time to pretend Ϟ bredael

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: time to pretend Ϟ bredael   Dim 26 Mai - 19:43



we were fated to pretend
baelfire e. laoirse & redmund p. geileis & brune d. bloomwood

Je n'arrivais toujours pas à savoir si oui ou non cela avait été une bonne idée de proposer à Bael de nous accompagner Red et moi. C'était une façon pour moi de lui montrer que je n'éprouvais pas une si grande inimitié envers elle. Et puis cela me permettait d'en apprendre plus, et peut être comprendre pourquoi elle semblait si proche de mon cher Redmund. Malgré ce que l'on pourrait croire, je ne suis pas possessive -bon si légèrement-, il a le droit d'être ami avec qui il le souhaite d'ailleurs. C'est un grand garçon. Cela n'empêche que tout deux partagent quelque chose hormis la même patrie Cambridgienne, quelque chose qui m'échappe et dont j'aimerais bien mettre le doigt dessus pour assouvir ma curiosité.

Il était convenu que je rejoigne mes deux camarades chez Red. Mon train n'étant pour une fois pas en retard, c'est donc à l'heure que je me pointe devant l'immeuble de Mister Geileis. Je compose le code d'entrée que je connais par cœur désormais, et pénètre dans l'enceinte. J'arrive devant sa porte et frappe deux fois. Des éclats de voix, Bael est là. Je me dandine sur place, attendant impatiemment qu'il vienne m'ouvrir. « Brune ! » m'accueille Red en ouvrant la porte, un sourire communicatif étirant ses lèvres. « Vas-y, entre ! Tu as fait bon voyage ? » poursuit t-il tandis que je le salue d'une bise. « Salut toi ! Comme sur des roulettes. . » lui répondis-je tout en entrant dans l'appart qu'il partage avec Ivory. « Salut Brune ! » me lance Bael depuis le canapé sur lequel elle est installée. Je pose mon sac dans un coin et me dirige vers elle. « Tu es superbe. » J'esquisse un sourire, un peu prise au dépourvue. Je n'ai pas vraiment l'habitude qu'on me fasse des compliments, et encore moins de sa part, mais j'imagine que c'est sincère. Je ne suis pas une top model, mais j'avais fais des efforts pour ce soir, profitant de l'occasion pour trainer plus longtemps que coutume dans ma salle de bain. Je me penche pour lui faire la bise. « Merci ! T'es pas mal non plus dans ton genre. On peut dire que Red est chanceux d'être aussi bien entouré ! » dis-je en me retournant vers Red. « Vous êtes prêts ? Vous m'emmenez où d'ailleurs ? C'est que je ne suis pas vraiment familière des "places to be" de Cambridge. » m'enquis-je.Red s'approche de nous deux et s'adresse à Bael « Je me disais qu’on pourrait aller au bar room bar ? T’en pense quoi Bae ? » Qu'importe le lieu, ce sont eux les experts. « Why not ? Il y a si longtemps que je n'ai pas croisé de culs serrés du JCC. Ça peut être drôle. Et je ne dirais pas non à un de leur cocktail. » Cocktails. Elle m'a eue. Je raffole des cocktails. Je demeure silencieuse le temps qu'ils choisissent notre destination -c'est à dire quelques secondes à peine- et hoche la tête, l'air de dire que ça m'allait très bien ainsi. Je ne suis pas vraiment difficile. « Let's go. » Je récupère mon sac, réarrange vite fait mes cheveux en passant devant une glace et sors de l'appartement.

Sur le chemin je reste un peu en retrait. C'est Cambridge c'est tout. Même si je m'y rends occasionnellement, ça n'en demeure pas moins une ville qui me donne toujours l'impression d'être une étrangère. Je suis mes guides, faisant totalement confiance à leur sens de l'orientation et nous arrivons devant l'enseigne du bar room bar assez peuplé il faut dire. « Si jamais je vous perds, je crains de ne pas pouvoir retrouver mon chemin » constatai-je en exagérant à peine. 

u.c


Dernière édition par Brune D. Bloomwood le Lun 3 Juin - 18:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: time to pretend Ϟ bredael   Mar 28 Mai - 20:01

Je pense que si j'étais sociologue – ce que, avec un peu de chance, je vais être à un certains point, je n'ai pas payé mes études à Cambridge pour rien merci bien – j'étudierais ma vie. Parce que sérieusement, qu'est-ce qu'il a pu arriver dans ma vie, dans mes relations avec l'espèce humaine, pour que j'en arrive à une situation pareille ? Vraiment, je serais un cas plus qu'intéressant à étudier. Vous en connaissez beaucoup, vous, des étudiants de vingt-et-un ans qui, après avoir rencontré la femme de leur vie, sont devenus, à la suite d'un énorme quiproquo, leur meilleur ami gay, et qui s'apprêtent aujourd'hui à se faire une sortie avec elle mais aussi avec son ex-petite amie, à présent amie très proche ? Ouais, on est d'accord. Je suis un cas social. J'écrirais un livre sur ma vie d'étudiant un jour. « Ça sera pas pire que Twilight » je marmonne dans ma barbe. Bae, qui attend l'arrivée de Brune avec moi (Brune qui a proposé à Bae de sortir avec nous, oui la femme que j'aime a invité mon ex à traîner ensemble tout les trois mais à part ça touuuuuuut va bien dans ma vie), hausse un sourcil. A ce moment, quelqu'un frappe à la porte, et mon cœur bondit dans ma poitrine. Je me lève d'un bon et lance un regard d'avertissement à mon amie. « Pas de blague vaseuse sur ma sexualité, je te préviens » je la menace, avant d'ouvrir la porte. Un grand sourire éclaire mon visage, alors que je contemple la jolie blonde. « Brune ! » je m'exclame, m'écartant de l'entrée. « Vas-y, entre ! Tu as fait bon voyage ? » je continue, lui faisant la bise. Je suis incroyablement nerveux, et j’ai du mal à le dissimuler. Mais pour le moment, tout semble bien se passer. J’espère qu’elle et Bae vont bien s’entendre. Parce que je ne veux pas me retrouvé pris entre deux feux. Genre, vraiment pas. « Tu es superbe. » Brune a l’air surprise du compliment, mais je connais Bae et je sais qu’elle est sincère. Je lui fais un grand sourire de là où je me trouve, ne sachant pas si elle le voit ou pas. « Merci ! T'es pas mal non plus dans ton genre. On peut dire que Red est chanceux d'être aussi bien entouré ! » Je baisse la tête pour cacher mon embarras. L’entendre dire ça me met extrêmement mal à l’aise. Je me sens coupable, en fait. Je déteste mentir à Brune comme ça. « Vous êtes prêts ? Vous m'emmenez où d'ailleurs ? C'est que je ne suis pas vraiment familière des "places to be" de Cambridge. » Je m’approche des deux jeunes filles – j’étais resté près de la porte d’entrée – et me tourne vers Bae. « Je me disais qu’on pourrait aller au bar room bar ? T’en pense quoi Bae ? » Elle hausse les épaules. « Why not ? Il y a si longtemps que je n'ai pas croisé de culs serrés du JCC. Ça peut être drôle. Et je ne dirais pas non à un de leur cocktail. » Je fronce les sourcils. Bae et moi n’avons pas la même opinion sur le JCC. Bien que je n’approuve pas la façon dont Tara le gère, je trouve que leur idée, leur objectif de base, est plutôt intéressant. « Let's go. » On quitte l’appart, marchant dans les rues encore assez animées. Brune est silencieuse, un peu en retrait, et je préfère ne pas la déranger, la laisser profiter de Cambridge. Elle n’est jamais venue, après tout, il faut quand même qu’elle profite un minimum de la belle ville qu’est Cambridge. « Si jamais je vous perds, je crains de ne pas pouvoir retrouver mon chemin » Je lui fais un grand sourire et entoure ses épaules de mon bras. « T’inquiète, on te lâchera pas d’une semelle » je réponds en plaisantant. De l’autre bras, j’ouvre la porte, et leur fait signe d’entrer. « Honneur aux dames » je dis en mimant une petite révérence, le regard pétillant d’amusement.

uc


Dernière édition par Redmund P. Geileis le Lun 10 Juin - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: time to pretend Ϟ bredael   Mar 28 Mai - 20:45

Affalée sur le canapé, comme à mon habitude lorsque je suis chez Red, je feuillette un de ses manuels de socio, qui traînait sur la table basse, pendant qu'il est occupé à... et bien, à angoisser. Et quand à moi, et bien... je suis partagée entre une excitation fébrile, et un curieux sentiment de malaise. Il faut dire que je vais quand même un peu tenir le rôle de la chandelle ce soir, même si, officiellement, ce ne sera pas le cas puisqu'après tout, Redmund est sensé être gay, et Brune, persuadée que c'est le cas, ne risque pas de flirter avec lui. Le voir face à la fille qu'il aime alors qu'elle ne le voit que comme son m.a.g. -comprenez par là, meilleur ami gay- risque de me faire hurler de rire. Mais savoir qu'il l'aime et que je suis la cinquième roue du carrosse me plaît moyennement. Il espérait certainement faire avancer les choses, ce soir, mais je ne pouvais pas refuser, quand Brune m'a invitée. C'était par politesse, sûrement, et peut-être aussi pour alléger un peu l'atmosphère entre elle et moi. Non pas que les choses soient tendues, mais je ne suis pas non plus sa meilleure copine. C'est une façon comme les autres de me tendre la main de l'amitié.

« Ça sera pas pire que Twilight » Mes pieds chaussés de bottes à talons posés sur la table basse, je hausse vaguement un sourcil quand Red se plaint de la tournure qu'a pris ce qui devait être une soirée en amoureux, enfin, presque, mais je ne daigne pas lever la tête avant qu'on ne frappe à la porte. Red par contre bondit littéralement sur la porte, et je roule des yeux. « Pas de blague vaseuse sur ma sexualité, je te préviens » J'affiche un air innocent. Moi, faire des blagues ? Jamais.

« Salut Brune ! » Je lance en me tordant le cou pour la voir, sans prendre la peine de me lever. « Tu es superbe. » Je suis sincère, elle est belle. Red me décoche un sourire éblouissant, genre « merci d'être gentille avec la fille que j'aime ».
« Merci ! T'es pas mal non plus dans ton genre. » me répond Brune en me plaquant une bise sur chaque joues. J'apprécie moyennement qu'une fille me fasse la bise, mais je fais avec. Je trouve que ça fait un peu trop princesse, mais Brune ne pouvait pas le savoir. « On peut dire que Red est chanceux d'être aussi bien entouré ! » ajoute-t-elle. J'approuve d'un hochement de tête convaincue. A côté de Brune, je me sens tel le moucheron tellement elle est belle, mais pas question de le laisser paraitre. Elle est mieux roulée que moi, oui, et alors ? J'enlève mes pieds de la table basse et me redresse.

« Vous êtes prêts ? Vous m'emmenez où d'ailleurs ? C'est que je ne suis pas vraiment familière des "places to be" de Cambridge. » nous demande alors Brune.
« Je me disais qu’on pourrait aller au bar room bar ? T’en pense quoi Bae ? » répond Red en guettant ma réaction. Je hausse les épaules : « Why not ? Il y a si longtemps que je n'ai pas croisé de culs serrés du JCC. Ça peut être drôle. Et je ne dirais pas non à un de leur cocktail. » Je me lève d'un bon et lisse ma robe courte. « Let's go. » Et nous quittons l'appartement de Red, direction le Bar Room Bar.
J'ai confirmation que Brune n'a jamais posé un orteil à Cambridge, tant elle est attentive à nous suivre. Nous approchons du Bar Room Bar et elle ne nous quitte pas d'une semelle. « Si jamais je vous perds, je crains de ne pas pouvoir retrouver mon chemin » J'esquisse un sourire alors que Red réagit presque aussitôt : « T’inquiète, on te lâchera pas d’une semelle ». Je peux comprendre Brune, si je me retrouvais à Oxford, je serais très vite perdue. Je commence à bien connaitre Cambridge, de même que Londres, mais je n'ai jamais mis les pieds à Oxford. Peut-être que la prochaine fois, c'est Brune qui nous servira de guide.
Qui servira de guide à Red. Je me corrige presque aussitôt. S'il y a une prochaine fois, il y a davantage de chance pour que Red et Brune soient seuls. « Honneur aux dames » nous lance Red, et je lève le menton en adoptant une démarche très raide, telle une princesse.

La musique nous accueille, de même qu'un éclairage tamisé. J'hésite : dabord le cocktail, ou dabord une table ?

U.C.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: time to pretend Ϟ bredael   

Revenir en haut Aller en bas
 
time to pretend Ϟ bredael
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: