RZC ★ Boys boys boys, we love them.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Jeu 3 Jan - 23:16


roxanne zelia curtis w/ nina dobrev
the characterthe person
→ habite à cambridge.
→ âgé(e) de vingt ans.
→ né(e) le 7 juin 1992 à Cambridge.
→ est étudiante en théâtre.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? like boys of course.
→ est actuellement en couple.
→ pseudo : Aurélia.
→ âge : Joker. (a)
→ comment avez-vous connu le forum ? Bazzart.
→ code : pour le trouver il vous faut lire le règlement.
→ crédits : indiquez ici la source des créations graphiques utilisées dans votre fiche.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? blabla.


Dernière édition par Roxanne Z. Curtis. le Jeu 3 Jan - 23:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Jeu 3 Jan - 23:16

it's my life, it's now or never
Suite d'anecdotes, extraits de journal intime ou autre, choisissez la manière qui vous convient et vous plaît de nous faire connaître votre personnage. On veut tout savoir! Des moments marquants de sa vie à son caractère, passant par ses goûts ou même manies, tout est bon à être connu. Après tout, ce sont les détails qui font le tout. (Un minimum de 40 lignes complètes est demandé.)
ps: Pensez à vérifier votre texte (ortho, grammaire, fautes d'inattention, cohérence, etc...) avant de déclarer que votre fiche est terminée.

blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? OUI OUI OUI ! Mon rêve le plus cher, c'est de devenir actrice. Ce serait de la pure folie de refuser une telle opportunité. Mais bon, il faut être réaliste. Un mec qui vient t'aborder comme ça dans la rue pour te proposer un rôle au cinéma, ça n'arrive que dans les films justement...

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? J'avoue que je vais m'arrêter et bugger un moment sur la situation. Je ne sais pas si cette fille me fait pitié ou me fait de la peine. Je vais m'approcher et comme je suis une rigolote, je vais tenter de la faire rire. Même si j'avoue que je préfère consoler les garçons.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Mon cousin, c'est un beau gosse. Alors c'est moi qui me jette sur lui. Pour tout vous dire, c'est même déjà arrivé une fois. J'ai beau eu essayer de me raisonner, la pulsion a été plus forte.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Pourquoi pas une sortie au théâtre avant de finir la soirée par une nuit de folie au Fez Club de Cambridge ?

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Mes pires fautes, je continue à les faire régulièrement. Je suis nymphomane et je le vis mal. Si au moins j'étais célibataire, ce serait déjà un peu moins embêtant ! Mais là, ça vire carrément au pêché.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? J'avoue que c'est un choix difficile. Mais je ne me vois pas trahir mes amis pour protéger mes secrets. Alors tant pis ! J'assume. Que le père Patrick parle si ça lui chante !

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Si j'étais dans cette situation et que je n'avais pas de petit ami, je pense que je serais stratégique. Ce n'est pas mon genre de lâcher l'affaire et je n'ai d'ailleurs aucun mal à séduire les garçons. Et puis, j'ai déjà brisé pas mal de couples alors piquer le mec d'une autre, c'est pas vraiment un problème pour moi.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Je me vois heureuse, vivant de ma passion pour le cinéma. Peut-être que je serais une grande actrice ? Même si ce n'est pas le cas, j'espère avoir au moins la chance de travailler dans ce milieu. J'espère aussi que ma nymphomanie me sera passée et que je me serais assagie. Qui sait ? Je serais peut-être toujours avec mon petit ami actuel ? Difficile de savoir ce que l'avenir nous réserve.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare évidemment ! Je préfère quand il y a un peu plus d'action. C'est beaucoup plus amusant que les vérités !

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Réponse ici.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » Réponse ici.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Réponse ici.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Réponse ici.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


Dernière édition par Roxanne Z. Curtis. le Ven 4 Jan - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Jeu 3 Jan - 23:28

Nina Dobrev *meurt*
Très bon choix de péva !
ET WELCOMMEEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Jeu 3 Jan - 23:33

Bienvenue sur TTR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Jeu 3 Jan - 23:39

Bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiiiiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 0:12

Merci de votre accueil les filles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 1:38

Bienvenue parmi nous (je joue aussi Andrea)
Bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 7:46

Bienvenue parmi nous !
Bon courage pour la fiche ,)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 8:44

Nina Dobrev *0* Bon choix de pv, bonne chance pour ta fiche & Blenvenue parmi nous (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 9:58

Bienvenuuuuuue chez nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 12:49

Welcome tout pleiiiiiin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Ven 4 Jan - 18:08

Bienvenuuue sur ttr ! Bon couraaage pour ta fiche & merci d'avoir choisi ce pévario WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Dim 6 Jan - 11:15

Roxaaaaaaaaaanne
Bienvenuuuuuuuuuuuuuue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   Mar 8 Jan - 12:57

roxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaanne Arrow

bienvenuuuuue bon courage pour la fichette
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RZC ★ Boys boys boys, we love them.   

Revenir en haut Aller en bas
 
RZC ★ Boys boys boys, we love them.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» philip ☞ Bad boys, bad boys whatcha gonna do? Whatcha gonna do when they come for you?
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: