mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 16:59


madeline floriane tellier w/ emma watson
the characterthe person
→ habite à grandpont, oxford
→ âgée de vingt ans.
→ née le vingt-deux août à paris
→ est étudiante en droit.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? likes boys.
→ est actuellement célibataire.
→ pseudo : b_bulle
→ âge : vingt-deux ans.
→ comment avez-vous connu le forum ? en fait, je suis arrivée juste avant les vacances d'été, j'étais milo. bref. ça devait être sur bazzart à la base
→ code : code booooon M.
→ crédits : tumblr
→ de quelle couleur sont les petits pois ? rouges, c'est bien connu.


to be or not to be
“ PARTIE I ”
« Sam, tiens-toi droit et fais comme si tout allait comme sur des roulettes. » La parfaite conjugaison entre une soeur et son petit frère. Les conneries, je n'ai jamais vraiment su les faire sans lui. Il m'inspire ce gamin. Nos conneries, elles n'étaient jamais bien vilaines. Ca faisait rire papa. Maman, elle, elle m'engueulait tout le temps. Comme si c'était moi qui avait toutes les idées et qui entrainait mon frère vers le côté obscur. Foutaises ! C'était lui qui avait les meilleures idées. Et puis, même que papa il était au courant, tout le temps. Je crois qu'il aime bien jouer les espions. Il observe, il nous écoute. Il est tout le temps là pour me défendre. Mon papa, c'est un peu comme mon super-héros. Il travaille dans l'immobilier. Je trouve ça cool. Il construit des maisons et tout, ça gère. Ma mère, elle est journaliste chez Libération. Elle a la classe. On a jamais vraiment su se parler, c'est bien dommage d'ailleurs. Au fond, je l'aime ma mère. Mais ce n'est pas vraiment le sentiment qui ressort quand on nous voit ensemble. J'essaye de les rendre fier de moi. Au niveau scolaire, j'ai la classe. Je suis une jeune fille qui sait ce qu'elle veut et qui fera tout pour l'avoir. Rendre fier mes parents, c'est tout ce qui m'importe. Après, ce que je fais quand je ne suis pas avec eux, ça ne regarde que moi. Faire n'importe quoi avec les potes, se lancer des défis improbables et se mettre dans des situations inattendues pour y arriver. Ouais, ça, je connais. Mais ça reste entre moi et les autres. Jamais rien ne ressort. Être une petite fille modèle, c'est tout ce que je pouvais faire pour les rendre heureux. Et puis, je n'ai jamais rien demandé, j'avais tout. Même ce dont je ne voulais pas. Et ça, c'est avoir la grande classe.

“ PARTIE II ”
« Quoi ?! Non mais c'est une blague là ?! » Je me laisse tomber sur ma chaise. Sam ne semble pas comprendre, ou alors il ne le veut pas. Putain, c'est dégueulasse. D'accord, ils ne s'entendent plus. D'accord, ils veulent divorcer. Mais c'est quoi ce délire de m'enlever mon petit frère ? Et puis quoi encore ? Comme si elle avait besoin de fuir le pays. Non mais je nage en plein délire, ce n'est pas possible autrement. « Et puis, dis quelque chose toi aussi ! C'est ton fils aussi, comment tu peux cautionner une chose pareille ?! » Je m'en prenais à mon père, comme la jeune femme complètement aveuglée par la nouvelle. J'avais seize ans et mon choix était évident. Mon père resterait ma seule famille dans cette histoire de séparation. Comment elle pouvait me priver de mon petit ange celle-là ?! Elle n'a pas le droit bordel ! Et l'autre, il reste planté là, sans lever le petit doigt, sans prononcer un seul mot. Je le déteste à cet instant précis. « Raaaah et puis vous me saoulez tous là, à fermer vos gueule alors que ce serait le moment de l'ouvrir. Seigneur, il n'y a que moi qui m'occupe de cette famille ! » J'en ai assez. Je me lève brutalement, je récupère mon sac et je pars en claquant la porte. J'ai besoin de prendre l'air. Je ne me sens pas bien. Respirer, c'est tout ce qu'il me faut. Un message envoyé à la va-vite. Une réponse dans la minute. Je savais que je pouvais compter sur lui. Retrouver Adrian ce soir-là fut la meilleure chose qui me soit arrivée. Je sais, ça ne fait pas si longtemps que ça qu'on se connait mais ça été comme un coup de foudre. Quelque chose que tu ne peux pas contrôler. L'amitié, ça ne se commande pas forcément. Il y a des gens que tu ne peux pas rejeter comme ça. Adrian fait parti de ces gens. Il m'a juste prise dans ses bras et m'a assuré que tout se passerait bien. L'Angleterre, c'est pas si loin que ça finalement. Paris, ce n'est qu'à quelques petites heures de Londres. Et puis, avec la nouvelle technologie, le joindre serait chose facile. Du réconfort, c'est tout ce dont j'avais besoin et ce tout ce qu'il a su m'apporter. En rentrant chez moi, je me suis excusée. Je n'avais pas à réagir de cette manière. Jeune femme au fort caractère, réfléchir après avoir agit, c'est moi. Je me suis promise de ne jamais l'oublier, de ne jamais l'abandonner. Mon petit frère, c'est mon bébé, mon inspiration, ma force. Il était hors de question que je le laisse partir comme ça. Je ne voulais pas qu'il ait cette dernière image de moi. Je crois que j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps quand il a quitté le pays. Mon petit ange s'en allait, moi, je restais plantée là. On y arriverait, on se l'était juré.


“ PARTIE III ”
« Sam ... T'es sûr que ça va ? Tu m'as l'air franchement bizarre. Y a un truc qui a pas, j'aime pas ça. Dis-moi ... » Cela faisait une semaine que je le trouvais complètement à côté de la plaque. Même au téléphone, ce n'était pas ça. Il me cache quelque chose et ça m'énerve. Je sais bien que c'est différent maintenant qu'une mer nous sépare. Mais bordel, je suis toujours sa soeur et je ne l'abandonnerais jamais, il devrait le savoir. Mes soupçons se sont confirmés dès que je l'ai vu apparaître sur l'écran de mon ordinateur. Il semble complètement perdu, fatigué, comme s'il devait avoir à se justifier tout le temps. Ca me noue le coeur et l'estomac de le voir dans un état pareil, d'autant plus que j'ignore la raison de son mal-être. « J'peux être franc avec toi ? J'peux être certain que tu ne me jugeras pas ? Maddie, promets-le moi, s'il te plait. » De la détresse dans sa voix. Merde, mais qu'est-ce qu'il se passe là-bas que j'ignore. « Sam, arrête, tu sais bien que j'pourrais jamais te juger. Aller, raconte à la fin, tu m'fais peur. » Il regarde autour de lui, comme pour s'assurer qu'il est bien seul. Il a honte de ce qu'il veut me dire. Seigneur mais qu'est-ce qu'il a fait ? Il prend une grande inspiration. « J'suis gay. J'aime les hommes. J'suis homo. Me juge pas. Parle-moi. Me r'garde pas comme ça. Fais pas comme les autres. Steuplait, me tourne pas l'dos Mad', j'ai que toi. » Il a parlé à une vitesse fulgurante, comme s'il voulait se débarrasser à tout prix de cet espèce de fardeau insupportable. Putain. Mon frère est gay. J'adore ça. Je souris comme une débile. Il me regarde de travers. « Quoi ? Pourquoi tu souris comme une conne ? Tu m'fais peur. » Je me racle la gorge. Je semble stupide, il a raison. je replace un mèche de cheveux derrière mon oreille. « Sérieux Sam, j'pensais que t'avais fait une connerie monumentale. Genre j'croyais que t'avais mis une nana en cloque ! » Rire nerveux mais néanmoins sincère. « C'est loin d'être une tare t'sais. Je t'aime toujours autant. Sache-le. Les gens sont cons pour te mettre à l'écart. Putain, c'est pas une maladie ! J'viendrais leur faire un cours un d'ces quatre. » Là, c'est lui qui rigole. « Sérieux, t'aime qui tu veux, ça m'est totalement égal. C'est ton cul, c'est toi qui choisit. Mais ... J'veux d'abord que tu m'présentes tes futurs mecs. Je reste ta grande soeur et j'veux qu'tu m'demandes mon approbation. Right ? » Je déconne. Il le sait. Mon frangin, c'est une perle. Faut pas qu'il se laisse démonter par des connards qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

« Casse-toi Arthur, tu m'gonfles. » Ce crétin passe son bras autour de ma taille et m'attire contre lui. « J'suis sérieuse, lâche-moi. J'suis pas ton jouet. Tu croyais quoi ? Que tu pouvais t'amuser et m'jeter comme une vieille chaussette trouée ? Désolée babe, mais ça n'marche pas comme ça. » Je m'échappe de son étreinte mais cet abruti me retient. « Sérieux ? Tu vas faire la gueule pour ça ? » J'arque un sourcil. Il est sérieux là ? « Pour toi ? Certainement pas. » Tout le mépris que j'ai pour lui ressort d'un coup. Putain mais quel connard. « T'es encore plus belle quand t'es en colère. » Je lève les yeux au ciel. Ce mec m'exaspère. « Va te faire foutre. » Je veux m'en aller mais j'peux pas. Il me retient par le poignet. Me fait mal. Me force à me retourner. Il plaque ses lèvres contre les miennes. Et là, c'est le drame. J'oublie que c'est le plus intouchable des hommes, le plus con aussi. Mais putain, j'l'aime bien. Fais chier. Il a encore gagné. C'est pas faute d'avoir essayé pourtant.

“ PARTIE IV ”
« Au fait Mad', tu devrais vraiment lâcher l'affaire avec Arthur. Ce mec, il ne sert à rien. » Sourire en coin. Adrian a toujours su que cette relation était malsaine. Il cherche juste à me protéger. Une dernière fois, je le serre dans mes bras avant qu'il ne quitte la France.

A moi la belle vie. La fac, surtout à Assas, c'est franchement pas comme ça que je la voyais. Mais, au final, c'est plutôt cool. Je me fais respecter, c'est tout ce qui m'importe. Arthur, c'est un crétin. Depuis le début je le sais. C'est complètement fini. J'ai gagné. Je me bats pour mon frère, tous les jours. C'est ma façon à moi de lui dire que je l'aime. Aujourd'hui, direction Oxford. Merci Assas pour ce programme d'échange. Je vais pouvoir serrer mon petit frère dans mes bras. Tous les jours même si je le peux. Mon anglais est bon, mais pas assez. Il faut que j'arrive à me débrouiller avec, le perfectionner. J'en suis tout à fait capable. D'ailleurs, j'ai trouvé LA meilleure personne pour ça. Melody. Cette fille, c'est un rayon de soleil. Bon, d'accord, elle se fout encore de ma gueule quand je jure. Je jure toujours en français. Ca la fait rire. J'adore l'entendre rire. Je ne sais pas où tout ça va me mener, mais je sens que quelque chose de grandiose va m'arriver ici.


Dernière édition par Madeline F. Tellier le Sam 21 Sep - 13:12, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 16:59

that is the question
Vous êtes tranquillement en train de siroter un verre après une longue journée de boulot/cours quand une grande brune, visiblement pas à son premier verre, s’assied à vos côtés pour vous posez une série de questions certainement absurde mais très importante pour elle. Il faut dire que la journée a été difficile pour elle et que vous vous ennuyez un peu…

→ Ugh j’ai soif, mon verre est viiiiiiiiide ! Vous croyez qu’on peut considérer la menthe comme un fruit ? Seriously, ça pousse dans l’herbe comme n’importe quelle plante, ça devrait être considérée comme un fruit et quand je vous demanderai si je dois boire un mojito ou une bière cerise, je n’aurai pas à privilégier l’un par rapport à l’autre pour avoir ces foutus cinq fruits et légumes. Je mange de la salade tous les jours à cause de ça, mais je. Ne. Suis. Pas. Un. laaaaaapin. D’ailleurs tu mets quoi dans une salade de fruits rouges ? Dans la logique des choses, j'y mettrais des fruits rouges. Genre fraises, cerises, framboises, myrtilles et tout l'bordel.

→ Pff, c’est ce que je n’arrête pas répéter à Francine qui habite à côté de chez moi mais elle ne m’écoute pas. Et elle n’arrête pas de gueuler quand j’appelle mes amies à deux heures du matin. Ca te dérangerait que je t’appelle ? Pas vraiment. J'pense même que ça pourrait être super sympa. De toute façon, j'ai l'habitude de me coucher tard. J'suis pas vraiment du matin après, mais ça, c'est un détail.

→ On parle, on parle mais on n’a même pas commandé. Alors mojitoooo ou bière cerise ? Mojito bien évidement. La bière cerise, ça m'fait peur, je l'avoue.

→ Tu as des gouts bizarres mais j’ai soif ! Ouh ouh barman ! Coucouuuuuuuuu j’ai un billet pour toi ! Je peux le mettre dans votre caleçon ? Vous avez la tête d’un strip-teaseur ! Je ne serai pas contre une petite danse langoureuse… Finalement ça sera tequila pour tout le monde et vous savez ce qui va avec la tequila ? Le guacamole ? Oh qu’est-ce qui riiiiiiime avec guacamole ? j'aurais bien dit couille molle, mais ça, c'est pas vraiment élégant. Cela dit, c'est la première chose qui me vienne à l'esprit.

→ Troooooooooll/guacamole, you’re right ! Damn quelle heure est-il ? Je dois appeler la cousine de l’oncle de la meilleure amie de ma tante qui habite à Sydney, parce qu’elle est géniale. Tu connais Sydney ? L’autre jour, j’ai appris qu’Ewan Mcgregor avait tourné à poil là-bas. MEC EWAN A POIL CA NE TE FAIT RIEN ? J'connais pas Sydney, et j'avoue que ça ne me tente pas plus que ça. Cela dit, Ewan McGregor à poil, ça, ça m'fait de l'effet.

→ J’ai des bouffées de chaleur rien que d’y penser. Ouh il reste un apérifrais sur la table, tu le mange ou pas ? Nan, j'ai pas faim, merci.

→ Tant mieux, parler de guacamole, ça donne faim. C’est une bonne situation ça scribe ?? Tu crois que si je mets plein de points d'interrogation à la fin de ma question, est-ce que le pouvoir interrogatif de cette question devient plus grand ??? J'pense qu'on doit bien s'faire chier quand on est scribe. Ou alors, faut vraiment aimer écrire. Ou être totalement mazo, au choix. Et, les points d'interrogations, quand il y en a trop, ça m'fait peur. Alors ouais, le pouvoir interrogatif devient plus grand, mais aussi vachement plus flippant.

→ Je ne sais pas, je demande. Tu porte une chemise alors qu’il fait 15 mille degrés. Aïe caramba la tequila est arrivée ! Cheers ! Omg c’est moi ou j’entends la sublime voix de Paul. SHE’S GOOOOOT A TICKET TO RIDE BUT SHEEEEE DON’T CAAAARE ! Non tu ne rêves pas, le talent c’est de famille. C’est quoi la première chanson des beatles qui te vient à la tête et pas de triche ! Tu ne regardes pas le jukebox parce que si on doit vivre une grande histoire d’amour ou juste une minuscule histoire de sexe, la taille ne compte pas, je dois savoir si tu es digne d’intérêt. Quoi que non, ça ne compte qu’à moitié. Jouons à j’épouse, je tue, je couche avec Ewan Mcgregor, Colin Firth et Pippa Middleton ! La première qui me vient à l'esprit, c'est yellow submarine. Me demande pas pourquoi. Ah ouais, p'tre parce que j'l'ai apprise quand j'étais au collège et qu'on avait ces putains de cours de musique à la con, qui ne servent à rien, à part à t'apprendre à jouer de la flute à bec, le truc le plus inutile du monde quoi. J'épouse Pippa Middleton, j'me tape Ewan McGregor (again and again) et je tue Colin Firth.

→ Ew, je ne suis pas d’accord. Tu as de la chance d’avoir un beau petit cul. Tu dois vraiment être apprécié de la gente masculine. Pour combien tu te baladerais dans la rue en string ? Parce que je suis prête à mettre le prix qu’il faut. Enfin pour ça il faudrait que je sois payée. On est le combien ? Ah oui, j’ai trouvé ! Ca me fait penser tu sais pourquoi septembre est le neuvième mois et non le septième, octobre le dixième et non le huitième, novembre le onzième et non le neuvième et décembre le douzième et non le dixième ? Franchement, pour pas grand chose, quoi qu'il faudrait que je sois sacrément bourrée quand même. J'en sais rien, j'pense que c'est dans la logique des choses. Après, c'que j'en dis moi, tu sais ...

→ Ah merde on m’appelle ! J’arriiiiiiiiiiiiive ! C’est Sam ! Tu connais Sam ? Tout dépend de ce à quoi ressemble ton Sam. Parce que, j'en connais un, oui, mais c'est mon frangin. Alors après, who knows ?

→ Dommage. Hop cul sec et on se revoit vite pour manger du guacamole. Surtout n’oublie pas de venir en string. Byyyyye !


Dernière édition par Madeline F. Tellier le Lun 16 Sep - 1:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:01

madeliiiiiiiiiine  il est trop cool ce péva, excellent choix   bienvenue parmi nous anyway, et bon courage avec ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:05

excellent choix de péva bienvenuuue sur ttr ! bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:05

Bon retour sur TTR heart Emma est trop choupinette  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:20

Bienvenue/Bon retour parmi nous,
super choix de pévario !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:21

Bienvenue sur ttr   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 2 Sep - 17:44

rebienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue JE ME SOUVIENS DE MILO MAIS PAS DU VAVA C'EST FRUSTRANT Arrow Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mar 3 Sep - 1:53

Haaaaan merci les gens vous êtes des amours heart
Aww quelqu'un qui se souvient de mon bébé ** attends voir, l'avatar que j'avais pour Milo, c'était Cher Lloyd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mar 3 Sep - 9:07

Emmaaa *-*
Bienvenuue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mer 4 Sep - 18:38

bienvenue **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Ven 6 Sep - 16:08

Emma est tellement belle
Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Ven 6 Sep - 18:51

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche tongue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mar 10 Sep - 17:27

pourrait-on avoir des nouvelles ? Le délai pour faire ta fiche est dépassé heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mar 10 Sep - 23:15

j'arrive, j'arriiiive  
j'ai eu une semaine chargée et ce n'était pas vraiment prévu. ma fiche avance tranquillement mais je n'ai malheureusement pas eu le temps de la finir à temps. du coup, je voudrais savoir s'il était possible d'avoir un délai s'il vous plait uh ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mar 10 Sep - 23:47

Pas de soucis miss, je te rajoute une semaine

ET BIENVENUUUUUE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mer 11 Sep - 13:59

Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Mer 11 Sep - 18:24


Bon courage pour la fin de ta fiche !
N'hésites pas à venir sur la CB pour papoter, ou à nous mpotter si tu as un souci/des questions toussa heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 16 Sep - 1:28

Merci les gens  

j'pense avoir terminé ma fiche angeel 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 16 Sep - 10:41

J'AIME TA FICHE *_*
et je te valide par la même occasion, je t'envoie un mp d'ici quelques minutes, j'ai quelque chose à te demander
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 16 Sep - 10:50

haaaaan  j'étais pas certaine du tout j'suis happy  
anyway, j'attends ton mp j'veux tout savoiiiiir  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   Lun 16 Sep - 11:37

C'est long je te préviens Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.   

Revenir en haut Aller en bas
 
mft ∞ on rencontre quelques fois son destin sur la route qu’on a pris pour l’éviter.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [M] DANIEL GILLIES ▬ Le destin a un nom ce n'est pas pour rien
» Le destin frappe toujours deux fois. [Pv Romy] -Terminé-
» Tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler. (pv Ambre) Mi Mars.
» Il était une fois... Carrefour!
» On ne contrôle pas le destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: