partyyyyyy w/Ezra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: partyyyyyy w/Ezra   Jeu 7 Avr - 19:54

Foutre les pieds à Cambridge ? Oui, cela arrivait parfois, à Sienna. Elle connaissait quelques personnes dans cette ville, la plupart étudiants à l'université. Elle s'y rendait donc de temps à autre, pour des soirées dont elle avait en général peu de souvenirs le lendemain. En même temps, que voulez vous, de l'alcool gratuit, il faut bien en profiter. Un peu sur la paille, comme de nombreux étudiants, Sienna appréciait ce genre de soirée où elle pouvait ne quasiment rien dépenser et faire sa pique-assiette. Tout pour plaire. Bonne à marier.

L'année scolaire s'achevait bientôt. Ce qui signifiait: moins de travail et une flopée de distractions. Sienna était si heureuse de pouvoir enfin goûter à une vraie vie sociale, après avoir passé du temps dans un endroit des plus paumés, en Irlande. Elle avait rencontré des gens ouverts d'esprit, amusants, cultivés, bref, tout ce qui n'existait pas dans son patelin. Enfin, du moins, c'est ce qu'elle pensait. Finalement, elle n'avait jamais pris le temps de connaître qui que ce soit, dans son "ancienne vie", son avis était très arrêté sur la question. En tout cas, même à Cambridge, elle sentait bien plus heureuse que quelques années auparavant. Elle ne regrettait pas un instant d'être venue en Angleterre.

Arrivée à la soirée en question, Sienna salua quelques personnes qu'elle connaissait, un grand sourire aux lèvres. A l'époque, elle ne faisait pas vraiment le tri dans ses relations et fréquentait à peu près n'importe qui, pourvu qu'ils ou elles lui offrent des bières. D'ailleurs, par automatisme, elle se dirigea vers l'endroit où les bouteilles d'alcool étaient disposées. Erk, de la Guinness. Mauvais souvenir de l'Irlande. Le nombre de fois où, après des soirées trop arrosées dans la maison familiale - auxquelles elle participait malgré elle- , elle s'était retrouvée avec de la Guinness partout sur ses vêtements... Les cauchemars du commun des mortels sont peuplés de meurtriers, d'événements tragiques, de catastrophes naturelles. Ceux de Sienna étaient hantés par cette boisson de l'enfer. Son dévolu se porta donc plutôt sur du vin, qu'elle versa dans un verre. Puis, d'un pas nonchalant, elle alla parler à diverses personnes. Évidemment, cela ne volait pas haut. Elle cru même entendre des gens parler de Twilight. On n'était pas à Oxford, après tout. Mais avec un coup dans le nez, elle arriverait peut-être à mieux supporter cette populace.

Elle parlait tranquillement avec une vague connaissance quand elle vit Ezra, au loin, également en train de se servir. Ha, voilà qui était plus intéressant ! Elle savait qu'il comptait venir à cette soirée, c'était d'ailleurs en partie ce pour quoi elle était venue. Sienna l'appréciait beaucoup, sûrement parce qu'il était un bon compagnon de soirée, quelqu'un avec qui elle pouvait bitcher un peu et surtout, un étudiant en dernière année. Etant elle-même en première année, elle vouait forcément un culte à ceux qui avaient survécu à plusieurs années d'études et allaient bientôt faire leur entrée dans le monde. Un grand sourire aux lèvres, elle vint à sa rencontre et lui dit: « Already planning on getting drunk ? » Elle laissa échapper un petit rire. Bien sûr, elle ne disait pas cela méchamment. Mais elle aimait le taquiner et elle savait qu'il n'était pas du genre à se vexer pour si peu. Puis, elle lui dit, un peu plus bas, pour ne pas que les autres entendent : « I don't know how you managed to stay for so long in Cambridge. I've been here for an hour and I'm sooooo bored already. Thank God you're here. » Elle exagérait totalement, elle ne s'était pas tant ennuyée que cela. Très contente de le voir, elle se disait que la soirée serait bonne. Elle ne se doutait pas de sa mauvaise influence sur lui, d'ailleurs. Puis, elle ajouta, sincèrement intéressée par la vie de son ami qu'elle n'avait pas vu depuis quelques semaines: « How have you been? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: partyyyyyy w/Ezra   Sam 9 Avr - 0:29

Ezra adorait les soirées étudiantes, il y avait du monde, de l’alcool gratuit, des canapés et on pouvait fumer à l’intérieur, il n’avait besoin de rien d’autre pour être heureux. Comme d’habitude, Eileen était venue sonner à la porte de sa chambre pour le trainer chez un type de son cours de littérature américaine, qui était un des seuls cours qu’ils ne partageaient pas. Il avait préféré continuer à étudier les écrits de France. L’examen approchait d’ailleurs à grand pas et on ne pouvait pas dire que le jeune homme avait passé son temps dans les bouquins ces derniers jours. Rien que de penser aux examens le fit frissonner, il n’était pas stressé pour son diplôme, mais cette dernière étape de sa vie universitaire annonçait des changements auxquels il refusait de faire face.

Dans moins d’un mois, Eileen disparaîtrait de son champ de vision directe et ce peut être pour toujours. Presque dix ans qu’ils passaient leur vie ensemble, toute leur vie. Ils étaient prédestinés, mêmes initiales, mêmes fringues, même passion pour les vieux livres. Ce soir encore, les deux étudiants jouaient aux frère et soeur siamois. Tout deux en chemise ouverte sur un t-shirt à l’effigie de leur film préféré, Lost Highway , Converses dans un état lamentable, jambes croisées, partageant une cigarette. Ezra s’était retrouvé empêtré dans un grand débat sur le cinéma soviétique des années 30 avec un mec inconnu, assis en face de lui, c’était un sujet intéressant mais tellement dense que cette conversation allait surement durer toute la soirée et il n’était pas venu pour faire l’intellectuel, son verre était déjà presque vide.

Voilà où était le problème de cette soirée, toutes les personnes présentes étudiaient, d’une manière ou d’une autre, l’art. Cela ne garantissait pas le niveau des discussions mais celles-ci semblaient suffire à étancher la soif des invités. Ez ne l’entendant pas de cette oreille, il avala ce qui restait dans son verre et entreprit de subtiliser une bouteille entière, personne n’y touchait après tout. « ‘Scuse me, I’m sure you still have a lot to say about Nevski but I’m thirsty as fuck » Fit-il, levant sa main pour faire taire son interlocuteur avant de se lever, entrainant également sa meilleure amie vers la table où résidait son butin. Il y trouva une bouteille de whisky à moitié pleine, haussa les épaules et s’en saisit. L’étudiant s’en servit une double dose avant de s’occuper du verre d’Eileen, il sortit deux cigarettes de leur paquet et lui en glissa une entre les lèvres. Ils partageaient même la flamme d’un briquet.

Une fois son verre bien rempli, Ezra le vida aussitôt et se sentit un peu plus près à attaquer la soirée, chose qui se confirma quand il aperçu, non loin de là, une jolie brune qui ne lui était pas inconnue. Sienna était une petite irlandaise de première année qu’il avait rencontré il ne sait plus trop comment, quoi qu’il en soit, elle était adorable et possédait un sens de l’humour à toute épreuve. Il sourit, elle était en pleine conversation mais allait finir par le remarquer. En attendant, Ez se servit à nouveau, d’abord une quantité raisonnable, puis il haussa les épaules et continua à verser. C’est cet instant que Sienna choisit pour venir le saluer. Il rit à sa petite remarque, elle n’avait pas tort après tout. « Oh you caught me ! » Fit-il, feignant la surprise et levant les yeux au ciel. Il se tourna vers elle, tirant sur sa cigarette. Il adorait ça fumer à l’intérieur, il n’y avait rien de plus plaisant. « Cambridge is shit alright, but it’s not nearly as shitty as the other place » Ezra assura, « The other place » c’était comme ça que les étudiants de Cambridge appelaient Oxford, Sienna s’habitueraient à toutes leurs petites expressions bien assez tôt. Il but une gorgée de whisky et fit une petite grimace, la personne qui avait acheté ça n’avait décidément pas voulu se ruiner. « I’ve been great, amazing, perfect ! Really, I’m so fucking happy right now. » Répondit-il, beaucoup trop excité pour être sincère. Derrière lui, Eileen qui entendait tout de leur conversation souriait toujours et Ezra profita d’être dos à elle pour lancer à Sienna un regard de détresse du style ‘je mens là, regarde je suis en train de mentir, aide moi’. Il n’en pouvait plus de faire semblant.
Revenir en haut Aller en bas
 
partyyyyyy w/Ezra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» [terminé] Ezra et Aria: Choc émotionnel.
» (M) - Ezra Miller - Run from the pigs, the fuzz, the cops, the heat...
» Présentation de Ezra Selyan [Validée]
» Pretty Little Liars [Drame]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: