CS ▐ we're all misfits living in a world on fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 13:23


Camille Sullivan
we're all misfits living in a world on fire

introduction
Née en France, les gens aiment bien se moquer, car elle était soi disant snob comme tous les autres français. Bien entendu, tout cela n'est qu'un mythe. Camille est tout sauf snob. Ouverte d'esprit, très extravertie et, surtout, sans gêne, la jeune femme se trouve facilement dans des situations embarrassantes, mais elle s'en fout. Écrire est tout ce qui l'intéresse et vivre sa vie sans limite l'inspire de ce côté. La brunette n'a jamais vraiment eu de problème avec l'argent. Ses parents sont riches et très généreux. Ils lui ont payés l'université, en plus de plusieurs mois de loyer suite à son déménagement en Angleterre. Camille a beaucoup de mal à vieillir et s'aventurer dans le monde des adultes. Selon elle, aucun stresse. Par contre, cela affecte beaucoup son entourage, sans vraiment qu'elle s'en rende compte. Enfin, elle ne veut pas le comprendre.

▬ âge : vingt-sept ans (en 2016)
▬ nationalité : française
▬ métier : vient tout juste de se trouver un petit boulot de caissière à l'animalerie. adieu le chômage !
▬ quartier : hampstead avec sienna
▬ orientation sexuelle : pansexuelle, la personnalité passe avant tout, si on aime, on arrive à admirer une personne peut importe son physique et peut importe son sexe.
▬ statut : célibataire, personne arrive à la supporter aussi longtemps. sauf sienna.
▬ groupe : single ticket
▬ avatar : anna kendrick


en 2005en 2009aujourd'hui
En 200 mots minimum, dites où en est votre personnage dans la vie en 2009. Peut inclure ce qui se passe entre 2006 et 2009.

   « Are you sure you wanna do this ? » Se croyant seule dans sa chambre, la jeune femme eu un sursaut lorsque la voic de son père retentit dans la pièce. Normalement, elle se serait retourner pour lui dire d'arrêter de rentrer sans prendre la peine de signaler sa présence, mais elle avait bien entendu ses paroles. Elle leva les yeux au ciel, tout en soupirant avant de le regarder. Elle en avait marre qu'il passe son temps à lui demander si elle était certaine de ses choix. C'était sa vie après tout, elle savait ce qu'elle voulait. « Yes... I'm sure. It's too late to turn around anyway. » répondit-elle en retournant à ce qu'elle faisait avant de se faire interrompre. Cela devait sûrement faire la cinquième fois qu'elle jetait un coup d'oeil à ses valises pour s'assurer qu'elle ne manquait de rien. En fait, ce n'était pas une question d'oublier un truc, elle s'en foutait. Elle avait tout simplement hâte ! « You know, I'm still proud of you. » Parfois, la jeune femme en doutait et croyait être le mouton noir de la famille. Disons qu'elle sentait souvent qu'elle n'y avait pas sa place. Mais peu importe où elle était, elle savait qu'elle pouvait compter sur son père pour l'aider. La preuve, il s'était proposé pour payer son loyer, car il ne voulait pas qu'elle ait à balancer boulot-études. Du coup, une fois sur le campus, la jeune femme avait profité de son temps libre pour s'inscrire à toutes les associations possibles qu'elle trouvait et qui nuisaient pas à son temps de cours. Club de lecture, équipe de volleyball, le journal de l'université, la radio-étudiante, l'équipe de débats et autres. Elle détestait se retrouver chez elle à se tourner les pouces. La solution avait été simple. Après quelques mois, elle avait réussi à se dénicher un petit ami, elle avait donc décidé de libérer quelques temps libres pour lui, mais restait toujours aussi impliqué dans sa vie étudiante. 

« Get the fuck out of my appartement before I kick your fucking ass out myself ! » En colère, la jeune femme restait jamais vraiment poli. Après avoir entendu son père parler ainsi lorsque rien n'allait, elle pouvait bien être la fille à papa comme tout le monde le disait. Ses mains remplis de vêtements d'homme, elle les lança aux pieds de son petit ami (ex-petit ami plutôt). Elle avait appris que ce dernier avait osé couché avec une de ses meilleures amies. Du coup, pas de pitié, elle le foutait à la rue. Enfin, il allait sûrement se glisser dans le lit de la première venue, elle s'en foutait. D'une façon ou d'une autre, elle ne voulait plus de lui et n'allait certainement pas être une de ses filles qui arrivent à pardonner l'adultère pour ensuite qu'on leur refasse le coup. Il avait beau essayer de se jusitifier, ce qui était fait était fait, tant pis ! Donc, se retrouvant seule, elle décida de mettre la chambre d'extra - qui pour l'instant lui servait de bureau - à louer. Elle ne payait pas l'appartement, grâce à son père, mais ne voulait pas non plus abusé. De plus, avoir de la compagnie serait sympa. C'est la qu'elle fit la rencontre de Sienna. Bien qu'au début, cette dernière semblait coincée, pas le genre de fille avec lesquelles Camille traînait habituellement, elles se sont tout de suite bien entendu.  
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie aujourd'hui. Peut inclure ce qui se passe entre 2009 et 2016. Si votre personnage est décédé pendant cette période, reportez les mots demandés sur les autres périodes de rp.

   « This isn't what you think ! » Choquée, Camille regardait son père sans trouver les mots ou plutôt, ceux avec lesquels débuter. Il se trouvait là, sur le divan avec une jeunette (qui avait probablement le même âge qu'elle - ce qui était assez perturbant) à moitié nue. Non, pas ce qu'elle croit. Pas du tout voyons. Il la prenait vraiment pour une conne ou quoi ? « Oh yeah, no ! I was just thinking that maybe mom had a face surgery to make her look younger, but you're right. This isn't right. » Sans rien ajouter de plus, elle tourna les talons, s'apprêtant à partir. Elle qui pensait qu'une visite surprise allait être cool. Elle était de retour pour relaxer et ne plus stresser sur ses cours, car ses notes étaient de plus en plus basse. Il y avait des conséquences à se overbooker. Elle n'arrivait plus trop à gérer. En même temps, elle faisait souvent la fête ces derniers temps, elle avait beau ne plus être concentrer après une nuit à picoler comme si sa vie en dépendant. Les joies de la vie étudiante ! Bien entendu, son père a essayé de la convaincre de ne rien dire, de garde ce secret, mais elle avait une grande gueule et ça ne lui prit pas de temps pour mettre sa mère au courant. Son père avait passé sa vie à lui servir de modèle (du moins, essayer), mais il était de l'être. Elle fut celle qui mit fin au mariage de ses parents. Son père avait essayé de l'amadouer en lui envoyant de l'argent, mais il pouvait bien aller se faire foutre. Avec ses notes en baisse, ses parents sur le point de divorcé, la jeune femme avait besoin de prendre une pause. La grosse somme d'argent que son père lui avait acheté lui servit donc à faire un voyage, très loin. Elle regrettait un peu la façon dont tout cela s'était déroulé, car au bout de la ligne, elle avait un peu mis sa colocataire dans la merde. Sans rien dire (pour ne pas se faire déranger), sans même payer sa balance du loyer, elle mis le cap pour le Tibet - où règnait la paix et le calme. Assez pour se changer les idées. Ce qui avait fonctionné à merveille !

De retour, prêt à affronter la vie à nouveau (ou pas du tout, son retour était plutôt dû au fait qu'elle n'avait plus d'argent pour se permettre de vivre là-bas), la jeune femme s'était tout de suite tournée vers son ancienne coloc. Honnêtement, c'était la seule qui ne lui avait jamais rien fait de mal. Pourtant, Camille s'était permise de la laisser en plan à leur appartement, sans prendre la peine de la prévenir de ses plans. Elle se sentait mal, mais croyait que c'était la meilleure chose à faire. Heureusement pour elle, elle ne s'était pas pris un poteau en la recontactant. Par contre, leur colocation est loin d'être comme auparavant. Sienna passe son temps à la stresser, elle semble plus mature, plus femme (un peu trop). Elle n'arrête pas de rappeler à Camille qu'elle doit se soucier du futur, mais elle n'en a pas envie. Pas tout de suite. Elle veut profiter du temps qu'il lui reste. Pour lui faire plaisir, elle a réussi à se trouver un boulot à l'animalerie du coin. Faut dire que la jeune femme est assez perdu et ne sait plus trop quoi faire de sa vie. Au Tibet, on lui a appris à gérer son stress et même si ce n'était pas d'une façon productive, elle en abusait. Elle a même commencé à fumer régulièrement à cause d'eux, mais pas de la nicotine. Non, beaucoup mieux. De quoi être tranquille pour les prochaines heures. Sa vie avant le Tibet ne lui manque pas, au contraire. Même que parfois, elle se demande comment elle faisait pour gérer le tout en même temps d'un coup sans perdre le cap. Mais bon, elle ne regrette pas ce qu'elle est devenu, car elle ne réalise pas vraiment à quel point elle a changé.
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2005. Peut inclure ce qui se passe avant 2005. (enfance etc) Si votre personnage n'est pas né ou trop jeune, reportez les mots demandés sur une autre période de rp.

   Il devait être près d'une heure du matin. Crevée, bourrée, pressé (mais lente), la jeune femme titubait dans le stationnement de ses parents. Elle avait l'impression d'être sur un tapis roulant. Peu importe le nombre de pas qu'elle faisait, la maison ne semblait pas se rapprocher. Elle pouvait remercier les quelques verres de trop qu'elle avait pris lors d'une fête. Elle n'avait que seize ans, en était bien consciente, mais cela ne l'empêchait pas de sortir comme si elle avait l'âge pour. Sauf qu'au lieu de s'aventurer dans les bars, elle se contentait des fêtes de collégiens majeurs. Ça restait tout de même cool, il y avait toujours de quoi s'amuser (c'est-à-dire, de l'alcool à ne plus finir). Ce fut donc ainsi qu'elle se retrouvait cet état. La seule pensée qui l'empêchait de s'écrouler sur le pavé était celle que son père risquait de la tuer. Finalement arrivé au bord de la maison, elle se place sous la fenêtre de sa chambre qui se trouve au deuxième étage et la contemple pendant quelques instants. À ce moment, elle aurait bien aimé être dans ses films où se glisser à l'intérieur de sa maison sans déranger personne était simple. Mais bon. Pas d'araignée radioactives pour lui donner le don de coller sur les murs ? Sans vraiment y avoir songer, elle fit une tentative en sacrochant au vinyl de la maison, mais elle n'arrivait même à se pousser vers le haut. « Stupid freaking walls ! » lança-t-elle avant de donner un coup de pied - assez fort - sur le mur. Sobre, elle l'aurait bien ressenti. Mais là, rien. Elle ne fit que laisser tomber l'idée et opter pour la porte d'entrée. Sans faire de bruit (du moins, dans sa tête tout se faisait en silence). Elle se faufilla sur la pointe des pieds, en route vers sa chambre. « Stop right there. » Cette voix, ce ton, son père semblait tout sauf ravi de la voir déambuler dans la maison à cette heure. Le paternel avait beau être très généreux avec sa fille lorsqu'il était question d'argent, cela ne voulait pas dire qu'il n'avait pas de contrôle sur elle. Quoique techniquement, elle faisait toujours à sa tête, alors, il n'en avait pas vraiment, mais reste qu'il essayait. Imposant ses règles, ses conditions, lorsqu'il s'agissait de sa fille, il voulait que comme lui, elle devienne quelqu'un de responsable et autonome. Pour l'instant, elle lui avait tout simplement prouver qu'elle n'avait aucune de ses qualités. Bien qu'au fond, elle les avait, elle préférait ne pas les montrer. Elle profitait tout simplement de sa jeunesse, de sa vie de lycéenne qui veut vivre plein d'expérience. « You're just having a bad dream, dad. I'm not here, you're not here. It's all just a dreaaaaaam. » Toujours dos à lui, elle employait un ton magique pour aucune raison. Elle ne faisait qu'imiter les magiciens à la télévision qui pratiquait l'hypnose. « You think this is funny, Cam ? 'Cuz, I ain't laughing. You go to bed right now, tommorow, we're gonna talk. » Ces derniers temps, c'était tout ce qu'ils faisaient ensemble. Avoir des discussions qui - en gros - revenaient toujours au même sujet : le futur de Camille. Il se sentait concerné, surtout depuis qu'elle lui avait annoncé que suivre les traces des Sullivans n'était pas dans ses plans, il tentait de lui faire changer d'idée. Sans succès, mais l'effort y était. Un peu trop même. Selon lui, le métier d'écrivain n'était pas assez stable et qu'il ne voulait pas qu'elle vive le stress que cela pouvait causer. Stress ou pas, tant qu'elle fait ce qu'elle aime, c'était tout ce qui comptait aux yeux de la brunette. Sans rien ajouter, elle s'était déjà assez mise dans la merde comme ça, elle tourna quelques pas plus loin afin de rejoindre son lit - qui l'appelait depuis une bonne heure déjà.



─ pseudo/prénom : pakam. ─ âge : 22 y.o. ─ fréquence de connexion : quatre fois semaines ou plus.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? top site obsession. ─ inventé ou pévario ? un pré-lien de Sienna.  ─ code : patrick ─ crédits : photo de shiya.


Dernière édition par Camille Sullivan le Jeu 14 Avr - 15:01, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 13:28

Anna Très bon choix !!

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 13:55

Bienvenuuuuuuue n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 15:18

Ouh anna
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 15:32

t'es parfaite toi heart heart heart

bienvenuuuuuuuuue
et encore une fois, merciiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 18:38

Bienvenue avec la belle Anna
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mar 12 Avr - 19:37

Bienvenuuuue, bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mer 13 Avr - 5:12

merci beaucoup ! heart

sienna : et toi t'es bae
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mer 13 Avr - 12:14

Bienvenuuuue

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Mer 13 Avr - 12:35

Oh, je m'appelle aussi Camille IRL
Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 14:45

♪ You gonna miss me when i'm goooone ♪ Anna

Bienvenueeee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 14:54

Merciiii beaucoup heart

Marnie : ahhh lol !

Billie : you're gonna miss me by my hair, you're gonna miss me everywhere ! ♪
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 15:11

Quelques fautes d'inattention, mais dans l'ensemble je peux valider, il ne me faut que l'aval de Sienna

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 15:27

Merci ! heart Je me suis un peu dépêché avant le boulot Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 16:26

C'est parfait! heart heart

Hâte de rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   Jeu 14 Avr - 16:30


félicitations !
te voilà validée !



Fiche validée ! hâte de lire les rps avec Sienna, ça va détonner

Étant validée le 14, tu es concernée par le recensement ce mois-ci. Par contre nous t'invitons dès maintenant à créer ta fiche de liens pour t'intégrer au plus vite sur le forum. Pour trouver des liens plus facilement, nous avons mis au point un petit registre des personnages qui t'aidera à connaître un peu mieux nos amis londoniens. Mais tu peux aussi découvrir tes voisins ou mieux encore ouvrir une colocation!

En ce moment nous avons une intrigue en cours à laquelle tu peux t'inscrire icii, mais aussi souvent des activités que tu retrouveras dans le flood.

N'oublie pas qu'il te faut entamer un rp sur le forum avant de poster un pévario !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CS ▐ we're all misfits living in a world on fire   

Revenir en haut Aller en bas
 
CS ▐ we're all misfits living in a world on fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alaska ♦ I'm not done living in a world of experimenting
» Ever Living rule
» Living crappily ever after • PV
» Misfits
» Hawkins Jayden - living like we're renegades

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: