DKK → des cacas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 17:43


Dexter Keith Kane w/ Jason Momoa
the characterthe person
→ habite à j'ai pensé à Cambridge vu qu'il s'occupe d'une élève de l'école, après une certaine logique, il devrait y vivre vu le métier qu'il exerce maintenant... mais j'admets ne pas savoir où il faut le mettre.
→ âgé(e) de 33 ans.
→ né(e) le 1.08.79 à Liverpool.
→ est nourrice.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? like girls.
→ est actuellement célibataire. stopflirting
→ pseudo : Marie
→ âge : 16 ans.
→ comment avez-vous connu le forum ? une amie non-inscrite ici m'a envoyé le lien en disant "regarde ils font une ligue de vieux", ayant tendance à jouer des personnages entre 40 et 70 ans, souvent ingrates physiquement et mortes, elle a cru que ça pourrait m'intéresser - elle a eu raison. Le PV de Woody m'a archi intéressée, quand j'ai vu qu'il était déjà pris depuis une semaine environ -à ça près, c'est dommage- j'ai pleuré (Alfred, si tu me lis, sache que tu es mort trois fois déjà, et que je t'aime ♥). Puis j'ai vu le PV de Moon et j'ai été partagée entre ma motivation pour Dexter et mon envie furieuse de faire partie de la bande de vieux rock'n'roll. Je me suis finalement inscrite avec Alan Rickman avec une idée bien précise de mon personnage ; seulement la personnalité était déjà pressenti pour un PV pas encore réalisé, on m'en a parlé ; j'ai tangué pour finalement me rendre que je ne serais pas capable de faire cet Alan-ci. Une nuit, alors que je croyais encore que je jouerais Alan, j'ai eu une idée de comment écrire l'histoire de Dexter, même si je ne le jouais pas. Cette idée de chanson dans la tête. Ca m'a motivée sévère, en plus le personnage et ses liens promettent des RPs originaux et marrants, ce qui me manquent cruellement... et voilà. Mais je saurai faire partie de la bande de vieux rock'n'roll. Votre forum gère, vraiment.
→ code : okay by lem et awwwwwww, ça fait plaisir
→ crédits : Google Image XD.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? Verts, comme les toits -ceci est une référence littéraire XD.

it's my life, it's now or never


« Tu sais Moon… »

Genou à terre, Morgan rouge, calibre 40-44 à l’épaule, il penche la tête pour aligner œil, viseur, homme. Il inspire, tire. Expire, rate sa cible. L’adversaire est unique et esseulé, il avance comme il danse, il survole plus qu’il ne foule ; Dexter n’a jamais vu ça. C’est étrange ces deux pistolets qui n’étaient pas là avant, d’où sortent-ils ? le regard de l’homme qui pointe sur lui les armes est noir et rieur, il pétille, Dexter recharge, il penche la tête pour aligner œil, viseur, homme. Il inspire, œil, viseur, homme, tire. Expire. Il pleuvait ce jour-là, c’était une eau comme du sucre, une eau pas réglementaire, un pied de nez magistral à toute logique, un gag colossal qui pourrait faire rire ou ne serait-ce que faire sourire le plus malheureux des hommes –si la vie était un zeste plus clémente, comme pour celui-ci, qui file comme savon qui glisse jusqu’à Dexter, il l’aurait pu ; rire.
Les deux ennemis qui n’étaient rien d’autre que des êtres humains, se regardant en chien de faïence, l’un sourit, l’autre attend ; se tournent autour en une ronde dans la terre moite – j’étais censé t’étourdir, sans aviron, sans elixir. Dexter est concentré, mais Dexter a peur. Ils ne s’éloignent ni s’approchent, à pas de chat comme de loup, ils guettent le moment, guettent l’instant où l’autre surgira de derrière son masque professionnel ; implacable. Déjà il se sent défaillir – j’étais censé te soustraire à la glue. Il resserre son emprise sur la Morgan rouge, calibre 40-44, il se sent prêt à pleurer. Il ferme les yeux ; devant lui le monstre, et il ferme les yeuxsauve-toi, sauve-moi ; puisque je me tue à te dire qu’on ne va pas mourir. Il est perdu, ne voit plus grand-chose mais le distingue encore, lui, en face ; c’est étrange ces deux pistolets qui ont disparus, n’étaient-ils pas là avant, dans ses mains ? Dexter recule, et toujours, toujours, toujours, cette chanson dans la tête, la tête qui se voit pénétrer par une autre, deux chansonsc’est le seul vide que je comblerai peut-être, le seul horizon que je vois par la fenêtre. Deux chansons, dans une seule tête, de quoi vous rendre fou. Il ne voit définitivement plus rien, il ne fait qu’entendre, et respirer. – le seul sommeil qui pourra me faire renaitre, je t’embrasserai juste avant de disparaître. Dexter recule, il oublie, tourne le dos, mais qu’est-ce qui lui arrive ? et ces deux voix –l’une douce et feutrée, l’autre enfumée et masculine– qui chantent encore – deux chansons différentes – un chœur d’enfant vient même se joindre à eux. Le seul mensonge que j’ai oublié d’omettreet tu sauras où l’acheter le courage – Dexter s’en va, il suffoque, il blêmit, maintenant qu’a sonné l’heure – dois-je en pleurer pour de bonj’étais censé extraire le pieu dans le cœur qui t’empêche de courir. Et c’est le grand final, devant lui juste terre et poussière, quand en hoquetant, la dernière note de la dernière musique a explosé, quelque part dans son corps. Elle a traversé le sang, s’est nichée quelque part dans sa jambe, et les deux violons, et la contrebasse, et la clarinette chantèrent ; de ce chant que l’on réserve aux dernières fois.


Comme on a déjà pu l’observer, le destin a coutume de donner d’étranges rendez-vous : pour dire, il était en mission spéciale quand il entendit distinctement résonner la musique de La Ficelle. La chose pourrait en soi ne pas paraître significative : qu’on tienne cependant compte du fait que personne ne la jouait à ce moment-là, la musique de La Ficelle : ni en Irak, ni ailleurs. Au sens strict du terme, cette musique à ce moment-là, n’existait que dans la tête de Dexter. Dégringolée de Dieu sait où.

« Tu sais Moon, ma grand-mère… »

Il avait longuement observé le poisson rouge dans le bocal rond. L’eau était nette, translucide, pas une particule, juste les bulles du poisson qui s’élèvent jusqu’à la surface. Les nageoires comme des voiles autour du petit animal se meuvent lentement. Chaque écaille brille sous le soleil qui rentre par une fenêtre derrière lui. Tout est parfait dans l’aquarium. Il était posé sur la table basse, il se souvient qu’il n’était pas là avant. Il n’ose pas regarder ailleurs, risquer son regard aux arcades somptueuses, à l’élégance des grands espaces qui le ferait passer pour envieux. Devant lui, Reine servait du thé dans des tasses qu’il ne saurait prendre dans ses grandes mains chaudes sans les casser. Il la remercie, le regard de la vieille femme c’est un rapace précieux et Dexter, et s’il l’admire, et s’il la respecte, il préfère quand même ne pas trop s’y approcher. Dexter n’est pas bête. Il y a des guerres qu’on ne gagne pas avec les armes, et il a parfaitement vu l’adresse implacable de Reine malgré son grand âge. Une adresse affutée par ce grand âge. Et les notes au gout de miel des mots de Reine, pas de délices, pas de malice, pas d’artifice sans Reine. Elle a l’air d’un sage et ses paroles sont de velours, de sa voix grave et de son regard sans détour, quand elle raconte, quand elle invente, il peut l’écouter nuit et jour. Une enfant, vous occuper juste d’une enfant.
Elle sourit, et ça y est c’est fini. Il lève sa tasse, à la vôtre, et longue vie, on est ravi de vous compter parmi nous, Monsieur. C’est fâcheux ce qu’il a pu vous arriver, mais ne vous en faîtes pas…
Dexter, s’il avait su ce qui se tramait là, dans les méandres sinueux de l’esprit de Reine - qu’il n’aurait jamais pu savoir, parce qu’on ne sait jamais ce que pense Reine- il n’aurait peut-être pas rit, comme un soleil, en se penchant un peu en avant, un rire doux, presque silencieux, d’une minute ou deux.

« Tu sais Moon, ma grand-mère c’est ce qu’on appelle une gattare en Italie. C’est ces femmes qui nourrissent les chats errants tard, le soir, sur les marches de leur perron. Elles sont souvent très vieilles ; ma grand-mère ça fait dix ans qu’elle passe toutes ses soirées avec eux. Elle a vu pas mal de choses ma grand-mère. Je lui ressemble beaucoup, à ma grand-mère. C’est marrant comment ça peut sauter une génération, comme ça… un jour elle m’a dit qu’elle se suiciderait pour ses chats. Tu sais, Moon, une fois je suis parti en Mongolie pour le boulot. Là-bas, elles rient, les Mongols. J’ai demandé à mon ami pourquoi elles riaient, il m’a dit que c’est parce qu’elles ne pouvaient pas comprendre comment un homme pouvait se donner la mort. Il avait beau tenter de leur expliquer ce qu’était le suicide, ce n’était pas envisageable. Elles riaient sans comprendre comment on pouvait se tuer soi-même. Là-bas ça ne viendrait à l’esprit de personne. Les chats eux aussi, ils rient, en Italie, ils rient du comportement humain, comme les Mongols rient des Européens. »

Reine Carter, la main qui s’est brièvement posée sur le genou de Dexter, sans aucune ambiguïté, quelque chose comme une main protectrice, avec légèreté, pour ne rien brusquer…

« Ils rient comme ça. »

Faire attention, juste une enfant, endormie, qui pourrait à tout moment disparaitre, c’est un mot simple et léger, qui existe à peine pour décrire mon enfant.

« En se penchant un peu en avant. »

Des yeux qui brillent pourtant, un sourire complice, il s’approche pour mieux l’entendre : ce ne sera qu’un murmure.

« Un rire doux, presque silencieux. »

Mais ne vous en faites pas…

« D’une minute ou deux. »

…on connait tous la chanson.


truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Oh. Mon. Dieu. …ELIA SULEIMAN ! J’AI RENCONTRÉ ELIA SULEIMAN ! :pleure : Je vous aime tellement ! Vous voulez bien dédicacer mon torse ? On peut prendre une photo ?

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? I don't want to leave on this planet anymore.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Je la pousse si violemment qu'elle en finit par terre, sous la peur je me suis relevé et reculé de trois pas. Réactions à froid ? Y'en a pas, on ne se voit plus, je ne réponds pas à ses appels, ni à ses messages, je fuis les endroits qu'elle fréquente et je prétexte un RDV à chaque fois qu'elle réussit à me retrouver.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Chez moi, sur le minuscule balcon fait pour une seule personne, dans le grand fauteuil, avec Game of Thrones intégrale 3 sur les genoux et des tartines beurrées à la confitures de mûres corses, pendant que le soleil se couche.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Vous vous appelez vraiment Patrick ? ...pardonnez-moi mon père parce que j'ai pêché : je me suis moqué de vous.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Autant révéler ce dur secret, je n'en serai que soulagé. ...non aller sérieusement, vous vous appelez vraiment Patrick ?

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Après avoir longuement pleuré, je me dis que le mieux à faire est de s'imposer doucement dans son cœur : être présent, lui accorder de petites attentions. De toute façon ça ne va pas durer elle et lui.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Je veux devenir Prévert.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Truth.

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Et bien ma puce, je dirais Cambridge. Aussi impressionnante soit Oxford -parce que ce n'est pas rien quand même, Oxford- les Troublemakers en ternissent l'image. Et l'image c'est très important pour une reine, j'en connais une tu sais, de Reine. Elle est parfaite en tout point, la Reine est l'image de son pays. Tu te souviens que je t'ai raconté l'histoire d'Henry VI -je crois que c'était le sixième...- ? Le roi Bègue ? C'était un homme bon, mais il bégayait, à ton avis il pensait à quoi Hitler quand il entendait ce roi Bègue ? Que les Anglais ce n'était que des poltrons, mais les Anglais sont courageux, et forts, n'est-ce pas ? L'issue de la 2nde Guerre Mondiale en est la preuve ! Hitler a perdu ! C'est une Angleterre comme Henry VI que nous avons : droite, et généreuse. Mais l'Angleterre n'est pas le monde, mais le monde est l'Angleterre : ici comme ailleurs, l'image compte ma puce. Une fois Reine, on saura tout de toi, on saura que tu as été à Oxford, où les voitures sont rayées, et les vitres cassées par un ballon de basket ; on saura que tu as été à Cambridge, sévère mais respectueuse. Alors ? Tu n'es pas d'accord ? Si Oxford peut t'apporter un brillant avenir, il ne peut pas t'apporter celui de Reine, et si tu veux encore une fois qu'Hitler perde, et que plus jamais d'autre Adolf ne surviennent... va à Cambridge.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » Et bien mon canard, c'est le Judging Cambridge Club, c'est des gens normaux, et qui pourtant arrivent quand même à être des monstres par moment. Cambridge doit son niveau d'excellence en grande partie grâce à eux : des élèves modèles, intelligents, beaux souvent... inhumainement insensibles, aussi. Ils feront tout pour faire monter Cambridge sur le trône du numéro 1, qu'elle dispute avec Oxford, et faire de leur école, un endroit qu'on confondrait au Buckingham Palace. Comme le nom l'indiquent si bien : ils te jugent.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Et bien mon chaton, pas du tout ! Les TroubleMakers sont associés à tort à des Gossip, mais c'est encore loin de la vérité. Je crois que ce sont des gens qui s'ennuient, qui cherchent absolument... je crois qu'ils cherchent oui, tu sais, comme quand tu as perdu ta carte d'identité et que tu as examen dans la journée même, et que tu te mets à foutre ta chambre en l'air que tu avais mis tant de temps à ranger si soigneusement. D'ailleurs, je suis pas ton père, mais il faudrait que tu le fasses... ils mettent les poubelles en feu, ils mettent des rats dans ton casier, il transforme Oxford en Beyrouth. Beyrouth c'est une ville détruite durant la guerre du Liban, en 1975. Mais peut-être qu'ils ne font que chercher leur identité en mettant à l'envers à l'endroit la ville... peut-être cachée sous une pierre chais pas...

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Je t'en pose de ces questions moi ? Ca doit être difficile, un Cambrige qui arrive à Oxford le vivra mal et vice versa, vu la concurrence horrible qu'il y a entre les deux écoles. C'est possible certainement d'une question administrative, en fonction de ton dossier ; mais ensuite, au sein de l'école...

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. » Bien. Maintenant range-la moi cette chambre.


Dernière édition par Dexter Keith Kane le Dim 31 Mar - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:10

Officiellement bienvenue parmi nous
J'ai besoin de l'avis de Julie (qui joue Moon) mais elle devrait passer rapidement
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:11

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE AGAIN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:22

Aaaaah ! J'étais en train de penser à un truc pour vous deux
Ce serait marrant en PV les nouveaux acteurs de DW (Karen Gillen, Arthur Davill & Matt Smith) avec des liens négatifs avec les anciens (David Tennant, Catherine Tate & Billie Piper). New VS Older haha ! haha... ha ! ...c'était pas drôle ! Comme s'il y a avait pas assez de team ici, hein...

...

SINON merci, vous gérez
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:25

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE
ton titre m'a beaucoup trop fait rire, je crains Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:29

Merci ! C'est d'un niveau merdique (← et je récidive ! hoho !) de maternelle mais j'en suis fière (ce qui est le pire)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:45

Bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 18:46

j'ai encore ri, on va bien s'entendre EN PLUS MOI J'AI UN VIEUX EN DC HEHE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 19:30

Bienvenue !
Jason heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 19:57

Ton titre m'a fait rire oh god Arrow

welcome, on va s'amuser WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 21:09

TRAUMATISEZ PAS MA NOUNOU VOUS AUTRES (oui moi aussi j'ai ri en lisant le titre Arrow ) */me bat des cils* voyons Oli, faut m'attendre pour l'embêter, c'est bien plus drôle WHAT A FACE !

(mais sinon je suis tellement contente que tu sois lààààà Dexter )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 21:16

Bienvenue officiellemeeeeeeent
Contente que tu aies pris Dexteeeeeer
J'ai aucun lien avec ce pévario, certes, mais je le trouve trop cool et je veux voir le lien avec Moon joué
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 22:39

Ce titre Bienvenue parmi nous, excellent choix de pévario (surtout que Moon c'est un perso trop cool et que son écureuil il est trop mignon)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 23:02

Bienvenue sur le forum
(Jason )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Dim 31 Mar - 23:19

DEXTEEEEEEEEER Je joue Timothy Bienvenuuue sur ttr ! bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Lun 1 Avr - 14:38

Han Dexteeeer est là (L)
Bienvenue parmi nous et très bon choix de pévario !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Lun 1 Avr - 18:24

le titre est tellement délicat Arrow
bienvenue sur ttr & excellent choix de pévario!
Je louche dessus depuis des lustres, mais j'ai déjà trop de comptes alors merci de m'avoir sauvé la vie & d'avoir préservé mes pauvres méninges en le choisissant! HAVE FUN tongue inlovee WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Sam 6 Avr - 21:14

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   Sam 6 Avr - 23:23

validatiooooooon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DKK → des cacas.   

Revenir en haut Aller en bas
 
DKK → des cacas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y'a pas de cacas par ici [ PV. Myky ]
» Millicent • Dans mon monde à moi ya que des poneys, ils mangent des arcs-en ciel et ils font des cacas papillon !
» Les cacas de Baba O' Rhum
» fanfan (+) Dans mon monde à moi, il n’y a que des poneys, ils mangent des arcs-en-ciel, et ils font des cacas papillons !
» Urakawa Mio - je mange des arc-en-ciel et je fais des cacas papillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: