JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 22 Sep - 22:06


jordan jasey ellis w/ demi lovato
the characterthe person
→ habite à cambridge.
→ âgé(e) de 21 ans.
→ né(e) le 17 décembre 1991 à Toronto, Canada.
→ est étudiante en médecine.
→ un t-shirt likes boys but sometime girls too
→ est actuellement célibataire.
→ pseudo : caraphernelia :babycutie: 
→ âge : old enough to drink beer (ou pas  Arrow).
→ comment avez-vous connu le forum ?  
→ code : da vinci
→ crédits :  
→ de quelle couleur sont les petits pois ?  


to be or not to be


22 juin 2013.

Six ans. Ca fait six ans aujourd’hui Morgan. Six ans, tu te rends compte ? Je ne sais même pas quoi dire. Joyeux anniversaires ? Hahaha. Je suis horrible. Une vrai connasse, pas vrai ? Je sais. Je suis sûre que tu me juge, où que tu sois. J’irais tout droit en enfer, hein. Whatever, je m’en fous. Qui sait, je te retrouverais peut-être là-bas. Est-ce que tu n’as pas toujours dis que le paradis, c’était des conneries ? C’est le genre de remarques qui t’envoie en enfer, je pense. Je ne sais pas. Est-ce que tu sais, toi ? Peut-être que tu sais, maintenant.
J’ai mal, Morgan. J’ai tellement mal, . Tu me disais toujours que tu ne manquerais pas. Que la peine serait passagère, qu’on oublierait. Je n’oublie pas, Morgan. Et tu sais quoi ? La peine ne passe pas. Elle ne passe pas. On s’y habitue, mais elle ne diminue pas, Morgan. Tu le savais mieux que personne, que la douleur ne partait pas. Qu’on ne faisait que mettre des bandages dessus, en attendant que ça s’arrête de saigner. Mais ça ne s’arrête, pas, et je n’ai plus de bandages pour stopper l'hémorragie, Morgan. La peine reste, on ne fait que s’y habituer, on se contente d’y survivre, à peine. A quoi bon vivre ? Tu m’as demandé ça tellement de fois. Je ne savais pas. Je ne sais toujours pas. Je ne sais plus. J’aurai aimé savoir à temps pour te donner une réponse, pour te sauver… Mais je n’ai pas pu. Je n’ai pas pu, et aujourd’hui je ne sais même pas si je peux me sauver moi-même.
J’aurais préféré te sauver toi.
J’aurais tant aimé – ou plutôt, j’aimerais tellement, encore aujourd’hui – être capable de changer de place avec toi. Te donner ma vie et plonger dans ton néant.
Pourquoi ? Pour te sauver ? Te ramener dans un monde que tu haïssais ? Ou pour me donner une excuse pour disparaitre ? C’est tellement égoïste. Tu ne voulais pas vivre, tu as trouvé le courage de ne plus vivre, et moi, tout ce que je trouve à dire, c’est, « si seulement je pouvais prendre ta place », parce que je suis une épave et que contrairement à toi, je suis lâche.
Je suis un être exécrable.
Mais je suis tellement en colère, Morgan. Et je ne sais pas si c’est contre toi, ou contre moi. Parfois, je t’en veux tellement. Parfois, je me dis « pourquoi est-ce elle qui est partie la première ? »
Trop souvent Parfois, je t’envie tellement. Ah.  Je crois honnêtement qu’on envie un peu tous les morts. On envie tous le sommeil, le silence… l’échappatoire. Et on hait ça. Je t’en veux parfois. Mais je m’en veux, surtout. C’est de ma faute. Je t’imagine qui me crie « tu n’y es pour rien !! » mais Morgan, j’y ai toujours été pour quelque chose. Si j’avais été là… Si… Si. La vie est faite de si. De regrets. Regrets regrets regrets. Est-ce qu’il y a des regrets là où tu es ? J’espère que non. J’espère vraiment que non.
Tout  s’effrite à nouveau, Morgan. Comme… après. C’était juste après. J’étais en équilibre sur un fil et comme un simple coup de vent, une brise légère mais suffisante pour faire s’envoler la plume qu’était cet équilibre, tu m’as fait tomber. Il m’a relevé et maintenant, je crois que je suis sur le point de déraper à nouveau. Stupide stupide stupide. Mais c’était ma faute, Morgan. Et je mérite tout ce qui est arrivé ensuite.
J’ai cru que ces pensées étaient enfouies à tout jamais. Que je les contrôlais enfin. Pendant quelques temps, j’ai vraiment, vraiment cru que je pouvais, avec son aide, me remettre de ta mort et des évènements qui sont arrivés par la suite. Quand il a tout découvert, il a tout fait pour m’aider, tu sais ? Et pendant un moment j’ai cru que ça marchait. On a fini le lycée, commencé l’université. J’étais… heureuse, peut-être ? J’apprenais à m’aimer à nouveau. Je me répétais « ce n’est pas ta faute, ce n’est pas ta faute » en boucle, et il est bien possible que j’y ai cru.
Mensonge.
Ce mensonge était une barrière de papier face à un raz de marée.
Il m’a submergé à nouveau.
Au début, ce n’était qu’une fuite. Une partie du mur de papier s’était légèrement détérioré et ça s’écoulait, à coups de sombres pensées.
« C’est ta faute »
« Elle est morte »
« Comment oses-tu être heureuse ? »
« Inutile »
« Stupide »
« Répugnante »

J’essayais de les contrôler, tu sais ? De recoller les morceaux du mur, mais bizarrement, les pensées positives face aux négatives sont comme la cavalerie polonaise face aux chars allemands.
Comme du papier confronté à de l’eau.
Faibles. Pathétiques. Inutiles. Du gâchis.
« Tu avais quinze ans, JJ, tu ne pouvais rien faire ». « Tu n’es pas responsable ». « Tu as le droit de manger, Jordan, tu es belle, quel que soit ton poids, tu es ma meilleure amie, et je t’aime ».
C’est ce qu’il me disait tout le temps. Il me regardait dans les yeux, et pendant un instant j’y croyais.
« TE FAIRE MOURIR DE FAIM NE LA FERRA PAS REVENIR, JORDAN ! » C’est ce qu’il a hurlé la première fois que je me suis évanouie devant lui. Je crois que c’est là qu’il a vraiment compris que si je continuais, ça allait me tuer.
Je le savais aussi. C’était ce que je voulais. Mais j’ai vu la peur dans son regard. Et pendant une seconde, qui m’a paru interminable, je me suis vue en lui, et je t’ai vue en moi.
Le désespoir, la peine, l’envie d’en finir, le désir de se faire souffrir, parce qu’on ne mérite pas de vivre, chez l’un.
La peur, la panique, la culpabilité, chez l’autre. J’ai vu le schéma se répéter, l’histoire recommencer. Je me suis demandé ce qu’il arriverait à Riley si je me laissais mourir de faim. Alors j’ai essayé d’arrêter. Parce que je connaissais bien ce que j’avais vu dans son regard. J’ai lu le « je ne peux rien faire pour l’aider. Je ne peux rien faire pour l’aider. C’est ma faute » et j’ai décidé de continuer. Pour Riley.
J’ai repris du poids, enfermé les pensées à double-tour. Elles m’effleuraient, de temps en temps, mais la pensée de Riley était plus forte.
Riley… Il a rencontré quelqu’un, est-ce que je te l’ai dit ? Une fille que je déteste. Enfin, que je déteste… Je ne la connais pas, mais c’est une vraie pimbêche. Elle est avec moi en médecine. Flore, elle s’appelle. Elle ne l’a jamais rappelé, mais il s’accroche… Tu sais comment il est. « Pas désespéré, mais désespérément romantique », tu disais toujours pour te moquer de lui. Tu avais raison, bien sûr. Si tu savais le nombre de fois où je l’ai ramassé à la petite cuillère parce qu’il s’était entiché d’une espèce de s… qui le méritait pas. Aucune d’elles ne le mérite, c’est fou. Enfin ça l’occupe, au moins, et ça me permet de lui dissimuler… tu sais quoi. Maintenant tu es la seule qui sait.
Enfin bref… Six ans après, les évènements semblent se répéter encore et encore.
Riley s’est fait larguer.
Papa et maman sont venus de Toronto (ils ont déménagé à nouveau dans le courant de l’année, le Canada leur manquait depuis 17 ans, après tout) pour te saluer.
Tes parents m’ont encore une fois remercié pour « t’avoir soutenu jusqu’à la fin ».
Tu es partie et tu ne reviendras pas.
Les pensées, elles, sont revenues.
Et j’ai recommencé à compter les calories.




Dernière édition par Jordan Jasey Ellis le Lun 21 Oct - 21:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 22 Sep - 22:07

that is the question
Ce soir, c’est quart d’heure américain, qu’on vous y ai traîné de force ou que vous y soyez allé de votre plein gré, toujours est il qu’une demoiselle à la crinière rousse flamboyante vous fait dès à présent face, un sourire au lèvres, un verre de vin dans la main droite. Elle entame la conversation avec un petit jeu de questions pour apprendre à vous connaître et vous avez pris le pari d’être totalement sincère...

→ Hello gorgeous ! Je t'offre un verre? Allez, allez, pas de chichis, assieds-toi, on va discuter un peu toi et moi. Déjà, j'ai une question essentielle. Vraiment, c'est primordial pour savoir si oui ou non on peut s'entendre. T'es plus team James ou team Severus? Je t’avoue que j’ai vraiment un gros gros faible pour James. Mais il reste quand même un parfait abruti, et puis Severus était dingue d’elle… Enfin tu me diras, Rogue s’est un peu conduit comme un gros con envers Lily aussi.  Donc je sais pas. Mais j’adore Jily donc je vais dire Jily.

→ Okay love... Bon sinon, tout à fait sérieusement, ce serait quoi ton plus gros défaut? Et on est pas en entretien d'embauche, me dit pas que vraiment, tu aimes trop travailler. Mon angoisse, j’imagine. Je suis vraiment une grosse angoissée, c’est épuisant à vrai dire. Je te dis pas mon état en période d’exam, c’est vraiment pas beau à voir.

→ Boooon, on s'emmerde un peu là non? Je reprendrai bien un petit blanc, tu veux quoi quoi? Tiens, c'est quoi ton alcool préféré? Le rhum. Ouais, j’aime les alcools forts.

→ Still boooooored. Raconte moi un truc fou que t'as fait. Et je veux dire FOU, pas j'ai sauté dans la Tamise quand j'étais bourré(e) Heu… Je sais pas… Peut-être… Hum… C’est pas une histoire vraiment extraordinaire, mais elle me fait sourire… Quand j’avais six ans, il y avait un garçon dans ma classe, insupportable, un vrai bouffon, qui passait son temps à m’emmerder. Ca rendait Riley fou, je m’en souviens… Alors un jour, pour nous venger, on a foutu de la terre et des vers de terre dans son sandwich. T'aurais dû voir sa tête... Je crois que je n’ai jamais autant ri, honnêtement. Il l’avais bien cherché, en même temps.

→ On progresse là mon chou. Reprends un verre et raconte moi un secret maintenant ! Ca s’entend pas parce que j’ai chopé l’accent, mais je suis Canadienne. Et non ce n’est pas un secret, mais le reste, ça ne te regardes pas.

→ Ouuuh, croustillant ! Pour digérer tout ça, je changerais bien la playlist, non? Tu aimerais voir qui en concert toi? Tonight Alive, sans hésiter. Et puis All Time Low aussi… Sans oublier Pierce The Veil. Et puis je veux vraiment revoir Ed Sheeran, mais il veut pas revenir des Etats-Unis cet idiot. Et puis Nina Nesbitt aussi, elle est géniale cette fille. Emeli Sande aussi... Enfin y'en a tellement...

→ Sinon, c'est quoi ton fantasme absolu? Tu peux tout me dire, rien ne me choque tu sais et si ça se trouve, je pourrais faire quelque chose pour toi... Enfin, je veux dire, je connais des gens quoi Bah à vrai dire… Avoir une relation avec une fille. Ca peut sembler stupide mais je n’ai jamais essayé et j’aimerai bien juste une fois, pour le fun.

→ Petite cochonne va ! Pendant qu'on est sur le sujet tiens, ton meilleur coup? You wish you knew.

→ Houu, je vais avoir besoin de tequila pour avaler ça. No pun intented ! Pire gueule de bois, c'était après quoi? Probablement le lendemain de notre fête de cérémonie de remise des diplômes. C’était pas beau à voir.

→ Haha pas mal ! Pour conclure, surprends moi. Raconte moi ce que tu veux. Y’a un acteur pas mal connu qui te fixe depuis quinze bonnes minutes déjà, le brun frisé, là. Du coup je vais te laisser en profiter parce que hey, il est quand même super canon, ça serait dommage de rater ça.


Dernière édition par Jordan Jasey Ellis le Lun 21 Oct - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 22 Sep - 22:11

cause you're all I want, you're all I need, you're everything
my bestfriend + demi =       
on va encore faire un duo du tonnerre! J'ai hâte! Merci merci merci  angeel  
BIENVENUE ET BON COURAGE POUR TA FICHE    
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 22 Sep - 22:14

ON VA ETRE TELLEMENT PARFAIT JE PLEURE AZSDFGTREZSDFGTRERTE evanouissement  
/me te fais des calins
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 22 Sep - 22:20

oui    
ajhbfejfbjednekjd ,     
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 8:35

Bienvenue heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 16:35

Jordan Jasey Ellis a écrit:

→ âge : old enough to drink beer
:l
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 17:55

...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 19:19

@ No :  

@ Camille : merci WHAT A FACE !

@ Bonnie : shh it's a secret Arrow Arrow

@ Ju :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 19:40

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 23 Sep - 21:09

Reeeeee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Mar 24 Sep - 6:02

Re-Bienvenuuue sur TTR !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Mer 25 Sep - 10:23

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Mer 25 Sep - 22:17

:babycutie: :babycutie: :babycutie: 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 29 Sep - 8:41

est-ce que je peux avoir un délai azedfghgtfredfgtre i'm so sorry
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Dim 29 Sep - 10:14

Bonnie C. Hopkins a écrit:
délai jusqu'au 05/10 mon keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Mar 1 Oct - 22:03

bienvenue ici ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 14 Oct - 17:36

Tu en es où Darling? Parce que le délai est écoulé depuis un moment, tu as besoin d'un autre maybe ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Jeu 17 Oct - 11:52

Welcome here !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 12:06

Ta fiche
Ton kit    
Riley : let's get married   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 12:28

je dois juste faire la deuxième partie et c'est bon

je suis désolée de ma très très longue absence les filles :/

@ No : /me te fais un calin  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 15:43

C'est pas très très sérieux ça jeune fille Arrow

Non en vrai t'inquiète pas, on te laisse jusqu'à la fin du mois (j'aime bien le 31 octobre WHAT A FACE !) Ca devrait être bon d'ici là, non sweetie? Bon couraaage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 20:28

ça va être bon dès aujourd'hui normalement mais merci ma belle je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 22:11

TA FICHE BILLIE JE PLEURE BYE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   Lun 21 Oct - 22:16

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound   

Revenir en haut Aller en bas
 
JJE # all the pain and the truth I wear like a battle wound
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)
» Crise du Pain !!!!
» No pain in your future. [Pv Sip]
» Hidden Truth [ Partenariat ] Fermé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: