Partagez | 
 

 it's a new day w/ stephen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: it's a new day w/ stephen   Lun 28 Juil - 21:18


Dans le train, direction Oxford, je réfléchis à ce que je pourrais dire. Ces derniers temps, j’ai tendance à débarquer par surprise un peu partout pour annoncer mon retour, bien mieux qu’un statut facebook. Pourtant, le statut facebook a un avantage : tu réfléchis 5 min à tes mots, tu les écris noir sur blanc et c’est terminé. Quand tu faire ton annonce face à face, c’est un peu plus compliqué à gérer. Je soupire et décide d’y aller au feeling et de bien voir ce qu’il se passera. De toute façon, ce n’est pas la réaction de Stephen que je crains le plus aujourd’hui. Après tout, il sait exactement ce qu’il s’est passé dans ma vie et pourquoi je suis partie. Il me rappellera toujours ce moment de ma vie, mais j’ai besoin de lui. Le train arrive enfin en gare de mon ancienne ville d’étude. J’attrape mon sac et descends du wagon, lunettes de soleil sur le nez. Ca me fait bizarre de revenir, encore plus en plein mois de juillet, transformant la ville en une espèce de ville fantôme, ville vidée de tous ses étudiants venus en quête de savoir. Faisant un petit détour par l’université, j’observe les anciens bâtiments de l’école, bâtiments qui m’ont accueillie pendant 5 années. Je soupire, en secouant la tête, refusant d’être nostalgique. Je ne dois pas regretter Oxford, ni mes années d’études. Je quitte l’université pour me diriger vers l’appartement de Stephen. Tout comme la fac, ça me donne une drôle de sensation de revenir ici. Prenant mon courage à deux mains, je fais l’effort de sourire avant de sonner chez mon ami de longue date. La porte s’ouvre brusquement sur une blonde à l’air agacé. Surprise, je fais un pas en arrière pour la laisser passer et profite de l’ouverture pour entrer dans le hall d’immeuble. Je monte les escaliers jusqu’à l’appartement de Stephen. « TU AS ENCORE OUBLIÉ TES CLEFS OU LA CARTE BLEUE ?» J’hausse un sourcil. Dois-je ouvrir la porte en maudissant l’Alzheimer qui me guette ? Ou venir réclamer la carte bleue pour m’offrir un nouveau sac ? J’essaie de trouver la meilleure réplique qui soit quand la porte s’ouvre. Je fais face à un Stephen surpris, légèrement agacé puis souriant. Je suis tellement contente de le voir. Il me prend dans ses bras, ce qui me fait un bien fou sur le moment. « Depuis quand tu fais des visites à domicile ? Et surtout, quand es-tu rentrée ? » « Quoi ?! C’est fini, tu ne donnes plus de cours particulier ? Je suis extrêmement déçue Stpehen ! » Nous entrons dans l’appartement où je découvre des tas de cartons. Haussant de nouveau un sourcil, je fais rapidement le tour de l’appartement du regard. « Je suis rentrée, il y a quelques jours. Je me suis dit qu’il était temps de mettre fin aux vacances et de reprendre ma vie à Londres. Et toi, ne me dis pas que tu quittes la ville ? J’entends déjà toutes ces jolies étudiantes pleurer en se rendant compte qu’à la rentrée, elles n’auront pas leur professeur préféré. »

uc
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Invité
Invité

MessageSujet: Re: it's a new day w/ stephen   Mar 29 Juil - 14:31

Le salon est encombré de cartons qui sont empilés les uns sur les autres. Je regarde d’un air blasé la pile de cartons qui manque de s’écrouler d’une minute à l’autre. J’ai l’habitude des déménagements au fil des années mais je ne m’y fais toujours pas. C’est une façon de repartir sur de bonnes bases comme dirait mon père. J’aime le rangement et que les choses soient à leur place alors devoir tout emballer dans des cartons, pour les déballer quelques semaines plus tard, cela me donne la nausée. Je suis ravie de déménager pour Londres, mais c’est tout le processus qui me désintéresse complètement. L’un des seuls réconforts qui me permet de garder le cap c’est de savoir que je vais emménager officiellement avec June, même si elle vit chez moi depuis plus d’un an. Trouver un appartement ensemble est une étape importante pour notre relation mais il est certain que je n’ai jamais autant été anxieux à l’idée de lui demander d’emménager avec moi. Je pose mes yeux sur elle et lui demande avec le plus grand des sourires. « June tu peux aller chercher d’autres cartons au garage et faire les courses ? » Je l’entends grogner et soupirer mais elle se résigne à ne pas s’engager dans une conversation mouvementée où je vais prendre le dessus et avoir une nouvelle fois raison. Je l’embrasse avant qu’elle ne quitte l’appartement puis je ferme la porte derrière elle. Mes yeux se posent sur la pile de cartons qui commence à s’écrouler avec le courant d’air que June vient de faire en ouvrant la porte. Vivement, j’enjambe d’autres cartons pour atteindre la pile afin de la maintenir. Je retire quelques cartons pour faire un autre tas à côté, encore un. Plus qu’une semaine à tenir dans cet appartement là et le calvaire du déménagement sera derrière moi. La sonnerie de l’entrée retentit et je lève les yeux au ciel. « TU AS ENCORE OUBLIÉ TES CLEFS OU LA CARTE BLEUE ? » disais-je en haussant la voix, persuadé de retrouver June derrière la porte. J’ouvre la porte d’entrée et je me retrouve face à une Bonnie toute souriante. Je contracte la mâchoire, elle a dû croiser June dans l’escalier... Après tout, je ne crains plus la réaction de mon entourage, cela me passe au-dessus de la tête maintenant ! J’esquisse un léger sourire et la prends dans mes bras. « Depuis quand tu fais des visites à domicile ? Et surtout, quand es-tu rentré ? » Je dépose un baiser sur son front et l’attire à l’intérieur de l’appartement, toujours encombré de cartons...
Revenir en haut Aller en bas
 
it's a new day w/ stephen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen Weiss
» (M/lIBRE) STEPHEN AMELL
» (M) Ugo Pennaccini | Stephen Amell [LIBRE]
» (M) Stephen AMELL — But when it comes to you I'm never good enough
» (M/LIBRE) ∫ STEPHEN AMELL, DYLAN BRUCE, DAVID GIUNTOLI, …

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2013-2014-
Sauter vers: