welcome in our place w/ Mandy & Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: welcome in our place w/ Mandy & Tristan   Lun 19 Nov - 20:45

Les jours passent, même difficiles et teintés d'heures sombres. Je ne le sais que trop bien pour l'avoir vécu depuis le début de notre relation qui à jusqu'à présent survécu à tout. Il faut que ça continue et je n'ai pas l'intention de céder, il ne m'en veut pas pour son demi frère que j'aurais du identifier et l'apaisement, s'il tarde à revenir, se fraye néanmoins un chemin encourageant jusqu'à notre appartement. Stabilité à défaut de plénitude et de bonheur avéré, on va dire qu'il nous est presque habituel de nous en contenter, cette situation ne déroge pas à la règle. Je vais l'aider comme je peux à dépasser cette phase difficile et à passer à autre chose, et je sais qu'une fois de plus on y arrivera. Parce que nous sommes ensemble pour le meilleur et pour le pire, que je l'aime de tout mon coeur, et pour toutes les raisons qui font que nous nous sommes mariés malgré le scepticisme des gens et toutes les choses qui nous sont arrivées.

Ce soir, nous ne serons pas tous les deux. Il a invité une de ses amies à dîner que je ne connais pas encore, et c'est évidemment lui qui cuisine pour l'occasion. Je suis donc installé dans le bureau en attendant qu'il s'active. J'ai dressé la table pour trois de la manière la plus simple qui soit, et j'ai sorti de quoi prendre l'apéritif dignement dans notre nouveau salon tout juste rénové. On a finalement vraiment bien fait les choses mine de rien et je suis assez fier de l'endroit que l'on peut désormais appeler "chez nous". Je soupire un peu et éteins mon téléphone qui sonne au rythme des messages que le cabinet me laisse. Je ne suis que stagiaire et pourtant j'ai l'impression d'avoir un boulot insurmontable et qui dépasse largement mes compétences. Bien entendu, cela ne m'ennuie pas vraiment ; au delà du fait sans doute que le temps me manque pour faire toutes les choses que je dois faire. Et tragiquement, ce sont les activités les moins officielles qui en souffrent le plus, comme passer du temps ici, essayer de me construire une vie d'adulte, voir Grace et Megan un peu plus souvent que ce qui est actuellement le cas... et j'en passe.

Je m'étire un peu et replie le journal que j'étais en train de lire. Notre invitée - Mandy, si j'ai bien compris, et j'ai bien compris - ne devrait plus tarder et je me demande ce que peut bien faire mon mari. Je me redresse pour aller voir si la cuisine est toujours en état et constate rapidement que oui. J'enlace les hanches de mon mari et pose mes lèvres dans son cou en souriant un peu pour essayer de le déconcentrer, ce qui semble difficile. « Ca sent bon... » Je souris et reste un instant contre lui pour le regarder faire ; puis sursaute lorsque la sonnerie de la porte retentit. « J'y vais ». Je me détache de lui et l'abandonne à sa cuisine pour aller accueillir Mandy à l'entrée. J'ouvre la porte à la volée en m'armant d'un sourire encourageant et que j'espère accueillant, retirant mes lunettes et lui ouvrant un peu plus largement la porte pour l'inviter à entrer. « Bonsoir ! » Je lance d'abord sans me départir de mon sourire jovial. « Mandy, c'est ça ? » Je m'approche pour lui faire la bise, mes manières ne m'ont pas quitté si vite. « Echanté, je suis Andrea le mari de Tristan » Dire ça me rend toujours ridiculement fier, comme un gosse. Je la laisse entrer et referme la porte, tendant la main pour la débarrasser de son manteau. « Je prends ça, Tristan est aux fourneaux depuis hier soir, le dîner devrait être prêt bientôt... » Je ris un peu, accroche son manteau et l'entraîne vers le salon qui donne directement sur la cuisine. Je souris à Tris qui vient vers nous : « Je ne vous présente pas... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: welcome in our place w/ Mandy & Tristan   Mer 21 Nov - 17:07

Depuis son arrivée en Angleterre, se faire des nouveaux amis n’avait pas été quelque chose de difficile pour Mandy. Bien qu’elle aurait préféré ne jamais avoir à quitter New York, plus les jours passaient et plus elle s’épanouissait à Oxford, et c’était en grande partie grâce aux gens qu’elle avait rencontré. Parmi eux, il y avait Tristan Faure. Etudiant en Philosophie, elle l’avait rencontré dans les couloirs de l’université et avait immédiatement été séduite par son humour et sa sensibilité. Tout deux discutaient beaucoup et n’hésitaient pas à se confier l’un à l’autre. D’ailleurs, un jour Mandy lui a révélé son homosexualité, éprouvant le besoin immense d’en parler à quelqu’un de compréhensif... Lui est gay, et ce n’est un secret pour personne. Cependant, il lui a promis de garder le secret jusqu’à ce qu’elle décide de l’assumer au grand jour, mais il ne se gène pas pour la taquiner à ce sujet !

Chaudement vêtue d’une beau manteau noir et d’un bonnet en laine, Mandy marchait à vive allure en direction de l’adresse que Tristan lui avait noté sur un petit bout de papier. Ce soir, elle était invitée à dîner avec lui et son mari, un certain Andrea dont elle avait hâte de faire la connaissance. A vrai dire, elle était vraiment admirative de leur couple, du courage dont ils devaient faire preuve jours après jours pour surmonter les difficultés que la spécificité de leur mariage devait engendrer … La jolie blonde n’avait pas hésité une seconde à accepter cette invitation ! Non seulement elle appréciait énormément Tristan, mais elle se ferait un plaisir de rencontrer celui qu’il évoque à longueurs de journées. Et puis, même si elle le niait intérieurement, elle espérait que cette soirée la pousse à s’affirmer davantage. Toute sa vie, elle avait réussit, elle avait brillé et fait l’admiration des autres … Si tout devait s’arrêter brutalement à cause de son homosexualité et de l’étroitesse d’esprit des gens, Mandy ne s’en remettra pas.

Ces temps-ci, Mandy était de plus en plus essoufflée au moindre effort physique. Cette marche un peu rapide avait vite fait de la fatiguée et elle fut soulagée de constater qu’elle était enfin arrivée à destination. Enthousiaste et souriante, elle sonna à la porte et attendit patiemment qu’on vienne lui ouvrir. C’est alors qu’apparut dans l’encadrement de la porte celui qu’elle supposa être Andrea. C’était un grand brun au visage amical et au sourire ravageur. Il ôta ses lunettes et la salua chaleureusement.

- Bonsoir ! Lui répondit-elle tout aussi joviale. Oui, c’est bien moi !

Il s’approcha et lui fit la bise avant de se présenter avec une certaine fierté sur le visage. Mandy lâcha un petit rire amusé.

- Enchantée Andrea ! C’est un plaisir de te rencontrer enfin. Tristan n’a que ton prénom à la bouche ! Lui dit-elle en lui faisant un clin d’œil.

Puis, Mandy pénétra à l’intérieur, le regard attiré de toute part, subjuguée par la décoration si raffinée. Elle se rendit tout de même compte qu’Andrea tendait la main pour la débarrasser et lui confia alors son manteau en le remerciant.

- C’est magnifique chez vous ! S’exclama-t-elle avec franchise. Tristan va nous régaler, j’en ai déjà l’eau à la bouche.

Elle suivit ensuite Andrea jusqu’à la cuisine où elle vit enfin Tristan, occupé aux fourneaux, comme son mari l’avait dit. Mandy s’empressa d’aller à sa rencontre.

- Bonsoir toi ! Lança-t-elle avec gaieté. Elle déposa un furtif baiser sur sa joue pour ne pas le déconcentrer dans ses préparations. Merci beaucoup à tout les deux de m’avoir invité à dîner, autrement j’aurais passé ma soirée devant la télé à m’empiffrer d’Häagen-Dazs ! S’exclama-t-elle en riant.

Même si Tristan et elle passaient beaucoup de temps à discuter, c’était très souvent à propos de futilités. Alors, curieuse, elle leur demanda :

- Vous avez emménagé ici depuis quand ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: welcome in our place w/ Mandy & Tristan   Ven 23 Nov - 23:53

Contexte, vraiment gay, je dois l’avouer, sans mauvais jeu de mot ou mauvaise blague. On pourrait organiser une manif dans mon appart ce soir vu que les hétéros ont l’air d’être proscrits de l’idée du petit repas qu’on a organisé avec Mandy. Je vais d’ailleurs lui présenter Andrea, et je vais présenter Mandy à Andrea, rien d’anormal. Je cuisine ce soir, mon mari ne s’en est d’ailleurs pas mêlé, il sait que c’est bien meilleur quand je cuisine que quand lui s’y met. Je prépare tranquillement prenant mon temps lorsqu’il déboule dans la cuisine, enlaçant mes hanches et embrassant mon cou dans une tentative plutôt réussie de m’empêcher de continuer mon plat. Je frissonne un peu et ferme les yeux avant de commenter. « Évidemment, ce n’est pas toi qui cuisine Bella. » Je souris un peu et me retourne pour capturer ses lèvres suffisamment rapidement pour pouvoir me remettre à la cuisson du repas de ce soir sans tout faire cramer à cause de ma femme. La sonnette retentit et Andrea se précipite pour ouvrir à notre amie lesbienne pour ce repas foutrement gay. Le plus amusant sans doute étant ses liens de parenté avec Jason Baker, qui est loin de nous porter dans son cœur depuis qu’on lui a organisé un dîner faure romantique avec Rose dans cet appartement. Bon ça partait d’une très bonne intention, mais ils se sont presque tapés dessus. Oh et puis Jason ne nous a jamais vraiment aimé, on est les amis snobs et élitistes de Rosie après tout. Je me demande d’ailleurs ou ils en sont ces deux là. Je crois que je peux rêver pour les détails croustillants de toute façon. Je souris un peu et éteins le gaz avant d’aller à leur rencontre, là ou Andrea fait...la ménagère, grands dieux, je ne m’habituerai jamais à ça je crois. Etre gays dans l’intimité c’est tout ce qu’il y a de plus plaisant mais en public c’est presque gênant. C’est vrai qu’on a un bel appart, je vais pas dire le contraire, une belle chambre aussi.

Mandy s’approche de moi et me embrasse ma joue, je souris un peu alors qu’elle s’exclame avec enthousiasme en nous remerciant de l’avoir invité. C’est tout naturel d’ailleurs entre gays on se soutient comme on dit. Je remue un peu ma sauce et répond. « Un petit moment déjà, juste on a fait des folies récemment, on a refait totalement la déco pour rendre ça plus personnel. Andrea a même acheté une Porsche ce jour là, je crois qu’on a fait plus de frais pour que notre mariage. » Je pince les fesses d’Andrea en passant, en souriant chaleureusement à Mandy que j’entraîne vers le salon pour l’inviter à s’asseoir. « Assieds toi et dis moi ce que tu veux boire, je te sers ça tout de suite. » J’entraîne Andrea avec moi pour faire le service et le plaque le temps d’une seconde contre le mur du couloir pour lui voler un baiser. « Arrête donc de faire la ménagère ça te va pas Leroy-Duchesne. Je sais que tu m’aimes. » Je souris et l’embrasse de nouveau avant de le lâcher pour gagner la cuisine ou je sors glaçons et autre olives, que je ramène pendant que je charge Andrea d’apporter les alcools sur la table d’un signe de tête que lui seul peut comprendre après une année de vie commune.

Je réapparais ensuite aux côtés de Mandy et me laisse tomber sur le canapé après avoir déposé l’apéritif sur la table. « On disait ? Andy chéri tu me seeeers un gin tonic ? » Je le face outrageusement, car j’aime me faire servir et lui promets d’un regard un nuit d’amour très torride ce soir si il accepte. Je suis diablement pervers par fois, mais Andrea Leroy-Duchesne pousse au vice pour ma défense. Je pique une olive et me tourne vers Mandy. « T’es consciente quand même que tu vas devoir nous présenter une petite copine d’ici peu, Andrea et moi on rêve d’un double rendez vous avec deux lesbiennes, on avait proposé à Elise Mercier une fois mais... Elle était pas très intéressée. » Je ricane, cette sacrée Elise a finalement raté sa grande arrivée à Oxford, plus personne n’entend parler d’elle, et je me demande si elle n’a pas fini par retourner à Assas au milieu de tous ces fachos qui seraient pour elles de parfaits prétendants.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: welcome in our place w/ Mandy & Tristan   Dim 2 Déc - 21:18

Je souris quand Mandy confie que Tris n'a que mon prénom à la bouche et acquiesce, écoutant mon mari jouer les promoteurs immobiliers sur notre nouvel et honteusement cher appartement. Je n'aurais jamais cru que nous trouvions aussi vite un aussi bon architecte d'intérieur qui nous ferait tout comme dans nos rêves. Finalement, on est un couple un peu bateau maintenant, quand je songe à tout ce qu'on a ensemble, rien ne nous sépare trop des autres gens. Un appartement, une voiture, un chien... On aura même une fille un jour, ce qui je l'espère, se produira le plus tard possible, mais quand même. Je suis sorti de mes pensées par un Tristan très en forme qui me pince outrageusement les fesses en passant près de moi, sans doute dans une tentative délibérément déloyale de me déconcentrer. Je roule des yeux et manque de lui glisser une réflexion, mais il suggère à Mandy de s'asseoir pour que l'on puisse lui servir à boire. J'offre à notre invité un sourire réjouit et calme et soupire doucement d'aise tandis que Tris lui, m'embarque dans la cuisine pour me demander de l'aide avec les boissons.

Il me plaque contre le mur du couloir et m'embrasse, me sommant d'arrêter de jour les ménagères. Je roule des yeux et ricane un peu, glissant ma main sur ses fesses en mordant légèrement sa lèvre inférieure. « Je n'avais pas réalisé mon amour, désolé ». Il disparait et je lui laisse le temps de revenir pour retourner dans le salon ou la pauvre Mandy nous attend, abandonnée. J'attrape les bouteilles d'alcool au vol et quelques soft pour accompagner le tout, que je dépose soigneusement sur la table sans faire de bruit. Tris me soudoie avec un regard qui en dit long sur ses intentions post-dîner de lui servir un verre et je lui jette un regard noir que j'accompagne d'un sourire nettement moins pervers que le sien pour m'exécuter. « Qu'est-ce que tu veux boire, toi, Mandy ? » Je souris, puis serre gentiment les verres de mon invité et de mon insolent de mari avant de prendre moi même un gin. Je m'installe ensuite dans un canapé à côté de Tris et glisse ma main sur sa cuisse.

Je souris lorsqu'il lance sa remarque et acquiesce : « Tu fréquentes quelqu'un en ce moment ? » Je ne me départis pas de mon sourire, ce sont peut être des chemins épineux que j'emprunte mais je sais mieux que quiconque qu'il n'est pas toujours aisé de se découvrir gay. Même si l'amour que je porte à Tristan va bien au delà d'une quelconque considération de préférences sexuelles, je suis quand même conscient du fait que la seule homosexualité dont j'aurais pu me révéler être partisan m'aurait value elle aussi de nombreux ennuis familiaux et éthiques, même si moindre qu'en ayant fait le choix d'épouser mon propre cousin. Je ne pose pas de question supplémentaire sur la difficulté de la révélation ou l'acceptation familiale, laissant le sujet venir de lui même en attrapant une olive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: welcome in our place w/ Mandy & Tristan   

Revenir en haut Aller en bas
 
welcome in our place w/ Mandy & Tristan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» MANDY - X CANICHE 8 ANS SPA DE ST ETIENNE (42)ADOPTEE
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: