Partagez | 
 

 (M) BILL NIGHY ; grandpa is a geek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: (M) BILL NIGHY ; grandpa is a geek   Mar 28 Oct - 18:32

John Edgar
Hill


âge: 64 ans
date et lieu de naissance: 2 mai 1950, Londres
orientation sexuelle: hétérosexuel
statut marital: veuf et papi libertin
occupation: retraité plein aux as, actionnaire
habite à: Notting Hill, London

Pourquoi prendre ce personnage ? Parce que John est complètement barré comme papi et que vous ne voulez pas rater une occasion de  jouer un spécimen pareil croyez moi. L'avatar est négociable bien entendu. Je sais que c'est pas une tranche d'âge facile, mais si vous regardez ce pévario c'est que vous aimez les choix un peu atypiques, et outre son côté foufou, il y a des thèmes vraiment intéressants à développer. Le deuil de sa fille chérie, la crise de la soixantaine et l'éducation de son petit fils entre autres. De plus, nous nous sommes assurés que vous ne partiez pas sans super liens à développer. Inscrivez vouuus !!

cool dépassé geek en crise à l'écoute inconstant

Background story Le nom de John Hill se chuchote depuis bien longtemps dans les couloirs du country club et au sein des soirées mondaines du gratin londonien. Cet homme est riche, très riche. Indépendamment de la fortune familiale et du lien entre sa soeur et la prestigieuse famille Jenzell, il a su se construire un pécule en investissant très tôt dans le domaine de l'informatique. Il fut l'un des premiers britanniques à acheter des actions chez IBM, Apple et Microsoft et elles n'ont fait que prospérer au fil du temps. Geek de la première heure, il n'a jamais manqué d'impressionner par ses connaissances en matière de nouvelles technologies et il demeure encore très à la page, twittant allègrement ses journées, surfant sur Tumblr et battant des records à Candy Crush. Mais les bruits qui courent à son sujet ne sont pas que des murmures impressionnées ou offusqués, c'est aussi la tragédie qui frappe son existence depuis quelques années qui fait les choux gras des commères fortunées. Il y a de cela cinq ans, sa femme est décédée en à peine quelques mois, foudroyée par un cancer détecté trop tard. John a vécu cela comme un déclencheur, un rappel de la brièveté de son existence, qui touche inexorablement à sa fin. Depuis, il dépense sans compter l'argent amassé toutes ses années durant, se comporte comme le jeune homme qu'il n'est plus, qu'il cherche encore à être. Voitures de luxe, vêtements de marque et Rolex en or, Mr Hill tombe en plein dans le cliché de la crise de la soixantaine. Pour parfaire le tableau, les jeunettes - et jeunets - intéressés par son argent ne manquent pas et bien qu'il soit loin d'être stupide, ils les laisse profiter sans vergogne de sa richesse, simplement pour s'entourer de jeunesse et oublier ce qui lui pèse. Car un malheur n'arrive bien sûr jamais seul et l'été dernier, sa fille Emilia est décédée lors des attentats survenus dans le métro londonien. Ce fut un nouveau coup dur pour John, qui se retrouva avec son petit-fils de 16 ans à charge et un nouveau rappel douloureux de sa condition d'homme mortel et vieillissant. Il veille sur Alexander au mieux, luttant contre ses démons et ses excès pour subvenir à ses besoins et lui fournir un bon cadre de vie. Malgré les épreuves, il tâche de faire preuve d'optimisme et de rester à la hauteur de sa réputation de bon vivant, rieur et généreux et n'étouffe pas exactement son petit-fils par une présence écrasante, ayant fini par établir un bon rapport avec lui, faisant ensemble le deuil d'un être si cher.

© photobucket
Alexander Hill
pévario libre
w/ Thomas Sangster


Alexander a toujours entretenu de bons rapports avec son grand-père, le trouvant amusant et aimant à l'entendre raconter mille et une anecdotes et tailler du sucre sur le dos de Bill Gates. Il lui a toujours offert de superbes cadeaux à Noël et l'a gâté comme le font tous les grands-parents, non sans le traiter avec une bonne dose d'humour pince-sans-rire typiquement british. Il s'est quelque peu inquiété du tournant olé olé de John suite au décès de sa grand-mère mais il ne s'en est pas formalisé plus que ça, avant que la mort tragique d'Emilia ne les rapproche brusquement. Dans un premier temps, il a apprécié d'avoir une présence familière sur laquelle compter et quelqu'un avec qui faire son deuil, mais Alex s'est vite rendu compte que son grand-père et lui ne gèrent pas le drame de la même manière. Les frasques du vieil homme semble ridicules et irrespectueuses aux yeux du garçon et les tensions s'installent quelques mois. Mais son grand-père finit par retrouver un calme relatif et leur relation s'apaise et leur complicité devient de plus en plus forte, à mesure qu'ils parviennent doucement à se reconstruire.

Jessie Jenzell
personnage joué
w/ Karen Gillan

John n'est que le grand oncle de Jessie, mais elle le considère bien plus comme un papy que son grand-père biologique, un homme coincé et ennuyeux. John lui, a toujours été enclin à jouer à Mario Kart sur Nitendo 64 avec elle et Ludwig, lors des ennuyeux repas de famille quand ils étaient petits. Elle a toujours eu un souvenir tendre de lui et, en grandissant, c'est considérablement rapproché de lui, cherchant autant d'alliés que possible au sein d'une famille dans laquelle elle ne se sent guère à sa place. Et les relations de ce geek de la première heure se sont également avérées précieuses et Jessie surfe sur un Macbook Pro qui ne lui a pas coûté un centime grâce à ce cher John, qui sait également comment résoudre tous ses problèmes high-tech. La rouquine a également tâché d'être présente pour son papy de coeur lors des drames successifs qui l'ont touché et est encline à faire la fête avec lui et l'emmener à des soirées branchées, si cela peut lui changer les idées. John est également celui qui gère les finances de la jeune actrice et il veille à ce que son argent soit bien placé. Jessie aime avoir des conversations avec lui autour d'un verre de vin rouge, parler de l'état du monde, entendre toutes les choses merveilleuses qu'il a vécu et se sentir intelligente et adulte, dans les moments où ces deux énergumènes baissent un peu leur garde de bonne humeur.
© tumblr
© tumblr
Vera Scott-Richards
personnage joué
w/ Camille Row


Dans son désir de jeunesse et de vie vécue à 100 à l'heure, John s'est un jour retrouvé à boire un verre de whisky pour se donner du courage et se rendre au Casino Hastings-Bass, pour profiter de la face illicite du lieu plutôt que de jouer aux cartes. Mais une fois en tête à tête avec cette belle plante dont il avait le double de l'âge, Mr Hill s'est rendu compte du grotesque de sa situation et s'est retrouvé à esquiver tout acte intime et a simplement discuté avec la jeune fille. Dans ses moments de solitude, il est retourné voir Vera plusieurs fois et une certaine tendresse s'est instaurée entre eux, bien que rien ne se soit jamais passé. La blonde est devenue une sorte de confidente pour le vieil homme et, suite à un malentendu lors d'une visite au domicile des Hill, où Alexander a surpris la jeune femme en serviette de bains devant la chambre de son grand-père, elle en est même venue à lui donner de petits conseils au sujet de l'éducation de son petit fils. C'est un lien étrange, tendre et maladroit, qui a finit par se créer entre ses deux êtres que rien ne semble rassembler.

Henry Howard
personnage joué
w/ David Tennant

Henry est le voisin concerné des Hill, leur Ned Flanders personnel si l'on veut. Plutôt cordial dans un premier temps, il a fini par enclencher son mode papa poule en colère quand il a découvert que Mr Hill aime à cuisiner ou simplement danser dans sa cuisine dans le plus simple appareil quand son petit-fils est absent. Cela ne poserait pas spécialement de problème, après tout le psychiatre est plutôt ouvert d'esprit et sa petite amie n'est pas exactement pudique, toutefois, il se trouve que la fenêtre de sa fille Violet donne précisément sur la cuisine des Hill, qui ne comporte bien sûr ni rideau, ni volet. La situation est d'autant plus rocambolesque que la jeune fille est proche d'Alexander, le petit fils de Mr Hill. Henry tente donc de régler la situation avec diplomatie, glissant quelques remarques sur la position de leurs maisons respectives et la nécessité de protéger les enfants, dans ce monde saturé d'images de nudité et de violence. Le message a toutefois du mal à passer et le pauvre Dr Howard devra sans doute se montrer bien plus direct s'il veut convaincre son voisin de changer ses habitudes semi-nudistes.
©tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 
(M) BILL NIGHY ; grandpa is a geek
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Felicity Jones & Bill Nighy Crackships
» Bill Clinton will be named a U.N. special envoy on Haiti
» Bill Clinton, UN chief seek aid for Haiti
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏
» what you did not know about bill clinton!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2016-2017 :: vieux pévarios-
Sauter vers: