AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 3:58


Alceste Beaumort
even psychopaths have emotions
then again, maybe not. (r. ramirez)


introduction
Alceste, on dirait un ange, un cadeau tombé du ciel, tant ses traits semblent parfaits, tant son sourire fait fondre. Seulement, malgré la divine apparence, l’absence de souffre, il sort sûrement tout droit des enfers. Il suffit de se pencher un peu plus près, de regarder au fond des grands yeux bleus pleins de fausse innocence. Plongez dans ses abîmes viciés. Voguez sur les méandres tordus de son esprit. Ne vous fiez pas à son gentil air. Il est en réalité bien pervers. Un petit monstre sanguinaire. Il a un trou béant à la place cœur. L’enfant est mort, à l’intérieur. Il ne reste plus que la pourriture, les larves qui grouillent, la carcasse déglinguée à l’odeur nauséabonde. Alceste est un monstre, immonde, sans jamais un second regard aux cadavres de son placard. Il a l’appétit pour la chair, pour le sang qui coule des plaies, pour l’horreur au fond des yeux, pour la peur qui les fait trembler. Alceste, il est persuadé que ça attendri la viande pour mieux la déguster.  

▬ âge : l'enfant déviant n'en est plus un. trente macchabées au crâne explosé sur la chaussée.
▬ nationalité : la grenouille est devenue rosbif, le bon vin a finit en quelques feuilles de thé.
▬ métier : monstre qu'on aime savoir derrière les barreaux. beauté macabre où on peine à voir le tueur. public partagé entre horreur affichée et fascination malsaine.
▬ quartier : oublié le grand manoir ou la belle villa, il n'a plus que les quatre murs de sa cellule. des murs trop blanc qu’il ne supporte pas, des murs trop blanc qu’il veut repeindre en rouge.
▬ orientation sexuelle : pansexuel. il aime la chair tendre sous le scalpel. les cris de douleur qui déchirent les gorges. il aime les suppliques pathétiques qui ne changeront rien à leurs sort. il aime tout le monde, mais surtout personne à la fois.
▬ statut : marié, blasphème de la maison de dieu. deux monstres réunis, surtout pour le pire. même désir de chair, même côté sombre et sanguinaire.
▬ groupe : un seul ticket oublié qui traine sous un meuble poussiéreux. il était trop bien pour le métro, trop bien pour les autres, trop riche
▬ avatar : alain delon. (jeune)

cette fiche peut contenir des passages violents, âmes sensibles s'abstenir.

en 2005en 2009aujourd'hui
nanard ; la folie douce ; le goût de la chair.


Parfois, Alceste se dit qu’il aurait aimé être une fille. Il aurait fait une jolie fille avec ses cheveux ébènes et ses beaux yeux bleus. Et surtout, il n’aurait eu besoin que d’un décolleté pour réussir en soirée. Il n’aurait pas besoin de s’embarrasser de toutes ces subtilités, ces regards dérobés rien que pour savoir s’ils seraient intéressés. Mais il se trouve toujours quelqu’un, un vieux à la sexualité réprimée, un vieux prêt à le couvrir de cadeaux pour un peu de compagnie. Lui, il était différent des autres, plus jeune, plus beau, mieux, Alceste ne l’avait jamais vu à ce genre de soirée. Alors, il s’attarde sans doute plus qu’il ne devrait, au lieu de retourner chasser son vieux gibier. Et pourtant, il reconnaît bientôt l’éclat dans le regard, l’appétence pour autre chose que la jolie femme qu’était venue à son bras. C’est comme ça que ça a commencé, Alceste et Maynard. Deux planètes bien discordante entrées en collision soudaine. Doucement mais sûrement, le gamin qui s’immisce dans le cœur, se prélasse dans les draps jusqu’à déborder dans sa vie. C’est l’Amant avec un grand A qui s’accapare le territoire, réclame sans cesse trop d’attention et assez de cadeaux pour rattraper tous les noëls futurs et déjà passés. La même noirceur qu’ils se découvrent, comme la plus belle des perles retrouvé dans l’océan. Alceste, exploite, ouvre la brèche, fait sortir tous les démons. Nouvelle utilisation des connaissances du corps humain pour en causer la perte. Bientôt Maynard aura abréger bien plus de vies qu’il n’en aura sauvé. Folie à deux. Psychose partagée, apogée qu’ils trouvent chacun dans le goût de la chair bien cuisinée, l’avenir est bel et bien scellé.

- quand est ce que tu quittes ta femme ?
- bientôt.
- t’as promis.
- pourquoi t’es aussi pressé ?
- je l’aime pas, elle est moins bien que moi.
- sale gosse.
- elle n’est même pas foutu de te faire de gosses. putain, si j’avais eu un vagin, je t’aurais fait une armée.
- t’es con.
- je t’emmerde.
la déchéance ; les barreaux ; la célébrité.


Ça lui manque, l’adrénaline du meurtre, la jouissance violente. Alceste, il s’ennuie entre ses quatre murs trop gris, dans cette prison trop petite, trop terne, trop pauvre. Il arrive à peine à dormir avec May dans le matelas trop étroit de leur lit superposé. Trop habitué à leur cocon de luxe douillet, dans la grande villa où il se pavanait à l’abri des regards. Désormais, la vie de rêve s’est transformé en cauchemar. Le succès leur est monté à la tête, à trop rire de la police, ils ont fini par les sous estimer. Pris au piège par leur propre négligence, à trop se croire au dessus des lois, à se laisser aller pour mieux narguer la justice, comme si sa cécité allait les protéger. Les preuves se sont accumulées, quelques meurtres liés, le grand réseau à peine effleuré. Alors, dans un dernier coup d’éclat, de celui qui n’a plus rien à perdre, Alceste a beaucoup avoué, une liste de noms assez longue pour faire pâlir la cour, assez longue pour faire flancher même le plus fervent détracteur de la peine de mort. Notoriété qu’il acquiert, le visage d’ange placardé dans tous les journaux, le couple le plus monstrueux qu’on ait jamais connu. Et pourtant, il y en a encore pour le défendre, pour se laisser prendre au jeu de ses pupilles trop bleues. Les fascinés de l’atrocité, les petits cinglés en herbe qui pullulent sur internet qui s’extase assez pour lui envoyer du courrier, au moins ça le distrait. Ça lui manque vraiment de pouvoir tuer, alors peut-être qu’il se laissera tenter par le petit con qui lui lance des sales regards et le traite de pédé. Après tout, un accident est si vite arrivé.

- dis may, tu m’aimeras toujours, même quand je serai vieux et moche ?
- bien sûr que oui.
- mais je ne veux pas vieillir et encore moins devenir laid. alors tu me tueras, dis ? et je te tuerai en retour. toi et moi pour la dernière fois.
- qui te dit que j’aurais envie de mourir aussi ?
- qu’est ce que tu pourrais bien faire d’autre en prison, sans moi ?
- mais attention, pas de couteaux, ça va nous abîmer. faudra trouver du poison ou de la drogue, beaucoup de drogues. je veux qu’on soit beau, pour l’éternité.
- si ça peut te faire plaisir.
- oui, c’est important. promets-le-moi.
- promis
l’enfance ; la violence ; les premiers meurtres.


Alceste, il est né comme le bon Dieu le voulait, beau, sage et souriant, le parfait petit enfant. Papa et Maman sont tous les deux très croyants. Alors Alceste, il prie aussi, tous les jours et il va à la messe, tous les dimanches. Mais un jour, Papa tombe malade, ça part de rien, une petite rébellion, un amas de cellules chaotique. Le mot qui fait peur. Tumeur, tu meurs. Elles se multiplient, sournoises, partent des reins pour envahir les poumons. Les médecins sont désolés, ils ne peuvent plus rien faire pour lui. Les larmes piquent les yeux de Maman, s’entassent au creux de sa paupière, mais elle ne pleure pas, elle est forte Maman. Alceste serre la main de Papa dans la sienne. Et puis Alceste, il prie d’avantage, tous les matins, tous les soirs, dès qu’il peut. Il implore l’homme d’en haut de guérir son Papa. Il fera tout ce qu’il voudra. Il sera irréprochable. Seulement faut croire qu’il n’y a pas plus de vieil homme derrière les nuages qu’il n’y a un père Noël au pôle nord. Papa meurt, faible et tout blafard et il emporte avec lui un petit morceau d’Alceste avec lui dans la tombe, pour lui tenir compagnie. Alors, Alceste est en colère, une vraie rage, comme les grands. Il ne croit plus. Il n’obéit plus. Il ne fait que s’amuser. Tout le temps, tous les jours, pour oublier. Au début, on est compatissant, on se dit qu’il va se calmer, c’est qu’un enfant. Et puis, on commence à s’inquiéter, la main se met à se lever et Alceste finit renvoyé. Maman ne sait plus quoi faire, c’est trop difficile, elle l’abandonne aux soins d’un pensionnat catholique.

Alceste il a quinze ans quand il tue pour la première fois. C’est beau, c’est extraordinaire, mieux que tout ce qu’il n’a jamais pu manger, mieux que l’orgasme qu’il vient juste de partager, mieux que tout ce qu’il a jamais connu. Alceste, tout rhabillé de carmin, recouvert du sang du prêtre qu’il vient d’égorger, n’a qu’une envie, celle de recommencer. Mais d’abord, il faut prétendre être la victime, comme s’il n’était pas venu le séduire depuis de mois. Il faut appeler à l’aide et fondre en larmes. Il faut mentir pour pouvoir s’en sortir.

- je… je suis désolé… je sais pas… pas comment j’ai pu faire ça… je suis désolé…
- alceste ? que s’est-il passé ? raconte-moi.
- il… il m’a appelé et… il a dit que ce serait notre secret… mais… mais je voulais pas…
- doucement, alceste, ça va aller, je te promets. tiens rhabille toi un peu, tu vas attraper froid.
- il m’a dit que… que si je ne le faisais pas, il me ferait punir… que de toute façon j’étais un mauvais… un mauvais élève, donc on me croirait pas…
- mais si, alceste, moi je te crois. dis moi ce qu’il t’a fait exactement, d’accord ?
- il me forçait à mettre sa bouche autour de sa… entre ses jambes… et depuis deux semaines il veut que… il veut se mettre… à l’intérieur de moi… mais ça faisait trop mal… je l’ai supplié, mais… mais il voulait pas arrêter… alors j’ai pu attraper les ciseaux sur sa table et… je suis désolé… ils vont m’envoyer en prison maintenant ?
- non ne t’inquiètes pas, alceste. c’est lui qui a enfreint la loi en te touchant d’accord ? il ne va rien t’arriver, c’est promis.



─ pseudo/prénom : AMIANTE/Lydie. ─ âge : tout juste vingt ans. ─ fréquence de connexion : trois sur cinq.  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? tout le monde connaît ce gros dinosaure enfin. mais je suis particulièrement fan du concept des trois timelines, beaucoup moins de tout le rose par contre. ─ inventé ou pévario ? inventé.  ─ code : okay by laure (non, ce n'est pas un piège) ─ crédits : eden memories.



Dernière édition par Alceste Beaumort le Jeu 14 Avr - 10:42, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 11:02

je poste un mot sessouel plus tard
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 11:11

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 11:59

officiellement bienvenue parmi nous courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 14:01

AMIANTE
Et que dire de ton choix d'avatar, Alain Delon jeune omg inlovee
et ton personnage a l'air magnifique

(là, je sens que j'ai l'air d'être une weirdo Arrow et tu te souviens surement pas de moi, mais je t'ai croisée un moment sur Foutue Vermine, et tu as un style reconnaissable )

bref bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 13 Mar - 14:11


Bienvenue sur TTR !
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Lun 14 Mar - 4:36

Officiellement bienvenu

Sur ce, je vais absolument devoir te réserver un lien une fois validé
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Lun 14 Mar - 22:48

    bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 20 Mar - 14:41

hello, le délai imparti pour ta fiche se finit ce soir, veux-tu un délai pour la finir ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Lun 21 Mar - 13:46

Diantre que oui, tu m'obsèdes, petit démon.
Allez, dépêche-toi de me finir cette fiche et j'irai plus vite pour la mienne pour qu'on puisse ensuite régner sur notre domaine de neuf mètres carrés.

Et plus vite que ça avant que je ne me fâche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Lun 21 Mar - 15:16

Bienvenuuuuue !! Bon courage avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Mer 23 Mar - 2:09

merci à tous
du coup j'ai effectivement énormément de boulot dans mes études en ce moment, donc je ne dirai pas non à un délai

MAYMAY ; ce sera moi le roi et toi la reine et j'ai pas peur de toi quand tu te fâches, tu vas faire quoi me faire un câlin agressif ? -pan-
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 24 Mar - 17:11

bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 24 Mar - 22:03

C'est un choix d'avatar vraiment cool
Bienvenue sur le forum Pas de problème pour le délai, je l'allonge jusqu'à vendredi prochain, n'hésite pas si ce n'est pas suffisant
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Ven 1 Avr - 12:18

Ton délai se termine aujourd'hui, besoin d'une prolongation ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 3 Avr - 16:18

je veux bien un autre délai, je meurs totalement sous la masse de devoirs j'avoue Arrow mais j'ai pu bien avancé depuis la dernière fois et je suis à peu près aux trois quarts donc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Mer 6 Avr - 11:53

Je te l'allonge jusqu'au 13 avril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Dim 10 Avr - 12:10

Cara I. Gallagher a écrit:
Je te l'allonge jusqu'au 13 avril

Il te reste trois jours pour terminer ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 14 Avr - 10:28

Pas de nouvelles, je déplace si jamais tu penses te réinscrire, n'hésite peut être à poster ta fiche, une fois terminée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 14 Avr - 10:29

Je suis en train de terminer, il me faudrait encore une demi-heure

edit : voilà c'est terminé, désolée pour tout le retard Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 14 Avr - 10:51

Bon bah j'ai re déplacé du coup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   Jeu 14 Avr - 15:40


félicitations !
te voilà validé(e) !



Fiche validée ! Très bien écrite d'ailleurs, mais ça t'as déjà dû l'entendre quelque part haha! Par contre, il est clair que t'as tout un truc de prévu avec Maynard dont la fiche a été déplacée parce qu'on a pas de nouvelles :hum: je dois t'avouer que si on est généreux en délais, il faut quand même les demander autrement on déplace & supprime. Les dernières news remontent à une semaine, et ce serait con que tu sois lésé parce qu'on a pas de news, alors que toi tu en as sûrement, hésite pas à nous updater. On laisse généralement quelques jours au membres pour réagir avant de supprimer le compte

Étant validée le 14, tu es concernée par le recensement ce mois-ci. Par contre nous t'invitons dès maintenant à créer ta fiche de liens pour t'intégrer au plus vite sur le forum.  Pour trouver des liens plus facilement, nous avons mis au point un petit registre des personnages qui t'aidera à connaître un peu mieux nos amis londoniens. Mais tu peux aussi découvrir tes voisins ou mieux encore ouvrir une colocation!

En ce moment nous avons une intrigue en cours à laquelle tu peux t'inscrire icii, mais aussi souvent des activités que tu retrouveras dans le flood.

N'oublie pas qu'il te faut entamer un rp sur le forum avant de poster un pévario !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
AB ▲ JE SAIS QUE JE T'OBSÈDE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je sais une église... écrit sans un seul O
» "Je t'apprécie beaucoup tu sais...."(with EMY!)
» Feuille de frêne(je sais pas si faut autre chose) || 13 Sept.
» Je ne sais pas jouer au piano[PV Niko']
» (...) Vois-tu je sais que tu m'attends. [Hazel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: