AG ∆ can never be easy to get to meet new people

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:07


AARON GRAYSON
nobody said it was easy

introduction
Aaron est né au sein d'une famille excentrique qu'il n'a jamais vraiment réussi à comprendre. D'un naturel calme, posé, appréciant la solitude de sa chambre et la compagnie d'un ordinateur, il a toujours détonné chez les Grayson, et c'est assez naturellement que rencontrer Elizabeth Foster l'éloigna de sa famille. Ils ont aujourd'hui deux enfants, et si Elizabeth ne peut supporter la famille Grayson, ces derniers le lui rendent bien, ce qui parfois provoque des tensions notables dont Aaron se passerait bien.

▬ âge : 32 ans (en 2016)
▬ nationalité : anglais
▬ métier : ingénieur chez Apple
▬ quartier : Kensington
▬ orientation sexuelle : Hétérosexuel
▬ statut : Marié à Elizabeth Foster & père de deux enfants
▬ groupe : Travel Card
▬ avatar : Andrew Cooper


en 2005en 2009aujourd'hui
En 200 mots minimum, dites où en est votre personnage dans la vie en 2009. Peut inclure ce qui se passe entre 2006 et 2009.

   Je regarde mon frère et tique un peu en l’entendant l’exclamer de la sorte. Je soupire, joue avec ma tasse de café devant moi. Je ne suis pas idiot, je sais bien et depuis un moment qu’Elizabeth va détonner et que la majorité des membres de ma famille ne va pas comprendre ce qu’il se passe entre nous. Evidemment que Chris est furieux, en même temps, il sort avec un homme. Mes yeux cherchent les siens et je soupire. « Ne dis pas ça, Chris. Je l’aime ». Je soupire et avale la dernière gorgée de café de ma tasse. « Personne ne t’a jamais demandé de remettre en question ton amour pour Adrian ». Mais Christopher ne l’entend pas de cette oreille et s’énerve plutôt. « Ta future femme vient juste de le faire ! Une connasse bigote et homophobe c'est ce que tu compares à Adrian ? Adrian est tolérant et ouvert d'esprit » Je roule des yeux et me redresse en mettant ma main sur la table. « Arrête, je ne t’autorise pas à insulter Elizabeth. Chacun son opinion, ça n’a jamais empêché les gens de vivre ensemble et j’aimerais vraiment que vous fassiez cet effort pour moi », je note en roulant un peu des yeux. « Je ne comparais pas Adrian à Liz je tentais juste de te faire comprendre ce que tu ressentirais si on te demandait de renoncer à Adrian parce qu’il déplait aux membres de notre famille. » Je soupire, la conversation me coûte, mais je savais plus ou moins à quoi m’attendre en présentant Elizabeth à la famille. Nous ne sommes pas issus du même monde, pourtant il va bien falloir que mes frères et sœurs comprennent que je l’aime et qu’elle me rend heureux. « T'es complètement à côté de la plaque Aaron. C'est facile pour toi, tu te sens pas concerné pas vrai ? Moi je me sens insulté par ses propos homophobes et j'ai pas envie d'accepter ça, encore moins que mon frère l'accepte pour ensuite me balancer un “n'insulte pas Elizabeth” comme si j'étais celui qui l'avait insulté le premier. Qu'est-ce que ça veut dire ça Aaron ? Et puis merde, je ne fais que dire ce que tout le monde pense ici ! » Je le fixe, heurté par sa réponse. Je me sens concerné, j’aime mon frère malgré sa différence, et l’opinion de ma famille m’importe, contrairement à ce qu’il paraît penser de moi. « Arrête d’hurler, je suis pas ton copain Chris, je suis ton grand frère et ça sert à rien de me faire une crise d’adolescent. Ne parle pas non plus pour les autres membres de notre famille, ils peuvent chacun s’exprimer s’ils le veulent. Je l’aime et elle me rend heureux, est-ce que c’est pas le plus important ? C’est ce que je te souhaite de connaître en tout cas. » Mais il se redresse et se dirige vers la porte. « Va te faire foutre » il me lance en claquant la porte derrière lui. Je soupire et me laisse tomber sur le fauteuil en glissant une main fatiguée sur mon visage. Je sais que ce n’est pas facile pour lui, je sais à quel point il aime Adrian, mais ne peut-il seulement pas comprendre qu’il existe des gens dont l’opinion diffère de la sienne ? Je grimace, en me doutant que non. Je sens que ma vie va grandement se complexifier dans les années à venir, mais en même temps, pourquoi devrais-je rejeter une femme que j’aime et qui me rend heureux sous prétexte que ses opinions ne plaisent pas à ma famille ? Je fixe la porte, triste de constater l’excès de rage de mon petit frère qui va sans doute refuser de m’adresser la parole quelques temps.
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie aujourd'hui. Peut inclure ce qui se passe entre 2009 et 2016. Si votre personnage est décédé pendant cette période, reportez les mots demandés sur les autres périodes de rp.

   Christopher doit passer, Elizabeth est en train de dîner avec des copines et les enfants sont couchés, je suis donc à peu près sûr de pouvoir recevoir mon frère dans les meilleures conditions possibles. Je souffre de l’éloignement qui nous écarte depuis quelques années maintenant, et peut être qu’il ne me croirait pas si je le lui disais, mais c’est la vérité. J’aimerais l’avoir près de moi comme avant, après tout, c’est mon frère. J’ai des nouvelles régulières de Mathias, presque aussi régulières de Jane, mais Chris vit sa vie sans que je n’en sache grand chose. Quand il frappe à la porte, je me précipite pour ouvrir, comme si l’attente allait lui faire faire demi-tour. Je suis content de le voir et lui offre un sourire que j’espère chaleureux. « Bonsoir, entre », je l’invite. Je ne sais même pas s’il a vu l’intérieur de ma maison depuis qu’on a redécoré. « Tu veux boire quelque chose ? » je demande en fermant la porte derrière lui. Il hoche la tête et je le fixe, attendant qu’il me dise ce qu’il désire. « Je ne dirais pas non à un verre de blanc ». J’acquiesce et le laisse s’installer avant de gagner la cuisine. J’attrape une bouteille et deux verres et reviens vers lui, dans le salon, remplissant les deux verres au passage. « Tiens »., je lui dis en poussant le verre vers lui. « Je suis content de te voir. Que tu passes », j’explique sans doute maladroit. Il se contente d’hocher la tête, il n’est pas venu pour parler de ça, et n’en a apparemment pas envie. Je soupire doucement, tentant de dissimuler ma déception, mais son annonce me fait de toute façon sursauter. « Adrian et moi on a choisi une date. » C’est donc pour ça qu’il est là. Uniquement pour ça, si je puis dire. J’attrape le carton qu’il me montre et l’ouvre en hochant la tête. Adrian est un homme charmant, un homme de goût qui rend mon frère heureux, et même si j’ai eu tendance parfois à ne pas comprendre la mesure de leur amour, force est de constater que je dois m’y faire. « Félicitations », je murmure en gardant le carton entre mes mains. « Je pensais pas que tu nous inviterais », j’ajoute avec franchise, mais tempère aussitôt mes propos. « Je serai là ». Je ne peux pas m’engager pour Elizabeth, ni pour les garçons, mais une chose est sûre, moi, je serai là.
En 200 mots minimum, dites où où en est votre personnage dans la vie en 2005. Peut inclure ce qui se passe avant 2005. (enfance etc) Si votre personnage n'est pas né ou trop jeune, reportez les mots demandés sur une autre période de rp.

   2001

Tout le monde hurle, en bas. Je n’en peux plus. Si je pouvais fermer ma porte de chambre encore plus qu’elle ne l’est déjà je le ferai, mais elle est fermée à clefs. Personne ne peut entrer. J’entends les chants et les cris qui résonnent en bas, devine les courses poursuites, les déguisements, les chamailleries et les blagues, toutes ces choses dont je me sens si loin. Je fixe l’écran de mon ordinateur et tente mon possible pour me concentrer. Je dois faire ce test, mais plus important encore, il doit avoir le bon résultat, et c’est plutôt ce point qui m’inquiète. Ma main tremble un peu sur la souris et je clique sur le gros bouton « démarrer ». L’école nous a demandé de nous connecter sur un site internet pour remplir un formulaire d’orientation dont les résultats seront donnés à nos parents lors d’un entretien plus tard dans l’année. Si je veux réussir à leur faire comprendre que c’est une école d’ingénieur que je veux faire et pas une école d’art, j’ai tout intérêt à ce que le test argue en ma faveur. Je soupire et mets un casque sur mes oreilles pour écouter la musique de mon baladeur plutôt que les hurlements familiaux, et commence à répondre aux questions. Une fois la tâche accomplie tant bien que mal, je me décide à sortir de la chambre pour aller aider la famille dans la cuisine et débarque dans une vraie tornade de monde et de bruits. Je soupire et embrasse ma mère comme pour lui demander de l’aide, mais sa seule réponse est de me coller des assiettes dans les bras. « Mets la table chéri, on va bientôt dîner ». Je déteste les dîners. Ils sont trop longs, trop agités. Des heures à table, des discussions sans queue ni tête. Je déteste ça.

2005

Je ne sais pas exactement pourquoi j’ai décidé subitement de rentrer ce week end. Je me plais pourtant à l’école, loin de Londres. Ma chambre d’étudiant représente le calme dont j’ai besoin pour travailler correctement. Mais j’ai de la peine, quelque part, d’être si peu présent, de renforcer le côté de moi qui n’a rien à faire dans cette famille. Je suis radicalement opposé à tous ceux qui composent ma fratrie, et pourtant je suis l’aîné. Si je ne rentre pas de temps en temps vérifier que tout va bien, qui va le faire ? Je souris un peu, espère au moins que ma mère sera surprise, heureuse, puis passe le pas de la porte pour un week-end sans repos.



─ pseudo/prénom : Cha ─ âge : 25 ans ─ fréquence de connexion : Je sais paaaas  ─ comment avez-vous découvert ticket to ride et qu'en pensez-vous ? écrire ici. ─ inventé ou pévario ? si pévario, merci d'indiquer qui l'a posté.  ─ code : écrire ici. ─ crédits : écrire ici.


Dernière édition par Aaron Grayson le Dim 13 Mar - 20:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
▪ messages : 782
▪ dispo pour un rp ? : yeah
▪ avatar : aaron tveit
▪ âge : 34
▪ statut : marié
▪ occupation : réalisateur

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:14

C'EST COMME CA QU'ON RESISTE MADAME ? Arrow

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
oh I believe in yesterday
Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:28

Qui a parlé de resister ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:44

Résister, c'est surfait

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:50

TU AS CRAQUÉ HAHAHA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 16:52

VA TRAVAILLER TOI
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 20:02

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 20:08

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 21:49

WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Dim 6 Mar - 21:49

je ris mais en vrai, je suis contente
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Lun 7 Mar - 9:30

WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Mer 9 Mar - 19:10

WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Mer 9 Mar - 20:17

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Mer 9 Mar - 21:05

omg Andrew


Re(?) bienvenue?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    Jeu 10 Mar - 13:54

    haha, quelqu'un n'a pas résisté à la tentation des Grayson, à ce que je vois ! Razz
    re-bienvenue chez toi alors
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: AG ∆ can never be easy to get to meet new people    

Revenir en haut Aller en bas
 
AG ∆ can never be easy to get to meet new people
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» easy come easy go ♠ jesse st james
» EASY CANICHETTE NOIRE 7 ANS TRESOR DE VIES 59
» Jake Aaron Buckley
» LILY ❝ easy as a kiss we'll find an answer.
» Je sais... vous en avez marre de mes problèmes de site web...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieilles fiches de présentation-
Sauter vers: