PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:03


Phoenix A. Crawford
   If you can make me smile, I'll remember you
En savoir plus sur http://www.phrase-swag.com/phrase-swag-anglais.php#l31t5UdfIt2BjAyS.99


   
introduction
Phoenix est né à New York, on pourrait croire qu'elle a eu une enfance assez heureuse, car elle est toujours joueuse. Mais à force des années, elle s'est forgé une carapace, qui à jour va surement craquer. Elle a eu la chance, d'avoir un magnifique petit frère qui a 13 ans, et s'appelle Joe. Il faut savoir que quand je parlais d'une enfance pas très heureuse, je voulais dire que Pho' n'est pas vraiment la fille de ses parents de maintenant, qu'elle ne voit d'ailleurs plus. Elle est passée par plus de 4 familles d'adoption, car elle a perdu ses géniteurs dans un accident tragique. Elle a quitté New York, très jeune à l'âge de 19 ans, en laissant un grand vide dans sa famille, elle qui était la petite folle de la famille. Elle s'est ensuite sentie très à l'aise en arrivant à Londres, elle a commencé ses études de médecine en ayant toujours un seul but : Devenir psychiatre, elle a toujours mis les garçons de côté, pour s'occuper exclusivement de ses études. Mais maintenant qu'elle a eu son diplôme, et exerce depuis peu de temps, elle cherche l'amour.

   ▬ âge : 30 ans (en 2016)
   ▬ nationalité : Américaine
   ▬ métier : Psychiatre
   ▬ quartier : Soho
   ▬ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
   ▬ statut : Célibataire
   ▬ groupe :Single Ticket
   ▬ avatar : Dakota Johnson

   

   en 2005en 2009aujourd'hui
En 200 mots minimum, dites où en est votre personnage dans la vie en 2009. Peut inclure ce qui se passe entre 2006 et 2009.

Mes fesses touchent enfin le sofa, qui malgré sa douceur ne m'apporte qu'une vague sensation d'apaisement. Je soupire brusquement, et lève les yeux au plafond, cette journée m'a tuée, je n'en peux plus. J'ai beau prendre des notes, bosser comme une malade le soir, jusqu'à ne pas dormir. Je me sens complètement paumée. En plus avec la période des examens, qui approche de plus en plus, je n'ai plus un moment pour moi. Je toussote doucement, je crois en plus que j'ai attrapé la grippe ou un truc du genre, mais je n'ai pas le temps d'aller voir un médecin. Je me lève et me masse les tempes, je prends tout de même quelques instants, pour me prendre un doliprane, faut que j'en rachète... Je vais alors m'affaler, en limite me laissant tomber sur le canapé, et je repense aux 4 années qui se sont écoulés. Depuis que j'ai quitté New York...je regrette d'ailleurs un peu quelques détails de mon ancienne vie. Il me manque, mon petit frère, mes amis que j'ai abandonnés du jour au lendemain. A vrai dire, tout me manque à part mes ordures de parents. Je soupire et respire l'odeur de grillades qui s'est incrustés dans le canapé moisi. Je me tourne pour me mettre sur le dos, et pose ma paume de main sur mon ventre. Après il y a les garçons... J'en attire bien sur, je les fais pas fuir ! Mais... ils ne sont jamais sérieux, ils recherchent que du sex, toujours. Ils sont toujours parfaits, ils sont gentils, honnêtes et aimables, bien qu'ils empestent souvent l'alcool. J'aimerais enfin me poser, trouver pour une fois pas dans un bar, mais dans la rue, à la FAC où je ne sais pas moi ! J'aimerais que notre rencontre ressemble à ceux des contes...oui je crois à " Et ils vécurent heureux jusqu'à la fin des temps " J'aimerais vraiment trouver à la fois un petit copain, et à la fois avoir mon diplôme. En bonus bien sur, revoir mon petit frère serait vraiment cool...
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie aujourd'hui. Peut inclure ce qui se passe entre 2009 et 2016. Si votre personnage est décédé pendant cette période, reportez les mots demandés sur les autres périodes de rp.

J'ai enfin décroché mon diplôme ! Bien sur, il n'y avait personne, pour m'embrasser, les larmes aux yeux. Mais bon, ça n'avait aucune importance, puisque ça y est ! J'allais exercer ! Je suis seule, face à mon café. Je ne le bois pas encore tout simplement parce je viens de me bruler comme une grosse débile devant tout le monde en essuyant ma langue avec ma serviette. Les gens me dévisageaient. Tu m'étonnes que je ne trouve pas de copain, avec le caractère que j'ai. Je secouai la tête pour chasser ses pensées de ma tête. Et puis je compare la vie que je mène maintenant, mon quotidien qui se résume à entendre des patients qui me parlent de leurs problèmes dans un fauteuil que j'ai essayé l'autre fois qui n'est pas confortable ! Enfin bref, ils me parlent de leurs problèmes, mais moi je dois garder mes problèmes pour moi. Je soupire et passe ma main dans mes cheveux, puis poursuit ma petite éclipsée. Je ne finis jamais très tard et en général, je viens me prendre un star Buck ici, et repars chez moi où j'essaye du mieux de draguer des mecs sur un site de rencontres déprimantes. Voilà où j'en suis. J'ai toutes les libertés du monde ça s'est sur ! Je finis ma petite rêverie, et en finissant mon café, je m'aperçois que le barman m'observe. Je m'entruche avec ma gorgée, et je tousse plusieurs fois. Gênée, alors que le mec paraît vraiment beau gosse, je remets ma veste en cuir sur mes épaules et sors du bar. Je regagne assez rapidement ma voiture, et arrive rapidement à mon studio. Et comme chaque soir, je m'affale sur le canapé, ferme les yeux et m'endors rapidement.
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2005. Peut inclure ce qui se passe avant 2005. (enfance etc) Si votre personnage n'est pas né ou trop jeune, reportez les mots demandés sur une autre période de rp.

       
1ère partie  
   **  J'ouvre brusquement les yeux, ils me piquent... ils doivent être tous rouges. J'essaye du mieux que je peux, de prendre une grande bouffée d'air, plusieurs fois mes poumons se remplissent d'oxygène. Une fois que ma respiration est un peu près reprise un rythme normal, je me décide à analyser les alentours. Je vois alors un homme, de la trentaine sûrement, il a de gros yeux globuleux, mais n'a pas l'air méchant, Il a l'air de m'épier de la tête aux pieds, et je me demande même si je ne suis pas toute nue. Puis je distingue, une femme à côté de lui, elle, elle est souriante, et son sourire s'étire en un grand trait horizontal. Pourquoi me regardent-ils comme ça ? Il n'y a que cette question qui flotte dans mes pensées. Et puis, je me rappelle. Je me souviens, de la voiture, je me souviens de mon père qui demande l'heure à ma mère. Je me souviens du bruit des freins qui crissent sur le sol où la neige s’étend, du cri que ma mère à pousser. Je me souviens aussi avoir entendu des craquements... comme des os qui se craquent en plusieurs morceaux. Et puis il y a la douleur que j'ai éprouvée quand j'étais dans les bras, d'un ambulancier, qui me murmuraient que tout allait bien. J'ai dû m'endormir à ce moment-là, car je ne me suis réveillée que dans une chambre d'hôpital. Où, malgré mon jeune âge de 7 ans, on m'a annoncé que mon papa était mort au bloc opératoire et ma mère sur le coup de l'accident. Je me souviens de la façon dont l'infirmière essayait de trouver les mots. Je me souviens aussi, que c'était le 7 février, le jour de mon anniversaire. Je rouvre les yeux, n'ayant même pas pris conscience que je les avais fermés, je me retrouve nez à nez avec le jeune couple. Et puis je lève les yeux, et lis avec difficulté sur un panneau accroché en hauteur. " Centre d'adoption de New York "
2ème partie  
[i]Okay...je dois bien avouer que je ne suis pas un petit ange, je n'ai pas une super moyenne au collège, j'ai faits plusieurs conneries, dont les fugues, les bêtises avec des mecs. Mais...ils ne peuvent pas me faire ça...vous m'adoptez, une adoption s'est pour la vie, Nan ? L'agent me prends la main, pour m'emmener dans la voiture, mes parents, enfin surtout, le lâcheur qui m'a servi de père pendant 4 ans porte ma valise. Quant à ma mère, elle, est à la porte et elle est sur le point de pleurer. Je toussote pour arriver à me décontracter, sans succès. Mon père vient essayer de me prendre dans ses bras, mais je le repousse avec une mine dégoûtée. Il me répond, avec quelques gouttes d'eau minables, qui sortent de ses yeux, qu'il essuie avec sa grosse main. " Je suis désolé Phoenix..avec ta mère on en peux plus, mais tu sais on t'ai.." Je ne lui laisse même pas le temps de finir sa phrase, que je me détourne et en tournant les talons je me monte dans la voiture où le conducteur m'attend. Je vois mon père serrer les poings, et ravaler ses larmes. Il tourne les talons et malgré les protestations de celle qui n'est même pas descendu de sa putain de maison claque la porte de la maison en me laissant seul avec le conducteur qui décroche le frein à main. Pendant tout le trajet, je ne pleure, et je me rends compte à ce moment-là, que le monde n'est constitué que de lâches... [/i;**
Je referme brusquement mon ancien journal intime de gamine, mon ancien père qui m'avait abandonné sans un mot et la saleté qui lui sert de femme sont accoudé au chambranle de la porte. Ils me regardent, la chambre n'a pas changé. Il y a toujours le lit, une place avec le matelas dure qui me bousillait le dos. Je suis arrivée dans mon ancienne maison il y a maintenant une heure, pour reprendre mes affaires, et m'en aller pour Londres. Ça fait maintenant, plusieurs années que je ne suis pas revenue ici, et franchement ça ne me manquait pas. Je me souviens alors, que quand j'ai écrit ce journal, j'étais encore dans ma chambre d'hôpital, une infirmière m'avait donné ce vieux cahier. Et voilà, il était devenu pour moi mon confident. Maintenant que j'y pensais, je trouvais que ça faisait légèrement pitié... Enfin bref je toussotai et prit mes cartons, enfin mes deux cartons sur mes bras. Je sortis de la pièce sans adresser ni un regard, ni un mot à mes parents. Le taxi m'attendait, je déposai mes affaires dans le coffre, et montai dans le taxi, puis m'en alla vers ma nouvelle vie. Enfin...pour l'instant mon avion.

   


   
─ pseudo/prénom : Haha, on veut tout savoir de moi ? C'est bon j'ai compris je te donne mon nom, Emma'   ─ âge : Un vampire ne compte plus les années    ─ fréquence de connexion : Je passerai surement tout les jours, si bien que vous en aurait marre de moi !     ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? Depuis toujours, je m'entends bien avec Google, il me l'a conseillé ! Et je le trouve MA-GNI-FI-QUE    les gens ont l'air hyper sympas !    ─ inventé ou pévario ? C'est mon pitit cerveau qui l'a inventé tout seul d'abord ! Vi vi !       ─ code : Patriiicckkk ─ crédits : Tumblr pour le vava  


Dernière édition par Phoenix A. Crawford le Jeu 7 Avr - 22:15, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:05

Dakota my secret crush !!!!!
Très bon choix, je ne peux dire que oui Et j'adore ce prénom !!!

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:22

Merkiii ! inlovee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:23

Bienvenue sur TTR !
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:24

Bienvenue & bonne rédaction pour ta fiche
Pas sûre que les gens viendront la consulter juste pour la psychiatrie
C'est pas un vieux docteur rabougri
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 20:28

Haha, c'est pour ça qu'elle n’exerce pas depuis longtemps ! CELEBRITEEEE
J'rigole ! inlovee
I love you et merki
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Jeu 7 Avr - 22:17

Bienvenueeeee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Ven 8 Avr - 8:55

Tiens une psy ! Jules en a cruellement besoin xD
Bienvenue à toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Ven 8 Avr - 9:31

Bienvenue sur le forum

N'hésite pas, si tu as besoin de quoi que ce soir heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Ven 8 Avr - 9:54

Bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Ven 8 Avr - 10:33

Merci tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Sam 9 Avr - 15:36

Hello malheureusement certaines erreurs, notamment au niveau grammaire, posent problème pour ta validation. Toutefois certains mots sentent l'autocorrect des portables, je me demandais du coup si tu avais écrit la fiche de Phoenix sur ton téléphone ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    Mer 13 Avr - 11:55

Aucune nouvelles, je déplace
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy    

Revenir en haut Aller en bas
 
PAC ≈ Be yourself because an original is worth more than a copy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un cv original et les gars de star wars qui font du rap
» Le Haka : Trouvez l'original!!
» Avatar Féminin Original
» Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?
» PSEUDO | trouver un prénom original

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: