INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1168
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Dim 3 Avr - 15:12


Réunion des anciens élèves d'Holland Park
on s'était donné rendez vous dans dix ans

Vous n'aviez aucune raison de venir, vous détestiez vos profs et les autres élèves, certains même taguaient vos casiers et vous dénonçaient à l'administration lorsque vous séchiez quelques cours pour aller fumer devant le lycée. Mais lorsqu'on vous a convié à célébrer les 30ans d'ouverture d'Holland Park Secondary School, vous n'avez pas pu résister à la curiosité de savoir ce que vos anciens camarades étaient devenus. Alors peut être que vous n'avez pas la moindre envie de croiser certains d'entre eux, mais vous vous dîtes que la tentation est trop forte. Le prof d'histoire géo était plutôt mignon, et puis même si votre réputation n'était pas vraiment au top à l'époque, ou pire encore, que vous avez martyrisé quelqu'un de vraisemblablement important, c'était il y a dix ans, tout le monde a eu le temps de grandir et d'oublier les anciennes rancœurs entre temps. Enfin la plupart des gens ! La fille dans le coin vous dévisage, il se pourrait que vous lui ayez brisé le cœur il y a quelques années, fort heureusement pour vous, il y a du champagne et votre compagne a décidé de vous soutenir dans votre grand moment de solitude en s'abstenant de rire de votre malheur...

PS : Anciens élèves, profs, pions, compagnons, intervenants, trouvez un prétexte pour venir

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Dim 3 Avr - 17:26




Déjà presque huit ans que j'avais quitté les bancs d'Holland Park pour rejoindre la prestigieuse université de Cambridge - meilleure université anglaise, quoi qu'en pensent les étudiants d'Oxford - et pourtant je me souvenais de ces couloirs comme si c'était hier. Tout semblait si proche et si lointain à la fois. Il faut dire que j'avais bien changé depuis le temps, et je dois admettre que je n'avais pas spécialement envie de retourner à cette époque ou à la petite fille que j'étais alors. Pas que je n'ai eu que des regrets et mauvaises expériences, non, j'avais aussi de bons souvenirs, de très bons souvenirs même. Des amis que je voyais encore aujourd'hui, des amours perdus, des tas de rencontres et de moments qui avaient contribué à ce que j'étais aujourd'hui. Après tout, j'avais passé la majeure partie de mes journées entre les murs de l'établissement, pendant toute mon adolescence. J'avais grandi ici, entre Holland Park et le reste du quartier. Si j'étais revenue vivre à Notting Hill, je n'avais pas remis les pieds dans l'école depuis mon diplôme.

Il faut dire que je n'avais eu aucune raison d'y retourner jusqu'à recevoir cette invitation: Holland Park fêtait ses trente ans d'ouverture cette année et pour l'occasion, tous les anciens élèves, professeurs, personnel ou autres personnes importantes de la ville étaient conviés à sa soirée d'anniversaire. Oui, ça ne me faisait pas très envie non plus, présenté ainsi. Réunir une foule de personnes qui ne s'étaient pour la plupart pas revus depuis des années, dans un établissement scolaire, avec probablement un petit buffet de mauvais hors-d'oeuvres et de coupes qui tenteraient de se faire passer pour du champagne, ne correspondait pas réellement à ma soirée de rêve. Je n'y avais donc pas spécialement prêté attention jusqu'à ce que doucement, insidieusement, l'idée de cette soirée fasse son petit chemin à travers mon esprit et que je ne puisse plus m'empêcher de me poser mille questions au sujet de mes anciens camarades de classe.

Ma curiosité étant bien plus grande qu'une potentielle soirée d'ennui et de nostalgie, il ne m'en fallut pas plus pour me retrouver à enfiler une jolie robe, une paire de talons et à rejoindre l'établissement où j'avais étudié pendant des années. Au moins avais-je l'avantage de toujours habiter dans le quartier, c'est donc à pied que, du haut de mes vingt-cinq ans et huit centimètres de talons, je repris le chemin de l'école. Les talons me ralentissaient un tantinet, c'est vrai, mais si ça pouvait empêcher mes anciens camarades de noter que je n'avais pas pris un centimètre depuis l'époque du lycée, ça en valait le coup. Et ces chaussures restaient suffisamment confortables pour pouvoir rentrer tranquillement chez moi (ou fuir rapidement les lieux) sans risque d'ampoule.

N'apercevant aucun visage véritablement connu en arrivant sur les lieux des festivités, je partis en quête des boissons et attrapai une petite coupe avant de balayer plus attentivement la salle du regard. J'étais certes à l'heure exacte indiquée sur l'invitation, aussi il n'y avait pas encore foule, mais je ne doutais pas que d'ici quelques minutes, je repérerai des personnes dont je me souvenais du nom - et que j'appréciais suffisamment pour aller lancer la conversation. Je ne pouvais pas être la seule à avoir été tentée par cette réunion, si ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Lun 4 Avr - 21:47

Les réunions ont plutôt tendance à m’ennuyer, et en fait je ne sais pas vraiment ce que je fous ici. Peut être que ce sont les petits fours ou le punch dilué qui ont appelé mon attention, peut être que je suis venu chercher ici des souvenirs qui font battre mon cœur plus vite et m’empêchent de respirer correctement. Les années passées à faire le trajet entre chez moi et cet établissement, avec Thomas, les échanges de devoir dans la cour de récréation, ces heures passées à crayonner sur un vieux cahier des choses sans rapport aucun avec le cours que j’étais censé suivre – toutes ces choses qui ont ponctué mon enfance et mon adolescence, quand tout était si ce n’est paisible au moins supportable. Si j’avais su, à l’époque, comment les choses termineraient, j’aurais sans doute profité un peu plus de mon frère – j’aurais évité de le haïr pour ses notes largement supérieures et son aisance délibérée à passer les années. Oui, j’aurais sans doute profiter, mais comme je suis bien forcé de le constater à présent, les regrets ne servent à rien, et Thomas a ri sans doute de ces moments d’agacements entre frères, en s’en souvenant une fois la vieillesse plus au moins consommée. J’imagine que c’est le principal.

Et voilà sans doute pourquoi je me retrouve perdu dans les allées de mon ancien lycée pour participer à cette réunion stupide qui ne me ressemble pas. J’ai fini par obtenir de William qu’il m’y accompagne, et je pense qu’il a fini par accepter pour se dédouaner de sa responsabilité bancale – a moins que ce ne soit dans l’espoir masochiste d’apercevoir un certain rouquin qui ne lui adressera plus jamais la parole de sa vie. Adrian était un ami de Thomas, j’imagine que me croiser lui fera drôle, pas suffisamment cependant pour qu’il oublie l’entrée remarquée de Will à son mariage récent. Ce dernier est venu pleurer sur mon canapé miteux, récoltant par la même quelques remarques piquantes et méritées sur son besoin d’attention alors que lui même n’a pas été assez courageux pour prendre son téléphone à la mort de mon frère. Fort heureusement pour William, je ne suis pas – si – rancunier que ça. Ou peut être que je suis juste seul, va savoir. Quoi qu’il en soit, il est censé me rejoindre dans le gigantesque préau transformé en étrange salle de réception pour l’occasion. Je décide de retrouver un peu de contenance en me servant d’ores et déjà un verre de punch, à peine arrivé, et laisse mes yeux errer sur cet endroit familier. Je ne suis pas le premier, la salle est déjà bien remplie. Mais ce sont finalement moins les gens que les lieux que j’observe sans m’en priver, avalant une gorgée de mon verre. Je ne suis interrompu que par l’arrivée de mon ami qui se dirige vers le bar aménagé pour l’occasion. Je m’approche, l’œil sévère, et attaque sa main avant qu’il n’ose se servir un verre. « Pas d’alcool pour toi ce soir, t’as oublié qui t’allais devoir supporter » je note en penchant la tête. Adrian et Christopher seront là, ne serait-ce que pour montrer aux gens qu’ils sont toujours aussi soudés après toutes les années de torture qu’Adrian a subi ici même. « Pas question que tu t’alcoolises, tu dois garder le peu de dignité qu’il te reste ». Je n’ai jamais été du genre à épargner qui que ce soit, et ce n’est pas aujourd’hui que ça risque de changer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mar 5 Avr - 0:45

Revenir à Holland Park était un peu étrange, après tout ce temps. Si ses années lycée n'avaient pas été une partie de plaisir du début à la fin, Gaby n'avait aucun mal à se replonger dans les souvenirs. Toutefois, entre penser à her fifteen years old self pour une vidéo et revenir dans les couloirs de son lycée, il y avait un monde. Elle n'était pas nerveuse, pas vraiment. Après tout, elle n'avait pas à rougir de la personne qu'elle était devenue. Certains trouveraient peut-être quelque chose à redire sur son job de doublure, son addiction à internet ou son célibat, mais de toute manière, beaucoup de gens aimaient cracher leur venin pour se sentir mieux à propos d'eux-mêmes. Il suffirait de retrouver la tribu Grayson, qui ne manquerait pas de venir faire un tour ici aussi. Ils étaient tous passés entre ces murs, sans compter que Lizzie et Oliver y étaient toujours élèves. Jane, Chris et peut-être même Aaron avaient certainement reçu une invitation eux aussi. Elle préféra ne pas penser à ce qui pourrait se passer si elle tombait sur l'aîné de la fratrie, sans doute accompagné de sa femme, et elle s'efforça de se redresser lorsqu'elle gagna le gros de la fête.

Un verre à la main, Gaby s'arrêta ici et là pour saluer des visages connus, sans même avoir besoin de se forcer à être aimable. Aucune mauvaise rencontre jusque-là, parfait. Son sourire s'élargit lorsqu'elle aperçut Paloma, sa grande copine de toujours. « Palo, hey ! » lança-t-elle en la rejoignant à grands pas, après s'être excusée auprès de son ancien professeur de sports – lequel n'avait pas manqué de lui demander si elle avait appris à monter à la corde depuis tout ce temps, ugh. « Ça va ? Oh god, pardon, j'ai même pas pensé à te proposer qu'on vienne ensemble. J'aurais dû. Honnêtement, je pensais pas être aussi nerveuse mais en fin compte, c'était un peu angoissant de venir ici toute seule. Ceci dit, les gens sont plutôt, je sais pas, sympa ? Personne n'a ricané quand j'ai dit que je gagnais ma vie sur internet, it must be good » ajouta-t-elle en riant. Nerveuse, elle ? Non, vraiment pas. Sinon pourquoi bavarderait-elle autant et si vite, hein. « On devrait aller boire un coup après ça. Dans un vrai bar, avec de vrais cocktails. Je suis sûre qu'il n'y a que du jus de fruits là-dedans » fit-elle en levant son verre avec une moue agacée. Enfin, il s'agissait de Holland Park, l'administration n'allait tout de même pas les laisser se saouler dans l'enceinte du lycée. Some things never really changed.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mar 5 Avr - 18:21

C'était une très mauvaise idée, la pire idée que Dexter ait jamais eu. D'ailleurs Will n'avait aucune idée du pourquoi du comment il avait fini par accepter de l'accompagner à cette réunion d'anciens élèves. Parce qu'il était pas méchant sans doute, ça devait être ça. Toujours était il que ça allait très mal se passer et sans aucune doute possible. La moitié du lycée avait des antécédents avec lui d'une manière ou d'une, et puis il était connu en prime avec cette fichue saga qui lui permettait de se fringuer chez Chanel et de se faire livrer plusieurs fois par semaine, sans payer en tickets resto. Il se voyait mal signer des autographes à ses anciens camarades sous le regard juge d'Adrian Fletcher à qui il devait très certainement des excuses pour avoir ruiné son vin d'honneur. Will ne préférait pas imaginer la catastrophe qu'il aurait causé, si il s'était aussi rendu à la cérémonie. Il tenta alors de dissuader Dexter à coup de bons arguments très logiques en somme, mais son meilleur ami faisait partie des gens les plus têtus, que cette terre ait jamais porté. Damn. Alors il s'était résolu à l'accompagner à reculons, en espérant qu'il y aurait sa copine Imogen, avec qui il bouffait de la colle en primaire précisons le, en bons demeurés qu'ils étaient à l'époque. Elle l'avait évacué du mariage, elle pourrait bien lui adresser quelques mots pour qu'il ait l'air occupé ailleurs. Il comptait sur elle un peu. Au lycée, Will était qui plus est, le type ni trop populaire, ni pas assez populaire qui suivait tout le monde et ricanait aux blagues des bullies, qui se moquaient des intellos et autre cas à part qui font la célébrité des lycées de bourges comme celui là. Oh il n'avait jamais frappé personne, il évitait soigneusement les retenues en sachant très bien qu'il serait bien mal avisé de revenir à la maison après avoir eu des problèmes avec l'administration. Il s'était déjà moqué d'un nerd oui, joyeusement influencé et entraîné par son groupe d'amis, mais il n'était jamais au front, à risquer l'exclusion pour autant. Il espérait secrètement qu'aucun d'eux ne serait présent aujourd'hui et au contraire, bien trop occupé à tirer un trait sur tout ça en faisant des heures supplémentaires pour un boulot super bien payé. Will souhait à tous les intellos de Holland Park, d'avoir réussi et aucune envie de revenir fanfaronner ici.

Lorsqu'il arrivèrent tous les deux, Will remarqua en revanche rapidement l'essentiel, à savoir, ce qui faisait office de bar. Il s'en approcha comme d'une guêpe zonant autour d'une table de jardin lors d'un barbecue, mais fut vite coupé dans son élan par son meilleur ami qui l'empêcha de se servir. Ce dernier avait pris bien trop au sérieux son initiative de se mettre au vert, lorsqu'il l'avait ramassé avec une bonne gueule de bois la dernière fois. « Je n'ai plus de dignité Dexter, laisse moi boire. » Un simple coup d’œil à l'assemblée lui permit de se rendre compte de la présence d'une des sœurs Grayson mais aussi de l'autre personne avec qui la blonde discutait. Will se tourna de nouveau vers le bar pour amorcer une nouvelle tentative qu'il espérait fructueuse, cette fois-ci. « J'ai couché avec cette fille dans un ascenseur il y a quelques années de ça, tu comprends elle avait vu la pub pour les spaghettis...et on était coincés là avec mon sac de courses pour l'apéro. Pitié laisse moi boire, elle discute avec Grayson la sœur. » Hashtag, celle qu'il avait plus ou moins empêché de filmer le mariage de son frère en ajoutant quelques commentaires bien dégueulasses sur la sexualité du couple. « Au moins, Teacher et Christina ne sont pas là. » Il voulait lui aussi aller prendre des nouvelles de la fille de l'ascenseur, mais il fallait d'abord que Grayson aille voir ailleurs, parce qu'il serait peu stratégique de faire un petit signe de main à elevator girl now. Grayson pourrait lui raconter tout un tas de trucs, que franchement, il n'assumait pas pour être tout à fait honnête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mar 5 Avr - 22:48

«  Pas de panique Eckhard. Surtout pas de panique. » Well, c'est seulement une question d'organisation et de sang-froid : d'abord, choisir exactement ce dont j'ai besoin pour la réunion des anciens élèves d'Holland Park. Après avoir longuement hésité lorsque j'ai reçu l'invitation, j'ai finalement accepté après en avoir discuter avec Esther mais aussi Jodie. Finalement la dernière ne pouvant pas assister à cette réunion puisqu'elle ne souhaitait pas se séparer de sa morpionne de fille le temps d'une soirée, j'ai décidé de me rendre à cette fameuse soirée en compagnie d'Esther,  deux outsiders d'Holland Park dix années plus tôt. Je ne sais toujours pas comment je vais réagir face aux anciens du lycée et de ma promotion. Je suis convaincue que les Grayson seront là ainsi que tout leur gang ! Oh sans oublier Carlisle, c'est évident qu'il sera là ; après tout, monsieur a réussi à décrocher un rôle dans les Misérables, l'une des comédies musicales les plus attendues à Londres. Merde, j'ai absolument pas envie de le voir et qu'il dévoile quoique ce soit sur moi aux autres ! Certes, je me contrefous du regard des gens et des commentaires que l'on peut faire derrière mon dos. Seulement, je n'ai pas envie de parler de mon dernier passage en prison, de mes peines d'amours et de mes nombreux jobs. Je ne veux pas leur prouver qu'ils avaient raison à l'époque ; leur prouver que je suis une incapable !
Hors de question de paniquer et de s'angoisser, je suis la foutu Terryfiante, surnom que l'on m'a affublé durant mes douces années à Holland Park. J'envoie un sms à Esther pour la prévenir que j'arrive chez elle d'ici 30 minutes, le temps de finir de me préparer. Petite robe rouge ? noire ? ou bien celle à fleur ? Face au fatras étalé sur mon lit, je recule de quelques pas et ferme les yeux, espérant vaguement que si j'en formule le vœu avec assez de conviction, la robe parfaite va s'ajuster toute seule sur mon corps. Quand je rouvre les yeux, la pile n'a pas bougé d'un poil. On dirait même qu'elle a gagné en hauteur. À croire que, pendant que j'avais les yeux fermés, d'autres vêtements s'étaient évadés en catimini des tiroirs pour rejoindre leurs copains. Las, je soupire ; je ne sais même pas pourquoi je m'angoisse pour une putain de robe alors que je n'ai envie de faire impression à personne ! J'attrape la robe rouge que j'enfile sans trop me poser de questions, sinon je pourrais être capable de changer à nouveau d'avis.

Après avoir récupéré Esther chez elle, nous arrivons enfin à Holland Park. Je ne suis pas dans la nostalgie de revoir ce lycée puisque je m'y rends chaque semaine pour récupérer ma demi-soeur Willow. Je regarde Esther avec un léger sourire, « Prête ma belle ? C'est parti pour rentrer dans la fauve aux lions ! » J'attrape son bras pour qu'elle ne recule pas ou qu'elle fasse marche arrière... On se rend dans le préau transformé en une énorme salle de réception pour tous les anciens du lycée qui ont répondu présent à l'invitation. La salle est déjà bien remplie à notre arrivée et naturellement je balaye la foule du regard pour reconnaître quelques visages familiers. Je regarde Esther, « Si tu vois Carlisle, préviens moi ! Je ne veux absolument pas le croiser ! » Si je croise sa petite tête de con, il est possible que ma voix s'élève s'il me lance un mauvais regard ou une petite remarque qui a le don de m'énerver. J'avance vers le bar pour me servir un verre de vin blanc ; je suis terriblement curieuse de connaître la vie de certains anciens, c'est pourquoi je dévisage chaque personne qui passe devant moi tout en sirotant mon verre de vin.


Dernière édition par Terry U. Eckhard le Mer 6 Avr - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 1175
▪ dispo pour un rp ? : yep (2/3, rudy, you?)
▪ avatar : Pierre Niney
▪ âge : vingt-sept ans.
▪ statut : en couple.
▪ occupation : acteur.

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mer 6 Avr - 0:30

Il avait été un peu surpris par l'invitation d'Holland Park. Pas parce qu'elle n'avait rien à faire dans sa boîte aux lettres, non, mais parce qu'en presque dix ans, il avait relativement peu pensé à ses années lycée. En se jetant à corps perdu dans les auditions et les castings, Charlie avait balancé au fond d'un placard ses tee-shirts Star Wars et ses lunettes de nerd qu'on prenait plaisir à pointer du doigt. Il évitait généralement les questions sur son adolescence, éludant habilement d'une manière ou d'une autre. Ce n'était vraiment pas une période agréable et il n'aimait pas y penser. Peut-être que c'était exactement pour ça qu'il avait décidé de faire un tour à cette réunion. Parce qu'il n'était plus le type frêle et maladroit qu'on pouvait aisément envoyer valser dans un casier pour faire ricaner une bonne partie de l'assemblée. Non, Charlie était connu, Charlie avait du succès et Charlie avait bien l'intention d'aller étaler sa réussite devant le nez d'un type un peu névrosé et surchargé de travail qui avait un temps été l'idole des filles. Ça n'était absolument pas responsable ni très mature non plus, mais il n'avait jamais prétendu l'être.

Il ne douta pas du bien-fondé de ses plans du soir jusqu'à son arrivée sur les lieux. Revoir la bâtisse, repasser dans les couloirs, tout ça ramena des souvenirs peu sympathiques qui le firent frissonner. Non, il aurait dû rester chez lui, appeler sa sœur et passer la soirée à regarder l'une de ces séries ridicules qu'elle affectionnait tant, au grand dam de son agent et de la pile de scénarios qu'il lui avait laissé. La productivité n'était pas vraiment son fort, ces derniers temps, mais au moins il ne passait plus ses nuits à écumer les bars et les soirées vaguement branchées pour avaler son poids en alcool.

Il y avait du monde, suffisamment pour le mettre mal à l'aise à l'idée de croiser un visage connu, pas assez pour l'empêcher de distinguer le semblant de bar dans un coin de la pièce et Will, posté pas loin. Charlie n'hésita pas une seconde avant de le rejoindre à grands pas, ne réalisant qu'une fois arrivé que son cousin n'était pas seul. « On est venu signer des autographes ? » ironisa-t-il en tapotant Hardy sur l'épaule. L'idée n'était pas déplaisante, quoi que certainement un peu malsaine. « Hey, salua-t-il l'acolyte qui lui semblait vaguement familier, sans doute parce qu'il avait lui aussi fréquenté les couloirs d'Holland Park ou parce qu'il connaissait Will, peut-être même les deux, Charlie » fit-il en lui tendant une main. Et, non, il n'avait absolument pas l'intention de rester là toute la soirée pour éviter de se retrouver seul au milieu des requins. Certainement pas. « Ils servent autre chose que du jus d'orange ? » demanda-t-il avec un coup dubitatif pour le bar. Fat chance, probably.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
i'm gonna love you now, like it's all i have pulling me further, further than i've been before. making me stronger, shaking me right to the core. i don't know what's in the stars, never heard it from above, the world isn't ours but i know what's in my heart. if you ain't mine i'll be torn apart. i don't know who's gonna kiss you when i'm gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mer 6 Avr - 11:38




J'avalais une petite gorgée du sorte de punch très dilué qu'ils nous servaient, avant de me concentrer plus amplement sur mon environnement. Malgré les années qui s'étaient écoulées, il n'y avait pas eu de si grand changement dans l'établissement. Des détériorations par ci, de la nouvelle peinture par là, mais l'essence du bâtiment restait la même et avec elle revenaient au galop des souvenirs en pagaille. Les moments solitaires et de tristesse en premier, comme toujours - sûrement un mécanisme très utile pour l'évolution, mais surtout efficace pour vous saper le moral. Toutefois, avant que je ne puisse me perdre dans mes premiers jours à Holland Park, comme tombé du ciel, j'aperçus dans la foule la crinière blonde si caractéristique de la famille Grayson.

« Palo, hey ! » lança Gaby en me rejoignant et un grand sourire se dessina sur mon visage. « Ça va ? Oh god, pardon, j'ai même pas pensé à te proposer qu'on vienne ensemble. J'aurais dû. Honnêtement, je pensais pas être aussi nerveuse mais en fin compte, c'était un peu angoissant de venir ici toute seule. Ceci dit, les gens sont plutôt, je sais pas, sympa ? Personne n'a ricané quand j'ai dit que je gagnais ma vie sur internet, it must be good » continua-t-elle avec un flot de paroles impressionnant - ce qui ne manqua pas de me rappeler nos premières rencontres, si j'y étais largement habituée aujourd'hui, il m'avait fallu un peu de temps pour réussir à suivre le rythme de la jeune blonde, à l'époque. Je ne doutais pas que de se retrouver de nouveau dans cette école était en partie responsable de sa nervosité, j'étais moi-même bien trop tendue depuis que j'avais posé le pied dans l'enceinte. Pourtant, alors que ça en aurait stressé plus d'un, je me détendis au fil de ses mots. Nous avions survécu à nos années lycées, je ne doutais pas qu'ensemble, on survivrait à cette soirée. « On devrait aller boire un coup après ça. Dans un vrai bar, avec de vrais cocktails. Je suis sûre qu'il n'y a que du jus de fruits là-dedans » conclue-t-elle en agitant son verre, et un petit rire m'échappa en voyant sa moue agacée. Contrairement aux soirées de l'époque, je doutais que quelqu'un ait prévu des flasques à verser discrètement des les boissons, mais qui sait, après tout ?

« Ça fait plaisir de te voir. » je répondis avec un visible soulagement - et en effet, Gaby était exactement la personne dont j'avais besoin pour affronter la foule de souvenirs et anciens camarades auxquels nous allions être confrontés ce soir. « T'inquiète pas, jusqu'à la dernière minute, je n'étais pas sûre de vouloir venir alors difficile d'organiser quoi que ce soit. » Pour être honnête, même à cet instant je n'étais pas absolument sûre que ç'ait été une bonne idée de venir. Je n'étais pas aussi sûre qu'elle quant à la sympathie ou bienveillance des gens qui nous entouraient. Je m'attendais plus à des discussions polies, quelques sourires hypocrites et surtout beaucoup de jugement. Peut-être que je découvrirais le contraire. Pour une fois, je serais bien contente d'avoir tort - et Dieu sait que ça ne m'arrivait pas souvent. Ramenant mon attention sur mon amie, j'acceptais avec un sincère sourire sa proposition.  « Par contre je suis totalement pour ce, ou ces d'ailleurs, cocktails. Je pense qu'on en aura bien besoin après tout ça... » je commentais en indiquant du menton la foule qui nous entourait. Foule que je n'avais pas apparemment pas observée suffisamment en détails quelques minutes auparavant, puisque mon regard croisa finalement un visage bien connu - et que je ne m'attendais absolument pas à voir là.

« Oh gosh » je lançai en me retournant subitement vers Gaby. J'avais complètement oublié ce petit détail. « Tu te souviens du mannequin sur lequel j'avais un léger crush il y a quelques années ? Et avec lequel je m'étais retrouvée bloquée dans un ascenseur. » C'était clairement un euphémisme, mais je doutais d'avoir besoin d'être plus spécifique que ça, ce n'était pas le genre de situations qui arrivait souvent. « Well, il allait à Holland Park aussi. J'avais complètement oublié. Et il est là. » C'était évident, bien entendu, sinon pourquoi serais-je en train d'en parler ? Mais la surprise et la nervosité qui allait de paire - je n'étais pas une grande fan des infos de dernière minute, ou surprises en tout genre, mon coté un peu control freak, i guess - me faisaient juste déblatérer, mon rythme de parole tentant en vain de suivre celui de mes pensées qui s'enchaînaient sans cesse, tandis que je réfléchissais à la démarche à suivre. C'était dingue comment me retrouver dans ce lycée me donnait l'impression d'avoir quatorze ans de nouveau - avec tout le manque de confiance en soi et le stress qui allaient avec. « On s'est pas vraiment revus depuis pour être honnête. » je continuai sans réfléchir. Et je ne m'attendais certainement pas à le recroiser dans de telles circonstances, mais vu notre première - et unique à dire vrai - rencontre, on ne pouvait guère faire pire coïncidence. Un sourire m'échappa en repensant à cette journée pour le moins surprenante. « Je devrais sûrement aller dire bonjour. Savoir ce qu'il devient, tout ça. Mais on se retrouve après ? » Enfin, je savais à peu près ce qu'il devenait. Difficile de passer à côté quand son rôle dans les maraudeurs l'avait propulsé sur le devant de la scène. Ce n'était plus juste le mec de la pub Paco Rabane et des pâtes bolos qui hantait nos écrans. Mais ça n'empêchait pas de le saluer, je n'allais pas l'ignorer toute la soirée après tout. Nous n'étions pas restés en contact, mais il n'y avait pas de raison de rendre les choses gênantes pour autant, surtout qu'il était plutôt sympa et m'avait sûrement aperçue également. Sauf s'il ne me reconnaissait pas. That would be awkward.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mer 6 Avr - 12:50

J'oublie un instant que je fréquente une star du grand écran dans la personne de William Hardy, me contentant de jouer les grands frères réprobateurs. Il m'annonce d'une voix plus ou moins assurée qu'il n'a plus de dignité, ce qui devrait lui donner carte blanche pour dévaliser le bar bon marché mis à notre disposition pour cette réunion absurde et un peu masochiste, et j'hausse un sourcil sceptique en continuant de secouer la tête. « Je m'en fiche que tu considères ne plus avoir de dignité du tout, en réalité, tu ne devrais pas approcher ce bar. C'est à mon tour de me bourrer la gueule de toute façon, et on ne peut pas être deux à être déraisonnables » je lui indique pour que les choses soient claires. A en juger par le taux d'alcool compris dans ce premier verre que je tiens dans ma main, je risque de ne pas parvenir à grand chose - et lui non plus, sans aucun doute - mais peu importe. Oublier le temps d'une soirée tous les tracas de la vie quotidienne me convient. Et William devrait prendre conscience qu'il faut qu'il s'abstienne de faire n'importe quoi. « En plus, quelque chose me dit que ton rouquin adoré ne va pas tarder à faire son entrée magistrale, et quand il le fera, crois moi, mieux vaut que tu sois en pleine possession de tes capacités » Il va se détester, mais l'absence d'alcool dans son sang lui permettra peut être de ne pas se donner en spectacle une nouvelle fois devant une assemblée d'inconnus. Je ne devrais pas sourire des malheurs de mon ami, ni même ironiser, cela va sans dire, mais c'est plus fort que moi. L'imaginer en train de ruiner un mariage est quelque peu amusant, en fait. Parce que le mariage a perdu beaucoup de sa symbolique pour moi depuis que mon frère a été privé de l'occasion de s'en offrir un, aussi somptueux l'avait-il imaginé. Et puis pour être honnête, je ne pense pas être homme à marier un jour, et j'ai toujours éprouvé les plus grandes difficultés à comprendre la passion inexorable des gens pour cette institution vieillotes.

L'arrivée d'une nouvelle tête, vaguement familière, achève de me rappeler qu'en plus d'être un abruti de première, mon ami et cavalier de la soirée - je rigole - est aussi un acteur courru d'une certaine série de films à succès. Tout comme le type qui vient d'arriver et dont je ne parviens pas à me remémorer le nom - ah, oui. Charlie quelque chose. J'ai vu le film de Will, je devrais être capable de me souvenir de son rôle mais il n'en n'est rien - il faut dire que tout ça remonte à une époque où j'avais peu la tête à apprécier une pause cinéma. Je serre donc la main du nouveau venu en m'armant d'un sourire que je tente jovial autant que convaincu. « Dexter » je réplique, d'un ton machinal. Parfois, ce nom me parait idiot, c'est le cas ce soir. Je soupire et me tourne vers le bar à la recherche de substances contenant moins de jus d'orange que celle que j'ai à la main. « Y'a un peu de rhum dans ce jus d'orange là, mais pas sûr que ce soit très convainquant si ce sont des sensations fortes que tu recherches ». Je pourrais cependant envisager de faire mon gamin et de me glisser derrière le bar pour dérober le rhum à sa source, directement dans la bouteille. Après tout, ces réunions ne sont-elles pas faites pour nous faire regretter l'époque du lycée, où nous étions tous tellement cons et inconscients ? Egoïste, privant le reste des invités d'une bonne partie de leur alcool, je m'exécute d'un pas agile et m'empare de la bouteille dissimulée dans un bac de glaçons bon marché. « Heureusement, tu t'es adressé à la bonne personne. Et comme William n'a pas le droit de boire, toi et moi on va largement pouvoir profiter de cet affreux rhum bon marché ». Je lui offre un sourire qui n'a cette fois rien de forcé et lui tends un verre que je remplis, ajoutant de l'alcool au mien avant de dissimuler la bouteille dans ma veste de costume - un gamin, je vous dis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Jeu 7 Avr - 17:20

J’étais loin de garder un souvenir impérissable de mes années lycées, mon temps partagé entre l’école et les tournages, et ma vie à cent à l’heure, qui n’est pas vraiment le quotidien d’une adolescente de seize ans. Je n’avais même pas gardé d’ami de l’époque du lycée, parmi les quelques uns que je pouvais compter sur les doigts de la main. Personne avec qui cracher dans un pétillant trop sec, dans des coupes en plastiques, en commentant les tenues de celle-ci et comme celle-là avait grossi. La véritable raison de ma présence à Holland Park, dans quelques heures, avait uniquement à voir avec une question d’orgueil mal placé, parce que je n’avais pas à avoir honte de la Cara que j’étais. Celle qui m’avait fait tant douter, sous le feu des moqueries des camarades, lorsque je ne recevais pas les lettres de fan, au contraire, très entreprenantes. Je ne comptais pas m’y éterniser de toute façon. Assez longtemps pour défier ceux qui n’avaient pas manqué de trouvé à redire sur ma carrière, plutôt que de chercher à connaitre ma personnalité. Toutes ces frustrations d’enfants finalement, dont j’avais appris à me défendre, de la plus belle des manières possibles : le succès.
 
Débarquer au milieu de toutes ces têtes plus ou moins connues ne se firent pas non sans appréhension. Certains étaient plus âgées que moi, d’autres plus jeunes, et se mélangeaient aisément aux membres de ma promo. Je pinçai mes lèvres, afin que mon rouge à lèvres pétant soit bien marqué sur celle ci, me cachant derrière mon plus beau sourire. Ma crainte de me retrouver seule parmi les invités s’égrena bien vite. La célébrité, celle comme on l’entendait faisait fuir la solitude, surtout avec mes efforts pour projeter une image positive, me concernant. Ce qui ne tarda pas à se retourner contre moi, parce que bientôt, je me retrouvai à converser avec des gens qui m’enlaçaient comme s’ils avaient été mes meilleurs amis, et qu’on s’était encore vu la semaine dernière. Ce jeu de l’hypocrisie fonctionna un temps, mais très vite rattrapée par le passé, et la rancœur qui m’avaient fait souffert. Ma franchise vint mettre un terme brusquement à ce manège. Je n’avais pas envie de me comporter comme une adulte, lorsque ceux en face de moi modifiaient leurs convictions, selon leurs propres intérêts.
 
- C’est vrai que ma tronche te revenait aussi dans Eastenders. Mais t’avais pas trop envie d’un autographe, je crois. T’imagine la honte ? singeai-je. Je ne me souvenais pas des avec exactitude des brimes de mes camarades, forcément, le temps était passé. T’inquiète pas, je vais pas t’embarrasser avec ça, ici non plus. Je profitai de l’air à la fois interdit et gêné du jeune homme pour m’éclipser de cette discussion au sommet.
   
Tentative de faire bonne figure ? Raté. C’était impossible, dans toute cette masse, il y avait forcément des gens à apprécier, et avec qui tenir une conversation de deux minutes. L’air un peu perdu, je cherchais du regard, une autre paire d’yeux à accrocher.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Lun 11 Avr - 23:44

Elle ne pouvait décemment pas louper une réunion d'anciens élèves. Parce qu'elle avait adoré le lycée. Comme elle avait adoré toutes les autres étapes de sa vie. La demoiselle était habituée à vivre ce qu'elle vivait à fond, et c'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait perdu de vue un bon nombre de ses camarades de lycée. Bon, ce n'était pas forcément une grosse perte pour la plupart. Ils avaient tous fait leur chemin, de leur côté. Elle avait perdu de vue un bon nombre de ses camarades de lycée, principalement parce qu'elle n'avait jamais fait partie d'un vrai groupe d'amis. Elle s'entendait plutôt bien avec tous les gens de sa tranche d'âge, ou du moins ceux qui supportaient sa bonne humeur inébranlable et son faux côté rebelle, alors elle papillonnait entre les groupes des gens sans trop s'inquiéter du reste. Une fois sortie du lycée, elle n'avait pas forcément besoin de sortir avec les gens du bahut. Non. Elle avait sa frangine, sa meute de cousins dégénérés, ses potes de chorale, les Abberlines, et puis les voisins en général. Alors non, le lycée n'était pas pour elle le meilleur endroit pour rencontrer des gens et devenir amis pour la vie, mais elle avait tout de même adoré ça. Donc elle n'allait pas se plaindre à l'idée d'y retourner pour une réunion d'anciens élèves l'amusait plus qu'autre chose. Et en plus, l'invitation avait mentionné du champagne. C'était le genre de détail qu'elle ne manquait pas.

Elle n'avait pas craint de s'y retrouver seule. Pas vraiment. Elle avait la conversation facile, et elle espérait surtout retrouver ce pion qui avait juste quelques années de plus qu'elle à l'époque et qu'elle était alors trop timide pour oser aborder. Bien qu'Imogen timide soit un concept assez étrange. Juste qu'elle se méfiait des figures d'autorité. Bref. Elle n'avait pas craint de se retrouver seule, du coup, elle avait décidé de venir sans invité. Mais ça ne l'avait pas empêché de harceler son ancienne voisine de message pour s'assurer qu'elle serait bien présente. La pauvre avait perdu quelqu'un dans sa famille, et Imogen ne voyait pas meilleur moyen de se vider l'esprit qu'en buvant du champagne tout en matant tout le monde pour déterminer qui avait le mieux vieillit. Enfin. Ce n'était a priori pas le genre d'activité à laquelle Romy serait tentée de se prêter, mais elle arriverait bien à la convaincre le moment venu. Bref. Elle débarquait seule, sans peur et sans reproches. Rien n'avait changé. Si ce n'était les fringues d'Imo (qui n'étaient plus so 2005) et l'âge général de la population. Ils avaient pris un coup de vieux. Tous. Elle alla se chercher un verre de champagne, et elle ne pouvait s'empêcher d'afficher un sourire légèrement moqueur, alors qu'elle faisait le tour des personnes présentes. Beaucoup trop de gens pour qu'elle les repère tous. Des gens connus. Comme quoi, elle n'était pas la seule d'Holland Park à avoir fini à la télévision. Voire sur plus grand écran. Et puis des gens moins connus aussi mais qu'elle reconnaissaient pour certains avec une légère satisfaction. Elle était aussi physionomiste qu'elle le prétendait, après tout.

Aimable et accueillante, elle n'attendait plus que de trouver à qui aller parler. Le choix. Trop de choix. Mais elle finit par trouver un argument décisif. La source de champagne. Le bar. Surtout que yavait un idiot qu'elle connaissait à côté, accompagné de deux pretty faces. Rien de désagréable pour les yeux. « Hey Willhelmina! » Elle lui offrit son plus beau sourire, fière du surnom qu'elle lui avait trouvé même si celui n'était pas des plus pratique, avant de se pencher sur le choix que lui offrait le bar. S'hydrater avant de dire bonjour. Elle prétendait souvent être bien élevée, mais elle avait certaines priorités, dans la vie. Et une fois qu'elle eu une flûte de champagne généreusement remplie à la main - les bouteilles avaient essayé de se cacher mais elle avait un don pour les trouver -, elle se tourna vers les deux autres qu'elle gratifia du même éternel sourire. « Imogen, enchantée. » Elle ne connaissait pas les deux autres. Enfin si, il y avait l'acteur de Snape dont la tête... Merde. C'était pour ça qu'elle avait une impression de déjà-vu pendant les films? Parce qu'il était à Holland en même temps qu'elle? Enfin bon, ça importait peu. Ils ne devaient pas connaître son nom de toute façon. A moins qu'elle soit face à des fanatique de America's got Talent. Et vu qu'elle s'était présentée, elle avait été assez polie et elle pouvait se concentrer sur l'autre idiot à qui elle était venue parler. De sa main libre, elle appuya sur sa joue puis sur le nez d'un air attentif. « Bon, ça va toi, t'a l'air de t'être remis du cadeau que t'as fait Mini-Grayson au mariage. » Ils y avait trop de monde dans cette famille pour qu'elle en retienne les prénoms, mais l'un d'eux avait définitivement collé son poing dans la tête de Will. Et puisqu'elle ne l'avait pas encore recroisé depuis, elle s'était un peu inquiétée. Cette belle-gueule, c'était son gagne-pain après tout. Et maintenant qu'elle était rassurée, elle savoura une gorgée de champagne. Bon, ce n'était pas le meilleur du monde mais il se défendait. Elle n'était pas venue pour rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Mer 13 Avr - 23:11

Je pense être parmi les plus âgés dans l'assemblée, exception faite de certains professeurs. D'ailleurs, je ne sais pas Mrs Ackerman est revenue juste pour la réunion ou si elle enseigne encore, mais je suis simplement étonnée qu'elle soit encore en vie. Peut-être n'était-elle pas si ancestrale quand elle m'enseignait les mathématiques, mon cerveau adolescent la percevant juste comme beaucoup plus ancienne. Mais elle est là, fringante dans ce qui est dans doute la même robe grise qu'elle portait de mon temps. Je la salue poliment et elle m'adresse un large sourire, m'appelant régulièrement Gabrielle. Bon, elle sait que je suis une Grayson, c'est déjà beaucoup. Des gens qui connaissent ma famille depuis toujours n'arrivent pas à se souvenir de combien nous sommes et encore moins de comment nous nous appelons. J'opine donc du chef en silence, cherchant l'occasion pour m'éclipser sans avoir l'air grossière. J'aperçois une tête blonde que je connais que trop bien un peu plus loin, elle aussi essayant d'échapper au corps enseignant. Je pose donc une main réconfortante sur le bras de la vieille dame, la remercie de ses années de dévotion auprès d'adolescents ingrats et m'approche donc de la vraie Gabrielle avec un large sourire.

Elle est en compagnie de Paloma - du moins, je crois bien que c'est elle, je ne sais jamais qui est qui parmi les connaissances de ma famille - et je les salue toutes les deux avec entrain, gratifiant toutefois ma soeur d'une étreinte. « Ca va les filles? Is this super awkward or what? » Pieds dans le plat, comme nous le faisons si bien chez les Grayson. « Je me rendais pas compte que tous les gens avec qui je travaille étaient allés dans ce lycée en fait. » Et même bon nombre de gens que je connais tout court. Cara, par exemple, que je viens d'apercevoir tourner un nez hautain. Je ne fais évidemment pas de remarque sur la question, me contentant de regarder ailleurs. J'ai fait beaucoup d'effort pour tenir ma langue sur l'ex de ma petite soeur, muselant mes instincts de mama bear. Je compte également rester très loin de Will et de Charlie, j'ai assez à faire à eux sur le plateau comme ça. Mais il semblerait que toute celle salle soit un terrain miné de connaissances plus ou moins anciennes. Je suis à peu près certaine d'être sortie avec ce grand blond près du punch, par exemple. Et si je me souviens bien, c'est celui que j'ai oublié dans un concert électro pour une raison qui m'échappe aujourd'hui. Je scanne le reste de la salle, de rares têtes semblant correspondre à des membres e ma promotion. J'ai envie de croire que mes anciens camarades de lycée ont des carrières trop importantes et prolifiques pour perdre une soirée ici, mais d'un autre côté, cela m'attriste un peu. Je repère finalement une tête brune qui m'est vaguement familière. Je donne un petit coup de coude à ma soeur et désigne la belle inconnue du menton « On la connaît non? Je sais pas, mon cerveau l'associe à la pizza et au rhum, mais je la resitue pas, là, comme ça. » Allez savoir, nos années lycées à Notting Hill étaient plutôt mouvementées.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   Jeu 9 Juin - 14:16

C'était un peu bizarre de revenir ici, après tant de temps. Gaby avait l'impression d'avoir terminé le lycée depuis une éternité, même si ça ne remontait même pas à dix ans. Après la London School of Arts, après tous ses petits rôles, après Youtube, elle avait du mal à se rappeler de l'époque où sa seule préoccupation était de savoir si elle avait suffisamment révisé pour son test d'algèbre. Les visages étaient familiers, oui, les lieux aussi mais on sentait aisément le poids des années. Ses camarades n'avaient plus quinze ans et les murs avaient perdu de leur fraîcheur. « Par contre je suis totalement pour ce, ou ces d'ailleurs, cocktails. Je pense qu'on en aura bien besoin après tout ça... » approuva Paloma, ce qui attira un sourire sur le visage de Gaby. Non, décidément, elles n'avaient plus quinze ans mais elles étaient toujours sur la même longueur d'ondes. Ce genre d'événements était toujours un peu embarrassant, à plus d'un titre. Gaby n'était mentalement pas prête à faire face à tous ses anciens camarades de classe. Pourtant, elle n'avait jamais vraiment eu de problèmes avec eux. C'était l'avantage d'avoir des frères et sœurs aînés toujours dans le coin.

Elle s'apprêtait à proposer l'un de ses bars préférés à Paloma pour la suite de la soirée lorsque celle-ci se tourna subitement vers elle, l'air vaguement affolé. « Oh gosh, fit-elle et Gaby fronça les sourcils, pressentant la situation gênante. Tu te souviens du mannequin sur lequel j'avais un léger crush il y a quelques années ? Et avec lequel je m'étais retrouvée bloquée dans un ascenseur » Gaby acquiesça en se détendant, un sourire moqueur aux lèvres. Bien sûr qu'elle se souvenait. Difficile d'oublier pareille anecdote. « Well, il allait à Holland Park aussi. J'avais complètement oublié. Et il est là » Oh god. Gaby observa un instant son amie avant d'éclater de rire. Well, that was awkward. « On s'est pas vraiment revus depuis pour être honnête » ajouta Paloma. Ah, de mieux en mieux. Gaby tâcha de se retenir de rire afin de ne pas vexer la petite brune et leva son verre pour dissimuler son sourire qui ne cessait de s'élargir. « Je devrais sûrement aller dire bonjour. Savoir ce qu'il devient, tout ça. Mais on se retrouve après ? » Elle allait hocher la tête lorsque Jane fit son apparition, la dispensant momentanément de répondre. C'était presque un miracle qu'aucun autre Grayson n'ait pointé le bout de son nez jusque-là, quand on savait qu'ils étaient tous passés par là à moment donné. « Ca va les filles ? Is this super awkward or what ? » demanda-t-elle, en guise de salutations. Gaby balaya un instant la pièce du regard, prenant garde de ne fixer personne trop longtemps. « It is, ouais. Sur une échelle de un au mariage d'Aaron, je mettrais ça juste en dessous, un bon huit ou neuf peut-être » fit-elle en fronçant le nez. Au moins, sa soeur était là pour la sauver de toute éventuelle mauvaise rencontre. « Je me rendais pas compte que tous les gens avec qui je travaille étaient allés dans ce lycée en fait » Ce qui rendait the whole thing certainement encore plus inconfortable pour elle. Gaby lui adressa une moue compatissante avant de reporter son attention sur Paloma. « Je vais probablement rester là, donc t'en fais pas, tu peux aller dire bonjour, je vais pas me perdre. Tâche de pas te retrouver coincée une deuxième fois avec ce type, on pourrait te prendre pour une stalkeuse » conseilla-t-elle en ricanant. Il ne serait pas dit que Gaby ne faisait pas attention à ses amis et à leur réputation.

Son verre était vide et son baromètre d'ennui approchait dangereusement de son maximum lorsque Jane lui administra un coup de coude. Par réflexe, Gaby se tourna vivement, prête à grogner, voire même à riposter, mais son aînée lui désigna l'autre côté de la pièce d'un signe de tête. « On la connaît non ? demanda-t-elle. Je sais pas, mon cerveau l'associe à la pizza et au rhum, mais je la resitue pas, là, comme ça » Wait, who ? Gaby suivit son regard, souriant en découvrant Imogen. « Imo, oui. Imogen, rectifia-t-elle ensuite, il me semble qu'elle était dans la même classe que Chris. Elle a dû venir à l'un ou l'autre de ses anniversaires, c'est probablement de là que viennent la pizza et le rhum. On bosse ensemble, c'est Eponine. La vraie, pas la doublure. Elle est super drôle et très sympa, quoi qu'un peu novice dans le milieu et tu sais comment sont les gens, so judgmental. Mais elle apprend vite. Il faut absolument que je lui prête mon dvd de Cats d'ailleurs » Probablement pas ce soir but still, il fallait qu'elle y pense. Imogen n'avait pas encore achevé son éducation en matière de musicals et Gaby se faisait un plaisir de la guider, quitte à la noyer sous les dvd et cd. « On va certainement aller boire un verre avec Palo après. Ou plusieurs. Tu veux venir ? » Quelques années en arrière, elle n'aurait jamais fait une telle proposition. D'abord parce qu'elle n'avait légalement pas le droit d'entrer dans un bar mais surtout parce que l'idée de voir Jane s'insérer dans son groupe d'amis l'agaçait. Mais elle n'avait plus quinze ans. La preuve, elle venait de son plein gré au lycée en dehors des heures d'ouverture. Ugh.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE : réunion des anciens élèves d'Holland Park
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion entre élèves
» INTRIGUE : La défense de New-York - Central Park
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Résumé de l'intrigue
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: