GJC ♣ all you need is love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: GJC ♣ all you need is love   Dim 17 Avr - 20:20


Gabriel Jonathan Cox
all you need is love

introduction
Après la mort de la grand mère qui l'a élevé, Gabriel s'est forgé un caractère indépendant quoique désinvolte au sein du foyer de jeunes orphelins qui l'a recueilli. Usant de son charme pour flouer l'autorité de façon plutôt rusée, il a développé toutes les qualités nécessaires pour s'en sortir et obtenir ce qu'il voulait des autres, quitte à mentir et manipuler. Intelligent et mature pour son âge, ça ne l'a pas empêché de prendre de très mauvaises décisions en profitant un peu trop allégrement du fait qu'il n'y ait plus grand monde pour s'en soucier. Gamin imprudent lâché trop jeune dans le tourbillon de la vie d'adulte, il n'est pas très exigeant sur ses fréquentations et peut se montrer paradoxalement naïf et fragile. Affectueux et amoureux de nature, il s'amourache aussi facilement qu'il n'oublie les gens. Alors malgré son air innocent et son jeune âge, il serait dangereux de ne pas le prendre au sérieux. Se sortir de la misère et s'offrir une vie décente est tout ce qui compte pour lui. Asexuel, il n'a jamais vraiment éprouvé de désir pour qui que ce soit bien qu'il soit tombé amoureux plusieurs fois, un comble vu son activité professionnelle.

▬ âge : 18 ans (en 2016)
▬ nationalité : britannique
▬ métier : prostitué au casino
▬ quartier : brixton
▬ orientation sexuelle : asexual/demisexual
▬ statut : célibataire
▬ groupe : single ticket
▬ avatar : niclas gillis


en 2005en 2009aujourd'hui
En 200 mots minimum, dites où en est votre personnage dans la vie en 2009. Peut inclure ce qui se passe entre 2006 et 2009.

AVRIL 2009
L'état d'Adele s'était dégradé, mais on ne parlait jamais vraiment d'elle dans la maison de Mrs Cox. Il arrivait à Gabriel de poser la question de temps à autre pendant une partie de cartes, mais sa grand-mère faisait tout pour éluder le sujet lorsqu'elle en avait l'occasion. Quelque part, le fait que sa fille ait été hospitalisée lui avait permis de souffler, de cesser de s'inquiéter pour ses tendances auto destructrices. Il avait fallu des années aux médecins qui s’occupaient d'elle pour se rendre compte que quelques neuroleptiques ne suffisaient pas à contrôler ses crises, où sa schizophrénie de manière générale. Pendant les dernières années de sa vie, l'aïeule s'était épuisée la santé à s'inquiéter de trouver sa fille devant l'école de Gabriel. Le stress continuel qui l'avait alors accablée, n'avait bien évidemment pas été sans conséquence sur sa santé. Chaque jour, Gabriel mettait la table, chaque jour il posait les petits comprimés de sa grand-mère à côté d'un grand verre d'eau. Un jour cependant, il s'étonna d'en trouver beaucoup plus que d'ordinaire. « Pourquoi il y en a plus maintenant ? » Demanda t-il d'une voix irrémédiablement innocente. « Les personnes âgées sont plus gourmandes » Elle n'eut pas le cœur de lui dire la vérité sur le diagnostique sans appel de son médecin. Il n'avait qu'elle après-tout. Adele n'irait pas mieux, il n'y avait pas vraiment d'espoir, pour cette toute petite famille aux problèmes qui paraissaient fatalement insolvables. Mrs Cox se battait pour son petit fils, chaque jour, mais la lassitude et la maladie l'emportaient doucement malgré tout. Elle s'évertua à trouver des solutions pour Gabriel qui n'avait que douze ans mine de rien, mais rien de satisfaisant pour celle qui avait passé sa vie à faire au mieux pour lui. « Mamie t'aime, tu le sais ça ? » ajouta Mrs Cox en lui embrassant les cheveux. « Allez dis moi ce que tu veux pour ton anniversaire, c'est bientôt tu sais. »
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie aujourd'hui. Peut inclure ce qui se passe entre 2009 et 2016. Si votre personnage est décédé pendant cette période, reportez les mots demandés sur les autres périodes de rp.

FEVRIER 2016
« Tu dois le dire à Irene. » « C'est mon problème, arrête de t'inquiéter pour moi je suis majeur, et pour de vrai cette fois. » Gabriel répliqua en haussant les épaules, un peu trop je je-m’en-foutiste pour son propre bien. « Et j'ai pas envie d'avoir d'autres problèmes avec le boss, il m'apprécie pas tellement déjà. » « Parce que tu te fous de tout, tu n'en fais qu'à ta tête! » Gabriel fit la moue, sachant qu'il agaçait déjà son amie plus qu'autre chose. Elle avait cette fâcheuse tendance à le materner contre son gré. « Je croyais que tu m'aimais bien. » « justement. » répliqua t-elle en croisant les bras. « Ce type est dangereux. Regarde ta joue. » pesta t-elle en levant les yeux au ciel. « Il m'a promis qu'il ne recommencerait pas, et je l'aime bien, il a des problèmes c'est tout, on en a tous... On serait pas là sinon. Et puis il a besoin de moi.  » Dans le fond, il savait qu'elle avait raison, mais en petit con qu'il était, il éprouvait le besoin de s'occuper de ses affaires par lui même sans l'aide ou le jugement de qui que ce soit. Il n'avait jamais attendu après quiconque pour faire sa vie, et il était peut être le plus jeune ici, mais il n'avait pas l'impression d'être un enfant pour autant. Etre traité comme tel par ses pairs, ne l’intéressait pas le moins du monde. Il regagna sa suite et étira un sourire en découvrant un présent accompagné d'une petite carte d'excuse sur la commode.

AVRIL 2016
« Dis Gabe, qu'est ce que tu ressens quand tu fais ça avec eux ? » Lui demanda son amant du soir et ami. Il avait beau le connaître depuis des années, il avait toujours les mêmes questions au bord des lèvres, comme s'il ne pouvait pas comprendre son mode de vie, ce qui était fatalement assez compréhensible d'un point de vue extérieur. Gabriel lui se contentait de hausser les épaules en caressant doucement la sienne dans un geste affectueux. Il savait quel effet il faisait aux gens quand il faisait ça, même si dans le fond, lui ressentait les choses bien différemment. « Rien. » La réponse ne sembla pas le satisfaire. Pourtant c'était le cas. Gabriel ne plaçait pas toujours très bien la limite nécessaire à la pratique de cette profession, et beaucoup se faisaient des illusions sur ses sentiments, mais la plupart du temps, il ne ressentait absolument rien, si ce n'est un peu de fierté à l'idée d'avoir fait le job correctement. « Rien ? » « Rien, alors arrête de t'inquiéter pour moi. Je ressens juste les choses différemment, c'est pas très grave tu sais, on est tous différents. » Il embrassa son torse et lui adressa un sourire, mais l'autre ne voulut pas en démordre. « Et avec moi ? » « Toi je t'aime, c'est pas pareil, alors j'apprécie de le faire avec toi de temps en temps. » Il embrassa doucement ses lèvres cette fois-ci. Il ne comprenait pas forcément son fonctionnement, mais peu de gens le comprenaient finalement. Gabriel savait y faire. Son propre plaisir, il le tirait d'autre chose, et il n'avait pas vraiment besoin de se justifier de préférer d'autres rapports, plus tendres, plus romantiques, puisque en prime personne ne s'était vraisemblablement plaint du reste. « Mais tu vas vraiment rester travailler là bas ? » Gabriel lâcha un soupire. « J'aime l'idée de m'offrir ce que je veux, et ça te paraît peut être stupide, mais ils sont devenus comme une seconde famille pour moi. » Il replaça un peu son oreiller et s'empara de sa main. « Tu devrais te trouver quelqu'un de bien. » Gabriel ajouta en souriant. « Je sais. » Son ami soupira. « J'ai un rendez vous demain. » Le sourire de Gabriel s'étira. « Tu vois, tout s'arrange. »
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2005. Peut inclure ce qui se passe avant 2005. (enfance etc) Si votre personnage n'est pas né ou trop jeune, reportez les mots demandés sur une autre période de rp.

JANVIER 2005
« Quand est-ce qu'elle revient maman ? » Le petit Gabriel avait quémandé l'information à sa grand mère, chez qui il logeait depuis quelques jours. Le visage d'ordinaire bienveillant de la vielle dame s'était tordu en une expression étrange que l'enfant de sept ans n'aurait pas pu comprendre même avec la meilleure volonté du monde. Elle avait l'air triste, fatiguée, mais elle donnait surtout l'impression de savoir quelque chose que le petit garçon assis sur ses genoux lui, ignorait pour son propre bien. Si il avait eu quelques années de plus, il aurait pu deviner dans son regard toute la douleur que lui infligeait la question qu'il lui posait,  mais c'était avec les yeux de l'innocence des petits garçons de son âge, qu'il lui avait transpercé le cœur sans finalement le réaliser. « Elle ne reviendra pas Gabriel. » avait-elle alors annoncé d'une voix douce, mais ferme. « Pas tout de suite. » Une expression d'incompréhension s'afficha sur le visage de l'enfant qui ne pouvait pas assimiler ce que sa grand mère essayait péniblement de lui dire. Le concept dépassait la pensée d'un enfant de cet âge, et pourtant, la question ne faisait pas partie de celles qu'on pourrait tout simplement ignorer. « Maman ne va pas bien, et elle a fait des choses qui ne sont pas bien non plus. » Gabriel sentait son cœur se serrer. Et d'une voix brisée il demanda. « Quelles choses... ? » Avec quelques années de plus, il l'aurait certainement vu s'attarder sur les marques et écorchures encore fraîches qui recouvraient sa peau. Mais l'enfant toujours pardonne, n'a finalement qu'une vision fragmentée du bien et du mal. « Des choses méchantes, mais les docteurs vont la soigner. Maman ne sait plus ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, ils vont l'aider. » Les larmes coulèrent d'elle même sur les joues de l'enfant que la grand mère serra contre son cœur. « On va aller installer tes jouets dans ta chambre, cesse de pleurer. Tout va bien mon ange. »

MARS 2005
« Ouvre cette porte, tu ne peux pas m'interdire de le voir !  C'est mon fils...» S'écrira une voix désespérée que l'enfant avait reconnu entre mille. Les sanglots de sa mère lui parvenaient depuis l'étage d'en dessous, alors qu'il jouait tranquillement dans sa chambre. Adele Cox elle, tambourinait en poussant des cris terrifiants. « C'est mon bébé... » répéta t-elle dans un sanglot étouffé. Attiré par la voix de sa génitrice, Gabriel abandonna le jeu de dominos qui l'avait occupé jusque là et s'approcha doucement de la cage d'escalier qui donnait sur la porte d'entrée pour observer sa grand mère sur le pas de la porte. « Adele tu dois t'en aller, tu n'as pas le droit de venir ici et tu le sais très bien. » « Laisse moi le voir, juste cinq minutes, maman s'il te plait... je t'en supplie, je vais mieux je te le promets, je ne lui ferais plus jamais de mal... » « Non. Ce n'est pas à toi d'en décider. Gabriel est en sécurité ici, et toi tu dois te soigner. Le juge a pris la décision, tu dois me laisser prendre soin de lui maintenant, et surtout faire ce qu'il faut pour prendre soin de toi. Tu n'as plus le choix Adele.» Seul les sanglots de ladite Adele brisaient le silence qui s'était désormais installé. Gabriel ne comprenait pas tout, même pas grand chose en réalité, mais il était déconcerté par les larmes de sa grand-mère, assise a même le sol le visage entre les mains, elle pourtant si forte. En relevant la tête, elle croisa son regard. Après une inspiration, elle ajouta « Et si on prenait une glace ? » Adele était loin. Le calme était revenu pour l'instant.



─ pseudo/prénom : A KIND OF MAGIC. ─ âge : 25 yo. ─ fréquence de connexion : 7/7.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ?j'ai oublié, mais il est cool. Par contre il y a une faute sur la PA, vous savez pas conjuguer les gens, il y a le s à la troisième personne quand même. ─ inventé ou pévario ? inventé.  ─ code : c'est qui patrick ? ─ crédits : A KIND OF MAGIC.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Dim 17 Avr - 21:02

Reeeee
Quel beau personnage tu avais en banque tout ce temps Je vais prendre le temps de lire ta fiche au complet, je te réserve des liens avec mes petits fous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Dim 17 Avr - 21:06

Mais y'a une fauuuute

Crazy girl ! like this character !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Dim 17 Avr - 21:39

Ouais on est un peu mauvais en anglais sur ce forum

  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Lun 18 Avr - 13:30

Awww cuties
Vous aurez plein de liens, pas les autres car ils m'ont royalement ignorée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Lun 18 Avr - 18:18

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   Jeu 21 Avr - 13:22

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: GJC ♣ all you need is love   

Revenir en haut Aller en bas
 
GJC ♣ all you need is love
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieilles fiches de présentation-
Sauter vers: