PRETTY HURTS W/ LOLITA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: PRETTY HURTS W/ LOLITA   Dim 29 Déc - 14:36



Les rideaux se fermèrent et des applaudissements se mirent à retentir, Nahla quitta la scène en hâte encore toute essoufflée. Elle avait effectué un rôle assez éprouvant, celui de la méchante et elle était plutôt satisfaite d'elle-même car cela avait été vraiment super. C'était son premier spectacle depuis son retour en Angleterre et elle s'en était plutôt bien sortie. La jeune fille commença à retirer le maquillage qu'il y avait sur son visage avant d'entendre quelqu'un frapper à la porte. « Oui ? Vous pouvez entrer. » Elle s'attendait à entendre une ou un comédien mais c'est une voix inconnue qui se fît entendre. « Salut ! Bon, je vais pas te déranger longtemps hein, promis. Je voulais juste te dire que c'était très bien joué, bravo ! » Elle retourna la tête vers la fille qui venait d'entrer avec un sourire tout en continuant à se démaquiller. « Oh, merci c'est gentil. » C'était toujours agréable de recevoir quelques compliments. « Tu t'appelles comment, d'ailleurs ? Ton visage me dit quelque chose. » C'était une remarque qu'elle entendait souvent, son visage disait toujours quelque chose aux gens. « Je suis Nahla et tu n'es pas la première à me le dire. » Elle retourna afin de remettre un peu de lotion démaquillante sur son morceau de coton. « Je suis la soeur d'un célèbre réalisateur, acteur, rappeur et bien d'autres choses encore dénommé Abdel, puis je poste des vidéos sur youtube. » Elle aurait préféré qu'on la connaisse plus pour la deuxième option, ce n'est pas qu'elle crachait sur la notoriété de son frère mais c'était quand même plus gratifiant. « Et toi ? Comment tu t'appelles dis-moi ? »La rousse s'approcha d'elle d'un pas. « Moi c'est Lolita, j'étudie le théâtre à Oxford. » Lui dit-elle en lui tendant la main et Nahla qui était plutôt sympathique et qui se souciait guère des rivalités entre Oxford et Cambridge lui tendit la main. « Enchanté, moi je suis de Cambridge. » Lui répondit-elle avec un sourire. « Je peux m'asseoir ? » Nahla tira une chaise à côté d'elle. « Bien sûr c'est agréable de discuter après un spectacle, dis-moi qu'est-ce que tu as trouvé de plus horrible dans ma prestation. » Nahla était toujours friande de critiques constructives lui permettant de s'améliorer.« Dans ta prestation ? Le plus horrible ? C'est une bonne question. Laisse-moi y réfléchir. » Elle attendit donc le verdict de la jeune fille. « Franchement, elle était très bonne ta prestation. Rien d'horrible. » Ça semblait assez sincère comme déclaration et cela rassura Nahla. « Oh merci c'est vraiment gentil. » Elle demanda ensuite. « Mais dis-moi tu t'en connais en comédie et tout ça ? »Et elle si connaissait bien en théâtre car elle en faisait depuis toute petite ! « Disons que j'ai fait du théâtre toute ma vie, enfin façon de parler, parce qu'elle est pas bien longue. Et j'étudie le théâtre, donc je baigne dedans à longueur de journée. » Expliqua-elle en tripotant une de ses mèches rousses. « Ah mais tu as l'oeil alors ! » S'exclama Nahla en attrapant une lingette. « Tu dois faire des représentations toi aussi non ? »C'est en relevant les yeux vers Nahla qu'elle lui dit. « Oui, j'en fais aussi. C'est le mieux dans le théâtre, les représentations. » La brune se mit à sourire. « Être sur scène, devant un public, je trouve ça génial ! Pas toi ? » Elle hocha la tête puis lui dit. « Oui ! C'est vraiment génial et très gratifiant. » Ce n'était pas tous les jours qu'elle rencontrait des passionnées de théâtre. « Je veux dire, être sur scène pour jouer un personnage, c'est vraiment cool. On peut vraiment repousser ses limites... Est-ce que tu fais partie d'une troupe ou quelque chose du genre ? Ou bien as-tu joué dans quelques films ? » L'adolescente devenait de plus en plus curieuse. Nahla se mit à rire quand elle lui dit qu'elle aimerait bien jouer un fou mais que ce ne serait pas possible puisqu'elle était déjà folle. « Avec ma promo, on monte des spectacles, à l'université donc. Mais j'aimerais bien être actrice, ça doit être super de pouvoir vivre de sa passion. Tu fais partie d'une troupe toi, c'est ça ? » L'Africaine hocha la tête. « C'est super cool ça ! Non moi je ne fais partie d'aucunes troupes, je joue de temps en temps et c'est tout ! Mais si tu veux être actrice je peux peut-être t'aider ? Je veux dire mon frère est un grand réalisateur, il a des contacts et il peut même te faire jouer dans un de ses films si tu corresponds à ce qu'il recherche. » Lui expliqua-t-elle avec enthousiasme. « Non, t'embêtes pas, on se connaît à peine, ça me gênerait. » L'idée était pourtant pas mal et c'était une occasion en or ! « Mais non ça me fait plaisir, aider quelqu'un à développer sa carrière c'est tout à fait normal et puis ça pourrait te faire débuter dans le monde du cinéma. » De toute façon Nahla était habituée aux gens qui voulaient profiter d'elle. « Enfin, si on joue toutes les deux je veux bien » La brune lui accorda un sourire sincère. « Ouais pourquoi pas, m'enfin le cinéma c'est pas mon truc je trouve le théâtre plus authentique ... » Et puis elle n'aimait pas trop la célébrité et tous les trucs du genre, le cinéma c'était trop famous pour elle. « Dans ce cas, je ne suis pas contre » Bah c'était cool ! « Moi je suis partagée. En fait, au théâtre je trouve qu'on est parfois obligés de trop exagérer. Enfin, j'adore exagérer, donc ça ne me dérange pas. » Fît elle remarquer avec un rire. C'était pour cette raison que Nahla aimait autant le théâtre, c'était tellement amusant ! « Mais je trouve justement que le cinéma est un beau challenge. Je veux dire, ce n'est pas simple de réussir à rendre les émotions le plus naturellement possible. » Elle hocha la tête. « C'est vrai qu'il faut vraiment être très rigoureux... » Elle avait pu le remarquer quand elle avait effectué de petits rôles dans certains films de son frère, il fallait vraiment être naturelle. « Bon dans ce cas quand je rentrerai je parlerai de toi à mon frère, il me faut juste un numéro ou une autre manière de te contacter ? » Demanda-t-elle quand elle finit enfin de se démaquiller.




Dernière édition par Nahla Sally Kane le Dim 16 Fév - 0:25, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: PRETTY HURTS W/ LOLITA   Ven 3 Jan - 19:17

Lolita avait l'habitude de voir des pièces de théâtre, et aimait observer le jeu des acteurs jusque dans leurs regards, pour se rendre compte de leur concentration ou de leur non-concentration justement. Et ce soir là, elle avait repéré une actrice qui avait particulièrement bien joué. Elle semblait avoir à peu près son âge, et elle se sentait obligée d'aller la féliciter. Enfin, elle en avait vraiment envie. Elle mit quelques minutes avant de trouver la loge de celle-ci, et elle frappa, attendant qu'on lui donne l'autorisation d'entrer. Elle entrouvrit d'abord la porte, voyant que l'actrice était en train de se démaquiller, puis rentra complètement. "Salut ! Bon, je vais pas te déranger longtemps hein, promis. Je voulais juste te dire que c'était très bien joué, bravo !". Elle lança un regard vers la fille qui se trouvait en face d'elle. Elle avait l'impression d'avoir déjà vu son visage quelque part, mais elle ne se rappelait plus du tout où. "- Tu t'appelles comment, d'ailleurs ? Ton visage me dit quelque chose. "

Ainsi donc, elle s'appelait Nahla, voilà qu'en plus de son visage, son nom lui disait quelque chose, mais sa provenance était toujours aussi abstraite. Son frère ne lui disait, en revanche, rien du tout. Peut-être que se renseigner pouvait être une bonne chose à faire. En écoutant la jeune fille développer ce qui pouvait faire qu'elle était connue, Lolita comprit enfin d'où elle connaissait la demoiselle. "Ah oui d'accord ! J'ai du voir quelques unes de tes vidéos sur youtube.". Elle fit un pas en avant dans la direction de son interlocutrice. "Moi c'est Lolita, j'étudie le théâtre à Oxford.". La rouquine tendit la main vers un fauteuil dans la loge. "- Je peux m'asseoir ?"

Son interlocutrice était donc de Cambridge ? C'était bon à savoir. Lolita n'était pas insensible à la lutte entre les deux universités, mais elle ne l'intéressait pas beaucoup. Elle avait bien assez à faire avec son projet de devenir la reine d'Oxford. Elle s'installa confortablement dans le fauteuil, ce serait bien mieux pour discuter. "Dans ta prestation ? Le plus horrible ? C'est une bonne question. Laisse-moi y réfléchir.". La prestation était bonne, il n'y avait pas grand chose à dire. Lolita n'aurait en fait pas besoin de réfléchir longtemps. "Franchement, elle était très bonne ta prestation. Rien d'horrible", lança-t-elle avec un sourire franc.

Si Lolita connaissait la comédie ? Elle avait fait du théâtre depuis sa plus tendre enfance, et si elle avait choisi de l'étudier, ce n'était pas pour rien. Elle connaissait ses talents de drama queen et avait l'intention d'en faire usage pour pouvoir atteindre des sommets par la suite. "Disons que j'ai fait du théâtre toute ma vie, enfin façon de parler, parce qu'elle est pas bien longue. Et j'étudie le théâtre, donc je baigne dedans à longueur de journée", déclara-t-elle nonchalamment en tripotant une mèche de cheveux rebelle.
La jeune fille releva les yeux vers son acolyte à l'évocation des représentations. Oui, elle en faisait, et être sur scène relevait du pur plaisir. "Oui, j'en fais aussi. C'est le mieux dans le théâtre, les représentations.". Ce qui lui plaisait était surtout d'avoir les yeux braqués sur elle, d'être au centre de l'attention. Mais par fausse modestie, elle ne l'avouerait pas. "Etre sur scène, devant un public, je trouve ça génial ! Pas toi ?"

Gratifiant était sans doute le mot adéquat pour désigner la sensation du regard porté par le public sur les acteurs. "Oui, ou on peut jouer quelqu'un qu'on est pas du tout ! Genre, j'aimerais bien jouer un fou", déclara-t-elle avec grand enthousiasme. "Ah non pardon, je suis déjà folle !. Elle éclata d'un rire léger, autant ne pas se prendre trop au sérieux. "Avec ma promo, on monte des spectacles, à l'université donc. Mais j'aimerais bien être actrice, ça doit être super de pouvoir vivre de sa passion. Tu fais partie d'une troupe toi, c'est ça ?"

L'idée de pouvoir jouer dans un film plairait vraiment à la jeune fille, elle le savait. Cependant, malgré sa soif de gloire, elle ne pouvait pas se permettre d'utiliser les relations d'une personne à peine rencontrée pour pouvoir accéder à ses rêves. D'autant plus que cette jeune fille était sympathique, ce qui lui donnerait mauvaise conscience. Elle, qui aurait très bien pu être hypocrite, décida de jouer la carte de la franchise. "Non, t'embêtes pas, on se connaît à peine, ça me gênerait.". Elle marqua une pause, il y avait bien quelque chose qui pouvait compenser : "Enfin, si on joue toutes les deux je veux bien !" lança-t-elle avec un sourire malicieux.

Nahla avait raison, ça pourrait l'aider à débuter dans le monde du cinéma. Et si ça lui faisait plaisir, Lolita et sa conscience n'avaient plus vraiment de raison de refuser. "Dans ce cas, je ne suis pas contre" déclara-t-elle finalement. Et elle comprenait parfaitement ce que pouvait ressentir son interlocutrice concernant l'authenticité du théâtre. "Moi je suis partagée. En fait, au théâtre je trouve qu'on est parfois obligés de trop exagérer. Enfin, j'adore exagérer, donc ça ne me dérange pas.". Elle ponctua cette remarque par rapport à elle-même par un petit rire. "Mais je trouve justement que le cinéma est un beau challenge. Je veux dire, ce n'est pas simple de réussir à rendre les émotions le plus naturellement possible."

Etre acteur était effectivement une question de rigueur, mais d'après Lolita, la rigueur ne suffisait pas. Il fallait aussi le talent. Elle ne savait pas si elle avait le talent, mais elle avait suffisamment confiance en elle pour y croire. Et si son éventuelle carrière pouvait recevoir un petit coup de pouce, ce n'était qu'un plus. "Oui, j'ai un numéro, attends deux secondes !. La rouquine attrapa un stylo qu'elle gardait dans la poche intérieure de sa veste et arracha une feuille du petit cahier qui se trouvait dans son sac à main, avant d'écrire soigneusement son nom et son numéro de portable dessus. Elle le tendit ensuite à Nahla. "Tu peux le prendre pour toi aussi hein, tu m'enverras un message si tu rejoues une pièce, je viendrais te voir avec plaisir ! Je suis aussi disponible pour discuter, à peu près tout le temps. Même en cours, mais je ne suis pas sûre que ça plairait à mes profs s'ils le savaient."
Revenir en haut Aller en bas
 
PRETTY HURTS W/ LOLITA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pretty hurts (elya j. adams)
» Pretty Hurts *
» Pretty Little Liars [Drame]
» 04. Pretty little liars.
» 05. It's a pretty little liars [PV Dakota]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: