Partagez | 
 

 je fais tout sauf travailler je vais me faire engueuler par la directrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: je fais tout sauf travailler je vais me faire engueuler par la directrice    Jeu 30 Oct - 14:09

avant, j'étais toute seule dans ma tête mais ça c'était avant Arrow
katharine lawrence
réalisatrice
Katharine, 34 ans, mère de trois enfants, divorcée, réalisatrice. Elle a grandi dans une famille d'artistes. Cependant, elle a préféré choisir une voix où on ne la voit pas faire ce qu'elle fait. Elle a intégré une école de cinéma à sa sortie du lycée et est tombée amoureuse de Garrett venu dans son école pour une conférence. Ils ne se sont plus quittés, Katharine supportant à fond le travail de son mari. Tout a basculé, le jour où ils ont tous les deux postulé pour la réalisation de la nouvelle saga Harry Potter. C'est elle qui a obtenu le job. Si au départ, ils ont tout fait pour atténuer les tensions qui agitaient régulièrement les repas du soir, ils ont fini par se séparer, Katharine ne supportant plus les remarques assassines de son mari, ni les nombreuses tromperies qu'il ne cachait finalement plus. Aujourd'hui, elle essaie de concilier carrière et vie de famille, avec l'aide d'une au-pair et essaie de prouver au monde entier qu'elle est capable des deux. C'est une bonne mère, c'est une bonne réalisatrice, pourquoi devrait-elle choisir ?
LUI DEMANDER UN LIEN
© shiya
timothy scott

instituteur
Timothy, appelé Tim la plupart du temps, 27 ans, instituteur en pleine remise en question. Il est né et a grandi à Cardiff, au Pays de Galles. Après le lycée, il a effectué un tour des USA et de l’Europe avec l’argent durement gagné au lycée. A la fin de ce long voyage de deux ans, il a intégré l’université de Cambridge pour étudier les lettres puis a fait un master lui permettant de devenir professeur des écoles. Il a fait un an dans une école à Cambridge avant de tout abandonner pour prendre un poste à Londres. Aujourd’hui, il hésite sur son avenir professionnel, est toujours autant maladroit avec le sexe opposé et est toujours autant accro à ses séries. Autant dire, qu’il n’a pas changé d’un poil depuis son arrivée dans la capitale anglaise.
LUI DEMANDER UN LIEN
© shiya
bonnie hopkins

chroniqueuse radio
Bonnie,  23 ans, chroniqueuse radio pour une émission nocturne. Elle est née à Athènes, a grandi à Edimbourg avant de rejoindre Oxford pour l’université. Elle a étudié la littérature avant de changer de filière pour le journalisme qui était son but final. Ses choix d’études et de carrière ont toujours été un sujet polémique avec sa mère, tandis que son père est plutôt supportif. Elle est bosseuse, a donné des cours de tutorat à l’université mais sait faire la fête et ne dit jamais non à un défi. A la fin de ses études à Oxford, elle est partie à Londres, où elle s’est retrouvée à faire le larbin la stagiaire pour une émission TV, accueillant des célébrités qui viennent faire leur promo, ce qui est loin de correspondre à sa vision du journalisme. En janvier dernier, elle quitte tout du jour au lendemain, sans prévenir personne, suite au décès de sa mère. Elle voyage en Ecosse, en Grèce, à NY où elle y passe 3 mois, de nouveau en Grèce avant de revenir à Londres. Elle est de retour dans la capitale anglaise depuis juillet et anime une émission de radio nocturne, en attendant de trouver mieux.
LUI DEMANDER UN LIEN
© shiya
amy howard
professeur de droit au King’s College
Amy est une ancienne prof de droit d’Oxford, qui a finalement accepté de travailler à temps plein au King’s College. Accro aux mariages ratés et au whisky (parfois trop célèbre à son goût pour ses préférences), elle pense qu’en revenant à Londres, elle repartira sur un bon pied et, qui sait, trouvera cette fois-ci quelqu’un qui l’aime pour ce qu’elle est. De plus, elle espère aussi retrouver sa fille qui l’a lâchement abandonnée pour aller vivre chez papa qui a une graaaaande piscine. Elle veut aussi être plus présente pour son frère et sa nouvelle copine ainsi que pour sa nièce qu’elle adore. Bref, Amy Howard est une femme un peu déjantée, romantique, hystérique, légèrement dramaqueen, qui n’a pas encore eu la chance de trouver le véritable amour et qui compense tout ça en buvant les meilleurs whiskys du monde.
LUI DEMANDER UN LIEN
© shiya
michelle morgan

cameragirl
Michelle a des cheveux roux, roux comme le feu, et elle en est  fière. Elle a été adoptée, par un couple qui n’a jamais pu avoir d’enfants. Elle est celui de la dernière chance, l’enfant miracle qui arrive après tant d’essais. Elle passe son temps à regarder des  films avec ses parents, obligeant son père à refaire les meilleures scènes les lendemains matins au petit-déjeuner. Elle étudie avec soin chaque plan de ses films préférés. Elle se découvre une passion pour le cinéma, les caractéristiques particulières de nombreux réalisateurs. Michelle commence à imaginer des scénarios, à dessiner des personnages, des décors qui correspondent à ces scénarios. Michelle rencontre ceux qui deviendront ses meilleurs amis : Ludwig, Jessie et Jay. Puis elle rencontre aussi Juliet, cette jolie fille aux yeux bleus et longs cheveux blonds. Juliet, toujours enthousiaste, le sourire aux lèvres, malgré tout ce qui a pu lui arriver. Cette Juliet qui aime malheureusement les hommes, tous, mais surtout les connards puis finalement celui qui la rendra heureuse. Mais Michelle continue d’espérer, de consoler Juliet, de l’aimer, de souffrir, d’en parler à tous les autres sauf la principale intéressée, de faire la sourde oreille quand on essaie de la raisonner, de s’imaginer tous les scénarios du monde qui amènera sa belle à se rendre compte qu’elle pourrait être la meilleure chose qui lui soit arrivé.
En attendant la réalisation de son propre film, Michelle manie les caméras sur le tournage des Maraudeurs, après avoir fait une école spécialisée à Londres. Elle essaie de retenir tous les conseils qu’on puisse lui donner et observe, au travail, sa Juliet jouant un des meilleurs personnages de la saga Harry Potter. Elle apprend les ficelles du métier, commençant en bas de l’échelle.
LUI DEMANDER UN LIEN
© shiya
eve bradford
hôtesse d'accueil au casino
Eve est une fille gentille, bien trop naïve, sensible, qui tombe amoureuse du premier venu à cause d’un sourire ou d’un regard. Eve a 24 ans, elle vit à Chelsea dans un petit appartement qu’elle a décoré elle-même après avoir fait quelques travaux de réaménagement. D’ailleurs, elle a aménagé de nombreux appartements de voisins, émerveillés par son bon goût et sa gentillesse à accepter toutes les demandes qu’on lui faisait alors qu’elle ne trouvait pas de boulot dans ce domaine. Heureusement, qu’elle travaille actuellement dans le casino de Londres, loin de toute pression parentale. Elle habite aussi au-dessus de chez eux, n’osant pas refuser l’appartement qu’ils lui offraient à l’époque afin qu’elle soit toujours à proximité. Elle est très proche de ses parents, surtout à cause de cette histoire d’enfant miracle qu’ils n’ont pas arrêté de lui raconter. Encore aujourd’hui, elle prévient ses parents quand elle rentre tard, ne voulant pas les inquiéter. Oui, elle a cette manie de toujours leur dire ce qu’elle fait et quand elle est en chemin, un moyen de se déculpabiliser elle-même si jamais il lui arrivait quelque chose. Ses quelques amis lui ont reprochés le fait de toujours rentrer tôt mais ça la rassure de rassurer ses parents. Eve, elle est comme ça, elle vit par procuration, n’osant pas approcher un garçon qui pourrait lui plaire, préférant interpréter les œillades et les sourires, le soir dans son lit. Eve s’amourache en un clin d’œil de n’importe qui, n’importe quand.
LUI DEMANDER UN LIEN
© purple haze



Code:
<CENTER><div class="tliens"><span class="prénomsliens">avant, j'étais toute seule dans ma tête mais ça c'était avant :arrow:</span></div><DIV class="bgfp" style="padding-right: 10px; height: 100%;"><table border=0><tr><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://nsa34.casimages.com/img/2014/08/15/mini_140815090227532512.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">katharine lawrence</span></b>
<span class="lowercolor">réalisatrice</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Katharine, 34 ans, mère de trois enfants, divorcée, réalisatrice. Elle a grandi dans une famille d'artistes. Cependant, elle a préféré choisir une voix où on ne la voit pas faire ce qu'elle fait. Elle a intégré une école de cinéma à sa sortie du lycée et est tombée amoureuse de Garrett venu dans son école pour une conférence. Ils ne se sont plus quittés, Katharine supportant à fond le travail de son mari. Tout a basculé, le jour où ils ont tous les deux postulé pour la réalisation de la nouvelle saga Harry Potter. C'est elle qui a obtenu le job. Si au départ, ils ont tout fait pour atténuer les tensions qui agitaient régulièrement les repas du soir, ils ont fini par se séparer, Katharine ne supportant plus les remarques assassines de son mari, ni les nombreuses tromperies qu'il ne cachait finalement plus. Aujourd'hui, elle essaie de concilier carrière et vie de famille, avec l'aide d'une au-pair et essaie de prouver au monde entier qu'elle est capable des deux. C'est une bonne mère, c'est une bonne réalisatrice, pourquoi devrait-elle choisir ?</div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7401-ksl-it-s-a-man-s-world">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ shiya[/size][/color]</center></div></div></td><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://i61.tinypic.com/2nasbyw.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">timothy scott
</span></b>
<span class="lowercolor">instituteur</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Timothy, appelé Tim la plupart du temps, 27 ans, instituteur en pleine remise en question. Il est né et a grandi à Cardiff, au Pays de Galles. Après le lycée, il a effectué un tour des USA et de l’Europe avec l’argent durement gagné au lycée. A la fin de ce long voyage de deux ans, il a intégré l’université de Cambridge pour étudier les lettres puis a fait un master lui permettant de devenir professeur des écoles. Il a fait un an dans une école à Cambridge avant de tout abandonner pour prendre un poste à Londres. Aujourd’hui, il hésite sur son avenir professionnel, est toujours autant maladroit avec le sexe opposé et est toujours autant accro à ses séries. Autant dire, qu’il n’a pas changé d’un poil depuis son arrivée dans la capitale anglaise.</div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7382-tes-ghost-stories">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ shiya[/size][/color]</center></div></div></td><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://i.imgur.com/HHvmGvX.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">bonnie hopkins
</span></b>
<span class="lowercolor">chroniqueuse radio</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Bonnie,  23 ans, chroniqueuse radio pour une émission nocturne. Elle est née à Athènes, a grandi à Edimbourg avant de rejoindre Oxford pour l’université. Elle a étudié la littérature avant de changer de filière pour le journalisme qui était son but final. Ses choix d’études et de carrière ont toujours été un sujet polémique avec sa mère, tandis que son père est plutôt supportif. Elle est bosseuse, a donné des cours de tutorat à l’université mais sait faire la fête et ne dit jamais non à un défi. A la fin de ses études à Oxford, elle est partie à Londres, où elle s’est retrouvée à faire [strike]le larbin[/strike] la stagiaire pour une émission TV, accueillant des célébrités qui viennent faire leur promo, ce qui est loin de correspondre à sa vision du journalisme. En janvier dernier, elle quitte tout du jour au lendemain, sans prévenir personne, suite au décès de sa mère. Elle voyage en Ecosse, en Grèce, à NY où elle y passe 3 mois, de nouveau en Grèce avant de revenir à Londres. Elle est de retour dans la capitale anglaise depuis juillet et anime une émission de radio nocturne, en attendant de trouver mieux.</div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7403-bch-it-s-a-new-dawn-it-s-a-new-day">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ shiya[/size][/color]</center></div></div></td></tr></table>
<table border=0><tr><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://i.imgbox.com/abjjbdB4.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">amy howard</span></b>
<span class="lowercolor">professeur de droit au King’s College</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Amy est une ancienne prof de droit d’Oxford, qui a finalement accepté de travailler à temps plein au King’s College. Accro aux mariages ratés et au whisky (parfois trop célèbre à son goût pour ses préférences), elle pense qu’en revenant à Londres, elle repartira sur un bon pied et, qui sait, trouvera cette fois-ci quelqu’un qui l’aime pour ce qu’elle est. De plus, elle espère aussi retrouver sa fille qui l’a lâchement abandonnée pour aller vivre chez papa qui a une graaaaande piscine. Elle veut aussi être plus présente pour son frère et sa nouvelle copine ainsi que pour sa nièce qu’elle adore. Bref, Amy Howard est une femme un peu déjantée, romantique, hystérique, légèrement dramaqueen, qui n’a pas encore eu la chance de trouver le véritable amour et qui compense tout ça en buvant les meilleurs whiskys du monde.</div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7413-ah-prof-de-droit-accro-au-whisky-et-aux-mariages-rates">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ shiya[/size][/color]</center></div></div></td><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://i.imgur.com/q6jnS2J.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">michelle morgan
</span></b>
<span class="lowercolor">cameragirl</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Michelle a des cheveux roux, roux comme le feu, et elle en est  fière. Elle a été adoptée, par un couple qui n’a jamais pu avoir d’enfants. Elle est celui de la dernière chance, l’enfant miracle qui arrive après tant d’essais. Elle passe son temps à regarder des  films avec ses parents, obligeant son père à refaire les meilleures scènes les lendemains matins au petit-déjeuner. Elle étudie avec soin chaque plan de ses films préférés. Elle se découvre une passion pour le cinéma, les caractéristiques particulières de nombreux réalisateurs. Michelle commence à imaginer des scénarios, à dessiner des personnages, des décors qui correspondent à ces scénarios. Michelle rencontre ceux qui deviendront ses meilleurs amis : Ludwig, Jessie et Jay. Puis elle rencontre aussi Juliet, cette jolie fille aux yeux bleus et longs cheveux blonds. Juliet, toujours enthousiaste, le sourire aux lèvres, malgré tout ce qui a pu lui arriver. Cette Juliet qui aime malheureusement les hommes, tous, mais surtout les connards puis finalement celui qui la rendra heureuse. Mais Michelle continue d’espérer, de consoler Juliet, de l’aimer, de souffrir, d’en parler à tous les autres sauf la principale intéressée, de faire la sourde oreille quand on essaie de la raisonner, de s’imaginer tous les scénarios du monde qui amènera sa belle à se rendre compte qu’elle pourrait être la meilleure chose qui lui soit arrivé.
En attendant la réalisation de son propre film, Michelle manie les caméras sur le tournage des Maraudeurs, après avoir fait une école spécialisée à Londres. Elle essaie de retenir tous les conseils qu’on puisse lui donner et observe, au travail, sa Juliet jouant un des meilleurs personnages de la saga Harry Potter. Elle apprend les ficelles du métier, commençant en bas de l’échelle. </div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7411-mem-michelle-ma-belle">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ shiya[/size][/color]</center></div></div></td><td><div class="bgavatarsliens" id="wrapper"><div style="background-image:url(http://i.imgur.com/0ohKOKT.png);" class="avatarsliens"><div style="width: 158px; height: 130px; padding-top: 6px;"><div class="pseudoliens"><b><span class="signcat">eve bradford</span></b>
<span class="lowercolor">hôtesse d'accueil au casino</span></div></div><center><div class="textavatarsliens"><div style="height: 89px;" id="chatlist" class="mousescroll">Eve est une fille gentille, bien trop naïve, sensible, qui tombe amoureuse du premier venu à cause d’un sourire ou d’un regard. Eve a 24 ans, elle vit à Chelsea dans un petit appartement qu’elle a décoré elle-même après avoir fait quelques travaux de réaménagement. D’ailleurs, elle a aménagé de nombreux appartements de voisins, émerveillés par son bon goût et sa gentillesse à accepter toutes les demandes qu’on lui faisait alors qu’elle ne trouvait pas de boulot dans ce domaine. Heureusement, qu’elle travaille actuellement dans le casino de Londres, loin de toute pression parentale. Elle habite aussi au-dessus de chez eux, n’osant pas refuser l’appartement qu’ils lui offraient à l’époque afin qu’elle soit toujours à proximité. Elle est très proche de ses parents, surtout à cause de cette histoire d’enfant miracle qu’ils n’ont pas arrêté de lui raconter. Encore aujourd’hui, elle prévient ses parents quand elle rentre tard, ne voulant pas les inquiéter. Oui, elle a cette manie de toujours leur dire ce qu’elle fait et quand elle est en chemin, un moyen de se déculpabiliser elle-même si jamais il lui arrivait quelque chose. Ses quelques amis lui ont reprochés le fait de toujours rentrer tôt mais ça la rassure de rassurer ses parents. Eve, elle est comme ça, elle vit par procuration, n’osant pas approcher un garçon qui pourrait lui plaire, préférant interpréter les œillades et les sourires, le soir dans son lit. Eve s’amourache en un clin d’œil de n’importe qui, n’importe quand.</div><center><a href="http://www.ticket-to-ride.net/t7409-emb-this-girl-is-on-fire">LUI DEMANDER UN LIEN</a></center></div>[color=white][size=8]©️ purple haze[/size][/color]</center></div></div></td></tr></table></DIV></CENTER>


Dernière édition par Katharine S. Lawrence le Sam 15 Nov - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: je fais tout sauf travailler je vais me faire engueuler par la directrice    Jeu 30 Oct - 14:26


Δ INSTANT CRUSH.
I’ll be a story in your head, but that’s okay, because we’re all stories in the end. Cause all of me loves all of you. You’re my end and my beginning even when I lose I’m winning 'cause I give you all, all of me and you give me all, all of you
Revenir en haut Aller en bas
 
je fais tout sauf travailler je vais me faire engueuler par la directrice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bordeaux] Je résiste à tout, sauf à la tentation [Cédric]
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» HULK ◮ Je fais tout pour que les gens me rejetent. Pourquoi ?
» [Creepypasta] Pokémon 731
» Blondie, tout sauf blonde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2013-2014-
Sauter vers: