let's have some fun or maybe not w/ludwig

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: let's have some fun or maybe not w/ludwig   Ven 15 Mar - 21:34

Squatter chez Ludwig et le motiver à sortir n'a pas été très difficile. Il m'a habillée comme Rose Tyler en hommage au Docteur Howard qui ressemble à David Tenant, une longue histoire. Loin de la complexité des derniers jours et de l'angoisse que j'ai pu ressentir ces derniers temps, cette soirée ne promet que la décontraction complète et salvatrice. Pour une soirée, je vais essayer de m'amuser sans me prendre la tête. Je n'ai même pas particulièrement envie de draguer, ni de rencontrer qui que ce soit, juste envie de profiter d'une soirée tranquille avec ce qui est sans doute mon meilleur ai sur terre - peut être le seul, aussi, tristement. Je pays deux vodkas pomme au bar et lui en offre une dans un sourire : « Tu m'aimes toi, Lud ? » Il m'embrasse sans détour et j'éclate de rire en l'entendant répliquer : « Of course dear ! Je prendrai une bloooonde. » Il relève les yeux vers le serveur et jee mords un peu la lèvre, amusée, en sirotant ma vodka pomme « Ou un blond. » J'acquiesce vivement en appuyant son choix, et pianote sur le bois du bar. « Tu viendras au mariage de Ken, on te trouvera un Prince Charmant ! » Je perpétue le cliché selon lequel les gays peuplent les mariages gays et m'aventure grandement pour mon oncle qui n'a encore rien décidé, laissant d'ailleurs mon esprit vagabonder de Ken à Amy à Henry bien malgré moi. « Plus, je ne pourrais jamais supporter son horrible fille toute seule ! » Mon horrible cousine que je ne vois fort heureusement que très rarement est loin d'être ma plus grande amie je l'admets. « C’est vraiment sérieux ton oncle Ken et son mec ? J’ai rien contre les quadragénaires si ils sont mignons... » Je souris et hausse une épaule en répliquant vivement : « Je pourrais t'appeler Tonton ? » J'hausse un sourcil sceptique et, amusée, trinque en reprenant rapidement ma boisson. Je mélange un peu la vodka, me promettant de ne pas en boire trop. Le Carling est bondé de monde, et les gens se bousculent au son de la musique qui passe, déclenchant diverses passions.

Je laisse mon regard de professionnelle du genre errer de tables en tables, tâchant de répéter des visages connus, quand je suis brusquement interrompue dans ma tâche. J'avale ma gorgée de vodka de travers et grimace quand mon regard heurte celui d'Henry Howard, ici, ce soir, au Carling. Je mets quelques instants à réaliser que c'est bien lui, ici, et quelques autres encore avant de comprendre qu'il n'est pas seul. Il aurait pu m'envoyer une gifle que j'aurais eu moins mal encore que ce que me coûte cet instant de perspicacité. Une enseignante d'Oxford se tient en face de lui, dans ce qui ressemble fortement, bien que tragiquement, à un rendez-vous. Je glisse ma main sur mon cœur pour vérifier qu'il est toujours là et détourne les yeux, inspirant une bouffée d'air pollué pour tenter de reprendre le fil de la conversation. J'attrape mon verre que je termine, cul sec, avant de déclarer d'une voix qui a perdu de son enthousiasme. « Il faut que j'aille aux toilettes... me repoudrer le nez. » Je me sens ridicule, j'ai envie de fuir, et une furieuse envie de hurler aussi. « Si on changeait les règles Lud ? Je crois que j'ai quand même envie de m'envoyer en l'air ce soir ! » Je déclare ça en claquant des doigts pour me faire resservir le même verre, descendant de mon tabouret d'un bond. Il ne peut pas me faire ça, pas ici, pas ce soir. Cette prof, qu'est ce qu'elle a de plus que moi ? L'intelligence ? Je me mords la lèvre pour ne pas céder à la douleur et tente un sourire que j'espère convaincant. Je n'ose plus regarder, mais Lud lui saisit bien rapidement la nature du problème. « C'est ma tournée choisis ce que tu veux » je grimace, pas sûre d'avoir envie de quoi que ce soit à priori. Je commande un cocktail plus fort cependant, ne ménageant plus ma consommation, et tente un rire fortement ironique. « Tu sais au fond, je m'en fous ! » Fierté mal placée, je continue à balayer la salle à la recherche de n'importe qui qui pourrait m'aider à oublier l'horrible spectacle qui attire mon œil sur le côté droit de la salle. « Ravi de savoir que tu ne vas pas lui renverser le contenu de ton verre sur le pantalon. » J'acquiesce mais ne ris pas, de toute façon je serai incapable de faire ça. La dernière fois qu'il s'est montré si hostile, je me suis précipitée dans la voiture d'un psychopathe qui... Peu importe, ce n'est pas le moment du tout. « T’es dépassée ma pauvre Tyler, so last season. On peut bouger si tu veux. » J'offre un sourire à mon ami et pose ma main sur son épaule en me mordant la lèvre. Les verres défilent et m'aident à quitter la souffrance au profit d'une légèreté bienvenue. « Pour aller où ? Si on se trouvait plutôt deux Appollons, hein ? » Je ricane un peu et attrape mon nouveau verre qui est apparu là comme par magie.

uc


Dernière édition par Juliet K. Russel le Dim 17 Mar - 1:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: let's have some fun or maybe not w/ludwig   Ven 15 Mar - 23:31

Une soirée entre amis sympathique, cela va me faire du bien. Il faut dire que je m’inquiète un peu pour Juliet en ce moment, pas qu’elle file un mauvais coton mais presque. Passer du temps avec elle me rassure, elle est pour moi comme une petite sœur turbulente toujours prête à s’embarquer dans des plans vraiment foireux. Je peux sans doute parler moi Ludwig Allen Jenzell, mais j’essaye d’être un bon ami, activité dans laquelle je m’illustre assez bien en général je dois l’admettre. Après un relooking totalement geek et chic, nous rejoignons le Carling dans la joie la bonne humeur, nous installant près du bar. « Tu m'aimes toi, Lud ? » Je souris et lui colle un baiser sur les lèvres amusé. « Of course dear ! Je prendrai une bloooonde. » Je jette un coup d’oeil à la chevelure dorée du barman. « Ou un blond. » Je hausse les épaules, les deux me vont. « Tu viendras au mariage de Ken, on te trouvera un Prince Charmant ! » Les mariages, une grande d’histoire d’amour. A savoir que je me suis déjà retrouvé avec deux mecs qui ne devaient absolument pas se croiser dans une pièce trop étroite, lors de ce genre de cérémonie « Plus, je ne pourrais jamais supporter son horrible fille toute seule ! » Je lui adresse un sourire éblouissant et commente. « C’est vraiment sérieux ton oncle Ken et son mec ? J’ai rien contre les quadragénaires si ils sont mignons... » J’éclate de rire tandis qu’on nous sert nos boissons. « Je pourrais t'appeler Tonton ? » Nous trinquons et le regard de Juliet vagabonde, tandis que je tente pour ma part de repérer d’éventuels corps intéressants pour le reste de la semaine ou de la soirée. Je ne suis pas vraiment là pour ça et il est vrai qu’on peut reprocher au Carling d’y croiser toujours les mêmes personnes, mais avoir l’œil baladeur c’est malheureusement une caractéristiques que je changerai pas facilement chez moi. Je tourne la tête quand je vois Juliet avaler cul sec son verre. « Hey doucement! » Je plaisante, avant d’observer un changement dans son attitude assez flagrant. « Il faut que j'aille aux toilettes... me repoudrer le nez. » Mon regard balaye de nouveau la salle, et je remarque effectivement David Tennant avec un bouquet de fleurs qui n’est très certainement pas pour Juliet. « Si on changeait les règles Lud ? Je crois que j'ai quand même envie de m'envoyer en l'air ce soir ! » Je tapote son épaule. « C’est ma tournée choisis ce que tu veux. »

Juliet commande alors un cocktail un poil plus chargé, et je l’accompagne dans sa misère en commandant moi même un mojito, royal, ouais, le champagne en plus, double dose. Blondie s’exclame finalement après s’être remise de ses émotions bien peu crédible. « Tu sais au fond, je m'en fous ! » Je sais pertinemment que ce n’est pas le cas, mais je ne vais pas jouer dans la psychologie de comptoir ce soir. « Ravi de savoir que tu ne vas pas lui renverser le contenu de ton verre sur le pantalon. » Je ris un peu et nous sommes bientôt de nouveau servis. « T’es dépassée ma pauvre Tyler, so last season. On peut bouger si tu veux. »


UC
Revenir en haut Aller en bas
 
let's have some fun or maybe not w/ludwig
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (m) le bourreau et cousin ♣ Felton (négociable) - Free
» w/ AURELIA • you can't break a broken heart.
» (H) Alexander Ludwig ● Cousin
» Ludwig - Calice du Comte
» Lucas Tobby Hopkins ► Alexander Ludwig

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: