INTRIGUE : réunion anuelle du JCC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
▪ messages : 1175
▪ dispo pour un rp ? : non
▪ avatar : guess who ?
▪ âge : quelques années les enfants !
▪ statut : forever alone.
▪ occupation : veiller sur vous.

MessageSujet: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Mer 3 Oct - 19:06


INTRIGUE CAMBRIDGE
réunion annuelle du JCC

Vous n'avez sûrement pas pu y échapper, de jolis flyers roses et dorés ornent les panneaux d'affichage de l'université: l'heure de la réunion de présentation annuelle du JCC a sonné. Cette fois, rien à voir avec le petit bal convivial du mois de septembre, tout ceci est très officiel. Les membres du Club vont investir un amphithéâtre lors de la journée de pré-rentrée à laquelle vous adorez assister, nous le savons. Une présentation de l'organisation, de ses membres et de ses objectifs aura lieu dans un premier temps et Tara Dayris et sa bande initieront ensuite les wannabes pour leur bizutage. Rien de méchant ne vous en faites la faculté a des règles très strictes à ce sujet. Par contre rien n'empêche la prêtresse de la mode autoproclamée de vous faire un rapide cours sur les tendances automne-hiver pour éviter d'avoir à souffrir la vue de ce pull orné de rennes une nouvelle fois. De plus, les autres clubs de l'université seront également présentés car après tout, la vie ne tourne pas que autour du Judging Cambridge Club. Il paraît en tout cas.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

♪ I think I'm gonna be sad, I think it's today, yeah. The girl that's driving me mad is going away. She's got a ticket to riiiide, she's got a ticket to riiiiiide, she's got a ticket to ride, but she don't care. ♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Ven 5 Oct - 17:37

J'applique un trait de rouge à lèvres, souris à mon reflet dans le miroir des toilettes puis rend le tube à la petite wannabe qui me l'a prêté. « J'avais raison, cette couleur me va parfaitement. Evidemment, tu ne peux pas porter la même du coup sweety. » Elle hoche la tête et dégaine de son sac un charmant gloss rose pour éviter toute indélicatesse. Brave petite. « Tu sais, je t'aime bien Clara. » dis-je avec un doux sourire. « Allez à toute à l'heure et merci ! » Je la laisse digérer l'information et se monter la tête pour savoir si je me fiche d'elle ou non. L'ironie étant que je l'apprécie effectivement, justement parce qu'elle est assez maligne pour se remettre en question et savoir où est sa place. Et puis elle a un certain style et m'a permis d'essayer ce joli rose de chez YSL avant d'aller l'acheter, tout ça joue indéniablement en sa faveur. Je prends une inspiration et quitte les toilettes des dames pour regagner l'amphithéâtre où la réunion va bientôt commencer. J'enlace amicalement Nancy et Arsène, embrasse doucement Terence avant de vérifier que le diaporama fonctionne et que mes notes sont dans l'ordre. Je n'en ai pas besoin, mais mieux vaut être organisée.

Evidemment, je ne veux pas d'une rencontre réglée comme du papier à musique, les temps de January Grace sont révolus et il faut bien admettre qu'aussi adorable et bien intentionnée soit-elle, elle ne captivait pas franchement son auditoire pendant ce genre de réunion. Heureusement, s'il y a une chose que je sais faire c'est attirer les regards. 14h30. Les aspirants du JCC ont réservés leurs sièges dans les premiers rangs et sont maintenant devant l'amphi pour alpaguer le plus grand nombre. Parce que causer devant des sièges vides me mettrait de fort mauvaise humeur. Je discute un moment avec le capitaine de l'équipe d'aviron, qui me demande de passer en premier, parce qu'il doit aller voir le médecin. « Et elle s'appelle comment ta nouvelle copine? » dis-je avec un sourire en coin. « Quoi? Non mais c'est pas ça, je, enfin, c'est l'anniversaire de Tiffany et... » Je ris doucement, pose ma main sur son avant bras avant de le rassurer « Ne t'en fais pas Tom, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Mais bon je te connais, inutile de me mentir. » Mon sourire a beau être rayonnant, je pense qu'il a parfaitement compris l'avertissement. On essaie pas de me doubler, de tricher, d'outre passer mon autorité, de me poignarder dans le dos, de s'opposer à moi. La petite bande du paintball en a fait les frais et je serais sans merci.

La salle se remplit, il y a quelques visages peu familiers, d'autres que j'aimerai ne pas voir. Mais c'est une réunion ouverte, il y a d'autres clubs. En vérité, c'est la réunion de présentation des associations de l'université de Cambridge. Mais tout le monde sait que c'est l'assemblée générale du JCC et l'ouverture de la semaine de bizutage. Même le doyen. Mais fort heureusement ce brave homme sait choisir ses alliés. Je m'empare du micro, sourit largement et me lance finalement « Bonjour à tous, merci d'être venus si nombreux ! Alors, vous avez sûrement eu le catalogue des associations dans la journée, sinon vous en trouverez au bout de chaque rangée. » Je laisse le brouhaha du passage de papiers passer puis reprend « Bien, alors je me présente, je suis Tara Dayris, la présidente du Judging Cambridge Club. Vous devez nous connaître de réputation, mais j'aimerai mettre les points sur les i avec vous. Nous ne sommes pas là pour ruiner votre réputation, critiquer votre robe et se moquer de vous. Nous ne voulons que le bien de notre prestigieuse faculté et nous pensons donc qu'un peu de critique constructive ne fait de mal à personne. Nous organisons également de nombreuses soirées et évènements auxquels vous serez tous conviés et nous sommes à votre écoute toute l'année, notre QG se trouve dans le bâtiment A, salle A2 300, tout est indiqué dans le fascicule ne vous en faites pas. » Le diaporama derrière moi affiche un plan de l'université et je poursuis « Comme chaque année nous recrutons de nouveaux membres, prêts à veiller au bien être de tous et à conserver la grandeur de Cambridge. Nos aspirants sont assis juste devant, je leur demanderai de bien vouloir se lever. Et on les applaudit s'il vous plaît ! »

Je lance le mouvement et ajoute une fois le calme revenu « Si vous désirez les rejoindre, vous avez jusqu'à la fin de la journée pour vous manifester, parce qu'à partir de demain, les bizutages commencent ! Evidemment, tout sera surveillé et restera dans le cadre des limites définies par le règlement intérieur, rien de bien méchant, nous allons juste nous amuser un peu ! Mais je laisserai Nancy vous expliquer ça un peu mieux tout à l'heure. » Je glisse un clin d'oeil à mon amie et conclu rapidement « Bien, nous allons maintenant vous parler un peu de nos projets et présenterons les autres clubs et associations de la faculté. Je propose que nous commencions par les sports et je vais laissez la parole à Tom Johnson, capitaine de l'équipe d'aviron, Stacy Davis, professeur de danse classique, Juliet Stevens, capitaine de l'équipe de natation, David Smith le capitaine de l'équipe de football et enfin Karen Williams, la présidente de l'union sportive de Cambridge. Un grand merci à eux d'être ici. » J'applaudis poliment puis laisse la parole aux sportifs, appréciant la vue en silence et m'assoit aux côtés de ma meilleure amie et lui chuchote à l'oreille « Il y a vraiment du monde c'est super. J'espère que tout se passera bien. » Parce que j'ai beau ne pas le montrer, je suis un peu nerveuse et je crains un mouvement de rébellion mal venu. Mais bon, la sécurité de la fac encadre les portes de l'amphi et je pense que cette bande d'imbéciles a compris la leçon. Et puis, je refuse de laisser les incidents passés me freiner maintenant. Je ne ferais pas tout ce travail pour rien et ces hippies ne me tireront pas en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Jeu 11 Oct - 15:41

Humiliée et ridiculisée devant le tout Cambridge une fois de plus, il m’a fallu bien plus de deux semaines pour oser quitter ma chambre de princesse et mes comédies romantiques. Tout va mal, et même mes plus gros efforts ne suffisent décidément pas à me faire quitter l’une des dernières places de la liste du JCC. Le bilan est désastreux. J’entame seulement ma seconde rentrée à Cambridge et tout le monde ici me voit comme une idiote coincée et sans intérêt. Mes rêves de gloire s’affaiblissent en même temps que l’espoir visiblement futile de me faire une place ici. Et c’était en maugréant devant mon thé que j’avais fini par abandonner l’idée de gratifier l’université d’un retour en force, mais c’était sans compter ma capacité rudement éprouvée à me relever de toutes les conséquences désastreuses de mes actes suicide d’accès à la popularité. La rentrée s’annonce, et la remise en question semble nécessaire. Prendre un mannequin comme faux petit ami était tout bonnement stupide et je mérite amplement mon châtiment. Si je dois accéder au Judging Cambridge Club et au respect de mes camarades, ça ne doit pas être par le biais d’un mensonge éhonté sur ma vie amoureuse, non Arabelle Rosebury doit changer d’image et ce for good. De plus, il est temps de mettre en valeur ce que possède en multipliant les inscriptions dans les clubs artistiques de la fac. La reconnaissance n’est pas loin, il suffit de s’accrocher un peu. C’est parfaitement remotivée que je referme mon journal et fais face à mon miroir.

Changer d’image, ça commence bien évidemment par quelques changements vestimentaires. Dayris en avait parlé, et je vais prendre en compte son avis, non sans y ajouter ma touche personnelle, il faut que ce soit marquant. Sous les conseils d’une internaute avisée, je me décide pour un look de femme enfant contestataire qui devra et choquer et faire réaliser à quelles extrémités peuvent pousser les remarques de Judging Cambridge Club. Je serai cette année la représentante de la décadence de l’université, pour une journée seulement bien entendu, je ne peux pas vraiment trop politiser avec une famille comme la mienne. Mon père et moi ayant comme tradition de faire mes rentrées à l’université ensemble, je préfère emporter le nécessaire pour me changer sur place, la robe à pois semblant bien plus indiquée pour ne pas subir les foudres de mon paternel. Une fois déposée devant les portes de la fac, j’embrasse mon père et file en direction des toilettes avec un sac anormalement lourd. Je me déshabille et enfile une robe rose moulante et extrêmement courte, avant de passer à l’étape maquillage censé apporter la touche finale. Lorsque je sors des toilettes, je suis métamorphosée, et je peine à me reconnaître dans le miroir. Un peu mal à l’aise au début, je finis par m’habituer, me concentrant sur le but unique de tout ceci. Je suis une autre personne, et je suis là pour provoquer. Les regards se retournent sur moi, surtout ceux des garçons, et je dois dire que même si je saisis parfaitement le motif de ces regards, je suis flatée. Direction l’amphithéâtre qui héberge la réunion annuelle du JCC cette fois-ci. Nouvelle entrée théâtrale, quelques minutes de retard pour le forme, j’arrive en plein milieu du discours de Tara Dayris, obligeant quelques élèves à se lever pour m’asseoir au milieu d’une rangée entre deux garçons. Le choix est délibéré. Je croise les jambes et soulève mes cheveux pour les repositionner. Cette Carolyn Stowe détient peut être la solution miracle à tous mes problèmes. Vu la distraction de ces deux hommes que je reconnais faire partie du club d’aviron, je suppose que l’entrée est réussie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Mer 17 Oct - 15:49

Des flyers roses. Roses et dorés. Intérieurement je soupire devant tant de mauvais goût et jette le papier dans la poubelle verte plutôt que de le laisser traîner par terre. Je lisse mon blazer du plat de la main et éteins mon mp3 qui déverse dans mes chastes oreilles Mozart et compagnie depuis plusieurs minutes. Mes doigts glissent dans mes cheveux et remettent une boucle brune derrière mon oreille tandis que je me dirige vers l’amphithéâtre où aura lieu la réunion des associa… pardon, la réunion du JCC, car bien évidemment Tara Dayris reine des enfers ne laissera de place à personne qu’à son horripilante petite personne. J’en plaindrais presque Terence si ce pauvre petit chiot n’était pas aussi heureux d’être soumis à une aussi détestable personne. Comprenez moi bien. Tara et moi partageons un grand nombre de valeurs et je suis persuadées que nous arriverions à nous entendre si elle n’était pas aussi hautaine et profondément… méchante. Si j’ai suffisamment de caractère pour ne pas me laisser marcher sur les pieds et arriver à rire de mon placement déplorable sur la liste du JCC, ce n’est pas le cas de tout le monde. J’ai appris à relativiser les choses, surtout après les évènements de l’année dernière. J’ai grandi. Ce qui ne m’empêche pas de me donner en spectacle comme lors du bal (j’ai bien cru que Rowan allait s’étouffer quand je lui ai raconté comment je me suis retrouvée en petite tenue, quoi que très sage comparé à d’habitude). Que voulez-vous, je suis une Eastwood, et nous avons le sens de la représentation dans le sang. Ainsi qu’un certain goût pour l’excentricité et le drame. Un dernier coup d’oeil à ma tenue -pas de grand couturier mais de jeunes créateurs qui montent- et j’entre dans l’amphithéâtre. Place stratégique sur le côté et au milieu des rangées histoire d’avoir une vue d’ensemble. Sagement, j’écoute le discours de Tara, ne manquant pas de laisser échapper un petit éclat de rire à la mention du « Nous ne sommes pas là pour ruiner votre réputation, critiquer votre robe et se moquer de vous. Nous ne voulons que le bien de notre prestigieuse faculté et nous pensons donc qu'un peu de critique constructive ne fait de mal à personne. » . Très drôle. Tara avait été odieuse avec bon nombre de gens et en particulier Ara…



GRANDS DIEUX ! J’ouvre des yeux ronds et me mords furieusement la langue pour ne pas laisser échapper un chapelet de jurons comme Jimmy m’en a appris lors de ma « petite » escapade texane. Arabelle a définitivement perdu l’esprit. Cette robe est bien plus courte et… rose que tout ce que j’aurais pu imaginer. Pas du tout le genre de chose que je porterais et pourtant on peut dire que je sais faire preuve d’audace (notamment en ne portant rien du tout pour les cours de dessin, mais c’est de l’art ce n’est pas vulgaire voyons !). Nul doute que notre chère Queen Bee va lui tomber dessus avec force sarcasmes et remarques désobligeantes. Enfin. Il sera toujours temps d’afficher le véritable visage de cette maudite peste et de mettre un peu de plomb dans la cervelle d’Arabelle. Que je ne peux m’empêcher d’admirer. Cette fille, malgré son manque de discernement, est une vraie battante. Et je note dans un coin de ma tête de l’inviter à prendre le thé après cette réunion. J’ai prévu le coup avec Lia, nous ne nous déplaçons plus que rarement sans notre matériel de protestation pacifiste : notre nappe à fleurs, notre service à thé, le thé, l’eau chaude et les petits gâteaux… pour improviser une tea party n’importe où, n’importe quand. Le doyen, après être resté dubitatif, n’a rien eu à y redire lorsqu’il a vu que nous étions d’une cordialité et d’une politesse à toute épreuve, même envers les membres du JCC qui déclinent le plus souvent nos invitations (peur d’être empoisonnés ?).

Quoi qu’il en soit, je pense qu’une tasse de thé ne sera pas de trop pour me remettre de cette horripilante réunion. Et plutôt que de m’abîmer dans des considérations déprimantes, je préfère penser aux orchidées que Rowan m’a envoyée ainsi que la bouteille de champagne qui les accompagnait. Si cette réunion devient aussi catastrophique que je le crains, il sera toujours temps d’ouvrir ce grand cru pour trinquer entre amis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Mer 17 Oct - 16:44

« Coconut cococococonut ! The coconut nut is a giant nut, if you eat too much, you’ll get very fat now ! The coconut nut is a big big nut, but this delicious nut is not a nut ! » « Moon, sans couloir être vexant, tu vas perdre toute crédibilité si tu continue à chanter ça. » Je regarde Dexter d’un air désespéré alors que Coffee sautille joyeusement sur mon épaule. « J’y peux rien je l’ai dans la tête depuis ce matin et Coffee adore cette chanson » j'ajoute comme si cet argument réglait la question. Fluffy pose sa tête sur mes genoux et je la gratouille derrière les oreilles en fredonnant doucement. En parlant de crédibilité, j’ai fait des progrès paraît-il. Surtout niveau habillement (et ne parlons pas de ma poussée de croissance, je suis certes toujours petite, mais je ne ressemble plus à une collégienne). J’ai encore une fois suivi les conseils de Granny et porte un joli pull blanc Stella McCartney avec un short noir et une paire de ballerines compensées. Mes tatouages sont cachés, j’ai choisi un maquillage sobre (pas comme la fois où je m’étais carrément fait une tête de mort sur toute la figure, mais c’était Halloween ! y’a prescription non ?) et j’ai vaguement appris à bien me tenir et à ne pas dire tout ce qui me passe par la tête. Enfin en théorie. Disons que j’ai assez de mal à faire la part des choses, que je suis terriblement étourdie et pas à l’abri d’une crise de narcolepsie, ce qui entame sérieusement mon capital crédibilité. Un regard au rongeur hystérique qui s’est enroulé dans mes cheveux et cela la fait presque tomber à zéro. Je descends de la voiture et rejoins l’amphithéâtre sans grand entrain tout en me jurant de ne pas faire de bêtise cette fois là, pas comme au bal où j’ai malencontreusement à cause d’une HORRIBLE ARAIGNEE POILUE mis fin aux jours du portable de Nancy. Les joues m’en brûlent encore de honte c’est moi qui vous le dit. Après ça, j’ai fui plus vite que mon ombre et fait livrer un nouveau téléphone à cette maudite maladie vénérienne de Nancy, le dernier modèle, le plus cher, histoire de faire bonne mesure et avec un petit mot d’excuse en bonus. Oui j’ai grandi, c’est terrible hein ?

Fluffy trottine sagement à côté de moi, Coffee se cache sous mes cheveux (de toutes façons il a décidé de venir, je ne cherche même plus à avoir la moindre autorité sur ce rongeur) et je vais m’asseoir au fond de la salle pour être la première à partir et pouvoir filer en cas d’incendie et/ou de bourde intempestive. Le service de sécurité me regarde d’un air mi-soupçonneux, mi-amusé et me laisse m’installer avec mon zoo. Ils commencent à avoir l’habitude de me ramasser par terre ou dans des endroits incongrus avec mes foutues crises et s’ils adorent tous Fluffy qui a le don pour prédire lesdites crises et être la chienne la plus sage du monde, ils apprécient Coffee mais se méfient franchement de ce qui peut lui passer par la tête. Moi aussi. Tara commence son discours et plutôt que de me mettre à crier qu’elle est une honte pour l’espèce humaine et qu’on devrait se débarrasser d’une Mycose Vaginale comme elle ainsi que de sa répugnante Nancyphilis, je préfère griffonner dans mon carnet et faire abstraction des conneries hypocrites qu’elle peut sortir. Ne fais pas de vagues Moon ! Surtout ne fais pas de vagues ! La porte s’ouvre et ma mâchoire fracasse le sol alors que je fixe Arabelle qui vient de magnifiquement réussir son entrée. « Gniiiiiik ! » J’appuie sur le nez de Coffee pour le faire taire et rougis quand quelques regards rieurs se posent sur moi, tentant de réduire au silence un écureuil pervers. Mais il a raison, Arabelle est époustouflante ! Enfin euh, disons qu’elle a le mérite d’être très colorée et… ben dis donc comme elle est moulante cette robe ! Je fais un petit signe de tête à Arabelle, un grand sourire et lève un pouce en l’air pour lui montrer que j’approuve. Bon ce ne sera pas au goût de Tara mais moi j’adore les tenues colorées, décalées… et résolument provocatrices. Car ceci est une provocation à l’encontre du JCC, je n’en doute pas une minute.

Les discours s’enchaînent et l’ennui me gagnant (et après un avertissement de Fluffy), je finis par m’endormir sur ma table. Je me réveille en sursaut et regarde autour de moi d’un air effaré puis fusille Coffee du regard. Il n’a rien trouvé de mieux que de me coller ses pattes sur le nez pour me réveiller ! Au risque de m’asphyxier ! OH LE CON ! Je lui donne une tape sur le museau et croise les bras. Je boude. Oui que oui je boude. Il vient se nicher dans mon cou et lèche ma joue. Bientôt je ne peux m’empêcher de glousser tout en refrénant péniblement les hennissements hystériques qui menacent de s’échapper de ma bouche. Ohnonononononononon !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Ven 19 Oct - 9:57

Installée bien droit sur ma chaise, je lisse ma jupe du plat de la main pour enlever un pli imaginaire. L’heure est grave. Les hippies et autres anarchistes vont certainement débarquer d’un instant à l’autre et le service de sécurité devra être rapide et précis pour les arrêter avant qu’ils ne portent atteinte à l’intégrité de Tara. Je suis inquiète, nerveuse même, la perfection de cette réunion ne dépend pas de moi malgré toute l’aide que j’ai pu y apporter. Je ne suis pas spécialement ravie à l’idée d’entendre d’autres personnes prendre la parole aujourd’hui, des personnes ayant certes des sympathies pour le JCC mais n’en faisant pas partie. Et j’ai moi même une dent contre le capitaine du club d’aviron depuis que je l’ai entendu faire des blagues grasses et sans classe sur certains membres de notre respectable organisation alors qu’il était persuadé qu’il n’y avait aucun témoin gênant. Seigneur ! Je suis un témoin gênant ? Je triture nerveusement mon petit bracelet en argent et me calme en inspirant profondément.

Enfin Tara commence son discours et je suis ravie de voir que personne ne l’interrompt. J’aperçois des visages familiers, en bas du classement. Cette exhibitionniste d’Eastwood qui a fini en sous-vêtements lors de la petite sauterie que nous donnions, je suppose néanmoins que le champagne sur sa robe était une excellente raison de l’enlever, moi-même je ne supporte pas la moindre tâche, ce qui fait que je suis obligée de me changer au moindre incident. Elle a pourtant l’air de se tenir tranquille et j’ai l’impression que ce n’est pas dans ses intentions de jouer les guerrières en puissance. Tant mieux. La dernière fois je l’ai vue faire une prise de catch à un membre du club d’aviron (décidément ces machos enchaînent les bourdes !) : c’était effrayant. Non, ce qui m’inquiète c’est ce petit démon de Carter. Avec ses créatures de l’enfer et très certainement porteuses de germes. Oui je parle de sa chienne (qui au demeurant se tient tranquille donc ne m’inquiète pas tant que ça) et de son cinglé d’écureuil. Je ne comprends pas pourquoi le doyen permet une chose pareille. Encore pour le chien je peux comprendre, c’est un peu comme les chiens d’aveugle, mais pour narcoleptique. Mais l’écureuil ? Soit disant elle n’a aucun contrôle sur cette horrible petite bestiole. Ce n’est pas fait pour me rassurer.

Le bruit des portes me sort de ma réflexion et je fixe Arabelle d’un air effaré. Qu’est ce que c’est que ça ? Non contente d’arriver en retard, Miss Rosebury se paie le luxe d’être habillée de manière totalement indécente. Je secoue la tête d’un air déconfit. Elle aurait mieux fait de miser sur une tenue sobre. J’ai pour ma part choisi une chemise blanche, un short en tweed et une veste de smoking assortie à mes petites bottines noires. Simple et efficace. Mais ce rose… et ce vêtement outrageusement moulant… quel manque de bon goût. Le discours de Tara se poursuit et je ne peux qu’admirer la parfaite maîtrise dont elle fait preuve, ne se laissant pas démonter par cette interruption grotesque. Je fusille Carter du regard en la voyant se réveiller en sursaut et apparemment retenir un fou-rire grandissant. Quelle honte ! Je suis partagée. D’un côté elle semble faire des efforts pour se retenir et l’écureuil qui doit la chatouiller ne doit pas l’aider beaucoup. De l’autre elle n’avait qu’à pas introduire un suppôt de Satan dans notre université !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Sam 20 Oct - 3:52

L’université de Cambdrige, avec tous ses pavillons, demandait un certain temps d’adaptation pour se retrouver. Et ce n’était sûrement pas le petit tour guidé de la matinée, gracieuseté d’une jeune fille qui le voyait tourner en rond depuis dix minutes, qui permettait de se retrouver facilement sur le campus. Elle lui avait dit : « L’amphithéâtre? Tu peux pas le manquer! » Puis elle avait disparu. D’autres préoccupations plus importantes que le pauvre petit undergrad paumé qu’était Jordan.

Le jeune homme avait alors soupiré, puis s’était résigné à se planter devant une carte du campus. Et tout devint limpide. Il avait trop descendu vers le sud. Bon. Bah marche arrière alors, hein. Jordan espérait sincèrement que ce fameux JCC valait tout ce temps perdu. Oh bien sûr, Lia lui en avait parlé, mais Jordan avait toujours été d’avis qu’il fallait se forger sa propre opinion sur toutes choses. Et puis d’abord, de quel droit ce club se permettait-il de le juger parmi les dix personnes les moins fréquentables, hmm? Il ne leur avait « encore » rien fait, à ce qu’il en savait. Les cours n’avaient même pas encore commencé et c’était peut-être la troisième fois qu’il posait les pieds sur le campus. La première fois, pour confirmer son inscription, et la deuxième fois pour payer ses droits de scolarité. C’était d’ailleurs ce jour-là qu’il avait retrouvé avec plaisir Ivoire.

Il arriva quelques minutes passées 14h30, en même temps qu’une fille vêtue d’une robe rose moulante et beaucoup trop courte et il ne put s’empêcher de la regarder, même s’il trouvait cela terriblement vulgaire. Une jeune fille blonde sur l’estrade faisait une pause et que la foule applaudissait. Malgré son mètre quatre-vingt-trois, il tâcha de faire une entrée discrète, l’attention portée sur la fille aidant, et s’assit à la première place libre qu’il vit, prenant au passage un livret, découvrant que trop tard qu’il en avait déjà un exemplaire dans la poche de ses shorts cargos. Sa guitare prenait de la place, mais il ne s’en séparait jamais. Tout comme Kin et son service à thé… Wait… Kin? Ah mais oui! Il se trouvait que deux places les séparaient l’un de l’autre. Il changea sa guitare de côté et se rapprocha de la jeune fille, qu’il se rappelait être une amie de sa colocataire.


« Y’a des clubs sérieux à part le JCC? » chuchote-t-il à Kin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Dim 21 Oct - 14:30

Je pousse un petit soupire d'agacement. J'ai fait l'effort de venir pour représenter mes clubs – à savoir, la chorale puisque je ne compte pas la quitter (et je vais être présent plus souvent cette année, c'est promis) et le club d'écriture, puisque j'ai bien l'intention d'en faire partie – mais là, pour le moment, je m'ennuie à mort en écoutant d'une oreille distraite (plus que distraite d'ailleurs, à ce stade-là, c'est juste de l'ennuie pure) le discours de Dayris, tout en me demandant pourquoi j'ai fait l'effort de venir. Je pourrais être entrain de jouer à la console là maintenant tout de suite. Et c'est cent fois plus productif que d'écouter la pimbêche blonde essayer de nous convaincre que tout est parfait et beau et trop génial – et rose – dans son petit club de merde.

Elle termine son discours, et laisse la place aux sportifs, qui commencent leurs discours sur à quel point faire du sport c'est génial et blablabla, wouhou, rejoignez les clubs et venez ramez comme des cons au club d'aviron. Ca ne m'intéresse pas particulièrement (je ne suis pas un grand fan de sport, surprenant pas vrai?) et encore une fois, je m'ennuie à mort. J'ai besoin de parler à quelqu'un pour faire passer le temps, et je commence à chercher une connaissance des yeux quand je remarque Moon – et Coffee – tout au fond de la salle. Je me lève de mon siège, m'attirant quelques regards désapprobateurs, avant de m'assoir à côté d'elle, puisque la place et libre, et de lui sourire. « Je suis surpris que tu ne sois pas encore endormie Mooninette, même moi j'ai les yeux qui se ferment à force de leurs discours interminables! » je chuchote en faisant un clin d'œil à son écureuil qui me regarde d'un air suspicieux. « Tu vas bien? » je lui demande en fronçant les sourcils quand je remarque que son visage a tourné au rouge et que des petits bruits hystériques s'échappent de sa bouche. Ouhlà, qu'est-ce qu'il se passe?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Dim 21 Oct - 14:51

Je lance des regards perdus tout autour de moi. Je ne me sens pas du tout à ma place, assis au troisième rang, juste derrière les futurs membres du JCC. Pourquoi je ne suis pas avec eux? Tout simplement parce que je ne suis pas du tout sûr de vouloir en faire partie. Bien sûr, j'approuve tout à fait ce qu'ils font (quand Tara Dayris ne s'amuse pas à démonter les gens sur leurs styles, s'entend) et leurs idéaux, après tout, il est normal de vouloir conserver la grandeur de Cambridge, et le JCC aide à sauvegarder la réputation de notre école, sans compter que j'ai été extrêmement flatté de me retrouver dans la liste des personnes fréquentables du club, mais je ne suis pas sûr qu'en faire partie soit une si bonne idée. Disons qu'il y a un bon nombre de personnes qui sont complètement anti-JCC dans le coin et que je ne veux pas m'attirer d'ennuis. Quoi? Lâche, moi? Pas du tout. Je ne vois vraiment pas de quoi vous parlez. De toute façon, je ne servirais probablement pas à grand chose, donc la question est réglée, ce n'est probablement pas utile que je me présente en temps que nouveau membre du JCC. « Si vous désirez les rejoindre, vous avez jusqu'à la fin de la journée pour vous manifester, parce qu'à partir de demain, les bizutages commencent ! Evidemment, tout sera surveillé et restera dans le cadre des limites définies par le règlement intérieur, rien de bien méchant, nous allons juste nous amuser un peu ! Mais je laisserai Nancy vous expliquer ça un peu mieux tout à l'heure. » Je m'agite inconfortablement dans mon siège et fronce les sourcils. Je n'ai pas particulièrement envie de me faire bizuter moi! « Bien, nous allons maintenant vous parler un peu de nos projets et présenterons les autres clubs et associations de la faculté. » Les sportifs prennent le relais quand soudain, une jeune fille brune pénètre dans la salle. J'écarquille les yeux à sa tenue, comme la plupart des gens dans la salle. Essaie t-elle de se faire tuer par Tara? Qu'est-ce qui lui prend? Tient-elle tant que ça à affirmer son aversion pour le JCC, au point de se... de s'habiller... de cette façon?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Dim 21 Oct - 15:05

Je suis venue malgré tout. J'ai hésité un long moment, mais je suis quand même venue à la réunion de pré-rentrée. On ne sait jamais, après tout. Rien ne me dit que je vais quitter Cambridge pour de bon. Ca serait une idée stupide, après tout, je le sais bien, mais j'avoue que faire du mannequinat m'attire de plus en plus. Sans compter qu'habiter à Londres... Ça serait l'occasion de me rapprocher de James. Voir de le récupérer. Pas que je veux briser le cœur de sa petite amie mais... Je l'ai attendu trop longtemps pour le perdre aussi bêtement. Ca serait tellement idiot. Après quatre longues années à le chercher, ça ne peut tout simplement pas se terminer comme ça. Mais à côté de ça, je ne peux pas abandonner mes études comme ça. Mon père ne me le pardonnerait jamais, vraiment. Il couperait les ponts avec moi et je me retrouverais avec pour seul argent ce que j'ai sur mon compte personnel pour le moment. Je ne dis pas qu'il n'y a rien dessus, mais la vie à Londres coute extrêmement cher... Ugh, il faut absolument que j'en parle à Timmy. Lui saura me conseiller, j'en suis sûre. « Bien, alors je me présente, je suis Tara Dayris, la présidente du Judging Cambridge Club. Vous devez nous connaître de réputation, mais j'aimerai mettre les points sur les i avec vous. Nous ne sommes pas là pour ruiner votre réputation, critiquer votre robe et se moquer de vous. Nous ne voulons que le bien de notre prestigieuse faculté et nous pensons donc qu'un peu de critique constructive ne fait de mal à personne. » Un ricanement mauvais m'échappe. Que de blabla pour rien. Sérieusement, cette fille est la personne la plus idiote que je n'ai jamais rencontré. Et oui, si vous voulez vraiment savoir, je n'ai pas du tout apprécié de me retrouver dans leur fichue liste alors que je ne leur ai strictement rien fait. Je n'étais pas réellement anti-JCC, moi, avant. J'en avais littéralement rien à foutre de leur petit club, avant qu'ils me foutent dans leur imbécile de liste. Moi pas fréquentable? Pff.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Dim 21 Oct - 22:38

Les pré-rentrées, ça craint. Surtout celle-ci. D’habitude, ça m’est égal de participer à ce genre d’évènement mais cette année, c’est juste insupportable. Entendre, comme ces cinq dernières années, les mêmes discours sur une nouvelle année scolaire, qui va nous apporter beaucoup de choses, ce n’est pas possible. Je n’ai pas envie qu’on me répète ça encore et encore. Je le sais déjà. Je soupire et reste planté dans mon canapé, ne sachant pas trop quoi faire. En plus, aujourd’hui, il y aura un discours spécialement prononcé par Tara Dayris pour nous présenter le JCC 2.0. Et je ne suis pas d’humeur à l’écouter déblatérer sur tout et n’importe quoi et sur l’importance de Cambridge, du bon goût et je ne sais quoi encore. Je lève les yeux au ciel, agacé par cette organisation, qui pourrit ces années qui devraient être les meilleures pour nous. Dire qu’au début, je ne comprenais pas trop pourquoi ils faisaient ce genre de choses. Ils étaient presque inoffensifs et je ne faisais pas attention mais maintenant, c’est différent. Sans avoir vraiment participé à certains évènements, je me retrouve pour une sixième année à Cambridge. Six ans, que j’étudie pour devenir professeur. J’ai 25 ans maintenant, et parfois, je me sens tellement vieux. Je ne devrais plus être ici, en train d’étudier. Je devrais être devant une classe d’enfants, désireux d’apprendre de nouvelles choses. J’éteins la télé et débarrasse mon petit déjeuner. Les pré-rentrées, ça craint et pourtant, je vais y aller.

Je marche presque au ralenti, direction l’amphi où se passera le spectacle du JCC. Je m’installe au fond, dans un coin, évitant toute personne que je connais. Je ne suis pas d’humeur à faire la conversation avec quelqu’un, même si j’adore cette personne. Je sors un stylo et un carnet de notes, pour prétendre que je suis intéressé par ce qu’on va dire. Je regarde l’amphi se remplir puis Tara entre en scène. Le micro à la main, elle se lance dans son discours. Je me tais mais lève les yeux et soupire plus d’une fois, ce qui semble agacer la fille de devant, qui prend avidement des notes. J’ai envie de lui dire que de toute façon ça ne sert à rien, elle ne sera jamais assez bien pour Tara. Je ne sais pas comment est fait leur classement, mais j’aimerai avoir des explications. Par exemple, comment j’ai pu me retrouver en haut du classement. On n’arrête pas de me poser la question. Si je le savais, je le diffuserai partout. Je relève la tête vers Tara, qui termine son discours. Mais le changement de personne au micro est interrompu par des portes qui claquent et une entrée fracassante. Arabelle Rosebury, qui commence à se faire un nom à force de vouloir se faire remarquer et intégrer le JCC, dans une robe moulante et très courte apparait. Ce n’est pas comme ça qu’elle va réussir son coup. J’attends les commentaires acerbes de Tara et Nancy. Soi-disant, elles ne sont pas là pour nous juger ou se moquer de nous, pourtant, elles ne vont pas s’en empêcher. Tandis qu’Arabelle descend pour prendre place entre deux garçons, des cris se font entendre derrière moi. Je repère Moon et Oliver, cette première n’arrêtant pas de bouger sur sa chaise. Coffee doit encore faire des siennes. Je vois Heather un peu plus loin, qui semble aussi remontée contre le JCC que moi. Je ramasse mes affaires et vais me placer à côté d’elle. Cette réunion commence à prendre une tournure intéressante. Je me lève et hausse la voix. « Aura-t-on le droit d’avoir une petite présentation du cinéma-audiovisuel et du club d’écriture ou Cambridge est devenue exclusivement sportive et sous le contrôle du JCC ? » Je me rassois, le visage en feu. Et dire que je devais faire profil bas cette année.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   Ven 26 Oct - 18:38

Je soupire à nouveau et sort mon portable avant de commencer à jouer à fruit ninja dessus. Pour être honnête, je ne me sens pas particulièrement concernée par cette pré-rentrée. Non seulement ce nouveau JCC me donne envie de vomir, mais en plus, c'est comme si une partie de moi était déjà à Londres. Ce qui m'énerve au plus haut point, parce que je ne peux pas abandonner mes études. C'est trop... fou. Dangereux. Qu'est-ce qu'il m'arrivera si je ne perce pas dans le monde du mannequinat? Je n'ai pas envie de finir serveuse, ou clocharde, ou un truc horrible de ce genre qui implique que je n'ai pas assez d'argent pour vivre correctement. En même temps, j'ai toujours adoré la mode, et je suis sûre que ça pourrait être super fun. Le problème étant que la concurrence est dure, et... Raah, ça m'énerve!!! « Aura-t-on le droit d’avoir une petite présentation du cinéma-audiovisuel et du club d’écriture ou Cambridge est devenue exclusivement sportive et sous le contrôle du JCC ? » Je sursaute, et me tourne vers mon voisin. Ca alors, je n'avais pas réalisé que Timmy était à côté de moi ! J'étais tellement perdue dans mes pensées que je n'avais même pas réalisé qu'il était là. A vrai dire, j'avais complètement oublié qu'il redoublais sa dernière année, à cause du JCC, en plus. Quelle bande d'imbéciles! « Timmy! » je m'exclame, de la surprise dans la voix. Ce n'est pas le genre de mon ami de se faire remarquer comme ça. D'ailleurs, il est rouge tomate. « Fais gaffe à ce que tu dis! Tu ne voudrais pas perdre ta belle place dans leur classement inutile! » J'éclate de rire, m'attirant des regards noirs de toutes les personnes alentours. Mon ami, lui, ne rigole pas du tout. « Rooh, allez, fais pas la tête, je plaisante! Qu'est-ce qui va pas? » je lui demande en lui donnant un petit coup de coude plaisantin, histoire de le faire réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE : réunion anuelle du JCC   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTRIGUE : réunion anuelle du JCC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Résumé de l'intrigue
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: