AJJ - dream as a dandy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:25


Alfred John Johanson w/ avatar
the characterthe person
→ habite à cambridge, oxford ou londres.
→ âgé(e) de 66 ans.
→ né(e) le 1er août à Londres.
→ est philanthrope. il gère également à distance son empire fiancier.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? hétérosexuel
→ est actuellementveuf
→ pseudo : Emilie
→ âge : 23 ans
→ comment avez-vous connu le forum ? Bazzart
→ code :
Spoiler:
 
→ crédits : /
→ de quelle couleur sont les petits pois ? /


it's my life, it's now or never



« Tu ferais mieux de rentrer à la maison, tu vas finir par avoir de sérieux problèmes de dos à rester accroché à cette chaise jour et nuit » Cette voix douce, faible mais ô combien chaleureuse ne peut être que celle de mon épouse. Vivianne. Voilà deux ans que le cancer a été diagnostiqué. Deux ans qu’elle se bat contre cette cochonnerie, que nous nous battons contre elle à coups de fous rires, de chimios, de médicaments, de rayons … mais je vois bien que le combat est désormais terminé. Je le vois aux regards remplis de pitié que nous accordent les infirmières, médecins et surtout je le vois dans son regard. Si elle continue à se battre, c’est pour moi, pour ne pas que je flanche. Vivianne a toujours été là, à mes côtés. Depuis le début et je ne parviens pas à imaginer ma vie sans elle. Non, je ne veux pas y penser. En entendant sa voix, je me redresse et repose le livre que j’étais en train de lire avant de saisir sa main si fragile. Ses cheveux blonds avaient disparu pour laisser place à un foulard rose, son teint rayonnant s’est assombri. Son regard pétillant s’est presque éteint. Elle n’est plus que l’ombre d’elle-même et pourtant, je la trouve toujours aussi magnifique. Mon épouse. « Tu exagères. Ce fauteuil n’est pas si mal et je ne veux pas te laisser. » Je lève sa main vers mes lèvres pour y déposer un tendre baiser avant de me blottir contre elle. Les médecins nous ont dit de profiter de ces derniers moments. Derniers ? Oui, je prenais conscience qu’elle m’échappait, qu’elle me filait entre les doigts comme Eurydice avait filé entre les doigts d’Orphée. J’étais ce satané Orphée et je n’avais pas envie de jouer de la lyre … loin de là. « Viens dormir ici. Viens dormir avec moi. J’ai besoin de te sentir contre moi. Alfred. » Elle ajoutait ce Alfred à la fin de sa phrase pour me faire comprendre qu’elle ne plaisantait pas et que je ne pouvais que céder. Soupirant, je souriais comme un adolescent qui allait être pris en train de faire une bêtise. A soixante ans, je me retrouvais dans ce postulat d’enfant. J’ôtais mes chaussures avant de monter dans le lit de ma douce qui vint aussitôt blottir sa tête contre le creux de mon épaule. « Ca a le goût de Paradis. » souffla-t-elle alors que j’essayais de retrouver l’odeur de cerise qu’était son parfum. Fermant les yeux, épuisé, je m’endormais pour au petit matin me retrouver veuf.


« Je sais encore ce que je fais, Edward. Je ne suis pas un de ces vieux séniles qui oublient que 1 plus 1 est égal à 2. Vous m’entendez Edward ? J’ai décidé d’investir, j’investis. Voilà tout. » Pourquoi diable pense-t-on qu’une fois passé le cap des soixante ans, vous devenez fou ? Vous vous demandez qui est Edward ? Et bien c’est une espèce de directeur financier qui veille à ce que je ne dilapide pas mon argent et il a l’impression que le mécénat est une chose dépassée. Bon sang, je peux très bien investir dans des nouvelles technologies sans pour autant oublier l’essence de mon plaisir : l’Art. Je raccroche ce fichu téléphone dernière génération (cadeau d’une entreprise dans laquelle j’investis) avant de me servir un verre de vin rouge tout droit venu de Bordeaux. Un vin rouge. Un livre. Une place de choix dans mon jardin. Voilà à quoi ressemblait mon paradis aujourd’hui. J’étais désormais bien loin de ces chiffres, ces plans comptable, ces rendez-vous ennuyeux et ennuyants. Je laissais ça à la nouvelle génération qualifiée et compétente qui … néanmoins parfois m’obligeait à me rendre à divers galas. Ce n’était plus de mon âge, je n’avais plus la patience pour tout cela et surtout mon estomac n’était plus fait pour supporter des petits fours ou autres homards servis à n’importe quelle heure. Mon téléphone se remettait à sonner ! « Edward ? Qui a-t-il ? » Je soupire en refermant mon livre et en me dirigeant vers ma cuisine. Voilà qu’il était en train de me mettre hors de moi. « Si j’ai décidé de me retirer ici Edward c’est pour être tranquille … vous ne tenez tout de même pas à me provoquer un arrêt cardiaque à l’avance surtout pas la veille de la venue de ma petite fille ? Bien. Non, je ne suis pas disponible. J’ai prévu d’emmener Janet au théâtre ce soir là. Qu’est ce que cela peut bien me faire ? Envoyez-y quelqu’un d’autre. Je ne suis pas disponible Edward. Vous savez très bien que Janet passe avant n’importe quelle soirée mondaine. Et bien, vous voyez quand vous voulez, vous l’avez votre solution. Bonne fin de journée Edward et saluez votre fils Adam de ma part. Pourquoi ? Et bien parce que c’est son anniversaire demain il me semble, non ? » Je ris. « La preuve que je ne suis pas encore totalement sénile. » Une fois raccroché, je reprenais mes occupations tout en soufflant … loin de ses tourments.

« J’ai bien l’impression que vous m’harcelez monsieur. » dis-je aussi calmement possible devant les questions troublantes de l’agent de la CIA. J’étais accusé de choses plus que douteuses. Oh cela remontait à pas mal d’années, un passé que j’avais cru oublier. La guerre froide. La vénalité. Mon envie de réussir. Je ne pensais pas être confrontée de nouveau à ces sujets… « Faites votre enquête mais s’il vous plait, pendant celle-ci évitez de venir chez moi à toute heure et surtout arrêtez d’harceler ma famille et amis. S’il vous plait. »

J’étais plutôt dans le pétrin et j’espérais pouvoir me terrer loin de tous ces soucis à Cambridge. Etait-ce possible ?

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? A mon âge ? Est-ce bien sérieux ? J'ai conscience que les Anciens reviennent à la mode mais ce n'est décidément plus de mon âge.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Bonjour jeune demoiselle. Qu'est ce qui peut bien vous mettre dans un tel état ... il faut dire que chanter une telle chanson, en public, ce n'est pas donné à tout le monde ! Il faut beaucoup de cran !

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? A chaud, j'explose de rire en lui tapotant l'épaule d'un air amical et quelque peu distant. Puis, après avoir gloussé pendant quelques minutes, je reprends un air sérieux et interloqué : tu n'es pas sérieux quand même ?

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Le théâtre. Un théâtre classique. Une coupe de champagne pour conclure la soirée et je rentre sagement chez moi pour être bercé dans les bras de Morphée.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Je crois que j'ai fait une petite bêtise par le passé. Une toute petite. Oui, vraiment ... La CIA ? Oh, je pense que c'est un peu exagéré, non ?

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Evidemment, je décide de voler la bague ou plutôt d'en acheter une copie, ou de faire en sorte que personne ne soit vraiment lésé et surtout pas ma famille. Dieu soit loué, parfois, l'argent peut vous sauver !

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! L'amour de ma vie, je l'ai rencontré alors que je n'étais qu'un gamin ... puis le cancer me l'a volé. Je ne pense pas qu'un jour un tel Amour puisse réapparaître dans ma vie. Disons que je me contenterai d'être aussi proche d'elle que possible, de veiller à ce qu'elle soit heureuse même si ce n'est pas à mon bras.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Une hanche artificielle. Django Reinhart fonctionnant grâce à mon gramophone. Une vue plus que douteuse. Un air grognon accroché au visage et bon sang! j'espère que je vivrais toujours chez moi et non dans un de ces hospices crasseux où l'on vous oublie.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare. J'ai surement encore quelques secrets que je ne préfère pas révéler..

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Reine d'Angleterre ? Rien que ça. Et bien dis donc, tu en as de grands projets pour plus tard ... j'ose espérer que tu changeras la garde robe de la Reine une fois que tu y seras. regard perdu dans le vide en repensant aux tenues de la Reine Oh oui, Oxford ou Cambridge. Je dirais d'aller là où ton coeur te dit d'aller ... Je suis allé à Cambridge.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Je crois que tu viens tout juste de me rappeler à quel point je suis âgé et à quel point les nouvelles générations inventent des tas de noms, pseudonymes pour désigner des choses ... que je ne comprendrais jamais.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Tu auras tout les droits puisque Tonton Alfie sera là pour t'épauler et puis je suis persuadé que tu prendras la bonne décision ... quand tu auras l'âge de prendre cette décision.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »



Dernière édition par Alfred J. Johanson le Mer 20 Mar - 22:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:31

HAAAAAAAAN TROP BIEN (L) (L)
Bienvenue parmi nous, et superbe choix de pévario !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:35

OMG
Super choix de pévario vraiment, ca fait plaisir de voir des gens qui hésitent pas à prendre des avatars aussi originaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:38

excellent choix de pévario (a)
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:39

Encore une fois, bienvenuuuuuuuue Ca me fait très plaisir de voir ce pévario pris, très honnêtement, ce n'était pas forcément celui auquel je croyais le plus xDDD

Mais je suis conteeeente, bienveeeenuuue, bon fichaaage tout ça
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:41

Ah et aussi... si tu as des difficultés à trouver des avatars corrects de Woody, n'hésite surtout pas à me demander... Mes "talents" sont à la contribution des membres de TTR, et j'avoue n'avoir jamais travailler sur Woody alors que c'est un de mes réalisateurs fétiches *fail*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:42

Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiiiiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:50

Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 21:52

Ouuuuhsme ce péva Bienvenuuue sur ttr ! Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 22:11

aww Woody
Bienvenue :pom:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 22:15

Bienvenue parmi nous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 22:36

Merci à tous pour l'accueil et oui, j'ai craqué sur Woody et le fait de jouer un papi.
Je pense par ailleurs avoir terminé ma fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Mer 20 Mar - 23:49

WOODY

Bienvenue sur TTR ! heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Jeu 21 Mar - 0:57

Lui aussi il était séduisant...J'avoue!

content qu'un autre old boy soit parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Jeu 21 Mar - 19:59



Alors j'aime bien ta fiche et ta manière d'aborder le personnage et je te valide avec plaisir Par contre, il faudra faire attention à ton maniement des temps, tu as tendance à passer du passé au présent de façon aléatoire et par moment, c'est u peu gênant comme quand tu dis " Ses cheveux blonds avaient disparu pour laisser place à un foulard rose, son teint rayonnant s’est assombri." par exemple, c'est un peu déroutant.

Mais bon, dès que tu auras choisi ton camp, ça devrait très bien se passer, car tu as un style agréable et je n'ai pas vu de fautes à part ça.

Donc bienvenue sur TTR et réserve un rp à ta vieille topine
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   Jeu 21 Mar - 20:11

bon alors Alfred tu vas épouser ma mamie ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: AJJ - dream as a dandy   

Revenir en haut Aller en bas
 
AJJ - dream as a dandy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: