Christopher x How long before I get in ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Christopher x How long before I get in ?   Ven 15 Avr - 21:46


Été 2009

Ce soir, les étudiants fêtaient la fin de leur première année universitaire et surtout leur réussite, comme si cette journée était la dernière qu’il leur restait à vivre. Lena avait embarqué Christopher dans une tournée mémorable des bars de Soho et ils étaient déjà passé par plusieurs endroits que ce soit pour tout un chacun ou davantage centré pour les LGTB. La jolie brune avait besoin de décompresser après un gros mois chargé, entre de nombreux partiels et une rupture difficile. Elle avait entretenu une relation de près d’un an, au cours de laquelle elle s’était particulièrement attachée, première vraie histoire d’amour pour elle, qui avait fini en dents de scie, une scie particulièrement aiguisée lorsqu’elle avait appris que son copain la trompait depuis quelques semaines. La jolie brune avait sombré dans les désillusions et s’était concentrée sur sa session d’examens pour réussir sa première universitaire et ne pas perdre son objectif de vue. Il était hors de question qu’elle perde un an de sa vie pour s’être laissée déconcentrée par un gars qui n’en valait finalement même pas la peine. Lena avait continué la tête haute et était ensuite partie quelques jours en vacances avec son frère pour s’éloigner de tout ce bordel avant de revenir pour connaître les résultats et apprendre sa réussite. Voilà près d’un mois que l’étudiante avait encaissé le coup, elle avait plutôt bien rebondi et en profitait pour se changer les idées, comme ce soir. En compagnie de Christophe et d’autres jeunes de leur année, ils étaient donc sortis dans les bars, pour ressentir ce frisson de vie pur et intense, cette seconde d’éternité qui leur apportait ce tressaillement de joie et de bonheur à l’état pur, ainsi que des vacances bien méritées surtout. Même si Lena avait appris que ce bonheur relatif pouvait être dangereux quelques semaines auparavant, elle avait pris suffisamment de recul pour ne plus s’enfoncer les yeux fermés dedans. Main dans la main, l’esprit rempli de songes pour l’été, la tête à l’envers, Christopher et elle s’engouffrèrent dans un nouveau bar. La soirée n’était pas terminée pour eux, pas tant qu’ils ne l’avaient pas décidé. Au bout d’une demi-heure dans ce nouveau bar, alors que Lena leur commandait une nouvelle tournée, un peu plus lucide que lui, elle remarqua un garçon qui s’approchait d’un peu trop près et son ami qui, au lieu de le repousser, lui adressait des yeux doux. L’étudiant était certes assez grand pour se débrouiller mais après ce que la jolie brune avait vécu le mois dernier, il était hors de question qu’elle le laisse gâcher sa propre relation pour un coup d’un soir juste parce qu’il vivait mal la distance avec son petit ami et parce qu’il avait trop bu. Lena ne comptait pas laisser une telle chose arriver en sa présence. Elle attrapa les verres servis par le barman et releva la tête pour observer le manège de Christopher. C’était comme si l’inconnu en face de lui était soudain devenu son havre de paix de la soirée, son paradis de chair et de sang, comme si depuis son arrivée, il n’avait plus d’yeux que pour lui. Fausse illusion qui lui apparaissait comme un mirage, imagination lui jouait des tours ou véritable scène qui se déroulait en ce moment sous ses yeux ? Rêve et réalité se confondaient presque dans son esprit, Lena avait déjà quelques verres en trop mais elle n’avait pas complètement perdu le nord. Reprenant pied dans le cours du temps, la jeune femme se dirigea vers son ami, appuyé un peu plus loin sur le comptoir en abandonnant finalement les verres commandés et en s’interposant sans ménagement. « Il y a erreur sur la personne, je crois. » S’adressa-t-elle à l’inconnu, qui la dédaigna un instant, ne sachant s’il s’agissait là d’une mauvaise blague ou si Lena était sérieuse. Face à sa détermination, il usa d’un ton plaisantin, tenta ensuite de la repousser doucement dans un premier temps, puis un peu plus brusquement lorsqu’elle ne bougea pas d’un poil. Christopher la désapprouverait sûrement mais elle ne lui donna pas l’occasion de réagir avant qu’elle poursuive. Lena n’avait peur de personne, parfois à son désavantage mais tant pis. « Dégage ! » Balança-t-elle en repoussant le garçon qui essayait de séduire son ami. La jeune femme était en colère et il n’avait vraiment pas intérêt à la chercher. Christopher mieux que personne comprendrait sa réaction plus tard, cependant pour l’heure, elle pétait les plombs et peu importe s’il lui en voudrait quand elle se retournerait vers lui. Devant son aplomb, l’autre hésita et se résigna finalement à s’éloigner, peu emballé à l’idée de se retrouver au coeur d’une dispute «  de couple ». Même si les deux étudiants en cinéma n’étaient pas ensemble, la réaction colérique de Lena pouvait s’interpréter comme telle et c’était ainsi que ce gars l’avait compris. Lorsqu’il était parti, la jeune femme se retourna vers son pote. « Quant à toi, t’as déjà beaucoup trop bu. Il te faut quoi ? Un panneau clignotant ou un poing dans la figure pour te réveiller ? » Si elle avait eu un verre d’eau, Lena le lui aurait envoyé en plein visage, elle d’habitude si douce et de nature vraiment pas violente, il avait touché une corde sensible en elle de par son comportement à cause de ce qui s’était passé le mois précédent. « T’as pensé à Adrian ? Tu veux briser ton couple ? » Voyant qu’il réagissait à peine, comme s’il était prêt à continuer sur sa lancée, la jeune femme avança un argument un peu plus convaincant. « Si tu continues, j’vais t’assommer avec une bouteille, tu verras, ou j’ferais croire à tout le monde qu’on est ensemble et c’est quelqu’un d’autre qui te tombera dessus. » Son frère pour commencer, très certainement, s’il avait des échos de cette soirée et s’il apprenait que sa sœur avait fait semblant d’être en couple pour sauver celui d’un ami… peu de temps après avoir elle-même rompu pour des raisons similaires. Erwann refuserait de la voir blessée à nouveau et aussi vite, même si c’était à cause d’une bonne intention amicale au départ. Lena ne voulait pas voir ce couple d’amis détruit pour de mauvaises raisons. Et son frère n’était pas le seul à pouvoir lui tomber dessus, mais elle garda ce détail pour elle pour le moment. La jeune femme espérait que Christopher reviendrait à la raison et qu’il pourrait reprendre le court « normal » de leur soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: Christopher x How long before I get in ?   Sam 16 Avr - 15:31

Garçon solaire et sociable, il n'était pas rare que Chris se fasse aborder en soirée. La faute à son caractère trop avenant, son côté tactile peut être aussi, mais surtout à un physique qui n'avait rien de désavantageux pour le coup. En couple depuis l'adolescence, il n'avait par ailleurs jamais vraiment éprouvé son pouvoir de séduction jusque là. Alors évidemment, dans le très excentrique quartier de Soho, découvrant le plaisir de la vie étudiante et des happy hours des bars gays et lesbiens du centre turbulent de Londres, il lui arrivait parfois de ne pas montrer autant d’engouement qu'il n'aurait dû à l'idée de repousser des avances un peu trop insistantes. De façon un peu coupable, il fallait l'admettre, Chris se laissait parfois aller au jeu du flirt après quelques cocktails. Pas parce qu'il avait derrière la tête une réelle envie de tromper son petit ami, mais plutôt parce que l'idée de séduire avait finalement sa part d'excitation dans tout ça. En quelque sorte, il ne voyait pas vraiment le mal à accepter quelques compliments et un verre gracieusement offert, sachant très bien que son cœur appartenait à Adrian Fletcher et à personne d'autre en réalité. Libéré du lycée, des regards juges sur son homosexualité, des commentaires désobligeants sur sa sexualité de manière générale surtout, il avait l'impression de renaître, d'être enfin lui même et accepté tel qu'il était dans cette communauté festive et décomplexée, qui était désormais la sienne. Une sensation finalement bien agréable que ces regards appréciateurs et ces boissons qu'on lui offrait en échange d'une conversation pleine de sous entendus, avaient tendance à exacerber. Alors il se laissait accoster, répondait aux sourires par d'autres sourires, et acceptait les verres pour peu qu'il n'y ait personne pour le surveiller. Par chance, il y avait toujours quelqu'un pour le surveiller en soirée, c'était un peu la mission que s'étaient donné ses proches, sachant très bien que Chris n'assumerait absolument pas un écart de conduite et qu'il pleurerait dès le lendemain sur la fin de sa relation. Ils le savaient tous, même si la distance était difficile, Chris était fou de son Adrian. Et même si Grayson était persuadé qu'il ne franchirait jamais la limite entre le flirt sans conséquence et l'infidélité, son alter égo alcoolisé, ne savait absolument pas fixer ces limites et se montrait sans doute un brin naïf sur les intentions du garçon qui tentait présentement de la ramener chez lui. « Je suis pas liibre. » Prétexta t-il sans grande conviction dans le ton, un sourire un peu trop flatté collé aux lèvres. « Je sais, ton Oxfordien tout ça, mais ça t'empêche pas de venir boire un verre chez moi, qu'on puisse finir notre conversation au calme si.. ? » Chris eut l'air d'hésiter, s'apprêta à accepter comme un idiot, mais fut violemment interrompu par Lena qui ne voyait pas évidemment la situation de la même façon.

Chris eut a peine le temps de réagir, que le garçon était déjà parti. Lena se mit à lui crier dessus elle aussi, et malgré son alcoolisation, il comprit qu'il était allé trop loin. Si elle n'était pas intervenue, il l'aurait abandonné pour suivre ce garçon, et qui sait peut être, pour foutre en l'air tout ce à quoi il tenait aussi. Le nom d'Adrian le ramena à la réalité et l'alcool n'aidant pas, il commença à se sentir extrêmement mal. « Il voulait juste qu'on aille boire un verre chez lui... » Chris lui répondit dans une tentative un peu misérable pour se convaincre que ce type n'avait pas juste envie de le baiser. Peine perdue franchement. « J'aurais rien fait tu sais, je l'aime Adrian, je l'aime vraiment. Je voulais pas Lena, on va se marier...C'est juste » Il s'essuya les yeux. L'alcool, donnait des proportions énormes à ce qu'il ressentait. « Il me faisait des compliments, et il était sympa, je voyais pas le mal... » Il le verrait sans doute après avoir évacué tout cet alcool de son organisme, mais détail. « Je suis con. Je suis désolé. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Christopher x How long before I get in ?   Sam 23 Avr - 21:53


Face à la réaction assez triste de son ami, Lena envisagea la possibilité d’avoir sur-réagi mais elle se ravisa bien vite lorsqu’il sembla tomber des nues comme si l’homme qui l’avait abordé n’attendait de lui que d’aller boire un verre. « À d’autres Chris, il te dévorait des yeux. » La jolie brune le secoua légèrement et l’emmena à l’extérieur de la boîte pour qu’ils puissent s’entendre. Au fur et à mesure des pas, il essayait de justifier combien il aimait Adrian. Elle n’en doutait pas, cependant l’alcool et la distance le poussaient un peu trop à se faire désirer, à ressentir ce frisson de vie qu’il n’avait plus en son absence. La jeune étudiante s’arrêta en face de lui lorsqu’ils se retrouvèrent dehors, un bon bol d’air frais après ce qui venait de se passer lui ferait le plus grand bien. « Je ne remets pas ton amour pour Adrian en question mais ne prends pas chaque fois l’alcool pour te déculpabiliser. T’as le droit de profiter en soirée et de t’amuser, et de boire un peu, le problème, c’est que ça a déjà risqué de déraper à plusieurs reprises, si une autre personne ou moi n’étions pas là pour surveiller tes arrières. » Lena s’alluma une cigarette et en tendit une à son ami, encore tout retourné par la situation. Christopher s’essuyait les yeux, acculé par les proportions que l’esclandre de Lena avait prise pour qu’il se rendre compte de ce qu’il faisait. La jolie brune ne voulait pas empirer les choses par ses propos, elle voulait justement essayer de le ramener à la réalité avant qu’il ne soit réellement trop tard, un soir où personne ne serait là pour l’arrêter. Il devait mettre ses propres barrières. « Les limites, c’est toi qui dois les fixer. Si l’alcool te désinhibe au point d’oublier que tu es en couple, arrête à temps. Tu vas être bien une soirée, en bonne compagnie, et détruire ton couple juste pour quelques heures avec une personne que tu ne connais même pas ? Crois-moi, je suis passée par là. Les tentations et les tromperies sont destructrices pour ceux qui les subissent mais pas seulement. Tu aurais regretté ça longtemps. Alors reprends-toi. » La seule différence entre son couple à elle qui venait de rompre c’est que le mec avec qui elle était n’était qu’un connard qui n’en avait rien à faire du mal qui lui ferait. Christopher, lui, tenait sincèrement à Adrian et s’en mordrait violemment les doigts, parce que peu importe le quartier où il se rendrait, quelqu’un le reconnaitrait sûrement ou posterait une photo prise lors de la soirée et tout s’enchainerait. Son petit ami serait au courant et romprait. Non. Lena savait trop bien le mal que ça faisait. « On en reparlera demain, ce soir t’as trop bu de toute façon. Alors on va rester ensemble et tu ne touches plus à une seule goutte d’alcool. On fera la fête au coca, ça ira tout aussi bien. » Conclut-elle en tirant un coup sur sa cigarette pour se calmer. Le problème pour qu’elle soit si en colère, c’était parce qu’elle savait que ce n’était pas la première fois que ça arrivait et elle voulait être claire pour que ce soit la dernière, d’où la dureté de certains de ses propos, destinés pour son bien et non pour le blesser. « Et je sais que tu t’en veux, mais réveille-toi de cette naïveté, ne recommence plus et tout ira bien. » La jeune londonienne posa une main sur son épaule en guise d’encouragement entendu et esquissa alors un petit sourire tout en jetant sa cigarette terminée. « Si ça peut te faire plaisir, tes amis, enfin nous, on s’est tous arrangés pour que vous puissiez vous retrouver ce week-end. » Et que Christopher parte le rejoindre au plus vite, il en avait grand besoin. Lena espérait que cette nouvelle, censée être une surprise, lui mettrait du baume au cœur et qu’il pourrait continuer de fêter avec le reste du groupe sans se prendre la tête – et sans plus rien boire d’alcoolisé surtout. Et c’est là, à cet instant enveloppé d’une banalité affligeante, que leur amitié était en train de prendre un tour tout nouveau, plus fort et qui les lierait durablement pour toutes leurs années universitaires…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Christopher x How long before I get in ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Christopher x How long before I get in ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: