back in the game → Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: back in the game → Jordan   Mer 13 Fév - 15:47

Soirée passablement ennuyeuse, sans mentionner le fait que mon père s’est trouvé une poule qui est sans doute plus jeune que moi pour passer le temps de la manière la plus naturelle qu’il soit – vous ne voulez pas savoir, et d’ailleurs, moi non plus – et que je suis seule installée dans son bureau pour faire mine de surveiller ce qui se déroule. Mais il y a environ 75 mecs qui veillent à la sécurité dans ce fichu casino, et pour être parfaitement honnête j’en piquerai bien un pour passer le temps moi aussi. L’histoire récente avec Arthur ne m’a pas aidée à me socialiser – avec des hommes dans une chambre fermée à double tour s’entend – mais il est temps de reprendre du service, back in the game dirons-nous simplement. Je décide de faillir à mes obligations professionnelles et à laisse l’espèce de second de mon père, un mini mec trapu et légèrement effrayant, le soin de surveiller les écrans et de me biper si besoin. J’enlève la veste qui pare le froid qu’il fait ici et recoiffe mes cheveux d’un geste expert, me glissant dans l’immense salle de poker où les joueurs, concentrés et plus ou moins professionnels, défilent les uns après les autres. J’erre un instant, effleurant des visages trop sérieux, des mecs avec des alliances, des nerveux, des vieux et autres spécimen que j’écarte volontairement et presque immédiatement de ma liste de victimes potentielles. J’échoue finalement prêt des machines à sous et m’assois, par un pur hasard, à une qui est libre. Il ne faut que quelques secondes pour que celle qui est à côté de la mienne soit occupée à son tour et je joue une ou deux fois, laissant à mon voisin – bingo – le temps de s’installer. Je le regarde faire une ou deux parties du coin de l’œil et me tourne vers lui, tout à fait naturelle : « Alors, vous avez la main chanceuse ce soir ? » Je ris et me mords la lèvre. « Moi non ». La réponse ne tarde pas à venir : « Bah… vous savez ce qu’on dit… » J'hausse un sourcil curieux, et attend de savoir ce qu'on dit. « Chanceux en amour, malchanceux dans les jeux. » Ahah, terrain glissant, mauvaise idée. J'abaisse la poignée de la machine pour tenter de gagner et secoue la tête, remettant mes cheveux en arrière. « Dommage alors, je crois que j'ai été particulièrement mal lotie, sauf si on considère que ce Casino m'appartient en partie je suppose. » Je ris de nouveau, légèrement, et lui tends ma main libre pour me présenter dans les formes. « Blair Hastings-Bass » Sans autre forme de cérémonie. « Jordan Dénériaz. Enchanté… Mlle Hastings-Bass, », me répond-t-il en serrant ma main. Je souris un peu et rejette mes cheveux en arrière pour me concentrer un instant sur la machine. Mais mon interlocuteur - Jordan, donc, tâchons de ne pas oublier ça - se lèvre et semble se décider à partir. « Puis-je vous offrir un verre…? » J'hausse un sourcil curieux, détachant mon attention de la machine pour l'aviser lui. « L'initiative me touche profondément, et c'est très gentleman de votre part de proposer, mais je travaille ici, je vous ferai donc grâce des verres à payer ». Je ris un peu, et attrape néanmoins son bras pour l’entraîner au bar où je nous trouve une place de choix près du barman, prêt à exaucer tous mes désirs d'alcool.

« Oh ! Quel heureux hasard alors ! » Ou pas. Je ne pense pas que ce soit exactement du hasard, je choisis assez techniquement mes compagnons d'une nuit, en réalité. Il commande une Guiness, moi un habituel gin tonic avec plus de gin que de tonic dedans, on connait mes habitudes. Le barman m'assène un clin d'oeil, le pauvre ne se remet vraisemblablement pas du fait que je sois régulièrement accompagnée d'inconnus notoires alors que je refuse systématiquement mes avances, mais la vérité, c'est que je repère assez bien les hommes qui n'ont pas la carrure pour ça, et je n'ai absolument pas besoin qu'un barman transi d'amour travaillant pour Papa me court après. « Vous êtes drôlement raisonnable », je commente en croisant les bras, un peu amusée. « Vous venez souvent ici? » Un peu de conversation ne fait franchement jamais de mal et qui vous dit le contraire se trompe royalement. « Pas du tout en fait, c’est même la première fois. Mais ce casino fait partie des principaux attraits touristiques d’Oxford et en bon globe trotter que je suis, je n’ai pas pu m’empêcher d’y entrer. » Attraits touristiques, hm ? La phrase me fait sourire, comme à chaque fois qu'on me parle du casino en des termes si élogieux. J'acquiesce lentement, glissant mes doigts sur le bord de mon verre en cristal pour en fait tinter l'écho. Quand on sait ce qui se cache dans les caves du Casino, il est d'autant plus ironique d'en constater l'attrait touristique, mais soit. « Et alors, vous n'êtes pas déçu ? », je demande, douce, en haussant un sourcil curieux.
uc


Dernière édition par Blair V. Hastings-Bass le Dim 17 Mar - 11:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: back in the game → Jordan   Jeu 14 Fév - 16:16

Jordan était le dernier de ses amis à traînailler encore dans les couloirs du casino d’Oxford. Il hésitait encore entre prendre un dernier verre au bar avant le train pour Cambridge ou encore essayer les machines à sous. Comme ça. Pour voir ce que c’était et pour s’immiscer un peu dans l’univers étriqué des jeux de hasard.

Cinq livres, pas plus. Sa soirée avait déjà coûté assez cher comme ça. Mis à part une boisson gazeuse ou un verre d’eau, il ne pouvait rien s’offrir avec cinq livres au bar. Le choix s’était donc imposé de lui-même. Il erra de-ci-delà, s’arrêtant parfois derrière un joueur acharné qui jurait ou remerciait Dieu. Jordan finit par choisir une machine au nom sympa et aux couleurs chatoyantes. Il glissa une première pièce dans la fente, activa la manivelle et remporta sa mise. Il esquissa un léger sourire et joua ses maigres gains. Cette fois-ci, il perdit et la mise et le gain. Il s’apprêtait à glisser une autre pièce dans la fente lorsqu’il se fit aborder par sa voisine. Fort charmante d’ailleurs.


«Alors, vous avez la main chanceuse ce soir ? »

Elle rit, d’un rire que Jordan crut nerveux, impression accentuée par le fait qu’elle se morde la lèvre.

« Moi non »

« Bah… vous savez ce qu’on dit… » Il hésita une fraction de seconde avant d’ajouter une traduction approximative d’un dicton français. « Chanceux en amour, malchanceux dans les jeux. »

Hmm… Pas terrible, cette traduction...

À voir la réaction de la jeune fille, l’adage semblait tout à fait lui convenir.

« Dommage alors, je crois que j'ai été particulièrement mal lotie, sauf si on considère que ce Casino m'appartient en partie je suppose. »

Jordan rit avec la jeune fille. Eh bah dis donc! Il n’était pas en face de n’importe qui! Il lui rendit alors sa poignée de main alors que la jeune femme se présentait.

« Blair Hastings-Bass »

« Jordan Dénériaz. Enchanté… » Rapide coup d’œil à l’annulaire gauche de la blonde jeune femme… «… Mlle Hastings-Bass, »

Lui qui pensait rentrer à Cambridge avec le dernier train devrait-il songer à changer ses plans…? Jugeant qu’il serait sans doute plus agréable de poursuivre cette conversation au bar du casino, il se leva.

« Puis-je vous offrir un verre…? »

Un. Pas plus. Il était un peu fauché…

« L'initiative me touche profondément, et c'est très gentleman de votre part de proposer, mais je travaille ici, je vous ferai donc grâce des verres à payer ».

Quelle chance ! Il pourrait enfin se permettre de goûter à ce grand Marnier cordon bleu qui lui faisait de l’œil depuis tant d’années.

« Oh ! Quel heureux hasard alors ! » Miss Hastings-Bass s’accrocha à son bras et le guida jusqu’au bar où ils s’installèrent. Jordan hésita d’abord et se contenta d’une Guinness. Pour l’instant, il se contenterait de continuer à fantasmer sur le grand Marnier.

« Vous êtes drôlement raisonnable » Jordan haussa un sourcil. Aurait-il mieux fait de commander autre chose? Mais l’épais liquide noir était sans doute ce qu’il préférait de tous les produits alcoolisés produits en territoire anglo-saxon. L’épais liquide noir au goût de malt était un véritable délice à chaque gorgée. Alors que l’amertume de la bière emplissait ses papilles gustatives, il détailla discrètement sa voisine. Lorsqu’elle lui demanda : « Vous venez souvent ici? », il sourit et déposa son verre. « Pas du tout en fait, c’est même la première fois. Mais ce casino fait partie des principaux attraits touristiques d’Oxford et en bon globe trotter que je suis, je n’ai pas pu m’empêcher d’y entrer. » Il sourit à la jeune femme, reprit son verre. Sous le comptoir du bar, leurs genoux s’effleurèrent.

« Et alors, vous n'êtes pas déçu ? » Jordan sourit d’un air nerveux. Déçu? Certes non! La bière était bonne, la nourriture, tout autant. Et il devait avouer que la compagnie de la jeune femme lui était agréable. « Déçu? Ah non... Non… Hmm…, » Il se racla la gorge, se repositionna sur son siège et son genou se cogna à celui de Mlle Hastings-Bass. Il grimaça, marmonna un « Humpf » s’apparentant à un juron étouffé, et bredouilla un mot d’excuse : « Pardon, je… hmm… »

U.C.
Revenir en haut Aller en bas
 
back in the game → Jordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: