coming out to your sister is as hard as it sounds w/ Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1166
▪ dispo pour un rp ? : not yet
▪ avatar : Chloe Bennet
▪ âge : vingt-six ans (18/04)
▪ statut : célibataire
▪ occupation : collaboratrice d'une agence de détective privé, le titre officiel de la nana capable de tout trouver ou presque, selon un peu de volonté et de moyens

MessageSujet: coming out to your sister is as hard as it sounds w/ Clarke   Mar 8 Mar - 3:44

Il était drôle de constater à quel point un simple texto pouvait sembler lourd de sens, sous une apparence totalement banale. Clarke elle-même ne se doutait probablement de rien mais lorsque, la veille au soir, Charlie s'était assuré qu'elle n'avait aucune audition prévue dans la journée, ce n'était pas simplement pour la forcer à subir un nouveau marathon Star Trek, loin de là. Bien sûr, les DVD trônaient sur la table basse du salon, comme d'habitude et il pressentait déjà le besoin de se jeter une nouvelle fois à corps perdu dans un visionnage intense une fois que sa sœur serait partie mais pour ça, il fallait encore qu'elle arrive. Il fallait qu'il lui parle. C'était décidé, c'était officiel, il allait lui dire. Après des mois, des années même, de réflexion, Charlie avait enfin compris. Le chemin n'avait pas été facile et il s'était longtemps perdu dans l'impression que quelque chose n'allait pas chez lui, qu'il n'était pas tout à fait normal. Les injures, charmantes litanies de pédés et autres charmants surnoms, glissés à la sortie des vestiaires et dans les couloirs du lycée avaient probablement cimenté cette idiotie dans son esprit plus sûrement que ne l'aurait fait n'importe lequel des sermons de sa mère, persuadée que son fils traversait une phase lorsqu'il avait osé aborder le sujet de sa sexualité avec elle, presque dix ans plus tôt. C'était le seul secret qu'il n'avait jamais partagé avec sa soeur, trop peu sûr de lui pour se permettre de seulement prononcer le mot bisexuel à voix haute.

La débâcle avec David, lors de la première du deuxième film de la trilogie, l'avait décidé à parler à sa petite sœur. C'était étrange et il n'était pas certain de comprendre pourquoi, mais elle était, après tout, la personne dont il était le plus proche. Et il avait besoin d'en parler à quelqu'un.

Charlie s'était levé presque aux aurores, bien trop nerveux pour rester au lit. Sa petite sœur était sensée arriver en milieu de matinée et en l'attendant, il avait eu le temps de laver ses draps, nettoyer son appartement presque de fond en comble et même de commencer à lire le dernier scénario que son agent lui avait envoyé. Il fallait commencer à penser à ce qui se passerait après les Maraudeurs, ne cessait-on de lui dire. Charlie le savait, bien sûr, mais il refusait encore d'imaginer que l'aventure touchait bientôt à sa fin. Se motiver à ouvrir le scénario en question lui avait bien pris une demi-heure mais, curieusement, il avait perdu toute notion du temps sitôt la première page avalée. La sonnette de l'entrée l'arracha à sa lecture et il sursauta, manquant d'en faire tomber le scénario. Il le déposa sur le canapé avant de gagner la porte. « Hey, salut, fit-il en se penchant pour déposer une bise sur sa joue, entre, entre. J'étais en train de lire un scénario. D'ailleurs, ces auditions, tu en es où ? Des tournages de prévu ? Est-ce que ma petite sœur va finir par me voler la vedette ? » Tout ça dit avec le sourire, évidemment. S'il était sincèrement ravi par le choix de carrière de Clarke, il était également secrètement heureux de pouvoir reculer le moment de lui faire sa grande révélation. Qui sait, peut-être réagirait-elle moins bien que prévu. Et Charlie ignorait comment il pourrait gérer la situation si par malheur, sa sœur le rejetait.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
❝ weight of days lost holding you down. you'll look for me but i won't be found. the blue birds flutter in my chest. oh, they want to sing. you'll have to break me open to hear anything, before the world dies at my door. i'll break the sky, for you and i are going nowhere. kiss goodbye a dozen times before we give them. why do i need anyone else, when i can break the sky myself ❞ (gabrielle aplin | panic cord)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
coming out to your sister is as hard as it sounds w/ Clarke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Obama;Change is coming to america
» dark days are coming ♌ SAGISIUS
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» Guess who's coming to dinner ( Nathaniel, K. Emily & Alden )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017-
Sauter vers: