show me what i'm suppose to do (w/ jal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: show me what i'm suppose to do (w/ jal)   Ven 3 Juil - 11:06


i need you to come here and save me
lorsque je suis arrivé à londres, je ne m'attendais pas à me sentir si vite seul dans mon nouvel appartement. certes, j'aime la solitude mais là, c'était un peu trop. surtout que le quartier de chiswick n'est pas vraiment très animé. certes, j'ai des clients qui viennent me voir pour passer commande, etc mais ils ne font que passer comme je viens de dire. ils ne restent pas. tant mieux pour certains, parce qu'il y en a vraiment des chiants mais bon, c'est toujours mieux que d'être sur la paille. et puis jal est arrivée dans ma vie. c'est dans un bar du coin que je l'ai rencontrée, elle venait de quitter ses colocataires alors, d'instinct, je lui ai proposé de venir loger à la maison avec moi, pour l'aider mais aussi pour rompre cette solitude qui me pesait sur la conscience ces jours-ci. c'est une jeune femme adorable et intéressée par ce que je fais. j'ai hâte de lui montrer ce qui se passe en bas, dans l'atelier quoi. j'ai hâte de partager ça avec quelqu'un. je l'apprécie beaucoup, il y a quelque chose chez elle qui me plait, je ne saurais dire quoi, ça fait tout juste vingt-quatre heures que je la connais.
ce matin, comme d'habitude, je me suis levé aux aurores, j'ai besoin de faire quelque chose de mes mains mais surtout, j'ai une belle commande à faire pour dans un mois, une guitare. j'adore ça les instruments, chaque instrument homemade est tellement unique, une caisse unique, un son unique. je n'ai pas trop trop l'habitude d'en créer mais j'ai quand même le coup de main, c'est une réellement passion ce travail mais je ne sais pas si je souhaite que mes enfants fassent la même chose. je travaillais la caisse à l'instant où jal est descendue dans l'atelier. je lui souris, je suis content qu'elle soit venue voir comment ça se passe ici.
- salut jal, tu as bien dormi?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: show me what i'm suppose to do (w/ jal)   Mer 8 Juil - 23:20

Souvent, dans mon enfance, j'ai entendu que les habitants des grandes villes étaient hostiles et méprisant. Mon parcours prouve le contraire, sans l'aide des gens que j'ai rencontré depuis mon arrivée, qui sait ce que je serai devenue? Je ne préfère pas le savoir. D'abord j'ai partagé une colocation avec des connaissances, tout en enchaînant les petits jobs pour leur payer une partie du loyer. Mais après quelques mois de colocation, des tensions ont commencé à émerger, comme dans tout groupe aussi hétéroclites que nous étions. Etant la dernière arrivée, il fut légitime que je sois la première à partir. Je l'ai su une semaine avant de devoir partir, pourtant, je ne me suis pas tant que ça tuée à la recherche d'un nouveau foyer, je pensais que tout s'arrangerait et que je resterais dans mon petit confort. Je me suis alors retrouvée légèrement dépitée quand le jour du départ arriva. C'était hier. J'ai fait rentrer toutes mes affaires (c'est à dire pas grand chose) dans le gros sac à dos que j'ai amené à Londres et je suis partie dans ce petit pub peu fréquenté où le patron m'avait pris en essai. J'ai tout posé dans les vestiaires et j'ai écouté le brief du patron (qui était aussi le barman). Bref, je ne vais pas raconter toute la soirée, mais en gros, j'ai rencontré Eli, un ébéniste. Et le courant est vite passé, très vite on a commencé à discuté, et, naturellement, en apprenant que je n'avais plus vraiment de maison, il m'a proposé de venir vivre pour un petit moment au dessus de son atelier, à Chiswick. Je ne connaissais pas du tout le cartier. Mais ce que j'ai découvert hier soir m'a bien plu; une banlieue calme et paisible, mais bien située.

Ce matin, c'est la lumière du jour qui me réveille. Je me demande toujours pourquoi les anglais n'ont pas de volets, parce que ça protège plus du soleil que les rideaux, enfin, j'ai crû comprendre qu'Eli est un lève-tôt, ça ne doit donc pas lui poser de problème. Je regarde l'heure sur ma montre, huit heures. J'ai vaguement entendu bouger dans l'appartement plus tôt, Eli doit déjà être en bas. Je me prépare en tentant d'avoir la tête la plus fraîche possible, puis j'abandonne et descend les escaliers qui mènent à la boutique, curieuse de voir  sur quoi travaille mon nouveau coloc. Eli est derrière la caisse, tout sourire. salut jal, tu as bien dormi?
Je lui rend son sourire et lui répond avec une petite voix, vous savez, la voix du matin, encore engourdie, n'ayant pas travaillé depuis la veille.
Bonjour Eli, j'ai dormi comme un bébé koala!Et toi? La comparaison avec un koala est venue d'elle-même; ces bestioles passent leur temps à dormir... Quelle vie! Enfin bref, je passe derrière le comptoir et tape la bise à Eli, puis j'en profite pour examiner de plus près l'atelier. C'est donc ici que tu passes tes journées? Tout en parlant, j'observe les objets et meubles en touts genre qui encombrent l'arrière boutique. Tailler tout ça de mes mains, j'en serai bien incapable, je pense que mon manque de patience est un facteur qui joue dans l'addition.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
show me what i'm suppose to do (w/ jal)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: