KAA ◊ Holding out for a hero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:31


Katelyn Arianna Archer w/ Amber Heard
the characterthe person
→ habite àLondres.
→ âgé(e) de 23ans.
→ né(e) le 7 janvier 1989 à Londres.
→ est avocate.
→ un t-shirt likes boyslikes girls oubicurious ? Hétérosexuelle.
→ est actuellement célibataire.
→ pseudo : lalalounette.
→ âge : 19ans.
→ comment avez-vous connu le forum ? top site.
→ code : Code bon by Andyyyy
→ crédits : Tumblr.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? Ben vert dude !.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:32

it's my life, it's now or never
Katelyn naquit quelques jours après le nouvel an, dans la capitale londonienne dans une clinique privée. Sa venue était promptement attendue par ses parents qui avaient tout d'abord souhaité avoir un garçon pour que leur lignée ne s'éteigne pas, mais au final avoir une fille n'était pas si mal vu la société dans laquelle on vivait aujourd'hui. La mère de Katelyn, Francesca était une italienne venant d'une bonne famille qui avait subi ce qu'on appelait plus communément le coup de foudre pour un jeune homme de bonne famille, Henryk Archer, jeune homme d'origine anglaise mais aussi polonaise, drôle de mélange me direz-vous. Les deux tourtereaux s'étaient rencontrés dans le cadre d'une soirée dansante organisée par leur mères qui se connaissaient de longue date. Il ne fut donc pas surprenant que la demoiselle s'entiche du jeune homme, qu'il enchaîne les rendez-vous jusqu'à finalement stabiliser leur relation pour conclure par un mariage après maintes aventures et conclure tout ce bel enchainement par l'arrivée d'un enfant. Leur fille représentait pour chacun d'entre eux une façon de faire ce qu'ils n'avaient jamais fait, Francesca voulait secrètement que sa fille ne soit pas piégée tout comme elle dans la stratification sociale dont elle était le résidu, son père au contraire voulait qu'elle trouve comme sa mère un jeune homme de bonne famille pour le rendre fier d'elle.

Ainsi, son enfance se passa dans la plus grande sérénité, un coup dans leur immense appartement se situant dans le centre-ville de la capitale britannique, un coup dans la villa italienne bordant la mer Méditerranée et un coup dans la propriété de ses grands-parents paternels dans leur propriété au Canada. Déjà petite, elle était déjà une citoyenne du monde, une privilégiée du système de la bourgeoisie qui avait la chance de bénéficier du capital économique se basant sur l'énorme fortune de ses parents, un capital culturel qui se trouvait dans tous les lieux où elle se trouvait, un capital social grâce au réseau de sa famille et un capital symbolique de par son patronyme qui induisait cette somme de capitaux. Très tôt, la demoiselle adopta donc le caractère de la haute société en s'intéressant à tous les biens culturels, en cherchant à s'ouvrir au monde, en apprenant l'italien, le polonais en plus de son apprentissage de l'anglais à l'école. Future "dame" qui puisait sa racine dans la domination, elle se mit à pratiquer une activité sportive régulière qui se trouva être la danse mais également le tennis avec ses parents. En quelques sortes, elle n'eut aucun choix quant à sa destinée malgré les voeux de sa mère, jusqu'au jour où elle dut être placé à l'école publique comme le voulait sa mère pour confronter sa fille au vrai monde. Cette décision fut contestée par son mari qui se plia cependant à ses exigences après quelques discours enflammés, la jeune Katelyn fut donc mise en contact avec les couches sociales dites inférieures et contrairement à la logique qui voulait qu'elle soit exclue, sa souplesse d'esprit fit qu'elle réussit à s'intégrer parmi ses camarades malgré certaines manières qui faisaient plutôt rires ses camarades plutôt que de faire d'elle un bouc émissaire.

Les années passèrent et quand la demoiselle atteignit l'âge de seize ans et qu'elle entra au lycée. Tout changea du tout au tout à cause d'un simple garçon sur lequel elle avait des vues depuis fort longtemps ! C'était le stéréotype même du bad boy que toutes les filles rêvaient d'avoir comme petit ami à son âge, le garçon qui pouvait faire vibrer votre âme à pleine puissance. A cette époque, Katelyn n'avait pas encore changé de caractère et était toujours la digne héritière des Archer, jusqu'à ce qu'elle ne sorte finalement avec ce jeune homme en pleine perdition. Tout commença à changer à ce moment précis ! Premièrement, ce dernier l'entraîna dans des soirées peu recommandables, des soirées loin de l'univers mondain auquel elle était habituée et qui obligea son père à venir la chercher au commissariat pour état d'ébriété sur la voie publique… la chute continua par la suite avec la baisse progressive des notes de la demoiselle qui passait plus de temps avec son petit ami que sur ses études, ce jeune homme conscient de son effet néfaste sur la belle demoiselle profita tout de même d'elle pour assouvir certains désirs charnels et également pour se remplir les poches en volant à maintes reprises dans la boite à bijoux de la mère de Katelyn vu que cette dernière plaidait toujours son innocence.
Leur idylle prit tout de même fin lorsqu'elle découvrit que son cher petit ami couchait avec sa meilleure amie... tombant de son nuage, elle se mit à le haïr pour se préserver, pour ne pas avoir à se haïr elle-même pour sa naïveté et comme pour expier ses fautes, elle se plongea au maximum dans ses études pour l'oublier. Non pas fière d'avoir perdu son petit ami, elle avait aussi perdu la confiance de ses parents depuis quelques temps... et malgré les efforts qu'elle fournissait, il n'était pas certain qu'elle puisse la retrouver si aisément. Ce fut à ce moment qu'elle "trouva" sa voie, enfin elle avait surtout suivi inconsciemment les souhaits de ses parents qui avaient depuis longtemps souhaité l'orienter vers des études de qualité sur le long terme. Vers l'âge de dix-huit ans, elle partit donc pour la sublime université de Oxford où elle suivit un cursus en droit dans un cadre pour le moins agréable.

Son séjour dans la petite ville où se trouvait le mythique château d'Harry Potter ne l'ennuya point pendant ces quelques années où elle retrouva par ailleurs certains de ses amis des soirées mondaines d'antan. Toujours aussi honteuse de cette relation proscrite durant sa scolarité, elle sortit quelques temps avec un jeune homme de l'université suivant le même cursus qu'elle et qui avait tout pour plaire à ses parents. Non pas amoureuse de ce dernier, elle souhaitait juste oublier ce qu'elle avait fait par le passé… et effectivement, elle oublia peu à peu cette malencontreuse relation en même temps que ses parents la félicitèrent d'avoir trouvé chaussure à son pied. Durant son séjour à Oxford, ses parents vinrent souvent à se déplacer pour la voir elle et son petit ami pour voir à quelle vitesse évoluée leur relation en sous-entendant l'idée d'un mariage… oui les parents de Katelyn étaient extrêmement prévenants, cela on pouvait le dire ! Sauf que contre toute attente après l'un des dîners en compagnie de ses parents, lorsque vint le moment du câlin du soir entre les deux amants, le jeune homme en question avoua à sa petite amie qu'il était en réalité homosexuel… autant vous dire, qu'elle fut choquée d'avoir été un substitut, elle fut également attristée par cette révélation vu que les sentiments commençaient à s'installer pour lui dans son coeur, son seul réconfort se trouvait dans le fait de ne plus avoir à prétendre l'aimer alors que ce n'était définitivement pas le cas. Amis avant d'être en couple, elle l'aida au lieu de le rejeter, leur relation devait servir d'alibi pour sa famille jusqu'à ce qu'il ne trouve le courage de faire son coming-out. Ce ne fut que quelques mois plus tard qu'il avoua toute la vérité à sa famille qui le renia et l'obligèrent en quelques sortes à s'exiler dans une autre contrée… en même temps dans ce genre de famille il était rare que les différences ne soient perçues comme bénéfiques, tout ce qui n'était pas prévu dans leur "destinée" était considéré comme déviant ou abominable.
Quand vint la fin de son cursus, elle quitta donc Oxford avec d'excellents résultats avant de retourner finalement à Londres dans l'appartement que ses parents lui avaient achetés pour la consoler en quelques sortes de "l'horrible tragédie" concernant son ex petit ami. Après tout ce qu'elle eut vécut, elle ne trouva qu'une seule façon d'exprimer ce qu'elle ressentait… toute cette énergie nocive la rongeant de l'intérieur… elle l'exprima à travers un art qu'elle cultivait à travers sa voix qui sublimait ses émotions et sa personne. De plus, elle put prétendre à travailler pour la première fois à un poste élevé en compagnie d'autres avocats grâce au réseau social qu'elle s'était formée au fil des années. Le seul bémol dans sa vie concerna donc sa vie amoureuse… bon nombre de fois elle avait tenté de trouver le "prince charmant" mais elle comprit bien assez tôt qu'il ne serait pas aisé de le dénicher surtout dans une société dans laquelle les apparences prévalaient sur la réalité. La vie n'était pour ainsi dire, qu'un bal masqué où l'on ne devait s'arrêter de danser, tout en espérant qu'un jour quelqu'un ne vienne vous trouver pour prendre le risque de lever son masque afin d'aspirer à quelque chose de plus intense…

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Je lui répondrais que ça serait avec plaisir que je deviendrais sa starlette attitrée du moment que l'idée de film n'est pas trop hasardeuse… je n'ai pas envie qu'on se souvienne de moi en mal et par la suite entacher ma réputation… non pas que je tienne particulièrement à ma réputation mais il est toujours plus flatteur que l'on vous remarque dans la rue pour votre talent que pour votre médiocrité.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? J'irai la voir avec un large sourire pour savoir ce qui cloque et pourquoi pas lui proposer de passer un peu de temps avec elle ? Ce n'est qu'en aidant son prochain qu'on peut espérer être aidée en retour ! Après si elle est dépressive, je pense que je l'orienterai vers un spécialiste pour ne pas non plus perdre mon temps dans une entreprises inutile.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Je pense que je le giflerai en premier lieu en lui expliquant que ce n'est pas tout simplement possible que je sorte déjà avec mon cousin, que deuxièmement qu'on est déjà de la même famille et que notre lien me convient déjà très bien et que pour finir je déteste les mecs bourrés qui racontent n'importe quoi.
Après en y réfléchissant, je pense que je serai inquiète quant à l'état mental de mon cousin… et que je chercherai avec subtilité à l'orienter vers des soins intensifs pour sa personne.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Une sortie théâtre à Londres me conviendrait très bien, mais je dois avouer qu'en ce moment j'aime plus particulièrement écumer les boites de nuit et les soirées pour danser jusqu'au bout de la nuit et rattraper en quelques sortes ce n'est que je n'ai pas pu faire quand j'étais plus jeune… enfin je veux dire avoir la chance de vivre cette expérience sans avoir un homme qui me colle et me guide dans le monde de la nuit.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Que j'aurai préféré naitre dans une autre famille et connaitre la vraie vie plus tôt ! Sinon que mes deux anciens petits amis sont respectivement un connard et un homosexuel et que je me demande à l'occasion si je n'attire pas uniquement les problèmes ? Enfin tous le monde a le droit à un compagnon plus ou moins fiable et pas moi ?! Il y a quelque chose qui cloche !

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Voler la bague d'un de mes amis… je pourrais la remplacer avec l'argent que j'ai et ça passera inaperçu, il vaut mieux éviter de détruire ma réputation pour un simple bibelot.

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Hum… je pense que je serai résignée dans un premier temps mais que je ne pleurerai pas mon désespoir pour autant. Je continuerai d'agir avec lui comme si de rien était et j'attendrai que mon heure arrive puisqu'on ne sait jamais ! C'est peut être l'occasion de construire une relation viable et durable sur le long terme, alors se salir quelques peu les mains n'est qu'un simple tribut pour le bonheur.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Je me vois bien travailler pour l'ONU dans le futur, mariée à un homme qui croit en ce qu'il fait et qui sait ? Pourquoi pas des enfants pour émerveiller et illuminer mes journées ? Je souhaite laisser une trace de mon passage sur cette Terre, voilà ce que je souhaite en priorité.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Thuth

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum. 

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut  mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? »  Il vaudrait mieux que tu choisisses Cambridge vu l'ambiance qui règne là-bas… ils visent tous l'excellence là-bas, à vrai dire, l'excellence est la seule chose d'acceptable à moins que tu ne veuilles te faire taper sur les doigts par tes parents et par le groupe des Judging Cambridge Club.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » Hum… ce "cercle" est composé d'étudiants qui vont te juger de toutes les manières possibles et imaginables en se basant sur tes capacités financières, sur ta façon de te comporter, sur ta façon de t'habiller, tes résulats scolaires et bien d'autres facteurs afin d'accrocher une liste classant les étudiants des plus populaires aux moins populaires. Autant te dire qu'ils ont une énorme influence et qu'ils pourraient réduire tes rêves en cendres si tu te fais mal voir par l'un d'entre eux.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Pas vraiment ! Les Troublemakers sont de simples plaisantins que j'ai eu l'occasion de croiser à Oxford par ailleurs… ou tout du moins subir leurs méfaits. Ils sont du genre à faire de petites plaisanteries mais ils se fichent complètement de ta façon de te comporter, et ils attaquent tous le monde sans distinction je pense tant qu'ils peuvent s'amuser.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Vu le prix des études, tu ferais mieux de rester là où tu as commencé ton cursus.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


Dernière édition par Katelyn A. Archer le Dim 2 Déc - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:38

Bienvenue parmi nous Merci de ton inscription
Si tu as déjà terminé ta fiche (wow, c'est du rapide) il faut que tu la signales par iciiiii
Si tu as la moindre question en tout cas n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:42

Merci heart
Ouais j'ai cédé pour ce beau forum alors que j'aurai pas du Razz
Non, je n'ai pas encore fini sinon, je vérifie mes fautes Wink
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:46

Bienvenue sur ttr
AMBER
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 14:51

Bienvenue parmi nous
Joliiii Amber (L)
Et j'aime le nom/prénom !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 15:10

Bienvenuuue sur ttr !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 15:11

Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 15:12

Merci les dudinettes heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 15:15

BIENVENUUUUUUUUUUE
Et je te valide aussi of course
Je vais t'envoyer un petit mp pour discuter intégration sur le forum dans quelques minutes le temps de l'écrire je suis bavarde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   Dim 2 Déc - 16:05

Bienvenuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: KAA ◊ Holding out for a hero   

Revenir en haut Aller en bas
 
KAA ◊ Holding out for a hero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOLDING OUT FOR A HERO
» hero system
» 00. keep holding on | c.a. gillespie - e.z. ashmore
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» - [ Be my Hero ] - - PV -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: