now i've had the time of my liiiiife (ft. ragnar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: now i've had the time of my liiiiife (ft. ragnar)   Mar 18 Juin - 17:11

Ne pas avoir étudié à l'étranger restera toujours l'un de mes plus grands regrets, c'est ce que je me dis tandis que je poireaute dans le hall de l'un des amphithéatres de cette prestigieuse université qu'est Cambridge. J'avais écarté cette perspective par égard pour mes parents pour qui partir en Grande Bretagne revenait à devenir un hippie défoncé aux champignons, ou pire, un punk au chômage. Des vieillards à l'air important et ô combien anglais, probablement des Bellingsworth ou des Poppington, me jettent des regards inquisiteurs en passant et je me sens aussi à l'aise que Bébé, larguée dans un univers inconnu, et encombrée par sa pastèque – sauf qu'en l'occurence, ma pastèque est le gros sac noir qui contient mon matériel de reporter de l'absurde. Les raisons de ma présence à Cambridge sont, comme d'habitude, tout à fait improbables. Voilà deux jours que Tony m'y a envoyé afin d'enquêter sur un restaurateur local qui prétend être la réincarnation du tsar Nicolas Romanov. Pourquoi ce genre de personnage se balade en liberté demeure à mes yeux un mystère complet. Mais ce n'est pas cet illuminé qui m'a amené aujourd'hui en ces lieux – au cours de mes pérégrinations, j'ai appris que l'un de mes prestigieux compatriotes, le docteur Ragnar Ibsen, donnait des conférences ici même. De manière assez drôle, Ibsen et moi sommes liés depuis des années sans nous être jamais réellement fréquentés. Nous nous croisions à Elseneur, avant le meurtre de sa femme, et bavardions un peu – et puis j'ai pris position pour lui sur une chaîne nationale, et il est l'une de des nombreuses raisons qui ont poussé ma femme à faire ses valises. Ca ne s'invente pas. J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour cet homme, et fatalement, vu que je me sens seul comme un rat depuis mon arrivée à Londres, et comme le plus flippant des fans obsessionels, je me suis renseigné sur la fréquence de ses conférences pour le chopper à la sortie de l'une d'entre elles. Je sursaute quand, alors que j'étais plongé dans mes pensées, les portes s'ouvrent brusquement, libérant une marée d'étudiants bavards qui manquent de me piétiner, tout occupés qu'ils sont à débattre de sujets très sérieux. D'instinct, je me terre dans un coin pour leur échapper, et enfin, Ragnar apparaît, et c'est un réel soulagement de voir enfin un visage connu. Peut être qu'il va venir vers moi et décréter que personne ne laisse Kostia dans un coin. Haha – ne me jugez pas, depuis que je suis à Londres, je regarde beaucoup la télévision. Mais non, vu que je suis planqué, il ne me voit. Je vais donc à sa rencontre, soudain intimidé. «Mr Ibsen, bonjour.» Je lui tends la main, qui ne tremble pas Dieu merci. «Kostia Carlsen, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi.» Quoi? Je raconte n'importe quoi. Gêné, je baisse les yeux vers mes pieds – qu'ils sont beaux. «J'ai appris que vous enseigniez ici, et du coup je me suis dit que...» Je ris, et relève la tête. «Je sais de quoi ça a l'air, mais rassurez vous, je ne vais pas vous demander de signer mes seins.»


u.c 
 
Revenir en haut Aller en bas
 
now i've had the time of my liiiiife (ft. ragnar)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: