Don't worry, Inspector is always on duty w/ Charles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Don't worry, Inspector is always on duty w/ Charles   Mar 18 Juin - 18:59

DON'T WORRY,  INSPECTOR IS ALWAYS ON DUTY
w/ Charles E. Ashby
(en plus ça rime ^^ ♥)

Il faisait grand soleil, et les rayons passaient déjà à travers les faibles rideaux de la chambre d'hôtel, quand j'ouvris les yeux. Après avoir éteint mon réveil, je filai sous la douche et croquai rapidement dans un croissant, ne souhaitant pas être en retard à mon premier jour. Du moins, mon second premier jour. J'avais déjà fait un stage auprès de l'inspecteur Ashby le mois dernier, et celui-ci s'étant particulièrement bien déroulé, il m'avait proposé de revenir si je le souhaitais. Les cours s'étant terminés vendredi dernier, et les partiels ne commençant que la semaine prochaine, je profitais donc de ce temps de répit pour accepter sa proposition et revenir travailler au commissariat d'Oxford. Je réunis mes quelques affaires et partis avec enthousiasme en direction du commissariat. L'hôtel n'étant pas très loin, j'avais décidé de m'y rendre à pied, pour profiter du soleil matinal, particulièrement agréable en ce mois de juin. Sur le trajet, je m'arrêtais prendre un thé noir avec juste un trait de lait pour moi, et du thé vert pour Charlie. Une dizaine de minutes après mon départ, j'arrivais au commissariat avec quelques minutes de retard. Je m'arrêtais à l'entrée de son bureau et l'observait travailler quelques instants - il finissait probablement de la paperasse en cette heure matinale -, avant de toquer à sa porte entrouverte. « Désolée du retard, mais j'ai une bonne excuse. » dis-je avec un grand sourire - que je n'eus pas à forcer, j'étais sincèrement heureuse d'être là -, tout en montrant les gobelets que je tenais à la main. « J'ai cru que tu avais changé d'avis ! » Je levais les yeux au ciel, secouant légèrement la tête comme pour dire non en entendant ces mots. Charles et moi ne devions pas avoir la même notion du temps. Et puis pourquoi aurais-je changé d'avis? Après tout, c'était moi qui avais décidé de venir de mon plein gré, sur mon temps personnel, et gratuitement en plus... (oui, finalement, j'aurais eu toutes les raisons de changer d'avis, mais j'aimais trop jouer les détectives). Je m'approchais et les déposais sur son bureau, prenant soin de les mettre suffisamment à distance pour ne pas salir des papiers importants. Rien ne valait une bonne tasse de thé - ou du moins un gobelet - pour bien commencer une journée au commissariat, puisque Charles était l'un des rares à adultes à ne jamais - ou du moins extrêmement rarement - boire de café, sûrement un des quelques signes extérieurs de son tempérament souvent enfantin. Prenant place face à lui, je lui demandais tout sourire: « Alors, sur quoi travaillons-nous aujourd'hui? » Il sembla réfléchir quelques instants, avant de répondre, enthousiaste : « On va jouer les détectives ! On va devoir interroger des suspects, par rapport à des rumeurs, qui aurait provoqué la mort d'une adolescente de dix huit ans ! Je crois que ça va te plaire.. » Je souris, sachant parfaitement que c'était complètement déplacé de se réjouir quand il y a eu un mort, mais je n'y pouvais rien son enthousiasme était contagieux, et puis la journée promettait d'être intéressante. Il commença à sortir les photos et les témoignages, et j'eus un pincement au coeur en pensant qu'elle n'avait que dix-huit ans, ce devait être un sacré choc pour les parents. « Vu tes capacités en matière de psychologie adolescente, j'imagine qu'un peu d'aide ne te fera pas de mal, oui, surtout si l'on pense que ce sont des histoires de rumeurs qui ont conduit à sa mort. » lui répondis-je avec un sourire légèrement impertinent, avant de reprendre d'un ton plus sérieux, les photos de la scène du crime à la main « Connaissons-nous déjà la cause de la mort? »

u.c.


Dernière édition par S. Paloma Anderson le Mar 18 Juin - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Don't worry, Inspector is always on duty w/ Charles   Mar 18 Juin - 21:10


Il commençait à s'endormir. Il y avait tellement de papiers. Il n'en voyait même plus la fin. Il buvait du thé depuis une bonne heure. Il se stoppa, pour s'étirer, en prenant toute la place, comme d'habitude. Il se mit à tourner sur son fauteuil, en regardant l'heure, observant que sa stagiaire préférée avait pris énormément du retard. Il se demandait, si en faite elle avait changé d'avis, en voyant son comportement enfantin. Il aurait bien voulu regarder la télévision, pour se divertir, mais c'était impossible. Il se remit dans ses dossiers, en entendant une porte s'ouvrir. Il n'y avait encore personne. Il devait bien y avoir une explication tout de même. « Casper » n'existait pas, même lui qui était un grand enfant, le savait parfaitement. « Désolée du retard, mais j'ai une bonne excuse. » s'excuse-t-elle, en montrant le thé vert, et le sien en même temps. Il n'y a rien de mieux pour commencer une journée qu'un bon thé vert, ça devise du matin. Il en a une pour chaque occasion particulière. « J'ai cru que tu avais changé d'avis ! » répondit-il, avant de pousser les papiers, au moment ou elle déposa le thés, pour ne pas qu'il ne recommence à écrire les documents pour demain. Il se mit un moment à regarder des affaires, qu'il devait résoudre comme un grand, pour boucler quelques malfrats, ou questionner quelques suspects intéressants. « Alors, sur quoi travaillons-nous aujourd'hui? » demanda-t-elle. Il devait terminer ses documents, mais également reporter son attention sur des suspects, par rapport à une affaire de rumeur, qui aurait causé la mort d'une adolescente, y a quelques semaines déjà. Il mourrait d'envie de questionner, mais vu les documents, cela le gênait de tout laisser à sa partenaire, pendant qu'il s'amuserait sur le terrain. Il prend souvent son pied sur le terrain, c'est pour ça qu'il fait son maximum pour ne pas avoir de compte à rendre, ou de dossier à compléter. « On va jouer les détectives ! On va devoir interroger des suspects, par rapport à des rumeurs, qui aurait provoqué la mort d'une adolescente de dix huit ans ! Je crois que ça va te plaire.. » dit-il d'un ton enthousiasme, en se retournant pour prendre les documents. Il sortit quelques photos du corps, et des témoignages des parents, qui l'avait perturbé toutes la nuit, tellement il ne comprenait pas l’intérêt des « rumeurs » sur quelqu'un. Il s'en foutait des rumeurs. Il vivait avec et sans très bien, donc cela ne changera rien à son quotidien.

« Vu tes capacités en matière de psychologie adolescente, j'imagine qu'un peu d'aide ne te fera pas de mal, oui, surtout si l'on pense que ce sont des histoires de rumeurs qui ont conduit à sa mort. »
affirme-t-elle d'un ton impertinent. Il n'avait aucune psychologe pour le moment. Il se contentait de jouer lui-même tous les rôles, ce qui amusait beaucoup sa partenaire -en même temps il était irrésistible-. Il se mit à réfléchir un moment, en passant sa main sur son visage, en se disant qu'elle n'avait pas tord, surtout qu'il n'avait pas eu à faire aux étudiants depuis des années, maintenant. Il n'aimait pas les rumeurs, et avait par moment du mal à garder son sang froid, quand c'est une adolescente, ou même un enfant qui était retrouvé mort. Il adorait les enfants -étant lui-même un enfant- et ne pouvait supporter qu'on leur fasse du mal. « Oui, effectivement, j'aurai besoin d'aide ! Et qu'est-ce que tu veux dire par là ? Je peux très bien jouer tous les rôles ! Je suis très doué même ! » répondit-il, en fronçant les sourcils. Il faisait une moue vexée, pour montrer qu'on aimait pas qu'on lui dise, qu'étant lui-même un enfant, il aurait du mal à comprendre, et à pouvoir réfléchir sérieusement. Il ne boudait pas tout le temps, il suffit simplement de le voir pour s'en rendre compte. Paloma reprit son sérieux, en posant une autre question, par rapport à l'enquête. « Connaissons-nous déjà la cause de la mort? » demande-t-elle, en espérant une réponse. Il connaissait la mort, du moins de son point de vue, et de ce que les autres racontent c'était un « suicide » car elle ne pouvait plus de toutes ses rumeurs de ses camarades. Il y avait un doute cependant, il avait remarqué lors des analyses, qu'il y avait de la drogue douce dans son organisme, comme si on l'avait drogué, ou qu'elle s'était droguée également. Il pourrait avoir un responsable, du moins il espérait, même si ce n'était qu'un simple suicide, cela était causer par quelqu'un, et non pas par elle-même réellement. « Je crois que nous avons une « cause » effectivement, de la drogue qui a été avalé à forte quantité ! Je doute qu'elle soit cependant regretter ! Je crois qu'on a voulu s'en débarrasser, en faisant croire à un simple suicide, alors qu'il y a quelqu'un qui l'a accompagné ! » rajoute-t-il, en mettant sa main sous son menton, en prenant un air vraiment sérieux. Il comptait savoir comment une adolescente, sans vraiment de problème, avait soudainement été détesté, à ce qu'on veut sa propre mort, en l'accompagnant à son « suicide » volontaire, mais également involontairement.

uc.
Revenir en haut Aller en bas
 
Don't worry, Inspector is always on duty w/ Charles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» Quel est votre Call Of Duty préféré?
» Pub call of duty 8
» the duty of youth is to challenge corruption #KM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: