ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Ven 19 Avr - 23:43


Alyson Rebecca Matthew w/ Dakota Fanning
the characterthe person
→ habite à Cambridge.
→ âgée de 18 ans.
→ née le 22 août 1994 à Canberra en Australie.
→ est étudiante en première année de médecine. Travaille au caffè nero parce qu'on ne peut pas vivre uniquement d'amour et d'eau fraîche (et pis faut la payer l'eau).
→ un t-shirt likes boys.
→ est actuellement célibataire
→ pseudo : Ally ou Krys.
→ âge : Le violet et vous ?
→ comment avez-vous connu le forum ? Via un top site.
→ code : code validé par brune. "T'es ok, t'es bath, t'es in "
→ crédits : tumblr.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? Il faut que j'attire ma sœur ici, c'est le genre de blague qu'elle adore. Tous en cœur : ROUUGES ♥.


Dernière édition par Alyson R. Matthew le Dim 21 Avr - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Ven 19 Avr - 23:45

it's my life, it's now or never
cambridge university library ϟ Dis donc, ce ne serait pas la jolie serveuse du caffè Nero ? Si, c’est bien elle : les mêmes cheveux blonds, le même air de gamine exténuée et les mêmes grands yeux verts cernés. Il ne savait même pas qu’elle étudiait à Cambridge. C’était quoi son prénom déjà ? Il fixa longuement la jeune femme, comme si la regarder lire allait lui permettre de se rappeler quoi que ce soit à propos d’elle. Finalement, après avoir avalé une gorgée de café et s’être frotté les yeux une énième fois, celle-ci sembla renoncer, prit ses affaires et quitta la pièce. Enfin la moitié de ses affaires. Comme si de rien n’était, il s’approcha et jeta un coup d’œil à ce que la jeune femme avait oublié. Des bouquins de médecine, un étui à lunettes (vide) et un petit carnet avec son nom écrit sur la couverture : Alyson Rebecca Matthew. Il commençait à le feuilleter quand elle arriva d’un pas précipité, tout en pianotant sur son téléphone et avec un autre gobelet fumant à la main. Gobelet qu’elle manqua de renverser sur une autre étudiante qu’elle bouscula par mégarde.

« Alyson ! Fait un peu attention bon sang, s’exclama cette dernière. »
« Désolée, désolée… »

Mais elle semblait plus atterrée par la flaque que formait son précieux café sur le sol, que par le fait qu’elle avait failli ébouillanter quelqu’un avec celui-ci. Elle poussa un soupir, mais quand elle vit que toutes ses affaires étaient bien à leur place, un sourire illumina son visage.

« Oh, merci de les avoir gardées ! »

Elle lui reprit le carnet des mains, sans s'être doutée un instant qu'il ne l'avait pas fait par gentillesse, mais uniquement pour en savoir un peu plus sur elle. Alyson a en fait toujours préféré ignorer le mauvais côté des gens au point de parfois l'oublier. Pour elle vouloir faire mal à quelqu'un, c'est juste absurde et débile. Oh bien sûr elle n'est pas non plus un modèle de gentillesse. La jeune femme est particulièrement rancunière et peut parfois dire des choses blessantes. Mais elle évite tout de même de perdre son sang-froid et est plutôt diplomate. Et puis soyons franc, à part deux trois piques de-ci de-là, elle est tout bonnement incapable de faire du mal à qui que ce soit et serait bien du genre à s'excuser que vous ayez tellement envie de la poignarder dans le dos.

« Bon, je crois qu'il me faut un nouveau café... Tu veux... ? »



jesus green park ϟ C’est fou le peu de temps qu’il leur avait fallu pour se lier d’amitié. C’était venu comme ça et ils se parlaient à présent comme s’ils étaient de vieux amis. Ils ne se connaissaient même pas quelques jours plus tôt, et maintenant ils étaient dehors en train de se demander pourquoi étaient-ils assis tous les deux sur un banc en plein de mois de décembre alors qu’il neigeait. En la regardant, il se demandait ce qu’elle faisait à 15 267 km de chez elle. Elle semblait si seule, si fragile. Tant de chose chez elle lui donnait envie de la protéger du Mal avec un grand M. Parce qu’elle lui avait dit qu’elle avait peur du noir. Parce qu’elle ne connaissait personne ici. Parce qu’Alyson, c’est le genre de fille qui vous sourit dans la rue, comme ça, et son sourire vous met de bonne humeur alors que votre copine vous trompe, votre chat est mort et que vous avez perdu votre travail. Quand ils se quittaient, il avait juste envie de lui dire de faire attention en traversant et de ne pas se coucher trop tard.

« Redis-moi pourquoi tu as décidé de quitter Canberra ? »
« Un kangourou m’a frappé à la tête quand j’étais bébé, depuis j’en ai une peur bleue. Il fallait que je m’éloigne, tu comprends. Encore aujourd’hui, j’ai peur d’en rencontrer un quand je me balade le soir, lui répondit-elle avec un petit sourire en coin. »
« Ally, sérieusement. »
« Bon, tu sais que depuis que je suis toute gamine je veux devenir médecin. Je n'ai jamais voulu être vétérinaire ou danseuse comme toutes les gamines de mon âge. Mais l'idée de rester toute ma vie en Australie me rendait juste malade. Je ne sais pas pourquoi, j'avais l'impression d'être enfermée. Elle resserra ses doigts autour de son gobelet. Et puis quand j'étais au collège... Je ne sais pas, je me suis dit plus tard je serai neurologue. C'était un fait. Et je me suis promis de tout faire pour réussir. D'aller dans la meilleure université et de sauver le maximum de personnes atteintes de maladies dont personne ne connaît réellement l'origine. Le cerveau, tout ça, c'est fascinant. Ses yeux brillaient. La même année on a visité Londres et je n'avais plus envie de quitter l'Angleterre. J'aime Canberra, mais là-bas tout m'est si familier. Londres c'était l'aventure, c'était différent. Ça grouillait de gens avec un accent bizarre. J'ai tout de suite adoré cette ville. Et à quelques heures de celle-ci, il y avait Oxford et Cambridge. Je me suis mise une pression monstre. Parce que je savais que mes parents ne me laisseraient jamais partir aussi loin si je n'étais pas irréprochable et si je ne me prenais pas en main. Je n'étais même pas sûre qu'ils aient les moyens de m'envoyer ici. Quand j'en ai parlé à mes parents, ma mère s'y est opposé. Mon père m'a dit que je devais me démerder si ça me tenait réellement à cœur. J'ai obtenu une bourse en plus de l'argent que mes parents avaient mis de côté pour mes études. Plus mes jobs d'été qui leur ont prouvé que je pouvais être indépendante, finalement ils ont accepté. Alors certes, je suis fauchée, je suis obligée de trimer comme une malade pour garder ma place et en plus j'ai un boulot pourri, mais je suis heureuse. »

Et puis ça devenait insupportable de vivre dans la maison où sa grande sœur est morte d’un AVC. Sans que personne ne sache pourquoi.



university of cambridge ϟ Il allait lui tomber dessus, elle le savait.

« Tu n'es pas venue hier. »
« Je sais. Mais je ne peux pas me permettre de ne pas me donner à fond. Les examens sont bientôt, tu te souviens. Et moi c'est ma place qui est en jeu, dit-elle en fouillant dans son sac d'un air absorbé. »
« Tu travailles trop, détends-toi un peu ! »
«Et toi tu exagères, c'était quoi la soirée de ce week-end, répondit-elle après avoir enfin mis la main sur son téléphone. Mais là il fallait vraiment que je travaille. Désolée, on remettra ça à un autre jour. »

C'était presque agaçant chez elle, cette manière de tout prendre trop au sérieux. Tout le temps stressée. Tout le temps à la recherche d'un nouveau boulot. Tout le temps en train de réviser encore et encore les mêmes choses qu'elle savait déjà sur le bout des doigts. Chaque minute où elle n'était pas plongée dans ses livres, elle le regrettait. Comme si se détendre créait un vide chez elle. Il se demandait même si elle ne culpabilisait pas de se rendre à des fêtes, de s'amuser. De vivre une vie normale quoi.

« Ouais, enfin t'as plus le temps de trainer avec ton vieil ami, mais si l'autre blonde t'appelle pour jouer le larbin, tu rappliques. C'est bon j'ai compris, lâcha-t-il vexé. De toute façon j'ai un cours. »

Alyson soupira. Cette conversation, ils l'avaient eu un million de fois. Pour lui le JCC, c'était une bande d'idiots qui regardaient trop de séries américaines et qui devraient laisser les gens étudier en paix. Pour elle, c'était un groupe de gens qu'elle admirait, qui avaient un sens du style irréprochable et souhaitaient comme elle que tout soit parfait. Elle aimait être entourée, ils ne rejetaient pas sa compagnie. C'était tout ce qu'elle demandait. Beaucoup leur reprochaient leur liste, ce classement. Mais qui avait-il de mal à cela ? Est-ce que la moitié des gosses de riches qui étudient ici ont conscience de la chance qu'ils ont ? Est-ce que tous ces jeunes se rendaient compte que pour étudier à Cambridge, certains devaient comme elle faire des sacrifices, courir après un salaire de misère et bosser comme des malades pour ne pas être virés comme des malpropres ? Non, bien évidemment. C'est pour ça qu'elle admirait le JCC, parce qu'il osait dire stop à ceux qui ne méritaient pas d'étudier dans cette prestigieuse université.

« Si j'avais été invitée à une soirée et que je m'y étais rendue, je te l'aurais dit. Tu sais bien que je ne suis pas du genre à mentir. Et en plus j'ai un bon sens de l'orientation : la salle que tu cherches est de l'autre côté. Réalisant soudain qu'il l'avait traité de larbin quelques minutes plus tôt, elle le rattrapa et ajouta : Et je ne suis pas au service de Tara, si c'est de cette blonde dont tu parles. Je suis gentille et j'essaye de m'impliquer, c'est tout. »
« Si tu veux mon avis, tu es trop impressionnable. Quand une personne un peu charismatique passe près de toi, tu en perds tes mots et tu te jettes à ses pieds, s'énerva-t-il. Tu vaux mieux que ça tout de même, pourquoi manques-tu autant de confiance en toi ? »
« Merci, si un jour j'ai besoin d'un psy, j'irai chercher un brillant étudiant en littérature comme toi, elle fit mine de partir pour de bon, mais se retourna. Et puis pour une fille qui manque de confiance en elle, je trouve que déménager si loin dans un pays qui lui ait quasiment inconnu, c'est vachement audacieux ! Tu sais ce qu'il y a de pire dans cette histoire ? C'est qu'hier, je révisais c'est tout. Au revoir. »

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Je laisse tomber tout ce que j'ai dans les mains et lui répond que je suis très flattée et que j'accepte avec plaisir. Mon truc c'est plus le théâtre, mais bon qui n'a jamais rêvé d'être actrice ?

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Bah, oui, la glace à la vanille c'est dégoûtant donc il fallait s'y attendre. Je lui tendrai sûrement un mouchoir. Les ruptures difficiles que l'on tente d'oublier en prenant dix kilos, je sais ce que c'est.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Je fais une vidéo. Et je me fiche de lui pendant trois ans. Au moins. Après tout, y'a pas de quoi en faire un drame.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Le Carling, même si c'est un peu loin.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Droguée à la caféine ? Pas croyante ?

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Je préfère encore piquer la bague. Voir ma réputation se faire anéantir pendant que je suis à Cambridge, c'est pas dans mes projets.

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Hors de question de se résigner. On sait jamais un incident une dispute, c'est si vite arrivé. Et puis si c'est vraiment LE bon, que j'attends depuis mes huit ans et demi, on va pas le laisser filer.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Je dirais dans un hôpital, à faire mon boulot de neurologue. En fait je sais pas trop, toute ma vie je n'ai pensé qu'à avoir de bons résultats pour rentrer à Cambridge pour faire le boulot de mes rêves. Après on verra.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? Truth.

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Si tu veux savoir laquelle des deux universités est la meilleure, je ne peux pas te répondre. Moi, j'ai longtemps hésité et puis finalement Cambridge me plaisait plus. Je pense que c'est important d'étudier dans un endroit qui te plaît, surtout que dans le cas d'Oxford et Cambridge, tu sortiras de toutes façons d'une prestigieuse université.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » Des gens très bien habillés qui font une liste de ceux qui méritent ou pas d'étudier à Cambridge. Je sais que dit comme ça, ça a l'air horrible, mais il faut bien que quelqu'un remette de l'ordre, même si le JCC peut être très méchant et taper là où ça fait mal. Après tu as du mal à te relever crois-moi.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Pas du tout. En fait si on mettait les membres du JCC et les TroubleMarkers dans une même pièce, ça pourrait bien déclencher une troisième guerre mondiale. Les TroubleMarkers, c'est quasi le contraire du JCC. En gros, leur trip c'est de foutre le bordel pendant que y'en a qui essayent de bosser. Pouf, tu te réveilles un matin et ta moto est repeinte en rose Barbie. Ce qui peut paraître cool, mais qu'en t'as 20 ans, ça l'est tout de suite moins.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Sincèrement, je pense que personne n'a jamais été assez fou pour essayer. Est-ce que tu connais le mot lapidation ? Parce que si tu décides d'aller chez les concurrents c'est ce qui risque de t'arriver, même si tu décides de retourner là d'où tu viens. La rivalité entre les deux universités est assez ancienne et disons que la plupart des élèves prennent ça vraiment à cœur. Alors oui, si tu bosses comme une malade tu pourras. Mais je doute que ce soit une bonne idée.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


Dernière édition par Alyson R. Matthew le Dim 21 Avr - 20:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Ven 19 Avr - 23:46

DAKOTA (L)
Bienvenue sur TTR et bon courage pour ta fiche heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Ven 19 Avr - 23:53

    Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Ven 19 Avr - 23:54

Welcome heeere ! Dakota ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 0:08

Dakota
BIENVENUE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 0:14

Bienvenue sur TTR & bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 0:25

Wahou Dakota, c'est un superbe choix

bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 0:31

AAAW DAKOTA
Bienvenue parmi nous et bon courage pour la fiche ,)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 0:40

OH DAKOTAAAAAAAAAA
BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUE
bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 1:00

    Merci à touuus ♥
    Contente d'avoir choisi Dakota finalement, je crois que j'ai fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 1:37

Elle est trop choute
Bienvenue parmi nouuuus Bonne chance pour ta fiche N'hésite pas si tu as la moindre question, à embêter le staff, et le flood & la chatbox sont à ta disposition !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 19:04

cutie Dakotaaaa EN PLUS CAMBRIDGE, TRES BON CHOIX (oui j'ai de multiples identités dont la reine du JCC, Tara Dayris Arrow)

bienvenuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 19:25

Bienvenuuue sur ttr ! bon couraaage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 20:24

    Merci à tous
    Tara va avoir le droit à une stalkeuse de plus d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 20:28

Biiienvenue sur TTR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 21:08

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 21:44

Alyson R. Matthew a écrit:
    Merci à touuus ♥
    Contente d'avoir choisi Dakota finalement, je crois que j'ai fait le bon choix.

Effectivement Dakota est sublime
Et je trouve que comme tu la décris (enfin dans ton début d'histoire) ça colle parfaitement avec sa bouille.
Bienvenue parmi nous et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Sam 20 Avr - 23:03

    C'est vrai qu'elle est tellement choute. J'adore cette actrice.
    Je l'ai revu dans PUSH et je me suis dit : mais c'est telleeeement Alyson ça !
    Dire que d'habitude je galère pour trouver un avatar.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 12:10

Dakotaaa (et une de plus qui approuve ton choix, yep )
Bienvenue parmi nouuus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 12:15

Mercii ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 14:33

Dakota

Bienvenue sur TTR et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 14:48

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 15:13

Je ne sais pas si ta fiche est terminée ou pas, mais quand ça sera le cas, il faut le signaler par iciiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   Dim 21 Avr - 19:28

J'ai presque fini, je corrige et c'est bon ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ARM ϟ Qui lance un boomerang prend le risque de se le prendre dans la tête.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hannah:Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre. (terminer)
» Bart - Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
» (M)Ian Somerhalder + Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
» DEREK (+) Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
» Mohéni- Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: