Partagez | 
 

 (M) RICHARD ARMITAGE | behind every great man there's a great ego

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: (M) RICHARD ARMITAGE | behind every great man there's a great ego   Jeu 25 Fév - 15:35


Garrett Fitzgerald
one minute I held the key, next the walls were closed on me

caractère
Il est indéniable que Fitzgerald a du talent et de la détermination à revendre. Dès l'enfance, il s'est forgé une riche imagination et possède un vrai don pour donner une forme originale à ses idées. Et, à force de perfectionnisme et d'ambition, il a réussi à obtenir une réputation et une fortune allant avec son ego. Car il faut admettre que Garrett n'est pas un personnage facile, sa possessivité et sa jalousie faisant qu'il accepte mal la critique et entre souvent dans le conflit. Ajoutons à cela une misogynie évidente, qu'il s'est toujours refusé à admettre et encore moins remettre en question et l'on obtient un tableau bien moins reluisant qu'il n'y paraît, au premier abord.

▬ âge : 40 ans
▬ nationalité : anglais
▬ métier : réalisateur
▬ habite à : chelsea
▬ orientation sexuelle : hétéosexuel
▬ statut : célibataire et divorcé
▬ groupe : travel card
▬ avatar : Richard Armitage


Aujourd'hui
Depuis son divorce, les critiques incendiaires de son dernier film et le succès fulgurant de son ex-femme, cette foutue gamine engrossée, on peut dire que Garrett traverse une mauvaise passe. Pour la première fois de sa vie, il se heurte à un blocage créatif, la fameuse angoisse de la page blanche. Passer plus de temps à vider sa collection de whisky qu'à essayer d'écrire quelque chose de convenable n'aide certainement pas. Les médias lui ont certainement tourné le dos et ne demeure sans doute que ses fans les plus dévoués, qui attendent son prochain éclair de génie tout aussi impatiemment que ses employés, qui se tournent les pouces au studio depuis un moment.

En 2005
Garrett Fitzgerald a enfin tout pour lui. Ce gamin pauvre, abandonné par sa mère sur un banc et élevé, décemment mais sans grande affection, par les services sociaux, le voilà finalement en route vers la gloire, la vraie, la postérité. Les histoires qu'il écrivait pour échapper à sa chambre grise, les nombreux concours auxquels il a participé à l'école, son acharnement à obtenir des bourses universitaires, tout cela a fini par payer et cette année, ou la suivante, il gagnera certainement un BAFTA. Il a aussi rencontré la plus belle femme qui soit et se forge une parfaite famille, qui brillera sur la couverture des magazines.

En 2009
Fitzgerald a bel et bien connu le succès et il n'est allé qu'en grandissant, avec de gros contrats aux Etats-Unis, la création de son propre studio, des nominations à la pelle et beaucoup, beaucoup d'argent. Mais, inévitablement, certaines choses pâtissent de cet investissement corps et âme dans le travail. Nominativement, sa vie de famille, qui n'est plus aussi rose qu'à ses débuts. Katharine commence à se faire un nom, ou plutôt un prénom et c'est difficile à digérer pour Garrett, qui vieillit dans un monde avançant à cent à l'heure. Et ce n'est que le début.


Katharine S. Lawrence ─ ex-femme
Garrett et sa femme se sont rencontrés assez jeunes. Elle étudiait toujours dans une grande école de cinéma alors qu’il venait y présenter une conférence en tant que réalisateur accompli. Ce fut le coup de foudre entre eux, et assez rapidement ils sont sortis ensemble. Katharine était une fan inconditionnelle du travail de Garrett et c’est dans cette perpétuelle admiration qu’elle a vécu de nombreuses années, buvant ses paroles, l’accompagnant aux soirées, le regardant collectionner les récompenses avec un regard tendre. Touchée par son histoire, elle l’a soutenu et compris sans doute mieux que beaucoup de gens. Ils se sont mariés, ont eu trois enfants, et une vie assez agitée mais préservée qu’il protégeaient du mieux qu’ils pouvaient des médias, tout en affichant la perfection du couple d’artistes qu’ils étaient. Tout ça jusqu’à ce qu’ils visent tous les deux le même projet. Les Maraudeurs, une nouvelle saga, dérivée de la tellement célèbre suite de livres Harry Potter, Garrett n’a pas supporté de voir sa femme se faire attribuer la réalisation du projet. Si ils au début, les deux réalisateurs ont tout fait pour atténuer les tensions qui agitaient régulièrement les repas du soir, les critiques assassines qui ont suivi la sortie du dernier film de Garrett ont achevé d’envenimer la situation. Sa femme réussissait finalement quand lui voyait son monde s’effondrer. Elle a tenté de le soutenir malgré son emploi du temps chargé, a pardonné la violence de ses propos, les verres d’alcool de trop, jusqu’à ce qu’il ne la trompe. Katharine a décidé de divorcer et le couple vit séparément. Katharine avec les enfants et Garrett seul. Aujourd’hui, on aurait pu croire qu’ils vivraient leur vie chacun de leur côté, ne se voyant que quand il venait récupérer les enfants pour passer un peu de temps avec eux. Mais c’était sans compter sur Garrett et son envie d’emmerder son ex-femme jusqu’au bout. Entamant une relation amoureuse avec une des actrices du film des Maraudeurs, il a réussi à la mettre enceinte, retardant le tournage du second film. Depuis que Katharine l’a appris, elle est très énervée contre cette actrice qui a succombé aux beaux yeux de son ex et encore plus contre Garrett qui n’assume que moyennement cette grossesse non désirée.

henry s. howard ─ ex beau-frère
Henry est l'ancien beau frère de Garrett. Il y a quelques années de cela, quand tout allait encore très bien, ils se voyaient aux fêtes de fin d'années.  La mort de Daisy, puis son divorce avec Katharine aurait du les éloigner, et pourtant Garrett a bien compris qu'il tenait là une occasion en or d'ennuyer katharine qu'il a toujours soupçonné d'avoir une relation un peu malsaine avec son beau frère et ce depuis qu'elle semble se mêler un peu trop personnellement de la vie sentimentale de  l'ex mari de Daisy et d'une jolie actrice blonde du tournage. Garrett qui ne se remet pas de l'échec de son couple, s'est donc mis en tête de revoir son beau frère plus souvent et n'a pas hésité à l'encourager à refaire sa vie avec la jeune Juliet que Katharine ne porte pas vraiment dans son cœur. De plus Garrett qui aimerait tourner à nouveau est très intéressé par l'idée d'adapter le nouveau roman d'Henry...

Andrew. Stevenson ─ voisin se tapant secrètement son ex femme
Garrett et Andrew se connaissent de vue en soirée, ont sans doute partagé une coupe de champagne et une conversation sur le dernier film de Katharine mais rien de vraiment notable en fin de compte. Tout ça c’était bien sûr avant le divorce de Garrett qui est venu s’installer à Chelsea dans la maison juste à côté de celle d’Andrew. Les deux sont de bons voisins, si on passe sous silence le fait qu'Andrew s’envoie en l’air avec son ex femme. Nul doute que Garrett serait ravi d’apprendre la nouvelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
(M) RICHARD ARMITAGE | behind every great man there's a great ego
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Great men are not born great, they grow great . . .
» The Great War
» Gwen Stacy Ϟ Behind every great man there's a great woman...
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» Great American Bash (RAW) - 20 juillet 2008 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieux pévarios-
Sauter vers: