà rentrés en cours. Neuf heures bordel, neuf heures ! On a pas idée de mettre une rentrée aussi tôt aussi. Il était bien content d’avoir arrêté le lycée il y a déjà plus de deux ans.

De sa poche, il extirpa du tabac à rouler et du papier. Il allait devoir attendre au moins deux heures maintenant pour espérer croiser quelques élèves, à qui il essayerait de filer des préventes d’une soirée dans un bar un peu miteux de la rue voisine. L’endroit, malgré sa décoration sommaire avait la particularité, comme tout bar irlandais qui se respecte, de ne pas être très regardant sur l’âge de ses visiteurs, et d’avoir une petite scène sur laquelle Elliot pouvait espérer monter s’il ramenait suffisamment de monde. En prime, il pouvait rêver de se remplir un peu les poches, car ce n’était pas avec les 27 centimes qu’il possédait qu’il allait se mettre quelque chose sous la dent aujourd’hui.
Il sortit de son sac un prospectus qu’il déchira par endroit et roula en petites boules qui vinrent s’additionner, à son grand désespoir, au peu de tabac que contenait son papier. Le reste du prospectus fit office de filtre. A chaque prévente écoulée, il gagnait £1. Ce n’était pas grand-chose à première vue. Sauf que ça faisait la différence. S’il en vendait cinq, il pourrait s’acheter à manger ce midi. Pour 10, il mangerait à sa faim. Pour 15, il prendrait même une bière. Pour 20, il rachèterait du tabac.
Son briquet cracha une flamme dans un étrange grincement, au bout de la septième tentative, et il alluma sa cigarette. Il espérait vraiment ne pas s’être habillé de façon aussi ridicule pour rien. Il détestait les uniformes et tout ce qu’ils représentaient. Enfiler celui de cet établissement l’avait vraiment répugné. Il avait l’air con avec une cravate, un blason et des chaussures trop grandes. C’était le cadeau attentionné d’un élève de l’an passé, avec qui il était sorti quelques mois en fin d’année, qui avait été ravi de s’en débarrasser définitivement. Au moins il pouvait rentrée dans l’établissement et évincer les soupçons.

Bien plus tôt que prévu, du bruit se fit entendre dans la cour de récréation. Il releva la tête, sourcils froncés. Ce n’était pas normal, ça. Quelques élèves courageux, ou un peu stupides, gagnaient même la rue. Il haussa les épaules et écrasa sa cigarette de toute façon terminée. Il avait tout misé sur les petits nouveaux, les gosses de 15 ans un peu paumé, qui ne connaitraient personne et qui se laisseraient donc normalement assez facilement tenter avec des arguments suffisamment convaincants : « C’est L’ENDROIT où tous les gens cools du lycée sortent. », « Même l’intello de ta classe se ferait des potes là-bas », « Les bières sont pas chères. », « Ils demandent pas les ID. » et de manière facultative « Parfois ils embauchent des strip-teaseuses. ». Ça allait être un peu plus difficile maintenant qu’ils avaient déjà discuté entre eux.

Il hissa son lourd sac à dos dépourvu de trousse, livres ou cahiers et franchit sans encombre le grillage ouvert. Du haut de ses 19 ans, personne ne le soupçonnait, surtout avec son visage enfantin. Peut-être que les cernes bleuâtres, ses yeux rougis, ses cheveux trop longs et négligés, les cicatrices de bagarres encore récentes sur son visage, l’odeur de tabac ancrée dans tous ses vêtements et ses traits creusés par la faim, détonaient sur le reste des étudiants.

Des bribes d’informations lui parvinrent : trop chaud. C’était donc pour ça qu’ils étaient dehors ces branleurs ? Lui aussi étouffait sous sa chemise trop grande, c’est pas pour ça qu’il faisait grave du travail. Il fit quelques pas de plus avant de repérer se première cible : une crinière blonde installée à même le sol, qui avait l’air suffisamment menue pour ne pas dépasser les quinze ans, et seule. Attendait-elle quelqu’un ? Peu importe, il en avait marre de porter ce sac qui pesait une tonne. Il le laissa tomber non loin de la demoiselle, avant de le rejoindre sans tarder.

« J’espère qu’on aura pas cours non plus cet aprèm. »

C’est pas ce que n’importe quel élève aurait pu dire, franchement ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée    

Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE 2005 : petit problème technique le jour de la rentrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission d'assassina = petit problème technique dans l'organisation [PV Lisbeth]
» jaguar's buff = problème technique?
» Petit problème ..
» petit problème
» Petit problème pas très important...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: