anipassion.com
 

  Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout w/ Christopher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout w/ Christopher    Sam 18 Mai - 0:05



CHRISNA ♣ be the ocean where i unravel be my only by the water where i'm wading
La vie ça craint en fait. Nahla venait d'apprendre une très mauvaise nouvelle, qui avait l'air de lui paraître plutôt irréelle pour le moment. Elle était malade, et pas malade genre un rhume et qui se soigne plutôt facilement. Non. C'était beaucoup plus grave que ça, elle s'était chopé un cancer, des poumons en plus. Comment ? Elle n'en savait rien et elle ne voulait pas le savoir, elle se contentait de courir un peu partout dans Londres, toute seule, complètement perdue. Elle courrait depuis un moment déjà mais elle ne semblait pas ressentir de la fatigue ou de l'essoufflement, elle était plus perturbée qu'autre chose et elle essayait de s'empêcher de se poser des questions comme : « pourquoi ça n'arrive qu'à moi ? J'ai fait quoi pour mériter ça ? » Courir lui permettait de ne pas réfléchir, d'oublier la nouvelle qu'elle venait d'apprendre.

Elle s'arrêta brutalement après une bonne dizaine de minutes de course. Elle avait fui l'hôpital en laissant Anna, on peut dire que la jeune adolescente courrait vite. Bref, elle s'était arrêtée au milieu d'une ruelle sombre intriguée par les gémissements et les paroles incertaines d'un homme. Elle s'approcha lentement, mesurant ses pas, elle était essoufflée, son coeur battait à cent à l'heure et quand elle fût assez proche de l'homme qui était par terre une bouteille à la main elle s'exclama presque en s'étranglant. « Christopher ! » Il avait l'air mal en point et elle savait très bien pourquoi. « A-Abdel te cherche partout, t'es presque introuvable. » Elle s'accroupit sur le sol pour le regarder de plus près, elle tremblait un peu, elle s'étonnait de parler de la sorte alors qu'elle se sentait vraiment mal, de plus ce n'était pas comme si elle appréciait Christopher, elle ne gardait pas de lui le souvenir d'un mec sympa, mais c'était ça ou se mettre à s'apitoyer sur son sort. Et Honnêtement elle préférait la première option. « Qu'est-ce que tu fous là, microbe ? Abdel va être furax contre toi s'il apprend que tu te baladais seule dans un quartier aussi malfamé. » Il était même surement dans tous ses états et ce ne serait pas étonnant qu'il ait déjà appelé la police, voir même le FBI. Abdel était vraiment très protecteur envers elle, voir trop. « C'est pas si grave. » Dit-elle en soupirant toujours accroupit sur le sol. « Et toi ? ça va ? Question stupide je sais. Pardon. Tu veux que je t'aide ? Tu vas pas rester là, c'est dangereux pour toi aussi...» Elle savait ce qu'il était en train de vivre, elle l'avait déjà ressenti autrefois mais surement pas de la même manière vu qu'elle était très jeune. « Je suis un grand garçon, je pense pouvoir me débrouiller tout seul. Mais merci... » Elle baissa la tête. « C'est vrai... » Elle n'en était pas trop sûre non plus mais bon vu qui le disait ça devait surement être vrai hein. « Tu es sûre que ça va? J'ai l'impression qu'en ce moment, tu es plus à plaindre que moi... Je suis un peu saoul et j'ai pas franchement l'habitude d'écouter ce que les autres ont à dire, mais si tu as besoin de parler, je peux t'offrir un chocolat chaud ou bien un café » Elle passa une main sur ses cheveux, un peu hésitante avant d'essayer de sourire sans succès et de relever la tête vers lui : elle avait les larmes aux yeux. « Ouais ... En fait non ....Pas du tout même. » Elle pouvait à peine décrire ce qu'elle ressentait tellement elle trouvait ça injuste. « Je veux bien un chocolat... » Il lui sourit avant de l'entrainer vers un bar qui était juste à côté. Elle ne savait pas trop si c'était une bonne idée de le suivre, elle ne le connaissait pas et puis il avait l'air d'être un peu ivre mais bon il n'était pas méchant non ? Surement. Ils entrèrent donc dans le bar et ce n'est qu'après avoir commandé un café et un chocolat qu'il lui demanda : « Tu veux en parler ? » À vrai dire pas vraiment, mais est-ce que la fait de se taire était une bonne idée ? « On peut attendre de boire avant ? » Demanda-t-elle en buvant timidement son chocolat.




UC

made by ℬlue ℐⅴy



Dernière édition par Nahla S. Kane le Dim 16 Juin - 16:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout w/ Christopher    Lun 20 Mai - 16:43

« Salut toi » je m’exclame en me laissant tomber au pied d’une pierre tombale flambant neuve. « Pour tout te dire, je suis plutôt étonné d’être arrivé ici en un seul morceau. Je ne sais même pas ce que je fais là. Tout ce que je sais, c’est que j’étais en train de cuver dans une chambre d’hôtel minable et j’ai atterri ici. Tu te souviens, notre belle villa ? Cette énorme propriété que j’ai achetée sur Oxford avant même qu’on ne fasse connaissance ? Celle-là même où tu t’étais installée ? La vérité, c’est que je n’arrive plus à y mettre les pieds… » j’avoue en déposant un bouquet de roses, acheté en chemin, devant sa sépulture. « Je ne sais plus où j’en suis, Emily. J’essaye de convaincre tout le monde que je vais bien, mais au plus profond de moi-même, je sais que c’est faux. J’arrive même plus à me souvenir de la dernière fois où j’ai souris, franchement je veux dire. Je n’ai plus goût à rien. Bordel de merde, mais je peux même plus rester chez moi, t’imagines ?! T’es partout. Ton odeur, encore incrustée dans les draps, ton fantôme qui erre, sans but précis, dans la cuisine. Je sais que je suis en train de devenir fou et que tous ces détails ne sont ni plus ni moins que le fruit de mon imagination, car ton parfum s’est dissipé depuis bien longtemps maintenant, mais… j’arrive pas à vivre sans toi ! Et je te déteste, si tu savais comme je te déteste ! J’aurais voulu ne jamais tomber amoureux de toi ! Pourquoi t’es venu foutre le bordel dans ma vie, putain ? POURQUOI EM’S ?! POURQUOI ?! » Je parle un peu plus fort que je ne l’aurais souhaité et finis par m’attirer les foudres du gardien des lieux, qui me somme de quitter le cimetière sur le champ. Réalisant que venir ici était une mauvaise idée, je n’oppose aucune résistance et me dirige (presque machinalement) vers l’épicerie la plus proche pour acheter une bouteille d’alcool. Une fois chose faite, je me laisse choir dans une ruelle et la descend presque d’une traite. Le contenu de la bouteille, amer au possible, me contraint à pousser quelques gémissements de dégoût, ce qui finit par alerter un passant. Génial, comme si j’avais besoin de ça ! je songe en entendant des bruits de pas qui viennent vers moi. « Christopher ! A-Abdel te cherche partout, t'es presque introuvable. » Nahla. Ou la sœur de celui que j’ai toujours considéré comme mon ‘mentor’. On dirait bien que ce n’est pas mon jour. « Qu’est-ce que tu fous là, microbe ? Abdel va être furax contre toi s’il apprend que tu te baladais seule dans un quartier aussi malfamé. » Elle s'accroupit pour être à ma hauteur. « C'est pas si grave. » Dit-elle en soupirant. « Et toi ? ça va ? Question stupide je sais. Pardon. Tu veux que je t'aide ? Tu vas pas rester là, c'est dangereux pour toi aussi...» J'esquisse un petit sourire. Même si je n'ai jamais eu d'atomes crochus avec la demoiselle, son grand-frère m'a bien souvent parlé d'elle. Il l'a toujours décrite comme une personne foncièrement gentille et soucieuse du sort de son prochain. Il n'avait pas menti. « Je suis un grand garçon, je pense pouvoir me débrouiller tout seul. Mais merci... » Elle a l'air déçue par ma réponse. « Tu es sûre que ça va? J'ai l'impression qu'en ce moment, tu es plus à plaindre que moi... Je suis un peu saoul et j'ai pas franchement l'habitude d'écouter ce que les autres ont à dire, mais si tu as besoin de parler, je peux t'offrir un chocolat chaud ou bien un café » j'ajoute en lui désignant un petit bar situé à deux pas. « Ouais ... En fait non ....Pas du tout même » réplique-t-elle, les larmes aux yeux. Je me mords les lèvres. Dans quoi je me suis encore embarqué ? Je suis incapable de consoler qui que ce soit et cette pauvre Nahla a l’air tellement mal en point. Je ferais peut-être mieux d’appeler Abdel, non ? « Je veux bien un chocolat... » ajoute-t-elle timidement. Je lui adresse un sourire qui se veut rassurant, me relève et l’entraîne vers le petit café. Une fois à l’intérieur, je commande un chocolat chaud et un café serré - quitte à jouer les confidents, ce ne serait pas du luxe de dessaouler un minimum. « Tu veux en parler ? » je demande, pas vraiment certain de savoir comment m’y prendre. D’un côté je n’ai pas envie de lui forcer la main, mais elle a l’air tellement dévastée.


« On peut attendre de boire avant ? » J’acquiesce. Ça ne servira à rien de lui forcer la main de toute manière. Je la laisse donc savourer son chocolat et en profite pour envoyer discrètement un message à Abdel, histoire de le rassurer. Même si je ne suis pas quelqu’un de très recommandable en ce moment, il sait que je ne ferais jamais rien qui puisse la mettre en danger. D’ailleurs, je lui promets de la ramener une fois qu’elle se sera calmée. « J’ai envoyé un message à ton frère et je lui ai dit que tu étais avec moi. » Elle me fusille du regard. « Tu peux être en colère si tu veux, mais il fallait que je le rassure. Tu sais il devait être fou d’inquiétude… » Comme n’importe quel frère dans ce genre de situation. « Alors, qu’est-ce qui se passe ? » 

uc. tongue
Revenir en haut Aller en bas
 
Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout w/ Christopher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout.
» tu dois admettre qu’il est possible que dieu ne t’aime pas du tout.
» LOUISE ۞ amour, à qui je dois et mon mal et mon bien (uc)
» Ecoute le vieux rafiki et il te montrera le chemin car tu dois "regarder au-delà de ce que tu vois" (a)
» Je te dois une explication (Sophie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: