(cassandra + charlie) how about a drink or two

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1175
▪ dispo pour un rp ? : yep (2/3, rudy, you?)
▪ avatar : Pierre Niney
▪ âge : vingt-sept ans.
▪ statut : en couple.
▪ occupation : acteur.

MessageSujet: (cassandra + charlie) how about a drink or two   Sam 8 Fév - 0:37

Il s'était trituré les méninges longtemps avant de se décider sur un lieu. En vérité, au moment même où cette apparition de Mimi Geignarde avait disparu de son champ de vision ― et pas en disparaissant dans une conduite d'eau, Dieu merci ― il avait commencé à se creuser la tête pour trouver LE bar. Non qu'il ait eu envie de l'impressionner ― si, si ― ou de la jouer cool ― si, un peu quand même ― mais il fallait un endroit sympa, pas trop branché ni trop craignos. Un endroit cool. Et il avait beau être londonien, Charlie avait mis un certain temps avant de trouver ― probablement parce qu'il avait passé son adolescence à jouer en réseaux plutôt qu'à écumer les pubs. Après avoir discuté avec ses parents, son agent, l'une des maquilleuses également londonienne et une bonne partie de ses anciens camarades de lycée, il avait finalement trouvé. Immédiatement, il avait envoyé les détails à Cassandra ― l'appeler par son prénom était un peu étrange en fait et pas seulement parce qu'il la connaissait à peine ― dans un message qu'il espérait pas trop niais. Pour tout dire, Charlie ignorait plus ou moins la procédure, dans ce genre de situations. Oh, il avait déjà eu quelques rendez-vous, quatre ou cinq.. ou plutôt un ou deux, en fait but still. L'après-midi même, face à cette femme, il s'était senti tout con, un peu paumé et, il fallait le reconnaître, intimidé. Alors c'est un peu stressé et anxieux qu'il était arrivé au Corrib, non sans avoir échangé son sweat pour une chemise mal repassée.

Après un coup d’œil à sa montre ― il avait bien dix minutes d'avance ― Charlie décida de l'attendre dehors. C'était toujours mieux que d'entrer, s'asseoir et recevoir des regards de pitié des serveurs convaincus qu'on vous a posé un lapin pour quelques minutes de retard. C'était toujours mieux que d'angoisser comme un imbécile au milieu des couples et des bandes de potes. Au moins, il était à l'air frais là, devant ce bar dont on lui avait dit grand bien.

La dernière chose à laquelle il s'attendait, c'était qu'on lui tombe dessus. Littéralement. « Humphf ! » Le moins qu'on puisse dire, c'est que le sol n'était pas particulièrement agréable à la réception. Ses paupières papillonnèrent un instant en découvrant le visage d'une femme, un visage familier, si près du sien. « Pardon, pardon, pardon… Je suis désolée du retard. Je suis pas très ponctuelle. » Il se redressa pour découvrir Cassandra, cette même Cassandra qu'il attendait, lui tendant une main secourable. Il la saisit pour se relever et, après avoir épousseté son jean, il lui adressa un sourire. « C'est rien, j'étais, euh, en avance » Elle semblait un rien mal à l'aise à en juger par son rire et, bon, il la comprenait un peu. Il n'était pas non plus très à l'aise avec la gravité la plupart du temps. « Rien de cassé, ça va ? » s'enquit-elle. Charlie opina du chef. « Pas de casse, non. J'ai toujours voulu faire mes propres cascades, peut-être que cette chute convaincra les producteurs que j'en suis capable, rit-il, vous êtes très.. très jolie » ajouta-t-il en la regardant, correctement cette fois. Ok, il y avait mieux comme compliment mais une fois encore, Charlie n'était pas un expert de la gent féminine et encore moins des rencards. Si toutefois c'en était un. « Vous… Vous n’êtes pas mal non plus » répondit-elle avec un éclat de rire, encore un, tout en se recoiffant légèrement. « On y va ? Sauf si vous voulez faire un peu de breakdance » plaisanta-t-il avec l'impression d'être un parfait crétin. « Comme ça ? » Thanks God, elle ne lui avait pas jeté un regard étrange ni fait de moue hautaine. C'aurait été foutrement déstabilisant. « On peut y aller après tout on ne va pas planter une tente, ça fera bizarre » Et en une phrase, Charlie retrouva confiance en lui. « En avant, cow boy » lança Cassandra, attrapant son bras. Il l'entraîna donc à l'intérieur du Corrib Rest Bar.

Inutile de dire qu'il y avait déjà pas mal de monde et un choix très réduit quant aux places disponibles. « Vous avez une préférence ? » l'interrogea-t-il, haussant la voix pour se faire entendre dans le joyeux brouhaha. Il marchait sur des substances jaunes dégoulinantes sur les cheveux de Caro avec la désagréable sensation d'être le roi des imbéciles mais la dernière chose qu'il voulait, c'était la mettre mal à l'aise.

UCEY

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]i'm gonna love you now, like it's all i have pulling me further, further than i've been before. making me stronger, shaking me right to the core. i don't know what's in the stars, never heard it from above, the world isn't ours but i know what's in my heart. if you ain't mine i'll be torn apart. i don't know who's gonna kiss you when i'm gone.


Dernière édition par Charlie I. Fitzwilliam le Dim 23 Mar - 21:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: (cassandra + charlie) how about a drink or two   Jeu 6 Mar - 13:40

Bon, bon, bon, je me suis démaquillée, j’ai mis une jolie robe. Enfin, jolie. Ouais, presque jolie et je m’apprête à me rendre à un rendez-vous avec un mec qui a… pourrait être mon fils. Ok, ok, ok. On se calme ma fille pour l’instant, il ne se passe rien. Et il ne se passera rien parce que tu es dingue de ton meilleur ami qui se tape une blondasse. I suppose. BREF JE SUIS EN RETARD. Je commence à me mettre à courir. Sur des talons hauts, c’est trop la classe pour essayer de me rendre au lieu de rendez-vous. Je manque de me casser la gueule. OK J’AI COMPRIS. Je retire alors les chaussures hors de prix, faut pas déconner, pour me mettre à courir en collants. EN COLLANTS MEC. Jusque là-bas. J’aurai pu prendre le métro mais avec ma chance naturelle, je pense qu’une femme enceinte aurait pu pondre son gosse dedans. Je traverse, une voiture me klaxonne et je manque de lui balancer ma Jimmy Choo dans la tronche. Ah nom de dieu ! J’entends ma mère dans ma tête qui tente de me faire avaler un bout de savon parce que je jure. M’en fous, j’suis majeure. J’arrive alors près du Corrib pour glisser comme une gourde, me rattraper à… Charlie et le faire tomber. Je me retrouve alors sur lui, tout près de son visage, TROP PRES DE SON VISAGE. Et je me relève alors pour lui tendre la main. « Pardon, pardon, pardon… Je suis désolée du retard. Je suis pas très ponctuelle. » Nos regards se rencontrèrent tandis qu’il se relevait quelque peu pour croiser mon regard. Je lui fis alors un maigre sourire, me sentant à nouveau adolescente quelques minutes avant de me souvenir que j’aurai pu être sa tante. « C'est rien, j'étais, euh, en avance » Je me mis à rire, assez mal à l’aise par la situation qui se révélait gênante au fond. C’est vrai que j’étais tombée sur un gamin et cette situation aurait pu nous sembler cocasse mais dans le fond, elle était plus gênante. « Rien de cassé, ça va ? » Je le vis confirmer ma réponse et je me sentis soulagée. Décidément, je suis bel et bien un énorme boulet. « Pas de casse, non. J'ai toujours voulu faire mes propres cascades, peut-être que cette chute convaincra les producteurs que j'en suis capable, rit-il, vous êtes très.. Très jolie » Euh, jolie ? Moi ? Ça m’étonnerait. Je me mis une mèche de cheveux derrière mon oreille. « Vous… Vous n’êtes pas mal non plus. » Nouveau rire, décidément. Il me faudra plus qu’un verre pour me détendre. LA BOUTEILLE ENTIERE. « On y va ? Sauf si vous voulez faire un peu de breakdance » Enfin un homme qui sait détendre une atmosphère. Je me mis à partir en mouvements désynchronisés, appris lors de mes séances de hip hop. Faut savoir attirer le public, hein. Surtout quand c’est des gosses. « Comme ça ? » Je lui fis un sourire. « On peut y aller après tout on ne va pas planter une tente, ça fera bizarre. » Je lui fis mes gros yeux et ma moue… la plus étrange avant de sourire et d’attraper son bras. « En avant, cow boy. »
Revenir en haut Aller en bas
 
(cassandra + charlie) how about a drink or two
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARLIE X)
» Tu vas me sortir d'ici ? Avec Cassandra
» Cassandra
» Charlie-Swan (pas fini!!!)
» Drink me (Solo, Duo, Groupe)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: