Partagez | 
 

 (f) JENNIFER MORRISON ♦ it's a man's world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: (f) JENNIFER MORRISON ♦ it's a man's world   Dim 31 Mai - 13:07

Katharine
Lawrence

âge: 35 ans
date et lieu de naissance:12 mai 1980
orientation sexuelle: hétérosexuelle
statut marital: divorcée
occupation: réalisatrice de la saga sur les maraudeurs
habite à: chelsea, london

Pourquoi prendre ce personnage ? Parce qu’elle est la réalisatrice d’une nouvelle trilogie Harry Potter, et franchement pour être au centre des nouvelles intrigues du forum, il n’y a pas mieux comme pévario ! Son caractère est qui plus est véritablement intéressant et ses liens sont explosifs ! De quoi vous amuser en somme tout en nous aidant à développer cette partie essentielle du contexte ! Preneeez là please ! :hola:en plus le lien avec son mari est génial.

déterminée nerveuse perfectionniste intransigeante talentueuse susceptible

Background story Katharine est née dans une de ses familles si britanniques où les acteurs, comédiens, musiciens et autres intellectuels bobos sont légion. Sa soeur aînée, Daisy, était d'ailleurs une actrice de théâtre, de télévision et de cinéma, avant d'être assassinée par un patient de son mari, au sommet de sa gloire. Cette sordide affaire a profondément affectée Kath, qui s'est plongée avec une dévotion sans pareille dans son travail de réalisatrice. Le milieu est rude pour une femme, surtout pour celles qui se marient avec des collègues et doivent supporter leur ombre et leur concurrence. L'ex de la jolie blonde - accessoirement père de ses trois enfants - est en effet lui aussi réalisateur. La situation a toujours été délicate mais les tensions se sont cristallisées il y a quelques temps, lorsque Katharine a décroché le job pour les Maraudeurs, devenant ainsi la première femme à réaliser un film de la franchise Harry Potter. De plus, elle a découvert peu après que son mari la trompait. Le divorce se fait donc dans un certain capharnaüm mais, celle qui est redevenue miss Lawrence, obtient néanmoins la garde de ses bambins et déménage avec eux dans une belle maison à Chelsea. C'est un nouveau départ pour la petite famille, bien que la working girl qu'est Kath se sente extrêmement coupable du peu de temps qu'elle peut consacrer à ses enfants et voit dans les regards compatissants de sa fille au pair une foule de reproches. Toutefois, c'est une occasion unique et elle se devait de la saisir. Elle se sait capable de gérer, malgré les obstacles, malgré son passé et entend bien faire ses preuves en faisant un excellent film. Et là voilà en pleine promotion de son second volet, on peut dire qu'elle a fait du chemin, même si l'intégralité du cast la redoute autant qu'ils l'admirent. Katharine ne tolère aucun retard sur son tournage, pour une féministe telle que Katharine, les enjeux sont bien évidemment plus importants.

© mummy-daydream@lj
Henry S. Howard
personnage joué
w/ David Tennant


Katharine en a beaucoup voulu et en veut toujours à Henry. Comme c'est un de ses patients qui a assassiné sa soeur Daisy, elle en a fait le responsable de cette mort atroce. Dévoilant une perversité qu'elle ne se connaissait pas, la blonde a été jusqu'à prendre rendez-vous avec son beau-frère pour lui déverser sa bile sur le divan. Jouant de la culpabilité du médecin, elle a largement abusé de sa gentillesse, l'appelant à des heures indues pour garder les enfants, lui demandant une multitude de services et surtout, ne lui laissant jamais une seconde de répit, lui rappelant sans cesse l'image de la défunte à qui elle ressemble tant et dont elle était si proche, remuant le couteau dans la plaie en lui assénant régulièrement que tout cela est de sa faute. La mort de Daisy est un traumatisme que seul Henry peut comprendre et d'une certaine manière, elle ne cherche qu'une oreille compatissante, même si elle ne peut s'empêcher d'être odieuse avec lui, pour s'assurer qu'il n'oublie pas, qu'il paie. Elle ne l'a jamais beaucoup apprécié, considérant qu'il lui a volé de précieux moments avec sa soeur, qu'il fréquentait depuis le lycée. Mais les choses va de mal en pis, puisque, tout doucement, Henry commence à se reconstruire et semble même être en train de retomber amoureux. Katharine refuse d'être laissée seule à son chagrin et ne manque pas de ramener son beau-frère dans la dépression, se fait particulièrement mesquine et frôle la crise de nerfs quand elle se met à lui parler de Daisy. S'il avance, s'il se laisse oublier, elle n'aura plus personne à accuser. Et surtout, plus personne qui comprenne, plus personne qui acceptera de l'écouter, simplement de l'écouter. D'autant plus que Kath apprécie bien plus le psychiatre qu'auparavant et ne se rend pas forcément compte du mal qu'elle continue à lui faire, ayant simplement bien plus besoin de lui qu'elle ne le pensait. Alors sans fin, elle s'excuse, jure qu'elle ne pense pas ce qu'elle dit, promet de ne pas recommencer. Jusqu'à ce que ses vieux démons la rattrape, sans compter que Juliet vient compliquer le tableau et que Katharine sent Henry s'échapper de cette situation dans laquelle elle se complaisait.

Garrett Fitzgerald
pévario libre
w/ Leonardo Di Caprio


Garrett et sa femme se sont rencontrés assez jeunes. Elle étudiait toujours dans une grande école de cinéma alors qu’il venait y présenter une conférence en tant que réalisateur accompli. Ce fut le coup de foudre entre eux, et assez rapidement ils sont sortis ensemble. Katharine était une fan inconditionnelle du travail de Garrett et c’est dans cette perpétuelle admiration qu’elle a vécu de nombreuses années, buvant ses paroles, l’accompagnant aux soirées, le regardant collectionner les récompenses avec un regard tendre. Touchée par son histoire, elle l’a soutenu et compris sans doute mieux que beaucoup de gens. Ils se sont mariés, ont eu trois enfants, et une vie assez agitée mais préservée qu’il protégeaient du mieux qu’ils pouvaient des médias, tout en affichant la perfection du couple d’artistes qu’ils étaient. Tout ça jusqu’à ce qu’ils visent tous les deux le même projet. Les Maraudeurs, une nouvelle saga, dérivée de la tellement célèbre suite de livres Harry Potter, Garrett n’a pas supporté de voir sa femme se faire attribuer la réalisation du projet. Si ils au début, les deux réalisateurs ont tout fait pour atténuer les tensions qui agitaient régulièrement les repas du soir, les critiques assassines qui ont suivi la sortie du dernier film de Garrett ont achevé d’envenimer la situation. Sa femme réussissait finalement quand lui voyait son monde s’effondrer. Elle a tenté de le soutenir malgré son emploi du temps chargé, a pardonné la violence de ses propos, les verres d’alcool de trop, jusqu’à ce qu’il ne la trompe. Katharine a décidé de divorcer et le couple vit séparément. Katharine avec les enfants et Garrett seul. Aujourd’hui, on aurait pu croire qu’ils vivraient leur vie chacun de leur côté, ne se voyant que quand il venait récupérer les enfants pour passer un peu de temps avec eux. Mais c’était sans compter sur Garrett et son envie d’emmerder son ex-femme jusqu’au bout. Entamant une relation amoureuse avec une des actrices du film des Maraudeurs, il a réussi à la mettre enceinte, retardant le tournage du second film. Depuis que Katharine l’a appris, elle est très énervée contre cette actrice qui a succombé aux beaux yeux de son ex et encore plus contre Garrett qui n’assume que moyennement cette grossesse non désirée.
© nadya149@lj
© nadya149@lj
Edward P. Stevenson
pévario libre
w/ Lee Pace


Katharine et Edward se connaissent aussi bien dans le milieu professionnel que dans la sphère privée, et vous savez après tout ce qu’on dit à propos du milieu du cinéma et de la télévision en Angleterre. (le monde est très petit) Il s’avère donc qu’en plus d’avoir été la réalisatrice d’un film ou Edward a joué, Katharine est également la plus jeune sœur de Daisy et si les deux se sont énormément rapprochés pendant cette période, l’acteur n’a jamais eu en revanche le courage d’avouer à Katharine qu’il avait eu une liaison avec sa sœur, sachant que son envie de blâmer Henry la pousserait sans doute dans un accès de colère et de peine à tout lui réveler. Cela dit, le cœur un peu lourd probablement et après un verre de scotch pris avec la réalisatrice Edward, a laissé échapper qu’il avait effectivement eu des sentiments pour sa sœur et qu’il comprenait, tentant tout en la réconfortant, de lui faire comprendre que blâmer Henry pour tout ça ne l’aiderait pas à aller mieux. Ils se sont vus plusieurs fois, ont divorcé presque à la même période et ont commencé à se voir de plus en plus, partageant leur déceptions, le temps de conversations existentielles encadrées de vin blanc. Comme il fallait s’y attendre, ça ne s’est pas vraiment arrêté là. Ils se sont envoyé en l’air une fois, puis occasionnellement. Entre eux rien d’officiel, la solitude a juste crée la situation. L’emploi du temps de Katharine ne lui permet tristement pas d’avoir une relation régulière et puis elle a besoin de temps, quand lui de son côté ne se sent pas vraiment bien vis à vis de Daisy. Après tout Katharine ne sait même pas qu’il fréquentait sa sœur.

Leopold Lawrence
personnage joué
w/ Aaron Taylor Johnson


Leo est le neveu de Katharine. Elle a toujours eu beaucoup d'affection pour lui, a suivi sa carrière avec attention et voit beaucoup de potentiel chez ce jeune garçon. Bien sûr, il a ses défauts, mais elle le sait doux et sympathique dans le fond. La blonde a été particulièrement touchée qu'il prenne son parti dans lme divorce et qu'elle se montre très attentionné avec elle, venant régulièrement prendre le thé, baby-sitter les enfants et discuter de tout et de rien avec elle. Elle ignore évidemment qu'il a rapidement appris que ce serait elle la réalisatrice du film très attendu sur les Maraudeurs et qu'il a voulu être dans ses bonnes grâces au moment où les auditions commenceraient. Légèrement opportuniste, on peut dire que cela lui a réussi, puisqu'il a réussi à décrocher le rôle titre de la saga. Katharine soutient que c'est seulement le talent du jeune homme qu'elle a retenu, mais peut-être qu'inconsciemment, elle s'est souvenu de sa gentillesse. Toutefois, de nombreux acteurs ont été auditionnés et il semblerait qu'elle et son équipe ait fait le bon choix. De plus, malgré l'hypocrisie première de Leo, il s'est véritablement pris d'affection pour sa tante et ils sont effectivement devenus proches.
© chaoticroad@lj
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: (f) JENNIFER MORRISON ♦ it's a man's world   Lun 15 Juin - 3:24

tardis Attention... weepingangle Bouh !
Revenir en haut Aller en bas
 
(f) JENNIFER MORRISON ♦ it's a man's world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sebastian Stan & Jennifer Morrison Crackship #018
» Mademoiselle Smee || Jennifer Morrison || LIBRE
» Galerie d'Em'
» Jennifer Morrison & Pierre Niney Crackship #002
» Desperate Housewives - venez faire la fête -zbaff- plus on est de four, plus on riz !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieux pévarios-
Sauter vers: