Oh you.... w/ Christopher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Oh you.... w/ Christopher   Dim 24 Mar - 18:44

La journée avait plutôt bien commencé elle avait eu cours ce matin comme tous les jeudis et on peut dire qu'elle ne s'était pas ennuyée, comme toujours quoi. Elle aimait beaucoup la matière qu'elle étudiait et elle était contente de l'avoir choisi, heureusement qu'elle n'avait pas fait d'autres choix ! Car même si l'astrophysique avait tendance à ne pas attirer grand monde -on pouvait se sentir un peu seul en cours- la jeune russe adorait ça -enfin pas trop non plus. Bref, ce soir-là elle venait tout juste de quitter Alex et Lolita et elle traînait un peu toute seule dans les rues de Londres quand elle aperçut -non sans très grand étonnement- le célèbre Christopher Mac-Adam tout seul à côté des poubelles, l'air un peu...Mort. Elle fronça les sourcils, en étant pas très sûre de ce qu'elle voyait plus elle s'approcha de lui. C'était bien Christopher. Un homme qu'elle détestait pour diverses raisons c'est pour ça qu'au lieu de lui demander s' il allait bien ou pas, elle lui dit en rejetant ses cheveux en arrière: « Hum... C'est sûr que là t'as l'air beaucoup moins cool... »Ce qu'elle lui dit n'est pas très sympa, elle le sait très bien surtout après ce qu'il vit en ce moment -les journaux ont diffusés la nouvelle très rapidement- mais chez elle la rancune est quelque chose de très tenace. Il releva la tête, il était vraiment mal en point et il n'avait pas l'air dans son assiette. « Si j'étais toi, je me dépêcherai de prendre une photo! Tu pourrais te faire un paquet de fric en vendant de pareils clichés! » Elle releva les yeux au ciel. « Je ne pense pas avoir besoin d'argent en ce moment. » C'est vrai qu'elle ne pouvait pas se plaindre de ce côté-là avec une mère mannequin et un père mafieux. Il se releva en s'appuyant contre une benne à ordure pour s'approcher d'elle ce qui la fît reculer d'un pas, ce n'est pas qu'elle avait peur mais on ne peut pas dire qu'il sentait la rose, il empestait l'alcool.« Les ruelles ne sont pas sûres princesse, tu ferais mieux de retourner dans les jupons de ta mère! »Elle esquissa un sourire. « J'aimerais bien mais elle m'est introuvable. » Sa mère passait souvent son temps dehors dans des fêtes ou des soirées sans jamais être là, Tati ne la voyait que très rarement. « Toi ? Qu'est-ce le grand Christopher Mac-dam peut faire ici entre les poubelles ? Ce n'est pas très flatteur pour ton image. » Demanda-t-elle d'une voix qui se voulait sarcastique.« Qu'est-ce que ça peut te faire?! Jusqu'à preuve du contraire, j'ai encore le droit de ruiner mon image si tel est mon souhait. Et puis, cesse de faire l'ignorante, veux-tu! Les trois quarts des habitants de ce foutu pays savent parfaitement pourquoi j'écume les bars! Alors à moins d'être totalement recluse dans une cabane sans électricité au beau milieu de nulle part, tu le sais aussi, Princesse! » Oui, si c'est vrai qu'elle savait, pas dans les détails bien sûr mais elle avait un peu envie de lui faire payer ce qu'il lui avait fait, ce n'était pas très sympa certes mais on peut dire que quand Tait avait envie d'être méchante elle ne le faisait pas à moitié. « J'ai juste pensé que tu valais un peu mieux que ça mais à ce que je vois je t'ai encore sous-estimé. »
« Le jour où tu trouveras quelqu'un de suffisamment bête pour s'enticher d'une petite garce dans ton genre, que tu l'aimeras toi aussi et que la vie viendra te l'arracher sans crier gare, on en reparlera » Déclara-t-il en se levant avant de la bousculer alors qu'il y avait bien assez de place pour passer. C'est vrai que là, elle ne pouvait pas du tout comprendre ce qu'il ressentait et à vrai dire elle ne voulait pas le savoir. « C'est pas demain la veille que je tomberais amoureuse. » Bizarrement cette idée lui paraissait beaucoup trop étrange. « En attendant, je n'ai pas de temps à perdre avec toi. Je préfère encore la compagnie de cette bonne vieille bouteille. » Elle se retourna vers lui. « C'est sûr qu'en te saoulant comme un trou ça la ramènera. » Lâcha-t-elle en fronça les sourcils. « Si elle te voyait elle te trouverait tellement pathétique. » C'était méchant, c'est Tatiana, son seul but dans le cas présent était de blesser et dans ce genre de situation elle ne mesurait pas ses mots. Surtout qu'elle n'en savait rien, elle ne connaissait pas cette femme, ni leur histoire mais elle s'en fichait elle voulait seulement remuer le couteau dans la plaie. « Tu ne l'a connaissais pas le moins du monde alors, je t'interdis de parler d'elle. De toute manière, je ne sais même pas pourquoi je perds mon temps avec toi! Va te faire voir! » Elle sourit, sa réaction la satisfaisait amplement c'est tout juste celle qu'elle attendait avant de presque rire et s'en aller dans la direction opposée.


FIN


Dernière édition par Tatiana M. Tiourine le Mar 28 Mai - 21:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Oh you.... w/ Christopher   Lun 1 Avr - 22:48

Jamais je n’aurais pu imaginer que les choses tourneraient aussi mal, jamais je n’aurais pu imaginer qu’on me l’arracherait. La mort d’Emily m’est restée en travers de la gorge et depuis, je suis incapable de faire quoi que ce soit de productif. Je refuse tous les scénarios ou les pièces qu’on me propose et me débrouille pour faire de moins en moins d’apparitions en public. Mon agent? Mon agent me tire du lit et me fait la leçon de temps à autre, mais je finis toujours par replonger. J’ai l’impression que le monde s’est arrêté de tourner, la sensation que mon cœur va imploser. Mes yeux se sont asséchés à force de pleurer et seul l’alcool semble être à même de me calmer. Mais ça ne dure jamais. Aujourd’hui, par exemple, j’ai passé la journée à écumer les bars dans l’espoir que ça me permettrait d’oublier qu’elle n’était plus là, mais ça n’a pas fonctionné. Seuls mes membres sont endoloris, le manque quant à lui, est toujours aussi présent. Les propriétaires du bar dans lequel j’ai fini, m’ont finalement jeté dehors. Il paraît que j’ai déclenché une bagarre, enfin c’est ce qu’on m’a dit. Passer ma main sur ma lèvre m’a fait comprendre qu’ils disaient la vérité, car un léger filet de sang s’en échappait. « Hum... C'est sûr que là t'as l'air beaucoup moins cool... » Je lève les yeux pour découvrir une silhouette floutée. J’ai la tête qui tourne et énormément de mal à mettre un nom sur son visage qui s’éclaircit progressivement. Je l’ai déjà vu quelque part, mais où? C’est surement une fan. Une fan qui ne m’aime pas/plus beaucoup vu la manière dont elle me parle. « Si j’étais toi, je me dépêcherai de prendre une photo! Tu pourrais te faire un paquet de fric en vendant de pareils clichés! » M’appuyant contre une benne à ordure pour me relever, je m’approche d’elle et finis par la reconnaître. Je déteste cette fille! Décidément, la vie est mal faite! « Les ruelles ne sont pas sûres princesse, tu ferais mieux de retourner dans les jupons de ta mère! » De son petit air dédaigneux; elle me fait savoir qu'elle « n'a pas besoin d'argent en ce moment ». Probablement dégoûtée autant par mon aspect que par mon haleine, elle recule de quelques pas lorsque je m'approche d'elle. Cette réaction m'arrache un petit sourire, bien que je sois forcé de me tenir à l'une des bennes à ordures pour ne pas m'écrouler sur le sol. « Toi ? Qu'est-ce le grand Christopher Mac-dam peut faire ici entre les poubelles ? Ce n'est pas très flatteur pour ton image » lance-t-elle non sans une pointe de sarcasme. « Qu'est-ce que ça peut te faire?! Jusqu'à preuve du contraire, j'ai encore le droit de ruiner mon image si tel est mon souhait. Et puis, cesse de faire l'ignorante, veux-tu! Les trois quarts des habitants de ce foutu pays savent parfaitement pourquoi j'écume les bars! Alors à moins d'être totalement recluse dans une cabane sans électricité au beau milieu de nulle part, tu le sais aussi, Princesse! » Une furieuse envie de vomir s'empare de moi, mais je m'efforce de la repousser -tout de même désireux de conserver le semblant de dignité qu'il me reste. « J'ai juste pensé que tu valais un peu mieux que ça mais à ce que je vois je t'ai encore sous-estimé. » Un rictus amusé se dessine sur mes lèvres. Cette sale petite peste a bien de la chance d'être une fille, car je me serais fait une joie de lui coller mon poing en pleine figure dans le cas inverse. « Le jour où tu trouveras quelqu'un de suffisamment bête pour s'enticher d'une petite garce dans ton genre, que tu l'aimeras toi aussi et que la vie viendra te l'arracher sans crier gare, on en reparlera » je lâche en la bousculant légèrement, bien décidé à m'en débarrasser. « En attendant, je n'ai pas de temps à perdre avec toi. Je préfère encore la compagnie de cette bonne vieille bouteille. »


Cela aurait été trop beau si elle m'avait fiché la paix, n'est-ce pas? « C'est sûr qu'en te saoulant comme un trou ça la ramènera. » Je ne pense pas lui avoir demandé son avis alors, si elle pouvait la fermer, ce serait pas plus mal. « Si elle te voyait elle te trouverait tellement pathétique. » Cette fois, je sers les poings. « Tu ne l'a connaissais pas le moins du monde alors, je t'interdis de parler d'elle. De toute manière, je ne sais même pas pourquoi je perds mon temps avec toi! Va te faire voir! » Sur ces belles paroles, je tourne les talons et la laisse en plan.

FIN DE LA DISPUTE TO BE CONTINUED Arrow
Revenir en haut Aller en bas
 
Oh you.... w/ Christopher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}
» Christopher Daniels
» Batista VS Edge VS Christopher Daniels VS Cody Rhodes.
» Christopher Paolini s'attaquera au Seigneur des Anneaux
» Christopher McDowell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: