SJM - Welcome to hell !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 11:55


Shawn Julian McFear w/ avatar
the characterthe person
→ habite à Londres
→ âgé de 20 ans.
→ né le 15 Juin 1992 à Londres.
→ est étudiant ainsi que boxeur et model
→ un t-shirt likes girls
→ est actuellement célibataire
→ pseudo : lénouille
→ âge : 17 ans
→ comment avez-vous connu le forum ? Derek McFear mon beau gosse de papou caché!
→ code : Da Vinci
→ crédits : made by Allein et tumblr
→ de quelle couleur sont les petits pois ? Ils seront de la couleur que tu veux qu'ils soient mon canard! Arrow


Dernière édition par Shawn McFear le Mar 7 Mai - 17:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 11:56

it's my life, it's now or never


Allez APPROCHE petit APPROCHE! J'esquivais son crochet du droit en me baissant, je remontais ma garde bien devant mes yeux en sautillant agilement d'un pied sur l'autre. C'est tout ce que tu sais faire ? Enchainais-je avec insolence, je fis une feinte dans le vide près de sa tête qu'il esquiva en reculant fléchissant son genou droit ce qui me permit de passer sous sa garde aisément de mettre un pied sur son genou de sauter de l'air et de lui donner un coup de coude violent dans les dents Twisted Evil il recula de quelques centimètres sous l'impact, tombant à terre. Je fis un tour dans la cage, fier comme un coq, bondissant et tapant sur les grilles pour chauffer la foule déjà complètement transporté dans le show. Ce jeu d'argent prohibé excitait tout un chacun. Je revenais vers mon adversaire et lui crachais du sang au visage avant de rire machiavéliquement. Relève toi! Il grogna, un mélange de sang et de bave coulait de sa bouche tandis qu'il arracha une de ces dents à mains nues. Tout en se relevant il me regardait en faisant craquer la jointure de ses mains ainsi que la base de son cou comme s'il allait me massacrer ce qui fit accentuer mon sourire. Allez viens-je t'attends pouvait-on lire dans mes yeux. J'essayais de l'énerver pour le pousser à la faute. Je lui fis signe d'approcher en mimant de le boxer. Cependant au lieu de foncer sur moi il prit du recul étudiant mes mouvements tout comme je le faisais avec ses façons de se mouver depuis près de 20 minutes. Ma tête était un bloc de calcul je savais quel coup allait provoquer quelle riposte de sa part. Il était épais, puissant mais par conséquent lourd et lent. Les genoux, aguerrit, légèrement fléchit, je ne le lachais pas du regard, mes sens ne sont jamais aussi éveillés que lors d'un combat. Je prenais mon temps pour respirer j'étais curieusement détendu près a contre-attaquer à tout moment. Mon cerveau chauffais je devais le vaincre je devais trouver une faille, une idée à alors jaillit de mon esprit. J'ai fermé les yeux -attitude suicidaire entre autre- Je n'entendais plus la foule je n'entendais plus que mon adversaire, ses pas lourds venant caresser le sol dure, sa respiration hachée de plus en plus proche, je le sentais s'approcher de moi je sentais qu'il allait me coller une droite avant le coup de genou dans le ventre qui me ferait tomber à terre. Parfois pour gagner il faut savoir faire des sacrifices. J'ai rouvert les yeux et je me suis laissé frapper. Je retenais un hurlement de douleur en serrant les dents tandis qu'il enchainait déjà son deuxième coup. J'eus le souffle coupé, mes genoux tombèrent sur le sol suivit de mes mains abimées, j'ai cru que j'allais vomir. Il allait m'achever avec un martèlement de coups de pied. Je connaissais ses habitudes je connaissais ses techniques et c'était là sa faille c'était là que je pouvais espérer le battre. Sous la violence du choc je fronçais les sourcils en fermant durement les yeux pour oublier la douleur afin de puiser dans ma force vitale. Je tapais alors dans l'arrière de ses genoux tandis qu'il saluait son public dos à moi -je sais c'est lâche - . Il tomba à la renverse dans un mouvement lourd j'en profitais pour bondir sur mes genoux tendus à l'extrême par l'effort avant de me mettre à califourchon sur la montagne de muscle qu'était son corps et de le frapper. La rage m'habitait, j'avais cette envie de vaincre. Mes coups de poing incessant finir par l'envoyer dans les vapes. Je me relevais sans un sourire. Victoire par KO! Hurla le présentateur en levant ma main en l'air. Je souriais alors devant cette foule qui m'acclamait. Je quittais cette effervescence pour aller récupérer mon argent. L'argent des paris ... Je sortais dehors en glissant les billets dans ma veste je relevais le nez et vis une bande de six mecs à l'allure patibulaire. Et merde. Je n'ai pas envie de vous faire mal les filles. Sifflais-je dans un sourire insolent. L'un d'eux souria, carnassier, en jouant avec une batte de base ball. Du regard je cherchais une issue, ma moto était à une quinzaine de mètres de là. Bon bah c'est parti! Je me mis à sautiller sur place pour me chauffer il me regardait style c'est quoi ce mec ? Je rigolais avant de taper un sprint vers le plus petit d'entre eux bondir par-dessus lui en continuant de courir jusqu'à ma moto. Je montais dessus tendis qu'ils me courraient après. Allez démarre! Pressais je le moteur en l'enclenchant à deux reprise. La troisième fut la bonne et je démarrai au quart de tout direction mon chez moi. L'hôtel.


J'arrivais dans la chambre 115 dans cet hôtel miteux mais je m'y sentais bien. J'allais directement m'asseoir sur le lit afin d'enlever les longues bandelettes blanches de mes doigts esquintés. Je grimaçais ça faisait un mal de chien. Je me mis ensuite torse nu restant en simple short de boxe bleu. J'observais les bleus sur mon corps ainsi que les entailles profondes. Putain. J'allais aller dans la salle de bain pour soigner mes plaies quand j'entendis quelqu'un toquer à la porte. Je fronçais les sourcils, qui pouvait bien venir chez moi à 3 H du matin ? J'ouvris par curiosité et vis mon frère Derek. Je refermais alors la porte directement mais il la maintint de l'autre côté. Je soupirais en haussant les épaule. Je t'en prie fait comme chez toi. Il eut une magnifique vue sur mais plais et les remontrances commencèrent. Ok ça va STOP ne dit rien! J'étais tellement en colère. Je ne reviendrais pas tu le sais. Shawn arrête de jouer les gamins et écoute-moi. Elle a un cancer. Maman a un cancert. Je le regardais stupéfait. Non. Je hochais négativement la tête. Tu ments. Comme toujours vous mentez tous! Il resta de marbre avant d'ajouter que c'était la vérité, que ses jours étaient comptés. Chamboulé j'allais dans la salle de bain, je faisais couler l'eau du robinet avant de la répandre sur mon visage souillé. Souillé par la crasse, la sueur, le sang et la fatigue. J'étais parti de chez moi à mes seize ans. Je ne m'étais jamais senti à ma place dans cette famille, j'avais l'impression qu'il me cachait quelque chose depuis, toujours. Je retournais voir mon frère. Ok je viens mais c'est juste pour lui dire au revoir.

Un silence pesant s'installa dans la table du salon, Mes parents et mon frère étaient assis d'un coté de la table et moi de l'autre. J'esquissais un sourire amer, il en a toujours été ainsi de toute façon. Je croisais les bras et regardais ailleurs en déglutissant. Bon je crois qu'on a plus rien à se dire. Je peux y aller ? Ils n'eurent aucune réaction j'amorçais un mouvement pour me lever mais j'entendis un Tu restes assis. Clair et net et précis de Derek. Lui parcontre il se leva je fronçais les sourcils sans comprendre. A quoi ça sert de toute façon ? grinçais je entre mes dents les mains sagement croisé sur la table les yeux rivés dessus. Il revint armé d'un sachet de glace et le lança. Tiens met ça sur ton oeil il enfle. Je l'attrappais à la volé par reflexe et le mis dessus. ça me faisait du bien. Merci. Dis je en croisant son regard. Derek de tous était le seul avec qui même si je ne me sentais pas en confiance était là pour moi. J'ai toujours été un gosse à problème et il m'a sorti un nombres incalculables de fois d'embrouilles. Ma mère me regardait avec pitié et deception. Ah il est moche ton fils hein ? Alors que toi tu voulais tant qu'il devienne un mannequin! Comme toi! Dans ta jeunesse... Cette passion pour le mannequina je l'ai eu longtemps mais lorsque je me suis pris ma première raclée je me suis dis qu'il y avait des choses plus utiles à apprendre qu'à faire le beau. Je fais donc de la boxe taï depuis 4 ans j'en ai fais en club pendant deux ans puis j'ai suivis mon propre entrainement celui de la rue. Je suis bien évidemment descolarisé depuis mes 18 ans, je m'étais donné l'objectif de finir le lycée mais je n'ai pas continué les études par la suite je n'avais pas les moyens. De plus je devais m'autogéré tout seul. Dis quelques chose FAITS quelque chose mais arrête! Arrête de me regarder comme ça! Je détournais le regard ayant envi de pleurer. Alors donne lui une bonne raison de le faire Shawn! Donne lui une putain de bonne raison d'être fier! Pour elle ... et pour MoiTempéra mon père de sa voix de vieil homme. Le sous entendu était clair personne ne me soutenait dans cette famille. Ma voix se fit basse et grinçante. Pour celà il faudrait déjà que vous cessiez de me juger! Que vous cessiez de vous arrêter aux apparences! Mon ton montait mon sang pulsait, dans mes veines c'était la folie j'allais exploser. C'est bon je me casse. Je suis parti trois jours plus tard ma mère est morte.


J'ai pleuré des jours durant, j'étais paumé j'avais besoin qu'on me guide. J'ai toujours fais tout tous seul mais là j'étais le premier à le reconnaitre j'avais besoin d'aide. J'avais besoin de reprendre ma vie en main mais je ne savais pas comment faire. Automatiquement je suis allé à la rencontre de la seule personne qui a toujours été là pour moi, mon frère Derek. Et c'est en pleine nuit, trempé comme une soupe, que j'arrivais sur le seuil de sa porte et que je toquais prèt à donner un nouveau départ à ma vie s'il m'en donnait la chance. Je ne l'avais pas vu depuis cette fameuse soirée. Il ouvrit la porte. Derek. Murmurais je à voix basse ma voix ne pouvant pas monter très haut à ce moment là. J'ai besoin d'aide. Il m'hébergea chez lui alors durant des semaines. On a discuter de mes attentes de la vie etc et je lui est avoué que je voulais réparer mes erreurs. Même si c'était trop tard avec notre mère je lui est dis que je voulais que notre fier soit fier de moi. Il murmura qu'il l'était ... mais je hochais la tete négativement persuadé du contraire. Bref étant professeur il m'aida à me familiariser avec les cours à apprendre de nouveau. C'était difficile mais j'étais intelligent et persévérant. Je rattrappais mes lacunes avant d'entrer en fac. Celle de Oxford m'attirait pour je ne sais quelle raison.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Alors d'abord je dis rien j'explose de rire. Ensuite si je me rends compte qu'il est serieux je vais le regarder à deux fois parce que je suis méfiant et je lui dirais surement, pourquoi pas ? Avec un sourire en coin parce que toute nouvelle experience est bonne à prendre et que ça pourrait être amusant.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Je réprime un rire en me mordant la lèvre inférieur avant de m'approcher et d'avoir une grande discussion avec elle sur la vie.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Oulala mais qu'est ce que tu fais !? Serais surement mes premiers mots. Sur le coup je flipperais un peu et je lui dirais d'aller se coucher parce qu'il/elle a du un peu trop boire ou fumer pour la soirée. Puis le lendemain je lui raconterai en me moquant gentillement de lui parce que c'était drôle.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Une soirée arrosée au Carling à Oxford, j'aime bien ce style d'ambiance où tout peut déraper.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Un midi je me suis ramené avec un tank à la prison j'ai foncé dans un mur qui donnait accès sur la cafétéria et celui-ci s'est écroulé tendis que l'alarme retentissait dans toute la batisse et que les prisonniers s'évadaient. Je voulais aider un ami emprisonné deux ans pour cambriolage. Les flics ont jamais sur que c'était moi qui avait libéré un total de 38 prisonniers 12 d'entre eux ayant été retrouvé.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Vole la bague j'en ai rien à faire! Je veux pas me taper 20 ans de taule voir plus!

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Stratégique je pense... je la jouerai grand ami, lui montrerais à quel point son mec ne la mérite pas - je sais c'est vache :$ - et je ferais tout pour la faire craquer mais pas en mode bad boy prétentieux non non je la jouerais plus finnement que ça.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Etre un homme honnête avec un métier honnête pour que mon père soit fier de moi. Si je pouvais avoir un peu plus de plomb dans la cervelle aussi je ne dirais pas non. Je ne me vois pas forcément marié mais pourquoi pas être avec quelqun de stable ? Qui saura me toucher d'une manière dont les autres ne peuvent pas... Je passe pour une femmellette là non ?

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare!

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » T'es chou entamerais je en souriant un peu attendri avant de lui répondre. Cambridge. C'est la crême de la crême là-bas, l'élite! Le niveau y est rude et pour cause les élèves y veillent bien eux-même avec leur Judging Cambridge Club. Mais t'inquiète avec ta motivation je ne me fais pas de souci.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » Disons qu'ils font partis des meilleurs élèves du campus et qu'ils le savent, ils pratiquent quelques humiliations pour dévoiler devant tous le monde tes "faiblesses" ils critiqueront tes notes mais aussi ton physique donc t'habille pas comme une ... vilaine fille et ça devrait bien aller puisque niveaux notes tu vas tous les défonser.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Ah non les troubleMakers peuvent être amusant ils font preuves d'originalité lorsqu'ils embêtent les gens. Cependant pour ta réputation je te conceillerais de les éviter.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Oui t'as le droit mais les écoles sont assez rivales donc je ne pense pas que ce soit une très bonne idée de changer fin bon tu feras tes propres choix hein!

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


Dernière édition par Shawn McFear le Mar 7 Mai - 17:56, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 13:46

ouuuuuuuhsme père sexy, fils sexy I LIKE THAT Bienvenuuuue sur ttr ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 14:05

Ouhsme Shratter (L)
Superbe choix,
et en effet père sexy, fils sexy
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 14:29

Ouuuuh j'ai joué Schratter déjà Excellent choix ! Le fiiils de Derek, donc
Bienvenue parmi nous, et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 15:00

Jolie petite famille...

Bienvenue sur le forum heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:29

Welcoooooome Beau brun
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:37

Amy Et oui sexy de père en fils ! tu n'es pas mal non plus et merci

Stephen hihi merci ! HS je suis complètement fan de tes créa depuis un an ! Arrow

Juliet t'as de bon gout et oui Derek est bien mon papou adoré ! merci

Sloan viens voir de plus près si tu veux... merci heart

April merci angeel jolie prénom ... jolies formes aussi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:40

SHAWWWWN CHERI
Bienvenue mon frère/fils
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:46

PAPOOOOOOOOU
Merciiiiiiiiii je vais essayer de te faire honneur aufaite je parle de toi dans ma présentation :pom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:47

Bienvenue sur TTR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 17:48

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 20:40

Je te valide mon petit chat (mais la prochaine fois il faudra attendre avant de faire ta fiche de lien Wink ) il faut faire attention à quelques fautes notamment dans les questions, et petite précision, le transfert entre Oxford et Cambridge est impossible. angeel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    Mar 7 Mai - 22:27

Familles de beaux gosses...
Bienvenue parmi nous ! Et Fais comme chez toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: SJM - Welcome to hell !    

Revenir en haut Aller en bas
 
SJM - Welcome to hell !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: