ROXANNE & BOONE - Are you kidding me ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: ROXANNE & BOONE - Are you kidding me ?    Dim 5 Mai - 1:00



Are you kidding me ?
❝ Roxanne & Boone❞


Roxanne avait décidé de passer une bonne soirée à l’extérieur de chez elle. Depuis que des tensions dans son couple existait, elle n’avait pas envie de rester chez elle à tourner en rond et elle préférait clairement sortir et éventuellement passer du bon temps avec quelques mecs. Les problèmes dans son couple ne l’aidaient clairement pas à régler son problème de nymphomanie. En réalité, actuellement, elle n’en avait clairement pas envie. Donc vêtue d’une jolie robe en dentelle noire de soirée, elle avait mis des talons hauts et avait bouclés ses cheveux. Elle était impatiente de passer une bonne soirée. Arrivant dans le bar, elle remarqua un beau brun. Elle ne le connaissait pas, et elle ne se doutait alors pas de ce qu’il était et à quel point il pourrait lui être utile. Elle s’approcha de lui et alla s’asseoir sur le siège à côté sur le comptoir. Elle ne voulait pas lui parler tout de suite, elle voulait que cela soit lui qui l’aborde. Elle fit un signe au serveur pour demander un whisky.

« Pas trop piquant comme boisson pour une jolie donzelle ? »Ayant un sourire en coin, la jeune femme posa son regard sur le bel homme tout en attrapant son verre. Elle le regarda plus attentivement. Elle reconnaissait qu’il avait des yeux magnifiques et un charme totalement envoutant. Il devait facilement avoir ce qu’il voulait, un peu comme la jeune femme d’ailleurs. Ayant un sourire charmeur la jeune femme lui répondit : « Ne vous inquiétez pas pour moi. » Oui, la jeune femme avait l’habitude de boire de l’alcool fort. Elle but cul sec le verre en ne quittant pas du regard l’inconnu. « Qu’est ce qui vous amène dans ce bar ? » demanda t’elle en faisant signe au serveur de lui en servir un autre.

« Et bien… rien de spécial, l’envie de me détendre, prendre un verre, tout ça quoi. Et pourquoi une jolie jeune femme est-elle seule au bar ce soir ? » Roxanne remerç!a le serveur mais ne bu pas cul sec cette fois-ci et prit son temps pour déguster le liquide brut. « Je dirais un peu comme vous. » Elle posa son regard sur lui et fit un clin d'oeil. un peu comme toujours elle était d'humeur au flirt et il était clair que face à un tel apollon, elle n'allait pas non plus se restreindre. « Comment vous appelez vous ? »

« Boone, Boone Johnson. Et y’a-t-il un nom à mettre sur ce doux minois ? » Buvant une nouvelle gorgée de sa boisson, elle ne pu s'empêcher un lèvement de sourcil en entendant la façon dont le beau ténébreux se présentait. Elle devait reconnaître que son prénom était original, elle ne l'entendait pas souvent. « Roxanne Curtis » dit-elle en serrant la main de Boone. Elle sentait son regard sur elle et cela lui donna envie d'observer ses yeux d'un bleus azur. Ils étaient véritablement magnifiques. Souriant, elle lâcha finalement la main du bel homme. « Vous avez les mains douces. » dit-elle avec un clin d'oeil.

« Et vous un très joli visage !  » Roxanne se sentit alors immédiatement rougir. Elle avait l'habitude des compliments surtout venant des hommes mais elle reconnaissait que cela faisait toujours incroyablement du bien. «  Et tu fais quoi dans la vie Roxanne ?  » Buvant une gorgée, elle ne répondit pas tout de suite. Elle hésitait beaucoup à quoi lui répondre. Devait-elle lui dire qu'elle était simplement une étudiante ou devait-elle lui dire qu'elle était une actrice en difficulté ? La jeune femme opta pour l'entre deux. « Je suis étudiante en théâtre et art du cinéma. » Elle souria et fit un clin d'oeil avant de se tourner un peu plus vers son interlocuteur comme il l'avait déjà lui même fait. « Et toi ?»

« Je suis directeur de casting. » Roxanne failli avaler sa boisson lorsqu'elle entendit ce qu'il venait de lui dire. Directeur de casting ? les coïncidences pouvaient se montrer particulièrement surprenantes parfois. Elle se mit alors à rougir et passa délicatement un doigt sur la commissure de sa lèvre qui avait récupéré égoïstement une goutte de la boisson brute que la jeune femme buvait. « Oh non, je suis sûr maintenant que tu dois croire que je suis venue te voir juste parce que je savais que tu étais directeur de casting. » Elle éclata de rire tout en laissant son rouge au joue. « Je te l'assure, je n'étais au courant de rien. Mais la coïncidence est appréciable.»

« Ne t'inquiète pas, je me doute vu ta réaction. A moins que tu sois une très bonne comédienne, prête à aller jusqu'à avoir des réactions... surprenantes ! »Elle souria de manière guillerette. « Ah ah qui sait, peut-être que je le suis. » Elle fit un clin d’œil et rigola doucement avant de boire une gorgée de sa boisson. Elle commençait à avoir chaud, signe des premiers effets de l’alcool sur la jeune femme. « Tu travailles sur quelque chose en ce moment ? » Grignotant des cacahuètes se trouvant sur le bar, elle hocha la tête sans aucune signification avant d’avaler ce qu’elle avait en bouche. « Je cours les casting, j’ai fais quelques petites pubs qui devraient passer durant l’été prochain ou encore des figurations du style serveuse dans un bar. Mais comme je suis encore étudiante, ce n’est pas facile pouvoir me lancer sur des projets longs. »

« uc »

© Belzébuth


Dernière édition par Roxanne Z. Curtis le Mar 18 Juin - 22:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ROXANNE & BOONE - Are you kidding me ?    Dim 5 Mai - 3:23




❝ Roxanne & Boone❞


Journée de dingue, j’avais fait plusieurs castings pour un film à petit budget qui allait se lancer à Londres. Le scénariste était nouveau sur le marché, un débile tout fraichement sorti de l’école pensant faire le film du siècle avec les moyens d’une série z. C’était limite pitoyable à voir, mais je faisais mon métier, et j’étais payé beaucoup plus que mes tarifs normaux alors que dire ? En rentrant chez moi, j’avais décidé de m’installer dans le canapé, et ensuite regarder un film tout en sirotant un verre de scotch serré, mais malheureusement, quelqu’un avait dû siffler la bouteille avant que je n’arrive, à moins que je l’aie fini la veille… Qu’importe, j’étais à sec. Je décidais donc de me rendre dans un bar du coin, toujours vêtu d’un jean troué et de ma veste de cuir couvrant un tee-shirt banal. Rentrant dans le bar, je constatais que j’étais quasiment seul, hormis ma belle personne, il y avait un couple se bécotant sur une banquette à l’abri des regards, du moins c’est ce que qu’ils croyaient. Je m’installais alors au bar, commandant, et dès que j’avais reçu celui-ci, une tornade brune était venue s’installer auprès de moi, commandant un whisky. Portant mon verre à mes lèvres, je lui adressais la parole. « Pas trop piquant comme boisson pour une jolie donzelle ? »

Je laissais mes lèvres s’imprégner de l’alcool tout en posant mon regard sur elle. C’était une jolie femme il fallait se l’avouer. Elle avait de jolies courbes et un sourire à faire chavirer tout ce qui pourrait essayer de passer près d’elle. « Ne vous inquiétez pas pour moi. » Je faisais alors une moue, levant mon verre tout en hochant la tête. « Très bien… » Puis je reposais mon verre sur le bar, m’amusant à faire tourner celui-ci entre mes doigts. « Qu’est ce qui vous amène dans ce bar ? » J’avalais alors ma salive pendant qu’elle commandait un autre verre. Que dire à part la routine ? Je soufflais longuement, me redressant « Et bien… rien de spécial, l’envie de me détendre, prendre un verre, tout ça quoi. Et pourquoi une jolie jeune femme est-elle seule au bar ce soir ? »

« Je dirais un peu comme vous. » Je souriais derechef à la jeune femme, après tout, j’avais toujours le sourire aux lèvres, même dans les moments laborieux. Je finissais alors mon verre tout en l’observant du coin de l’œil. C’est vrai que son corps devait en faire pâlir plus d’un, dans le bon sens je veux dire, et cette voix… Telle une sirène, elle m’envoutait comme la plupart des hommes par sa voix suave. « Comment vous appelez vous ? » Je me raclais alors la gorge tout en lui tendant la main afin de faire des présentations brèves mais en bonne et due forme. « Boone, Boone Johnson. Et y’a-t-il un nom à mettre sur ce doux minois ? »

« Roxanne Curtis » Roxanne… C’était un très beau prénom il est vrai. Je souriais en plongeant mon regard dans le sien, observant les contours si bien dessinés de son visage. « Très joli nom ! » Lâchais-je avant de porter mon verre à mes lèvres, le finissant d’une traite. « Vous avez les mains douces. » Je me mettais à rire, il est vrai qu’elles n’étaient pas rugueuses comme dans certains métiers, après tout dans le mien, il faut des mains douces pour caresser le corps de belles femmes. « Et vous un très joli visage ! » Mon lot habituel de compliment, c’est souvent comme ça que j’attirais les femmes, je veux dire, en plus de ma plastique de rêve. Leur parler de mon métier les rendait toujours très enjouées. « Et tu fais quoi dans la vie Roxanne ? » disais-je en me tournant un peu plus vers elle, posant mon coude sur le bar.

« Je suis étudiante en théâtre et art du cinéma. » Cette phrase résonna tel un gong à mes oreilles. Ah le cinéma… si cher à mon cœur puisqu’il avait fait toute ma vie. Au départ, j’aurais pu être acteur, ou même réalisateur, mais alors que je n’étais qu’un gamin égaré ou quelque chose près, un mec m’avait montré les talents que pouvait avoir un directeur de casting, et j’avais tout de suite accroché. Que de mieux que de caster les jeunes filles rêvant toutes de devenir célèbres à Hollywood ?« Et toi ? » Je reposais mon verre et arquais légèrement un sourcil, si elle essayait de percer, je n’avais pas encore eu le loisir de porter un jugement sur son jeu, ce qui était dommage d’ailleurs. « Je suis directeur de casting. »

Je me mettais à rire de bon cœur lorsque la pauvre demoiselle manqua d'avaler de travers, s'étouffant presque. Aussitôt, du rouge était apparu sur ses joues, c'était assez joli à voir, cette femme avait pourtant l'air sûre d'elle, étonnant que des rougeurs apparaissent à cet endroit. « Oh non, je suis sûr maintenant que tu dois croire que je suis venue te voir juste parce que je savais que tu étais directeur de casting. Je te l'assure, je n'étais au courant de rien. Mais la coïncidence est appréciable.» Je me mettais à rire derechef, plantant mon regard dans le sien. « Ne t'inquiète pas, je me doute vu ta réaction. A moins que tu sois une très bonne comédienne, prête à aller jusqu'à avoir des réactions... surprenantes ! » Je lui adressais un large sourire avant de me mettre à tapoter sur le bar. « Tu travailles sur quelque chose en ce moment ? »


« Ah ah qui sait, peut-être que je le suis. » Je hochais machinalement les épaules tout en faisant une légère moue. C’est dingue ce que j’avais pu être dragué dans les bars quand j’y repense. Lorsque j’avais la flemme de séduire, et oui cela peut arriver même à un grand séducteur comme moi, je mettais souvent ma profession en avant, et elles tombaient toutes comme des petits pains. Combien de ses filles m’ont alors assuré qu’elles jouaient bien la comédie… Trop pour que je m’en souvienne. « Je cours les castings, j’ai faits quelques petites pubs qui devraient passer durant l’été prochain ou encore des figurations du style serveuse dans un bar. Mais comme je suis encore étudiante, ce n’est pas facile pouvoir me lancer sur des projets longs. » Je hochais la tête avant de poser mon regard sur la barmaid qui passait devant nous. « Ouais ce n'est pas facile, des tas de filles font tous les castings du coin alors qu’elles n’ont aucune expérience, ou alors bien trop, le boulot se fait de plus en plus rare en ce moment ! »


« uc »

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
 
ROXANNE & BOONE - Are you kidding me ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roxanne Weasley [validée]
» Hello, can I kiss you? ▲ Roxanne
» Topic de roxanne :)
» Phillys J. Smith - Somebody saves me ! Are you kidding me ? I graduate MIT, I'm like super clever.
» ROXANNE petite caniche parfaite 9 ans CCDM (30) ADOPTEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: