hardies ◆ all i want for christmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: hardies ◆ all i want for christmas    Mer 16 Déc - 0:25

Noël est une période dont je ne sais trop que penser. Bien sûr, une part de moi ne peut s’empêcher de se laisser envahir par les émotions d’enfant que tout être humain aimant un tant soit peu les fêtes ressentis à l’approche des vacances. Mais une autre partie sait aussi à quel point Noël peut être compliqué. En dehors de William, je n’ai personne avec qui partager Noël, et même si mon frère est la personne la plus importante à mes yeux, je crois que quelque part j’aimerais aussi pouvoir vivre un Noël constitué d’une grande réunion familiale avec du monde et des amis, un peu comme Adrian le fait, par exemple. Je ne sais pas comment va mon meilleur ami – si on peut encore l’appeler ainsi, bien que le terme de simple ami soit désormais sans doute plus adapté. Il fait encore souffrir William, je le sais et le sens, et il serait bien hypocrite de ma part d’agir comme si cela ne me faisait rien. Il y a fort à parier qu’il s’est replongé dans son histoire d’amoureuse ennuyeuse et rasoir avec son petit ami stupide et je ne peux m’empêcher d’être amer quand je songe qu’il a laissé tomber notre amitié pour briser allègrement le cœur de mon frère, lui ce type que tout le monde considère comme le gentil, patient et bienveillant professeur d’Oxford. Adrian ne mérite pas sa réputation lisse et policée, et certains gagneraient sans doute à voir sa vraie nature. Je lui en veux, mais il me manque aussi, et il est bien difficile de gérer ces deux ressentis complètement contradictoires.

J’ai consacré mon après midi à errer doucement mais surement dans les boutiques pour tenter de trouver des cadeaux dignes de mon nouveau salaire à William. J’ai finalement opté pour un nouveau portefeuille, un pull en cashmere, des chocolats et un week-end en France, remettant à plus tard l’éventuel achat de cadeaux complémentaires. J’ai aussi acheté une boite de chocolats supplémentaires à usage immédiat et un vieux livre collector pour ma mère, que je lui enverrai puisqu’il semble que je ne la verrais pas avant un moment. Elle me manque, parfois, mais je sais aussi que nos rares entrevues depuis que j’ai quitté la maison familiale n’ont toujours mené qu’à de la souffrance et de la colère. Il faut bien que je me fasse à l’idée, elle est complètement coincée sous l’emprise de mon père et il n’y a rien que je puisse faire contre ça. Je passe finalement le pas de la porte de l’appartement, abandonne mes clés sur le meuble et planque immédiatement les cadeaux dans le placard – je les récupèrerai plus tard. « William ? » j’appelle en retirant mon manteau. Je le trouve dans le salon, devant la tête, et abandonne la boite de chocolats sur ses genoux en me laissant tomber à ses côtés, glissant ma tête contre son épaule. « Ca va ? » je l’interroge en cherchant vaguement son regard du coin des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    Mer 16 Déc - 23:11

Noël n'est pas ma période préférée, et le gros problème, c'est qu'elle s'étend sur tout le mois de décembre. Pour quelqu'un qui n'a pas l'esprit de Noël, autant dire que ce n'est pas vraiment cool et si je dois faire avec, j'essaye cependant de profiter des avantages. Par avantage j'entends me gaver de chocolats en compagnie d'Harry qui profite des vacances de prof comme je profite de la pause d'hiver avant la reprise du tournage des maraudeurs. A la fin de l'année, nous en auront fini avec Harry Potter, et il me faudra trouver un autre job. J'ignore encore dans quelle catégorie je vais me retrouver. Ceux à qui on offre une multitude de rôles parce qu'ils ont fait forte impression dans un film à gros budget ou ceux qu'on oublie et qu'on se rappellera en regardant une énième fois les DVDs une fois posés sur les étagères de 90 % des foyers du Royaume Uni. Pour être honnête, penser à mon chômage technique a tout de déprimant. Je ne suis même pas certain de continuer ma carrière d'acteur à temps plein. Je pourrais je ne sais pas poser pour du parfum ou de la lingerie haut de gamme, je ne pense pas que j'aurais du mal à trouver du boulot par là, mais je manque peut être de modestie et d'ambition. C'est quelque chose que mes exs ont tendance à me reprocher. Adrian lui ne me reproche rien, mais ça ne l'a pas empêché de me jeter comme une merde. Ce n'est pas vraiment mon ex en plus. Quoique. C'est tout à fait mon droit de le considérer comme ça. Il est retourné à sa petite vie tranquille et chiante, après m'avoir laissé entendre qu'il serait presque disposé à s'envoyer en l'air de temps en temps. Quelque part, je me suis laissé convaincre et avoir aussi. Il avait l'air partagé, de tenir à moi en quelque sorte, mais force est d'admettre que son manque de nouvelles et d’intérêt pour ma personne maintenant que ses projets avec cet abruti de Grayson sont de nouveau d'actualité, sont une preuve évidente qu'il est bien passé à autre chose et que notre trop longue relation -mine de rien- n'aura servi qu'à lui changer périodiquement les idées. Je ne sais pas dans quelle étape du deuil de cette relation je me trouve aujourd'hui, mais j'ai envie de détester Adrian Fletcher de façon très injuste. Qu'est-ce que je le lui trouvais au juste ? Et lui qu'est-ce qu'il lui trouve au juste ? Christopher a l'allure d'un Ken, super hot, mais loin d'être un génie. Pas le genre de type à voler le coeur d'un intellectuel. Apparemment si.

Harry n'est toujours pas rentré, ce qui m'a poussé à ouvrir une boite de bonbons qui pourrait foutre en l'air tous mes futurs projets de mannequinat. Avachi sur le canapé, je crois que Tamsin a raison sur toute la ligne à mon sujet. Je manque clairement d'ambition quand il ne s'agit pas de me taper un mec déjà pris. Lorsqu'il finit par rentrer, je met en pause la série que j'étais en train de regarder. « T'en a mis du temps. J'ai cru que tu allais me laisser boire cette bouteille tout seul. J'ai du ravitaillement, installe toi, peut importe ce que tu avais prévu de faire, tu m'as assez fait attendre pour Jessica Jones. » Je ne peux pas m'empêcher de tenir au courant mon frère. « J'ai vu Fletch aujourd'hui. Il faut qu'on m'explique pourquoi je continue de le croiser. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    Jeu 17 Déc - 0:13

Je crois que mon frère déteste tout autant Noël que moi. Il faut dire que ce n’est pas vraiment simple ni pour lui, ni pour moi, cette période qui se veut familiale, dans le partage, la réunion, l’amour et la solidarité. Tous les deux à moitié abandonnés par nos parents, tous les deux célibataires et sans enfant – et lui qui en plus souffre du statut d’homme prisé et pris d’Adrian Fletcher. Il aurait dû m’écouter, mais je me garderai bien de le lui dire, et s’éloigner de ce type. Adrian est un homme bien, tout le monde le sait, mais un briseur de cœurs potentiels. Et pourtant, sa séparation avec Grayson aurait presque pu m’arranger, si j’y avais cru une seule seconde. Ces deux là vivent une histoire d’amour à laquelle il vaut mieux ne pas se heurter – et je parle en connaissance de cause. Un truc indissociable les unit, et maintenant que Christopher a commis l’irréparable et a gagné le pardon de l’être d’exception que constitue Adrian, fort est à parier qu’il ne retombera jamais dans le panneau. Ils vont vieillir ensemble comme les amoureux qu’ils ont toujours été, et cette pensée m’entraine à nouveau à m’interroger sur l’injustice dont la vie sait faire preuve, parfois. Je n’en reviens pas, que certaines personnes soient si bien loties quand d’autres galèrent tant. Moi, toujours célibataire, incapable de rencontrer qui que ce soit – et même si j’en étais capable, encore faudrait-il que je sache draguer et me comporter comme un être humain socialement normal, ce qui est bien évidemment loin d’être le cas.

Heureusement, William est là pour compenser les nombreux vides qui occupent ma vie en ce moment – et depuis toujours d’ailleurs. Adrian était peu ou proue mon seul ami, le seul véritable en tout cas, et en dehors d’un déjeuner partagé à la va-vite il y a quelques semaines, nous ne nous sommes pas croisés, ma colère m’empêchant d’être rationnel – et ma jalousie, aussi, sans doute. Même si je travaille désormais dans l’université de renom qu’il avait mais pas moi jusqu’à présent – ce dont je ne suis pas peu fier. Nous ne dépendons pas du tout du même secteur, mais il ne faut pas faire un long chemin pour réaliser qu’Adrian fait complètement partie des murs ici et que sa popularité n’a pas de limite. Il est entouré de gens bienveillants qui lui offrent des sourires à tout bout de champ, et ses étudiants parlent de lui dans les couloirs. La simple pensée me fait rouler des yeux, alors que je me laisse tomber à côté de mon frère. « Tu m’as attendu, ou tu fais semblant de m’avoir attendu alors qu’en fait t’as déjà tout regardé 5 fois ? » je demande dans un sourire en plongeant ma main dans son sachet de bonbons. « Vous avez discuté ? » je l’interroge, presque innocent. « Depuis quand tu l’appelles Fletch, d’ailleurs ? Je croyais que l’usage du surnom était réservé à son petit-ami trop blond », je finis par lâcher, amer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    Jeu 17 Déc - 0:54

Harry me soupçonne déjà d'avoir tout regardé sans lui alors que j'ai juste passé toute l'après-midi (après les courses) devant une série gay bien connue. Mon frère devrait me faire un peu confiance lorsqu'il s'agit de bingewatching, ça me remontrait le moral. Manger du chocolat en regardant des séries est mon activité préferée pendant les longues périodes à vides qui précédent la reprise du tournage. Vraiment être acteur n'est pas une vie, ça n'occupe pas assez. Signer quelques autographes, faire quelques photoshoots et avoir la gueule de bois un week end sur deux, ça ne me sort pas Adrian de la tête. Adrian et ses yeux clairs et intelligents. Adrian toujours expressif sans dire un mot pourtant. Je l'aime c'est évident, et cette pensée me met hors de moi malgré tous mes efforts pour relativer. J'aimerai le détester, ce serait tellement plus facile. J'aurais aimé ne pas m'y attacher aussi, mais la douceur, l’intérêt, autre que celui d'une groupie ou d'une fille seulement sexuellement attirée. On se fait à ce genre de choses malheureusement, on se fait à être estimé par Adrian Fletcher. Je pourrais tenter de me convaincre qu'il n'a rien de spécial, seulement quelques tâches de rousseur et un caractère agréable. Ce n'est pas exactement ce qui m'attire le plus chez lui pour autant. J'aime les contradictions de sa personnalité. La façon dont il se détache de cette image lisse et correcte qu'il donne à ceux qui ne prennent pas le temps de creuser plus profond, sa manière d'obtenir toujours ce qu'il veut des gens qui l'aiment sans jamais en avoir l'air, la maîtrise avec laquelle il contrôle sa vie et aussi cette part de lui qui cherche à s'échapper de l'emprise des limites qu'il a si bien posées lui même. L'Adrian qui s'est jeté dans mon lit évidemment. Aujourd'hui j'ai l'impression d'avoir à faire à une tout autre personne et pourtant s'il ne me laisse plus chercher plus loin, il suffit souvent d'un regard. Son regard lui n'a pas vraiment changé. Il n'a juste plus envie de partager ces choses avec moi. Il m'a offert la chance de le découvrir tel qu'il s'offre à l'homme de sa vie, puis a repris ce droit pour le rendre à la personne légitime. Mais y penser ne change pas grand-chose. Je grogne. Mon frère est cependant beaucoup plus calme et compréhensif sur le sujet. Peut être parce que ça ne passe pas vraiment. « On a pas discuté, il était avec Chris à s'occuper de son mariage imminent. Et tout le lycée l'appelait Fletch. Chris doit l'appeler chéri ou bébé. Honnêtement je veux pas savoir, lance plutôt cet épisode car oui je t'ai attendu. Pas pour commencer les chocolats mais détail. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    Jeu 17 Déc - 23:55

Je sais bien que William n’arrive pas à se remettre de sa relation, si courte fut-elle, avec Adrian. A croire qu’il n’a jamais été aussi amoureux que de cet homme dont il aurait dû se méfier en suivant mes conseils et recommandations. Je n’arrive pas à croire qu’on en soit là aujourd’hui, avec William déprimé et moi qui ne parle plus ou presque plus à mon ancien meilleur ami. Sa relation avec Christopher me dégoute par la perfection qu’elle revêt, et même si Chris a commis l’erreur de tromper l’homme de sa vie, c’est une bêtise qui ne se refera pas deux fois. Christopher, ce même type qui m’a mis sur le dos tout l’échec de sa relation avec Adrian, à une certaine période. Je me souviens de ses cris, de sa haine et de ses reproches comme si la scène se rejouait régulièrement alors que ce n’est pas le cas – c’est plus fort que moi. Est-ce que je méritais vraiment tout ça ? Je l’ai soutenu, pourtant, à une période. Quand tout le monde tournait le dos à Adrian, au lycée, quand tout le monde se moquait de lui, c’est à ce moment là que je suis devenu son ami, pas parce que je voulais m’approcher d’Adrian, en réalité, mais parce que c’est Chris que je voulais approcher. Personne n’aura jamais cette information, pas même William, en tout cas pas officiellement. Je préfèrerais mourir plutôt que Grayson apprenne cette atroce vérité, cette confession honteuse. Une partie de moi ne peut s’empêcher de se demander s’il aurait été possible que Christopher se dirige vers moi, si sa relation avec Adrian avait été définitivement terminée. Je ne pense pas qu’il l’aurait fait – il semble que de toute façon, je ne sois bon qu’à finir seul, avec mon frère qui aura peut être trouvé un autre rouquin à se mettre sous la dent d’ici là. Hors de question donc que Grayson ne réalise un jour et dans la mesure du possible je préfère que Will reste aussi dans l’ignorance. En attendant, je n’ai qu’une hâte, que ces fêtes de fin d’année passent et se terminent une bonne fois pour toute. Je suis fatigué et las de devoir supporter les effusions de joie qui précèdent et suivent le soir de Noël et du Nouvel An, encore une soirée que je passerais sans doute tout seul, à moins que William ne me force à me lever pour aller à une de ses soirées à lui où tout le monde le connaitra et l’adulera et où l’on boira bien trop de champagne avant de regagner notre appartement, lui sans doute accompagné, moi trop bourré et souffrant trop pour pouvoir faire autre chose que dormir. Je soupire et glisse ma main autour des épaules de mon frère en haussant une épaule. « Il parait qu’ils vont adopter », je murmure en inspirant un peu, plongeant ma main dans le sac de bonbons de nouveau – ces cochonneries sont définitivement addictives. « Le lycée l’appelait Fletch pour se foutre de lui », je note cependant en soupirant un peu. « Tu sais, il faut vraiment que tu passes à autre chose. Leur couple est déprimant, Adrian est déprimant. Et en plus il a aucun goût s’il a choisi Chris plutôt que toi. » Je soupire et lance l’épisode. « Merci de m’avoir attendu. J’ai acheté une boite de chocolats qui fait trois fois la taille de celle-là », je réplique en haussant une épaule. « Et j’ai rapporté de la pizza ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    Ven 22 Jan - 11:36

Mon frère sait comment me remonter le moral, on peut pas lui enlever ça. Avec son cynisme naturel, et ses nouvelles toujours fraîches il me donne encore plus envie de chocolat. Adopter vraiment ? Je ne peux pas m'empêcher de laisser échapper un rire amer à souhait. Ce couple me dégoûte au plus haut point, surtout quand je repense à toutes ces nuits que j'ai passé avec Adrian. Ils étaient ensemble, en pseudo break, mais ensemble, et il me voyait pratiquement chaque jour à l'hôtel et sans vraiment penser à Christopher ou alors il avait bien du mal à m'en donner l'impression en soupirant mon nom entre deux coups de rein. Je ne sais même pas pourquoi je me sens trahi à ce point. Je savais parfaitement dans quoi je me lançais, c'est ça le pire, je savais et ça ne m'a pas empêché de me ramasser violemment dans cette histoire. Oh on pourrait trouver ça vraiment drôle, j'étais le premier à mettre en garde Adrian sur le fait que je n'avais aucune envie de m'attacher ou d'avoir une relation sérieuse avec lui. J'avais envie de baiser pour présenter ça de façon claire et dégueulasse et je suis celui donc le cœur est fatalement bien amoché. Ce qui m'a pris ? Franchement j'en sais rien. J'ai envie de changer de sujet vraiment, mais j'y reviens toujours d'une manière ou d'une autre, peut être que j'ai besoin d'en parler, de cracher sur eux pendant quelques mois encore en espérant que ça finisse par passer. Je ris, une fois de plus un peu cynique quand je vois toute la bonne volonté de mon frère lorsqu'il s'agit de dégueuler sur Chris. Et dans les faits, ça me remonterait vraiment le moral de le faire avec lui, si je ne l'avais pas surpris à plusieurs reprises à le reluquer comme à peut près tout le monde ici. Christopher Grayson, si je me mets ma mauvaise foi de côté est juste objectivement beau voire sexy. Et avec son air de ne pas y toucher Teacher ne sort pas qu'avec des intellectuels au style douteux et à la coupe de cheveux démodée. Teacher est en fait un type vachement superficiel dans son choix de mecs, ne serait-ce que pour m'avoir choisi comme amant temporaire. Un mec qui joue dans une superproduction, rien que ça. « Arrête un peu, t'as beau détester Grayson autant que moi, tu fais pas partie de ceux qui le matent le moins non plus. » Je lance en bougonnant.

Harry ne va pas apprécier cette immersion dans sa vie privée, mais il pourrait au moins être un peu honnête avec son frère, ça nous empêcherait pas de nous plaindre du couple et je me sentirais sans doute moins con d'avoir un crush d'adolescent sur Teacher. « Mais merci d'essayer de compatir et de me faire croire que c'est vraiment pas ton style non plus ça me touche. Enfin bref Fletch obtient toujours ce qu'il veut in the end, donc on va le plaindre parce qu'il se faisait traiter d'intello au lycée. » Je soupire. Il faut vraiment que je change de sujet, pourquoi c'est impossible ? Je souris un peu à l'évocation de la pizza. « Un jour toi et moi, il faudra qu'on se mette à manger correctement. » Ou je risquerait de plus convenir aux hauts standards de beauté de Teacher par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: hardies ◆ all i want for christmas    

Revenir en haut Aller en bas
 
hardies ◆ all i want for christmas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» Christmas Hat on a Pole Match : Trish Stratus vs Brooke Tessmacher vs Serena vs Angelina Love
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: rps à potentiellement redéplacer-
Sauter vers: