CONCOURS NOVEMBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1168
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: CONCOURS NOVEMBRE   Dim 10 Nov - 1:47



CONCOURS DE NOVEMBRE
ticket to ride célèbre Doctor Who

Vous le savez, l'Angleterre ne serait pas la même sans la très célèbre série Doctor Who qui fête ce mois-ci son cinquantième anniversaire. Pour cette occasion, nous avons décidé de nous aussi faire la fête autour du très célèbre Doctor et vous proposons donc une mise à jour haute en TARDIS blue !

Pour fêter ça dignement en concours mais pour ne pas défavoriser les membres qui ne connaissent pas la série, nous vous proposons de nouveau trois concours différents, dont un spécial fan et deux autres qui n'auront qu'un vague rapport avec ce thème.

Comme toujours, gagner un concours vous fera également gagner des points




. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 1168
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   Dim 10 Nov - 1:47



CONCOURS D'ECRITURE POUR LES FANS
Et si 12, c'était vous?

Les fans le savent déjà et le regrettent, Eleven, le Doctor incarné par Matt Smith, subira sa régénération lors de l'épisode spécial de Noël prochain. Ô rage Ô désespoir, Ô suspens aussi, mais que va-t-il donner, le suivant ? Comment imaginez-vous le douzième Doctor?
Vous l'aurez compris, le principe de ce concours est simple. Alors que 11 régénère tranquillement, il laisse finalement sa place à... vous. Et oui, vous n'êtes ni plus ni moins que le 12e Doctor lui même.
Ecrivez-nous votre nouvelle forme, vos impressions, vos caractères et la découverte par le Doctor de son apparence physique nouvelle. Vous pouvez être un homme ou une femme, même votre personnage. Bref, laissez libre court à votre imagination, vous l'aurez compris, comme toujours.

Le meilleur Doctor remportera 200 points !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫


Dernière édition par Sergent Pepper le Dim 10 Nov - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 1168
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   Dim 10 Nov - 1:49



CONCOURS D'ECRITURE POUR TOUS
Et si vous pouviez changer le passé?

Pour rester dans le thème général du voyage dans le temps et l'espace, nous vous proposons d'écrire un récit alternatif. Le pitch de base est simple, si vous pouviez changer un élément du passé de votre personnage, quel serait-il? Vous demandez-vous ce qu'il serait advenu de lui si sa maman n'était pas morte, s'il n'avait pas eu cet accident de voiture, s'il n'avait pas été élevé au sein de cette riche famille, s'il avait été doué pour la danse plutôt que les maths? C'est le moment ou jamais de réinventer votre vie, qui n'en a pas rêvé après tout? Vous pouvez donc modifier un élément de la vie de votre personnage et nous raconter comment serait sa vie aujourd'hui si les choses s'étaient produites différemment. Laissez courir votre imagination, faites nous rêver et partez du principe que tout est possible

Le meilleur récit remportera 200 points !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
▪ messages : 1168
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   Dim 10 Nov - 1:56



CONCOURS GRAPHIQUE POUR TOUS
Dessine-moi un Dalek

Les Daleks sont les ennemis jurés du Docteur, mais il faut bien l'avouer, leur design n'a rien de très menaçant. A dire vrai, ils ressemblent vaguement à une salière, vous ne trouvez pas? [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]. Les derniers modèles ont même un petit côté power rangers. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien] Maintenant que les non initiés ont un aperçu, à vos Photoshop, Paint et autres gadgets, dessinez nous votre plus beau Dalek !

Comme toujours, le plus beau chef d'oeuvre gagnera 200 points !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   Dim 17 Nov - 21:10

Voici ma participation au concours graphique!  

EXTERMINATE  

(Et non, mon Dalek n'a pas l'air stupide!  )

Je vous aime  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   Lun 18 Nov - 23:43

ALORS a) il est tard b) je suis malade c) ça a dû me prendre un quart d'heure et d) d'habitude, j'écris mes participations sur papier avant de les poster (là, j'ai balancé la purée en deux-deux) (c'est les cachets). BREF, don't hate, ne soyez pas trop sévères. (et navrée, mon word corrige des trucs chelous parfois, donc ne vous alarmez pas trop) AH, et rappelez-vous que j'écris pas souvent à la première personne hein, j'ai un peu d'mal (but it felt right for this)

Les gens avaient dit que nous étions stupides. Trop jeunes surtout. Irresponsables aussi. Naïfs, probablement. C’était une décision lourde de conséquences, pour nous comme pour notre entourage, et malgré toutes les remarques hautaines, tous les reproches, malgré les jugements et les attaques, nous avions tenu bon, il y a vingt ans de cela.

Et aujourd’hui, elle se marie.

Inutile de dire que j’ai du mal à y croire. J’ai l’impression que c’était hier encore que Chand m’emmenait à l’hôpital, babillant comme une gonzesse, plus affolé qu’un girafon d’à peine deux heures. Il était stressé, oui, ce jour-là. C’est à peu près tout ce dont je me rappelle, de cette diarrhée verbale et du premier cri de Leah. Le reste n’avait pas d’importance. A la seconde où je l’ai entendue, j’ai su que ce que les gens pensaient de nous n’avait pas d’importance. Nous étions peut-être deux imbéciles mais nous sommes devenus des parents ce jour-là et nous n’avons jamais cessé de l’être.

Avec la naissance de Leah sont arrivés les responsabilités et, inévitablement, les tensions. Ma mère qui avait toujours répété que nous n’étions pas faits l’un pour l’autre a eu raison, encore une fois. Nous nous sommes séparés, une, deux, trois fois. Puis j’ai perdu le fil. Ce n’est que lorsque Leah a fêté ses dix ans que nous avons trouvé un terrain d’entente, des années après notre séparation. Mettre un océan entre nous deux n’a d’ailleurs pas été la meilleure de mes idées mais ça nous aura au moins permis de prendre du recul et de faire face à l’inévitable. Nous n’étions pas faits l’un pour l’autre, malgré le merveilleux petit être que nous avions mis au monde. Très différents, trop différents sans doute.

C’est Leah qui a toujours su nous réunir et ce, depuis toujours. Je me souviens des efforts que nous avons faits, ensemble, lorsqu’elle n’était encore qu’un petit bout d’être humain, mangeant, pleurant, dormant toute la journée avec une régularité effarante. Je me souviens des voyages entre l’Angleterre et les Etats-Unis, pour tenter d’arranger les choses à Noël ou durant l’été. Nous avons laissé tomber, c’est vrai. Il va sans dire que c’était pour le mieux.
Elle a eu du mal à accepter que je refasse ma vie, que j’ai eu envie de le faire très tôt d’ailleurs. Et finalement, elle s’y est fait. Comme tout le monde, comme ma mère, mes sœurs, Chand et nos amis, elle a compris que c’était sérieux. C’est très certainement un peu étrange, maintenant que j’y pense, d’avoir passé tant de repas de famille à discuter toutes les deux, comme deux vieilles copines, échangeant parfois en chœur un regard vers moi, comme si elles se faisaient des confidences à mon sujet. Etrange et perturbant, il faut l’avouer.

« I can’t help but thinking it’s kinda creepy » lance Leah en prenant place à mes côtés alors qu’on m’a lâchement abandonné. « Sometimes it feels like you have two wives and I have two moms !  » ajoute-t-elle, l’air songeur. Sans aller jusque-là, je ne peux qu’acquiesçer. Nous avons eu nos hauts et nos bas, comme chaque famille recomposée, mais au final nous ne nous en sommes plutôt pas mal sorti. « Oh crap, it’s time for Mom’s speech.. dad, please, promise me she won’t say anything embarassing » gémit-elle en se couvrant les yeux. Je souris, histoire de la rassurer, meme si j’ignore totalement ce que sa mère a préparé — mieux vaut-il certainement ne pas le lui dire, d’ailleurs. Rory, cet espèce de grand échalas rêveur que ma fille a épousé, vient s’asseoir à ses côtés, l’air ravi. J’ignore pourquoi mais son sourire me rappelle vaguement le mien, lorsque nous nous sommes mariés, la belle-mère de Leah et moi. Mais peu importe, il n’est plus l’heure de ressasser le passé. Ils sont jeunes, amoureux, fraîchement mariés, ils ont la vie devant eux. C’est vers l’avenir que nous devons tous tourner à présent.

« Hello everyone ! » lance joyeusement mon ex-compagne. Ses yeux pétillent, son visage est fendu d’une oreille à l’autre par un large sourire. Elle est heureuse. « Saying that I’m happy and proud today would be the understatement of the century ! Leah, baby, dit-elle alors en levant sa coupe de champagne — du moins, j’espère que c’est du champagne — en direction de notre fille, I still remember the first time you talked to me about wedding dresses and engagement party and all those romantic stuff you know I hate. You were eight and you just lost one of your front teeth. It was so cute and- well, not the point, okay. Sorry baby. Well, you were eight and your father had just announced his engagement. We never got married together because we knew it would terrible, for both of us. We raised you in love, probably differently but I like to think that we raised you right. And we weren’t alone. If it wasn’t for his wife, your step-mom, I know you wouldn’t be this beautiful, grown woman you are right now, in front of both of your families and friends. So.. honey, I’ll drink to us all, to you, baby who became the most amazing person I know, to your father, my dear first love, and his wife.. Rose, if you weren’t so hitched to that guy, I think I would marry you ! »

C’est effectivement très embarrassant. J’aurais dû demander à regarder son texte d’abord mais Gillian a toujours été très butée. « She’s cute » souffle une voix derrière moi tandis qu’une main trouve place sur mon épaule. Je la saisis en soupirant. « Yeah.. sorta » je marmonne, peu désireux de vanter l’éloquence de la mère de Leah qui a, certes, réussit à faire rire tout le monde mais également à m’étonner. « Wanna get outta there ? je reprends, tournant la tête pour regarder Rose. I don’t know, find a McDonald’s for you to try to attack me with a McFlurry ? » Elle sourit mais je connais déjà sa réponse. Jamais, ô grand jamais Rose Foster ne me laissera quitter une réception pour aller zoner dans un fast-food dégueulasse au beau milieu de la nuit. Even for old times’ sake. « I can’t believe she’s married.. she’s still a baby » je ne peux m’empêcher de murmurer, reportant mon attention sur Leah et Rory qui discutent avec Gillian. Rose, derrière moi, ricane. « She’s almost thirty, far older than you were when we tied the knot » fait-elle fort justement remarqué. Comme toujours et ce, depuis plus de quinze ans, elle a raison. She’s Rose Foster after all. Il arrive que je me demande ce qui se serait passé si Gillian n’était pas malencontreusement tombée enceinte, à la veille de son entrée à la fac. Il ne fait aucun doute que j’aurais suivi Chandler à Oxford dès le départ, oui. Et Rose aurait été là. Evidemment. Imaginer avoir eu une vie sans elle paraît absurde d’ailleurs.
voilààààààà :l:en lisant le sujet, la seule chose que j'ai pensé, en fait, était un peu hors-sujet ("could josefoker have not happened?") puisque bon, c'est pas tellement-tellement le passé de jason (enfin, si, but still). DONC, j'me suis creusée la tête (un peu, un tout petit peu) et comme i'm hopeless romantic these days (ça va passer, ça doit être dû à la gastro), j'ai décidé que no matter what, IT WOULD HAVE HAPPENED :l:dans ma tête, ça semblait très logique et sur mon word, beaucoup moins bizarrement Arrow

JE VOUS AAAAAIME :l:and i'm off to bed (j'écrirai un truc pour charlie aussi, tiens) (je peux ?)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: CONCOURS NOVEMBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
CONCOURS NOVEMBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» 18 novembre, fête de l’Armée d’Haïti.
» 18 novembre 1803, les idéaux de Vertières
» Iron Sky (nouveau film qui sort en novembre 2011)
» VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: