Partagez | 
 

 (m) MATT BOMER | the daniel cleaver to your mr darcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: (m) MATT BOMER | the daniel cleaver to your mr darcy   Ven 26 Fév - 12:57


Alan Oliver Wagner
every fairytale needs a good old-fashioned villain

caractère
Alan est un connard. Dans sa plus simple et pure forme, un vrai de vrai. C'est sans doute en partie dû à son éducation, une part de hasard, mais c'est un fait indéniable. Coureur de jupons, aimant à jouer avec les émotions d'autrui pour son amusement personnel, il n'a guère de respect pour... quoique ce soit, en fait. Et en plus de ça et il est beau gosse et brillant, d'une intelligence rare même. C'est plutôt agaçant, il est de ces gens que l'on veut à la fois gifler et embrasser avidement dans un ascenseur. Haem. Néanmoins, il a énormément d'ambition et est très déterminé à exceller dans son domaine, même si son attitude de jeune playboy irresponsable ne l'illustre pas toujours au mieux.

▬ âge : 35 ans
▬ nationalité : anglais
▬ métier : ingénieur chez Apple
▬ habite à : belgravia
▬ orientation sexuelle : bisexuel
▬ statut : célibâtard
▬ groupe : travel card
▬ avatar : matt bomer


Aujourd'hui
Alan est actuellement au sommet de sa gloire. Il travaille sur l'un des plus gros projets d'Apple - le nouvel Iphone - et en est enfin arrivé au stade où les gens sont obligés d'au moins faire semblant de le respecter. Il n'est pas dupe et se sait peu apprécié de... beaucoup, mais cela ne l'empêche pas de s'endormir dans ses draps de soie, préférablement en bonne compagnie. Il a même réussi à se faire un véritable ami au sein de son entreprise, ce qui ne lui arrive pas souvent. Rien ne peut venir gâcher ses plus années désormais. A part peut-être l'arrivée d'une fille dont il ignorait tout.

En 2005
Alan Oliver Wagner est le descendant d'un lord, il possède un manoir à Belgravia, sept voitures, trois montres de luxe, une cave remplie de vins plus chers que votre maison. Il est beau, il vient d'obtenir un contrat chez IBM - merci aux relations de sa chère maman - et rien ni personne ne peut l'arrêter. Il est au centre de son petit monde, son propre soleil. Il doit téléphoner au moins une fois par jour à la dite maman, histoire qu'elle n'envoie pas le MI6 à sa recherche, mais à part ça, il profite pleinement de sa vie de semi-adulte !

En 2009
Dire qu'Alan s'est assagi serait culotté, mais disons qu'il a appris à se faire plus discret et qu'il a promis à sa mère et à lui-même de ne plus essayer de détourner de l'argent de l'entreprise dans laquelle il travaille. Ou de détourner de l'argent tout court. L'affaire a été facilement étouffé et il n'a eu aucun mal à retomber sur ses pattes, mais son tempérament flambeur et impétueux a trouvé certaines limites. Il n'est toujours pas prêt à entretenir des relations de plus de deux mois avec des femmes de son âge, mais chaque chose en son temps.


Aaron Grayson ─ meilleur ami
Aaron et Alan se connaissent depuis pas si longtemps, mais ils sont vite apparu chez Apple comme la golden team. Leurs personnalités opposées ne les séparent pas et leur permettent au contraire de faire un travail encore meilleur, basé sur une confiance mutuelle sans faille. Tous les deux passionnés, c'est leur complémentarité qui les rapproche. La rigueur et la logique d'Aaron se marient très bien à la créativité parfois brouillonne d'Alan, ce qui a notamment débouché sur une réelle amitié entre les deux. Ils se comprennent, et la vie trépidante d'Alan distrait souvent son ami qui se demande régulièrement ce qu'il va bien pouvoir faire de lui. Mais dans le fond, ça n'arrive pas si souvent à Aaron de nouer de vraies relations avec les gens, alors c'est tout naturellement qu'il a laissé Alan s'offrir une place de meilleur ami dans sa vie.

Elizabeth M. Grayson ─ femme du meilleur ami
Elizabeth ne peut pas souffrir Alan qui se joue un peu trop honnêtement de la bigoterie de la jeune femme en lui faisant des avances, alors qu'il est bien connu qu'ils n'ont aucune forme d'affection l'un envers l'autre. En dehors d'une éventuelle attraction physique, en voulant aller au fond des choses. Alan représente tout ce qu'Elizabeth exècre, et elle craint bien entendu qu'il disperse sa mauvaise influence sur Aaron, et que cette amitié finisse en mauvais remake de very bad trip. Pour ce qui est d'Alan, Elizabeth n'est qu'une petite coincée qui bouffe l'existence de son meilleur ami, alors n'hésite pas à taquiner Elizabeth, avec Bridget notamment, qui est sans grand étonnement, une considérable source de jalousie pour Elizabeth.

Bridget MacMillan ─ secrétaire
Si Aaron Grayson est Mark Darcy pour Bridget, nul doute qu'Alan est son Daniel Cleaver. Alan sourit, Alan la couvre de paroles douces, mais Alan a toujours le nez fourré dans son décolleté et Alan ne l'a pas surtout pas engagée pour son CV, ce qui a tout de répréhensible. Pour autant, même si Bridget aimerait vraiment l'envoyer balader et lui hurler qu'il n'est qu'un vil pervers qui n'a aucun respect pour les femmes, les malheureux dérapages qui se sont produits dans son bureau dernièrement ne l'aident pas vraiment à prendre une décision sensée. Le pervers est doué de ses mains, et claquer la porte n'est pas si aisé, même si elle se dit qu'elle va le faire à chaque fois qu'il la déçoit. Si seulement Bridget pouvait l'assagir un peu, juste un tout petit peu, peut être que ces agréables parties de jambes en l'air pourraient se transformer en quelque chose de plus concret, voire romantique ? Avec Alan, les chances sont infimes, et puis c'est un vrai connard.

Grace Leroy-Duchesne ─ fille
Si Alan croisait Grace dans la rue, il ne la remarquerait sans doute pas mais elle, elle le connaît. Peu, évidemment mais Internet est une mine d'or pour les gamines désireuses d'en apprendre plus sur leur géniteur. Il suffisait d'un nom et par un heureux concours de circonstances (ou d'oreilles qui traînent, tout dépend du point de vue) elle a entendu son oncle le prononcer au cours d'une dispute avec son mari. Elle vit chez eux depuis la mort de sa mère et malgré des premiers mois difficiles, elle s'y sent parfaitement heureuse. Ce désir d'en savoir plus sur ses origines n'est absolument pas un moyen de s'éloigner de sa famille, loin de là. Ses recherches lui ont appris l'essentiel et si elle a fini par trouver ses coordonnées, elle n'a pas encore eu le courage d'aller le voir. Il ne sait pas qu'elle existe, se souvient à peine de sa mère (et pas en ces termes, mais plutôt comme la jolie Française qu'il s'est tapé il y a seize ou dix-sept ans) et il ne fait aucun doute que la nouvelle risque de le bouleverser, d'autant plus que Grace se sent prête à le rencontrer à présent.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (m) MATT BOMER | the daniel cleaver to your mr darcy   Dim 24 Avr - 1:45

J'ai un peu beaucoup craqué sur le scénario

Je voulais d'abord savoir si c'était possible pour moi de prendre Stephen plutôt que Matt ?

Revenir en haut Aller en bas
 
(m) MATT BOMER | the daniel cleaver to your mr darcy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [M] MATT BOMER ▬ Un amour démesurable
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur
» Et si je me mettais au patinage artistique? (PV Matthew)
» OPIUM.CONSPIRACY ... MIAM
» Lettre ouverte à TOB ♥.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieux pévarios-
Sauter vers: