BQM ✏ i want the fairy tale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: BQM ✏ i want the fairy tale   Dim 3 Juil - 16:04


Bridget ❝Bree❞ Quinn MacMillan
i want the fairy tale

introduction
Née et élevée dans un milieu populaire où les fins de mois n’étaient pas toujours aisées, Bree a appris à faire contre mauvaise fortune bon cœur, sans toutefois jamais abandonner l’idée qu’enfin, sa bonne étoile finira par briller et lui accordera un destin digne de Cendrillon, ou d’un scénario à la Pretty Woman, son film favori.

Opportuniste sans être calculatrice, rêveuse sans se vouloir ambitieuse, elle commence enfin à trouver à sa vie des allures de nid douillet, même si elle n’exclut pas troquer ce long fleuve tranquille contre une aventure rocambolesque d’Amazone.

▬ âge : 26 ans
▬ nationalité : britannique
▬ métier : secrétaire
▬ quartier : brixton
▬ orientation sexuelle : hétérosexuelle, du moins aux dernières nouvelles
▬ statut : célibataire mais éprise d’un énième prince charmant
▬ groupe : oyster card
▬ avatar : Holland Roden


en 2005en 2009aujourd'hui
2009 ; jeune étudiante en secrétariat et comptabilité recherche perspectives d’avenir stables et/ou prince charmant pour l’arracher à sa condition

Bree a une réalité ; un bulletin de notes correct sans être brillant, des formulaires à retourner pour bénéficier des aides sociales, des factures qu’elle et sa sœur aînée surveillent de près pour être sûre de ne pas être dans le rouge, des jobs d’été comme serveuse ou comme vendeuse de vêtements, des petits copains prometteurs mais qui ont tôt fait d’enfourcher leurs destriers pour des horizons plus lointains.
Elle a, consolation douce amère, la fierté de sa mère alors qu’elle travaille d’arrache-pied pour se faire une place, aussi petite soit-elle, dans une société qui n’hésitera pas à tourner sans elle. Elle prépare une formation sans prétention en administration et comptabilité. Elle apprend à s’accommoder des missions ingrates que sont la rédaction de comptes-rendus et de courriers, les coups de fil aux interlocuteurs impolis, la gestion des agendas et des tableurs Excel. Sans passion mais avec détermination et application.

Mais elle a toujours un abonnement à Vanity Fair et à Cosmo, se surprend de temps à autre, en feuilletant les pages de cette perfection sur papier glacé, à souhaiter être l’une de ces femmes auxquelles on consacre des éditos, à vouloir graviter dans ces cercles de pouvoir pour éprouver, ne serait-ce qu’une fois, la satisfaction de se voir présenter pour dégustation une truffe ou une cuillerée de caviar.
2016 ; jeune diplômée en administration et comptabilité recherche poste de secrétaire dans une entreprise de prestige et/ou bon parti

Il paraît que l’obstination finit toujours par payer ; ou peut-être est-ce simplement l’histoire d’un battement de cil ou d’une bouche en cœur. Bree a été secrétaire chez un dentiste, dans un cabinet d’avocat, a évolué au plus près de que la société peut offrir comme grands pontes aux filles sans distinction pour elle, les a observés comme au travers d’un voile ou d’un miroir sans tain, proche mais invisible.
Bree se dit parfois qu’elle aurait dû devenir gouvernante dans une grande famille britannique – elle ne fait peut-être pas montre de talents remarquables, mais elle a la tête sur les épaules, maîtrise le calcul mental sur le bout des doigts et sait tenir à la perfection un livre de compte. Avec son instinct maternel, nul doute qu’elle aurait fait une bonne intendante. Et puis, la tenue de soubrette ne lui serait-elle pas allée à ravir, de même que le rôle de la nounou que se tape le père de famille ?

La chance a fini par lui sourire en la personne d’Alan Wagner, un ingénieur chez Apple à la recherche d’une nouvelle secrétaire. Un poste stable, dans une société de renom, avec un salaire qui, s’il n’est pas mirobolant, lui permet pour la première fois de quitter la maison et d’emménager dans son propre appartement à Brixton, avec la délurée Jane, auprès de laquelle elle, autrefois si effacée, prend de plus en plus d’assurance.
Elle ne se fait guère d’illusions quant aux raisons pour laquelle c’est son CV qui a atterri au sommet de la pile, sait que ses jambes de porcelaine, sa figure de poupée et ses blouses entrouvertes ont sans doute su convaincre plus qu’une lettre de recommandation, au combien chaleureuse, du docteur Cunningham. Elle sait aussi qu’elle a peu de chances de réussir à faire de lui un coureur repenti. Ah, mais voilà, Alan Wagner est séduisant, délicieusement irrévérencieux, charismatique, jouit d’une carrière réussie, et peut-être que Bridget a l’infime espoir de devenir un jour sa petite femme-trophée et pas simplement la jolie secrétaire qu’on penche sur son bureau, un pion facilement joué et sacrifié dans les jeux de séduction de M. Wagner.

Ou du moins avait-elle cet espoir jusqu’à l’apparition sur le tableau d’Aaron Grayson, collègue chez Apple et meilleur ami de son patron, un gentleman comme on n’en fait plus que dans les romans de Jane Austen ou des sœurs Brontë et dont chaque attention la fait soupirer. Elle sait qu’Aaron est respectable, marié et père de famille, sait que c’est mal d’espérer le voir un jour quitter cette épouse hautaine et froide pour laquelle, du reste, Bree éprouve de la compassion et même une certaine pitié. Mais elle ne peut empêcher son cœur se serrer d’espoir quand il la remercie d’un sourire alors qu’elle lui apporte un café, un journal ou une viennoiserie, ne peut nier que c’est à lui qu’elle pense plutôt qu’à Alan quand elle admire le rendu de telle jupe avec tel chemisier, quand elle verse une larme devant une comédie romantique.
2005 ; jeune fille naïve, idéaliste recherche prince charmant et/ou coup du destin pour la tirer de sa condition

Quinze ans, c’est un âge transitoire, celui de la jeunesse en fleur, des timides premiers pas de la féminité sur des talons trop hauts et trop fins, un peu chancelant. C’est l’âge des après-midis passés sur un canapé entre copines à feuilleter des magazines, dans les cabines d’essayage à retrousser une jupe trop sage et à rentrer un ventre trop rond, devant les miroirs à farder une bouche de pin-up.
Oh, oui, Bridget, à quinze ans, sait choisir les irisés qui mettent en valeur ses grands yeux clairs, jouer sur la pâleur de sa peau en arborant des lèvres rouge vif bien dessinées, s’imagine parfois Vénus de Boticelli devant son grand miroir un peu fendillé. Elle manie comme personne l’art de la teinture rousse à domicile, de la manucure avec des vernis premier prix et du fer à boucler, s’amourache de Jack Dawson et de Richard Gere sans discrimination, tient un journal intime où elle colle sur chaque page les photos découpées dans des journaux de tous ces endroits qu’elle aimerait voir, de tous les vêtements qu’elle aimerait pouvoir s’offrir, de toutes les célébrités qu’elle aimerait rencontrer.

Bridget, à quinze ans, apprend aussi à surveiller le niveau des bouteilles de whisky planquées parmi les détergents ménagers, à reconnaître le tintement métallique des canettes de bière dans le bac à légumes, à déposer des couronnes de fleurs sur une tombe paternelle que sa mère ne veut plus jamais visiter, à partager sa chambre avec sa sœur aînée, à discuter avec elle à voix basse et angoissée de la montagne de factures trouvée dans un saladier, à sacrifier une soirée de révisions pour surveiller ses deux petits frères.
Bree a des rêves. Devenir égérie pour une grande maison de parfumerie, descendre les marches de marbre d’un château, la peau satinée et éclatante sous une rivière de diamants, le picotement délicieux d’un verre de champagne sur sa langue. Devenir femme d’affaires ou peut-être avocate, balancer des hanches dans un tailleur bien coupé, attaché-case à la main et un stylo doré appuyé sur un contrat dans l’ordre. Devenir une femme, une vraie, une femme fatale, de celles qui se meuvent avec grâce au bras d’un homme telle une liane ou un serpent, chaque courbe de leur corps dévoilé dans une exquise robe-fourreau.
Faire partir de l’élite, de la jet-set, avoir un chéquier et une liberté sans limites, papillonner de millionnaire en milliardaire. Elle est Cendrillon, Pretty Woman, Diamants sur canapé.



─ pseudo/prénom : ArmedVenus. ─ âge : 24 ans. ─ fréquence de connexion : 4/7.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? par Bazzart, j’ai vraiment craqué pour le pévario de Holland et j’ai hâte de voir où cela va nous mener ! ─ inventé ou pévario ? pévario de Jane I. Grayson.  ─ code : ok by Margaux ─ crédits : shiya + cartersharon.


Dernière édition par Bridget MacMillan le Lun 4 Juil - 9:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Dim 3 Juil - 16:05

BIENVENUUUUE  
super choix

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Dim 3 Juil - 17:51

Bienvenue !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Dim 3 Juil - 17:59

Très bon choix de péva heart
Bienvenue parmi nouuuuus
édit. J'adore trop ta fiche, mon dieu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Dim 3 Juil - 20:38

Bienvenue, excellent choix de pévario

Have fun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Lun 4 Juil - 9:55

Merci à tous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Lun 4 Juil - 10:08

Bienvenuuuuue à toi

EDIT : j'ai lu ta fiche et pour moi c'est ok, elle est très bien écrite j'attends juste confirmation de la créatrice du pévario et voir si ça lui convient
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Lun 4 Juil - 10:58

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Lun 4 Juil - 23:56

Bienvenue et super choix de pévario !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Mar 5 Juil - 12:14

Welcoooome Avec la jolie Holland evanouissement
Bon je crois qu'il est trop tard pour te souhaiter bon courage pour ta fiche maiseuh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 1171
▪ dispo pour un rp ? : yes, always
▪ avatar : Caspar Lee
▪ âge : vingt-quatre ans (24/04)
▪ statut : célibataire
▪ occupation : youtuber, video editor and still studying maths @Westminster

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Mar 5 Juil - 23:17

Bienvenuuuuue superbe choix de pévario !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
you can count on me ♡ If you're tossin' and you're turnin' And you just can't fall asleep, I'll sing a song beside you And if you ever forget how much you really mean to me, Every day I will remind you. Oh, We find out what we're made of When we are called to help our friends in need. You can count on me like 1, 2, 3 I'll be there And I know when I need it I can count on you like 4, 3, 2, You'll be there 'Cause that's what friends are supposed to do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   Sam 9 Juil - 12:06

Je suis navrée de débarquer si tardivement sur une aussi jolie fiche

J'ai été un peu dépassée par ma vie ces derniers temps, je ne vais pas te mentir. Maaaais, je vais revenir en force et bien m'occuper de toi, promis

Tu as parfaitement cerné la petite Bridget et su très délicatement retranscrire sa naïveté, sans la faire passer pour une idiote, ce qui était exactement le ton que j'espérais voir

Je te valide donc avec une grande joie et m'en vais t'écrire un petit MP de ce pas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: BQM ✏ i want the fairy tale   

Revenir en haut Aller en bas
 
BQM ✏ i want the fairy tale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My Fairy Tale || RPG City/fantastique
» when you wish upon a star
» Mashima-en
» she lives in a fairy tale, somewhere too far for us to find ☆ 4 juillet, 16h19
» Elean Loth - A modern fairy tale ... Oopa. [En cours de Test !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieilles fiches de présentation-
Sauter vers: