EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Jeu 3 Jan - 17:42

and since i am dead i can take off my head to recite shakespearian quotations.
Elias Ilyas
Johansen

love, love me do ♪
22a » Né en Norvège » Ses parents tiennent une librairie » S'est nourri des livres durant son enfance » A une sœur cadette » A son adolescence, il a mal tourné » A fréquenté les mauvaises personnes » A fait pas mal de connerie » Son ancien professeur d'anglais l'a remis sur les rails » Ecrit sur un calepin depuis ses neuf ans » Ecrit des nouvelles et des livres en anglais et dans sa langue natale » Ne se sépare jamais de son calepin » Solitaire » Passionné & curieux » A un mauvais caractère » Inventif » Son imagination ne semble pas avoir de limite » Gentleman, il traite les femmes avec respect » A rencontré celle qui deviendrait sa muse à 18a » A été dans une prestigieuse université norvégienne » A choisi de revenir en Angleterre avec Erasmus » Poursuit ses études depuis deux ans à Oxford » Est amoureux de Bonnie depuis quatre ans mais n'ose rien espérer de ce côté » Aime s'isoler pour lire ou pour écrire » Son environnement est sa principale source d'inspiration » Rêveur et poète, il ne s'énerve pas souvent mais sait faire sentir son mécontentement.
post scriptum,
Un petit mot à dire à quiconque intéressé par un lien avec votre personnage pour dire ce que vous voulez ou ne voulez pas dans un lien ? Ou alors un scénario particulier de lien en tête dont vous cherchez un preneur ? C'est ici qu'il faut l'indiquer !


Liens féminins

Bonnie C. Hopkins
(w/ Troian Bellisario)
Sa muse, celle qu’il n’a jamais cessé d’aimer : Bonnie est la muse d’Elias. C’est également la seule femme qu’il n’a jamais aimé depuis qu’il s’est ouvert au sentiment de l’amour. Bien sûr, si la vie était réellement comme dans un roman, lui l’écrivain en aurait certainement changé la fin. Seulement, ils sont dans la vraie vie et il doit composer avec ces aléas. Elias se rappelle encore de sa rencontre avec elle. Il avait 18a, il était son correspondant norvégien qu’elle hébergeait. Tout de suite la complicité créée au fil de leurs missives s’est matérialisée dans la vraie vie si bien que d’amis, ils passèrent au stade des amants. Malheureusement, Bonnie rejettera toute idée de sentiments entre eux et Elias dû se résoudre à ne pouvoir la toucher qu’avec son corps et non son cœur. Blessé et frustré de cet amour non payé de retour, il retournera dans son pays et tentera de l’oublier en vain. On n’oublie pas sa muse aussi facilement. Alors, quand il y a deux ans, il la retrouve à Oxford, ses sentiments jaillissent à nouveau mais la maturité aidant, Elias arrive à gérer ces derniers et oscille entre espérance et résignation.
Gemma H. Thompson
(w/ Talulah Riley)
Sa fidèle supportrice, son alliée : Gemma est comment dire peut-être l’une des rares personnes qui permettent à Elias de ne pas perdre espoir. Bien sûr, il n’est pas aveugle dans le sens qu’il comprend très bien les agissements de la colocataire de Bonnie et sincèrement, il la remercie intérieurement de lui permettre de voir sa muse aussi souvent. Toutefois, il est partagé par son envie d’aller de l’avant. Cela fait deux ans qu’il est de retour en Angleterre et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’avec Bonnie, ils sont restés à peu près au même point. Pourtant, Elias se plie bien volontiers à toutes ses tentatives car Gemma lui insuffle sans le savoir l’espoir d’un amour enfin payé de retour. .
Lucy J. Thompson
(w/ Evan Rachel Wood)
Nouvelle inspiration : Elias n’a pas tardé à rencontrer Lucy à son arrivée à Oxford. Aussitôt si la demoiselle s’était sentie prise d’une envie de le mettre dans son lit, lui, avait envie de la coucher non pas dans son lit mais sur papier. En effet, Lucy intrigue énormément Elias qui a décidé de s’en inspirer pour son futur roman. Un personnage si haut en couleur ne peut que faire une très bonne base pour une de ses créations. Aussi, a-t-il commencé à passer du temps avec elle, indifférent à ses tentatives de séduction n’ayant que Bonnie en tête depuis presque quatre ans. Néanmoins, il reste un homme et la frontière entre l’écrivain et ce dernier reste tout de même mince.
Iona A. Stowe
(w/ Shay Mitchell)
Celle qu’il considère comme sa meilleure amie : Il y a des gens qu’on vient à peine de rencontrer et avec qui on accroche de suite. C’est ce qu’il s’est passé entre Iona et Elias. Rencontre tout ce qu’il y a de plus banal dans un café, où la jeune femme griffonnait quelques mots dans un cahier. Elias croyait être le seul à le faire, étant habitué à voir les gens écrire tout et n’importe quoi sur leurs téléphones ou leurs ordinateurs. Il s’est approché et a entamé la discussion avec Iona, d’abord distante puis surprise de se trouver face à un garçon intelligent et cultivé, avec qui elle peut discuter. Ils se sont considérablement rapprochés, se taquinent sans cesse et sont souvent fourrés ensembles. On pourrait parfois les prendre pour un couple, ce qui a le don d’en rendre certaines jalouses.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.


Liens masculins

Mark H. Buckley
(w/ Guillaume Canet)
Un mentor virtuel : Elias ne peut s’empêcher de noter tout ce qu’il lui passe par la tête dans ses calepins. On y trouve de tout : des idées de personnages, des croquis ou même des textes entiers selon l’inspiration. Aussi, il y tient comme à la prunelle de ses yeux alors quand ce jour-là, après avoir cherché partout, il se rend compte qu’il en a perdu un, c’est le drame. Du moins, jusqu’à ce qu’il voit cette annonce sur le panneau d’affichage. Un professeur l’a trouvé et désire le lui rendre seulement Elias n’est pas très partant pour se dévoiler. Question de pudeur ? Peut-être bien. Il est assez secret concernant ses écrits. Toutefois, il décide d’approcher ce professeur par le biais d’internet et en utilisant un pseudo. Depuis, une étrange relation s’est nouée entre le professeur et le futur écrivain. Ils échangent des idées, il lui demande son avis mais tout cela, en restant anonyme alors que de son côté le professeur continue désespérément de rechercher le propriétaire du calepin.
Kael Helgeland
(w/ Thomas Dekker)
Une amitié somme toute intellectuelle : Entre Kael et Elias, c'est d'abord une histoire de collaboration, une relation intellectuelle. Ce premier, étudiant en cinéma audio-visuel, avait besoin d'un scénariste pour le court-métrage qu'il devait effectuer. En effet, l'écriture de scénario n'est pas son point fort. Il avait les idées mais il n'arrivait pas à les formuler. Il a donc passé une annonce et c'est Elias qui y a répondu. Ensembles, ils ont travaillé sur le projet, un bon moment, chacun complétant le travail de l'autre. Elias a su trouver les mots pour le scénario de Kael et celui-ci a su mettre des images sur ces mots. Au fur et à mesure, ils se sont liés d'amitié. Et il n'est pas rare de les retrouver ensembles, réfléchissant à de nouveaux projets et assemblant leurs idées.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.


Dernière édition par Elias I. Johansen le Ven 4 Jan - 10:41, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Jeu 3 Jan - 17:43

Elias I. Johansen
FICHE DE PRÉSENTATION
FACEBOOK


HELLO, I LOVE YOU
sujets à venir
Vous avez un début d'idée de sujet que vous aimeriez bien jouer ? Pourquoi ne pas la partager, ça se trouve quelqu'un qui aimerait rper avec vous sera tenté par ladite idée ! Si vous n'en avez pas, vous pouvez utiliser cette partie pour lister le nom des personnes avec qui vous avez prévu de faire des rps prochainement pour ne pas les oublier.


    idée n°x.
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
SOMETHING ABOUT YOU
sujets en cours
Titre du sujet
w/ pseudo
à ville

Titre du sujet
w/ pseudo
à ville

Titre du sujet
w/ pseudo
à ville

Titre du sujet
w/ pseudo
à ville
NICE TALKING TO YOU
sujets terminés
TITRE DU SUJET
w/ pseudo
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

TITRE DU SUJET
w/ pseudo
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

TITRE DU SUJET
w/ pseudo
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.

blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.


Dernière édition par Elias I. Johansen le Jeu 3 Jan - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Jeu 3 Jan - 17:43

+ 1 au cas où
A vous de jouer les amis Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Jeu 3 Jan - 18:21

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Jeu 3 Jan - 21:09

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Ven 4 Jan - 9:53

Je vous oublie pas les filles
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Ven 4 Jan - 17:28

Coucou

Je te laisse la liste de mes perso pour que tu me dises lesquels/lequel tu préfères et ensuite on réfléchit ensemble kay ? parce que je veux un lieeeen

ANDREA S. LEROY-DUCHESNE
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


BLAIR V. HASTINGS-BASS
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


LEANDRE T. VON BREZEN
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


LUCAS W. COOPER
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


JAYDEN C. LYNCH
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


DANIEL A. LOGAN
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


BARTHOLOMEW HASTINGS6BASS
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


NICOLAS M. FAURE
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


CAMERON ROXON-KENNEDY
FICHE DE PRESENTATION

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   Lun 7 Jan - 1:37

Hello,

Désolée du temps de réponse mais j'ai eu de la visite ce week end Smile donc j'ai déjà quelques idées avec trois de tes personnages.

- JAYDEN C. LYNCH : On pourrait partir du principe qu'Elias a décidé de se mettre à l'informatique lui qui n’utilise que ses calepins. Aussi, il aurait trouvé une annonce comme quoi Jayden donnait des cours. Après avoir pris contact et ses premiers cours, il aurait pu ainsi commencer sa correspondance avec son professeur etc. En gros, ce serait son professeur et ils auraient pu devenir amis?

- BARTHOLOMEW HASTINGS-BASS : Je vois bien Elias le prendre comme inspiration pour son méchant dans son futur roman. Il pourrait ainsi fréquenter l'établissement de Bartholomew?

- CAMERON ROXON-KENNEDY : Elias pourrait faire un petit boulot dans le même journal pour payer ses frais.

Voilà les bases auxquelles je pensais Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages   

Revenir en haut Aller en bas
 
EiJ ◤ Un roman n'est rien sans ses personnages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» L'anniversaire de mon choupinet chou sans qui je ne seris rien ♥.♥ ! ♥
» Oscar - On peut être artiste sans être rien de particulier
» Il est bien connu que sans oxygène, le feu ne peut bruler~ PV¦KASS"
» Erin McAlister • Donner sans rien attendre en retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: