oxbridge reunion w/ paloma.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: oxbridge reunion w/ paloma.    Mar 5 Avr - 2:57

« Tomorrow, we’ll delve into the third chapter of Ulysses. Before reading it, please review your notes on Aquinas and Aristotle, they will come in handy for this chapter. And be prepared, this is one of the most difficult passages in the novel. Also, a momentous one to understand Stephen's psyche. Don’t rush, take your time, try to list all the allusions and motifs you see. We'll discuss it extensively tomorrow. I want all of you to be fully prepared to do this. »

Sienna avait fait preuve d’un léger auto-masochisme, en prenant un cours sur James Joyce. Mais il faut croire qu’elle avait besoin de renouer avec ses racines. Littérairement parlant, bien entendu. Pas question d’aller de nouveau fourrer les pieds dans ce pays de paysans alcooliques. Cela ne faisait que quelques mois qu’elle était à Oxford, mais tout lui paraissait idyllique. Le cadre bien sûr, mais aussi les cours, les amis qu’elle s’était fait. Et puis, l’odeur des vieux livres, le bruit de ses pas dans les escaliers de bois, le gazouillement des oiseaux en se levant le matin. Jamais, ô combien jamais, elle ne voulait quitter ce petit paradis estudiantin. Elle devenait niaise et émerveillée H24, dans cet endroit.

Un paradis qui ne faisait pas l’unanimité, bien sûr. Il y avait bien des étudiants d’universités rivales, dont Oxford, qui trouvaient à redire. Sienna n’y prêtait guère attention. Dans son esprit, Oxford avait toujours été supérieur à Cambridge. Il n’y avait même pas de débat à avoir là dessus.  C’était l’université où elle était : ce devait donc être la meilleure. Néanmoins, elle était loin de formuler ce genre de pensée à voix haute. Elle se contentait de hausser les épaules, quand on lui disait que Cambridge surpassait Oxford.

En cette fin de journée, elle se dirigea vers un de ses pubs préférés, le Lamb and Flag. Un lieu hautement littéraire puisque, Thomas Hardy, un de ses écrivains préférés venait ici. Sienna y retrouvait souvent des amis de la fac, voire même des professeurs – lèche botte qu’elle était, elle aimait bien aller converser avec eux. Et puis, si cela pouvait augmenter ses notes... Ce soir, elle retrouvait Paloma, une amie – plus ou moins – de Cambridge. Plus ou moins car elle ne pouvait s'empêcher d'être un peu énervée par certaines de ses remarques ou par les vacheries qu'elle professait à l'égard d'Oxford. Oxford is sacred, end of the story. Mais après un petit coup dans les nez, les deux s'entendaient comme cul et chemise. Il leur était même arrivé de faire des karaokés, en banlieue de Cambridge ou d'Oxford, dans lesquels, honteusement bourrées, elles avaient massacré des chansons des Spice Girls ou de Lady Gaga. Le lendemain, Sienna essayait d'oublier qu'elle avait autant pactisé avec l'ennemi.

Installée au bar, elle regardait les bières proposées en pression. Guinness. Erk. Totalement en décalage avec ses origines, Sienna détestait cette chose au goût de café / pétrole. Elle ne buvait que des choses qui pouvaient la distinguer de ses origines. Avec ses moyens d'étudiante, elle ne pouvait que s'offrir du vin blanc peu cher. Elle commanda un Chardonnay bien cheap - sûrement dégueulasse, donc - et regarda autour d'elle. Paloma n'était pas là. Hmm, serait-elle restée coincée dans son bled ? Après quelques minutes, elle fit son entrée dans le bar. Sienna lui fit un grand sourire. Elle était tout de même contente de la voir, il faut le dire. Tout aurait été plus simple si elle avait étudié à Oxford, mais que voulez vous, personne n'est parfait. Elle vint à sa rencontre et lui dit: « Heyyyy ! How are you sweety ? It's been such a long time. I thought you might have died in your rathole. » Elle faisait référence à sa chambre dans sa coloc, qu’elle considérait comme un trou à rat. Pourtant, la sienne était vraiment similaire. Mais bon, elle aimait bien la vanner, tout simplement. Il n’y avait pas de méchanceté, là dedans. Elle l’appréciait, Palo. On ne vanne véritablement que ses amis, après tout. « What do you want ? The first round's on me. But I won’t buy you any tequila. Don't want you to puke. » Petite référence à leurs soirées trop alcoolisées. Quant à son offre, Sienna était loin, très loin de rouler sur l’or, mais il fallait bien montrer à Palo qu’à Oxford, on accueille les étrangers comme il se doit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: oxbridge reunion w/ paloma.    Jeu 7 Avr - 2:08




Une fois n'est pas coutume, je m'étais rendue à Oxford pour des raisons académiques. L'université avait beau être globalement d'un niveau inférieur à celle de Cambridge, ce jour-là elle recevait un auteur que j'affectionnais particulièrement. Les observations et profils qu'il avait dressés étaient absolument incroyables et je mourrais d'impatience de le rencontrer - ou au moins l'écouter en vrai. Je n'étais pas la seule puisque l'amphithéâtre dans lequel se déroulait la présentation fut rapidement bondée. Heureusement, j'avais prévu mon train en avance, soucieuse de manquer les premières minutes - ou pire l'ensemble de la lecture - en cas des potentiels perturbations et retards sur la ligne, et avais donc pu m'installer tranquillement à une place de choix.

L'auteur s'avéra aussi à l'aise avec les mots à l'oral qu'à l'écrit et toute l'audience fut rapidement captivée. L'amphithéâtre n'avait probablement jamais été aussi calme durant un cours - surtout lorsque l'on connaissait la réputation de fauteur de troubles d'Oxford, Cambridge était tout de même nettement supérieure en terme de retenue et comportement, personne ne pouvait le nier. Passionnée par les cas qu'il détaillait devant nous, je ne vus pas le temps passer et en un clin d’œil il était déjà temps de partir. À regret, mais ravie d'avoir fait le trajet jusqu'à Oxford pour assister à cette présentation, je pris donc le pas de la porte. Pas que j'accélérai après avoir jeté un oeil à ma montre. Si j'avais eu le sentiment qu'elle était passée bien trop vite, la conférence avait en réalité durer un petit peu plus que prévu et j'étais désormais en retard pour retrouver Sienna.

J'avais bien entendu prévenu la jeune femme lorsque j'avais organisé cette petite journée à Oxford. Oh, je ne doutais pas qu'elle jubilerait à l'idée que je me déplace jusqu'ici pour profiter de leur programme 'supérieur' d'enseignement et que j'en entendrai parler longtemps, mais j'étais tout de même ravie à l'idée de revoir la demoiselle, ça faisait longtemps, trop longtemps. Je parcourus donc au pas de course les couloirs sans âme de son université, ne souhaitant pas la faire attendre, pour finalement sortir du campus. Nous avions rendez-vous dans un pub à deux rues de là, le Lamb and Flag - une réunion entre étudiantes se devait de se tenir dans un lieu qui servait de l'alcool. Et quelques secondes à peine après avoir poussé la porte de l'établissement, je repérai en effet Sienna, installée au bar avec un bar. Elle n'avait pas perdu de temps - ni ne m'avait attendue d'ailleurs.

« Heyyyy ! How are you sweety ? It's been such a long time. I thought you might have died in your rathole. » me lança-t-elle avec un sourire en me rejoignant. Je ne me départis pas de mon sourire non plus, au fond "rathole" semblait presque affectueux de sa part. « What do you want ? The first round's on me. But I won’t buy you any tequila. Don't want you to puke. » « I wasn't the only one, if you remember well - but maybe you don't, actually. » je répondis avec un grand sourire. Si je ne me souvenais pas moi-même de l'intégralité de nos soirées, je savais qu'elle y prenait largement part et évoquer les souvenirs de manière sélective était un petit peu trop facile. Nos soirées étaient souvent bien alcoolisées, mais l'étudiante buvait autant que moi - si ce n'est plus. « It's good seeing you. It's been way too long. You should come back to Cambridge, see what real civilization is like from time to time. » Venir me voir à Cambridge, là où valeurs, excellence et respect avaient encore une signification, où l'on faisait attention à l'image que l'on renvoyait, où l'on se comportait comme des adultes civilisés. Loin de la folie et du laisser aller - au nom de la liberté et de la modernité - à la limite de la barbarie des étudiants d'Oxford. « And I'm doing well. Alive as you can see. Even if I'm not entirely sure it's still gonna be the case after a night with you in a pub. » j'ajoutai avec un léger rire, en me dirigeant vers des tabourets libres. Certainement parce que l'on boirait trop, même s'il restait la petite possibilité que ça se finisse en combat à mains nues et à coup d'ongles. « Let's start with wine. Do you want another glass too ? » je demandai, notant que le sien était bien pauvre en liquide. Sans attendre de réponse de sa part, je fis un rapide signe au barman de nous servir deux verres - faisant confiance à son précédent choix de vin. Me retournant vers la jeune femme, je demandai : « So, what's going on in your life ? » J'avais sûrement beaucoup à rattraper.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: oxbridge reunion w/ paloma.    Jeu 14 Avr - 1:29

Fixant son verre de vin en attendant Paloma, Sienna laissait son esprit s'évader. Cela lui arrivait souvent, de partir dans des mondes fort lointains, grâce à sa pensée. L'Irlande. Les moutons au lainage cendré. La mer émeraude, dans laquelle elle n'arrivait jamais à se baigner. Le vent glacé qui fait s'envoler les écharpes. Mine de rien, cela lui manquait. Plus qu'elle ne voulait l'avouer. Mais Sienna avait décidé que tout cela appartenait au passé. A présent, elle était montée en grade. Elle allait dans une des plus prestigieuses universités au monde, s'était débarrassée de son vilain accent et avait fait une croix sur ses manières de paysannes. Plus ou moins. L'alcool aidant, il lui arrivait de renouer malgré elle avec le passé.

Elle ne devait pas y penser. Seule importait Oxford. Sa nouvelle ville, son lieu d'épanouissement. Encore timide et maladroite, on ne peut pas dire qu'elle avait entièrement adopté les attitudes des étudiants d'ici. Mais elle progressait. Elle se décoinçait petit à petit, en compagnie de son alliée de toujours, Camille. Mais aussi grâce à Paloma, qui n'était pas du genre à dire non à quelque soirée que ce soit. En regardant son vin, Sienna se demandait si des célébrités étaient venues ici. Autre que son cher Thomas Hardy. Tony Blair et David Cameron avait étudié à Oxford, ils étaient sûrement venus s'en coller une dans ce bar connus de tous les étudiants. Et puis, Shelley, Oscar Wilde, T.S Eliot, John Fowles... Ils étaient forcément passés par là, eux aussi. Oui, Sienna osait se mettre sur le même plan que tous ces illustres personnages (enfin, peut être pas les deux premiers). Pleine d'espoir en l'avenir, elle espérait avoir un succès aussi radieux que le leur. Mais, de préférence, une fin moins tragique que celle de Wilde.

Quand Paloma fit son entrée, les hostilités furent lancées. Elle n'en attendait pas moins d'elle. Comme Sienna, Paloma était witty. Elle savait toujours bien répondre à ses petites piques. Mais rien de foncièrement méchant, après tout. Sienna n'était pas du genre à se vexer quant à la compétition entre Oxford et Cambridge. Par contre, elle prenait beaucoup plus mal les critiques quant à ses origines. Mais quasiment personne n'était au courant qu'elle était irlandaise. Elle avait d'ailleurs dit à Paloma qu'elle était britannique. Un détail. Pas de quoi s'affoler. « I wasn't the only one, if you remember well - but maybe you don't, actually. » Effectivement, ses souvenirs de la soirée étaient épars. Quelle déchéance. Elle qui avait bien commencé pourtant. Enfant, elle était bien sage. Trop même. Voilà pourquoi cela avait capoté à l'adolescence. Et à l'université, il fallait bien décompresser. On ne décompresse pas en buvant de la limonade devant un documentaire animalier. « Well... I do remember that you snogged a guy. A very hairy one. » Hm, toujours utile de rappeler ce genre de détails. De son côté, elle n’était pas blanche comme neige et était sûre que Paloma allait le lui rappeler.

Et les hostilités recommençaient. « It's good seeing you. It's been way too long. You should come back to Cambridge, see what real civilization is like from time to time. » La rivalité Oxford/Cambridge était ancrée dans l’esprit même de ces écoles, on ne pouvait décemment pas passer au dessus. « Sorry but no. I don’t hang out with peasants. » Elle prit un air faussement snob en disant cela, puis laissa échapper un petit rire. Quelques années plus tard, elle n’aurait même plus à jouer à la snob, puisqu’elle le serait jusqu’au bout des ongles. « And I'm doing well. Alive as you can see. Even if I'm not entirely sure it's still gonna be the case after a night with you in a pub. » Indeed. Elle avait tout compris. Sienna lui fit un petit clin d’œil, amusée. La vie étudiante avait eu des effets désastreux sur Sienna, et probablement sur Paloma. Si son dévergondage n’était pas complet, les gueules de bois étaient devenues une habitude. Elle but son verre cul sec, tandis que Paloma lui disait :« Let's start with wine. Do you want another glass too ? ». Elle hocha la tête. Oui, elle avait besoin de vin ce soir. De vin pour oublier qu’elle côtoyait l’ennemi. Et qu’elle l’aimait bien, en plus. Quelle trahison.

Le barman leur servit deux verres bien remplis. Argh. Cela allait mal finir, ces histoires. « So, what's going on in your life ? »  « Nothing much. The usual trio : working during the day, drinking during the night, regretting the next morning. But, on the whole, I just love being here. Being around so many scholars and working in such picturesque places is what I've always dreamed of. Believe it or not but, earlier today, I had a class on Ulysses, by a professor who actually knew Joyce. So...he's very old and almost dying, but still. What about you ? What do you learn at Cambridge ? How to milk a cow and how to sew? » Sur ces dernières paroles taquines, elle but quelques gorgées de vin, en regardant Paloma d'un air amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: oxbridge reunion w/ paloma.    

Revenir en haut Aller en bas
 
oxbridge reunion w/ paloma.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Delice Paloma
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» Pierre Slack à la Reunion[Ajouté]
» Quand l'appétit se réveille, sauvez vos estomacs. || PV Paloma Crowsley.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: