APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 22:49


alexan parker lockwood w/ robbie wadge.
the characterthe person
→ habite à oxford.
→ âgé de 18 ans.
→ né le 29 juillet 1994 à Paris, en France.
→ est étudiant en littérature et accessoirement, la prochaine star du cinéma.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? bicurious.
→ est actuellement un libertin célibataire.
→ pseudo : j'ai pas de pseudo fixe... on a qu'à dire spf.
→ âge : on ne demande pas l'âge à une fille. (bon maintenant vous savez que j'suis une fille)
→ comment avez-vous connu le forum ? bazzart.
→ code : code bon par tris
→ crédits : lysergic acid on tumblr.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? ouhlala, question piège. oh mon dieu, j'sais pas quoi répondre. euuuh... bleu ?





Dernière édition par Alexan P. Lockwood le Dim 23 Sep - 0:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 22:49

it's my life, it's now or never
« Romain n'est pas très doué en maths, non en fait, il est totalement nul et il a complètement raté le dernier contrôle. Vous auriez vu sa tête, il était vraiment anéanti. On peut le comprendre, il comptait sur cette note pour avoir la moyenne. Du coup, je lui ai proposé mon aide. Vous savez comme je suis serviable. Et puis, c'est mon ami. Et les amis sont là pour vous aider, n'est ce pas ? C'est ce que tu m'as toujours répété m'man. Bref, en gros, ce week-end, je suis chez lui, on a un DM à faire et il compte sur moi. » Et bien sûr, ce n'est pas négociable. Ce n'est jamais négociable avec moi. Je sais que ma mère, française de bonne famille, sur-diplômée, aux mœurs que je ne peux qualifier que de « coincés », compte sur moi pour apparaitre à leurs côtés durant ce dîner particulièrement ennuyeux. Je sais qu'à cet instant, alors qu'elle croise le regard indescriptible de mon père, elle lui demande silencieusement de me convaincre que c'est leur soir. Et à cette occasion, je ne peux me permettre de me dérober. Pourtant, il hausse des épaules et ne semble pas enclin à laisser sa femme prendre les commandes. Je suis le fils que toute famille souhaiterait avoir. J'ai grandi dans une atmosphère particulièrement chaleureuse, chez un couple marié, qui s'aime comme au premier jour. Je suis un bon garçon. J'ai de bonnes notes, je suis quelqu'un de bien. Les élèves apprécient mon humour, les professeurs mon sérieux. En tout cas, c'est ce qu'ils pensent et penseront toujours de moi. Mais ce n'est pas moi qui leur affirmerai le contraire. En ce sens, on ne peut rien me refuser. En plus d'être ce garçon adorable aux sourires Colgate, je suis fils unique. Ô joie. A chaque sanction, ma mère culpabilise toute la soirée et mon père finit par céder. Non, je n'ai décidément pas à me plaindre. « Je sais bien qu'il y a cette soirée, mais les études n'attendent pas ! » BAM, le coup de grâce. Non, on ne peut pas me refuser quelques heures d'étude en plus. Ma mère acquiesce et dans un léger sourire, me donne ses dernières recommandations. Oui maman, je serai sage. Oui maman, je ne me coucherai pas trop tard. Non maman, nous ne serons que tous les deux. C'est bon, maman ? Et blah blah blah, je ne l'écoute même plus, je connais son monologue par cœur. Elle est bien naïve, elle qui pense que je serais très certainement capable de lui avouer que ce soir, c'est le grand soir. Oui, ce soir, nous n'allons pas faire de mathématiques. Nous allons faire la fête, et prendre l'excuse stupide de l'anniversaire surprise d'un ami pour calmer les inquiétudes des parents de l'organisateur. Et je m'excuse d'avance de toutes les choses puériles que je réaliserais après quelques verres d'alcool ingurgités. J'embrasse une dernière fois ma chère mère, attrape le sac préparé quelques heures auparavant - je suis prévoyant - et je quitte ma demeure avant qu'ils changent d'avis. Ce n'est jamais arrivé, mais on ne sait jamais. Il me faut quelques stations de métro pour arriver à destination, et me rendre compte que la soirée a déjà commencé. Romain m'attend, avec un verre de coca, et une fille de notre classe sur ses genoux. Il ne perd pas de temps celui-là. Elle s'appelle Rebecca, elle a doublé, et se retrouve en troisième à seize ans. Petite blonde, aux grands yeux bleus, elle est celle que tout le monde cherche à avoir. Elle est insaisissable, elle qui n'aime que Romain, qui n'aime que Mégan, qui n'aime que moi, qui n'aime... que ma personne. Vous suivez ? A quinze ans, on ne dirait pas comme ça, mais on se retrouve bien vite au cœur des histoires d'adolescents. On nous dit jeunes et innocents, mais personne n'est dupe. Parce qu'à quinze ans, je suis déjà un homme. Comprendra qui pourra. La soirée commence réellement quelques heures plus tard, alors que ses parents finissent par nous abandonner. Il est dix heures et les choses sérieuses commencent. L'alcool remplace le jus d'orange, les jeux de société par les préservatifs, les bonbons par les cigarettes. De nouveaux invités nous rejoignent. La moyenne d'âge est peut-être de dix-sept ans, alors que nous ne sommes pour eux que des gamins. « Action ou vérité ? » « Vérité. » Ça fait trois tours que j'embrasse tout le monde dans cette salle, y compris les mecs, et ça devient lassant. Juliett m'observe du coin de l’œil, un petit sourire énigmatique sur les lèvres. Je me doute déjà de ce qu'elle va me demander. « T'es toujours puceau ? » Une fille de quatorze ans rougit violemment, tandis que près d'elle, un homme de dix-huit ans roule des yeux. Je croise un instant le regard de mon meilleur ami, qui me lance un sourire complice. Lui, il le sait. Lui, il connait tous les détails, jusqu'à la marque du préservatif. Oh, allez, on est tous passé par là. A cette pensée, je me mets à rire. La honte de ma vie ! « Non. » Et je me retiens de trop en dire, même si l'envie est irrésistible. De toute façon, on me demande immédiatement des détails, que je refuse de répondre en prétextant une soudaine envie de me saouler. Le sujet de conversation change aussi vite qu'il commence, et la soirée se termine dans un bordel particulièrement bruyant. On danse, on rit, on crie, on hurle notre joie de vivre, profitant de la beauté de cette jeunesse éternelle. Et à quelques kilomètres d'ici, mes parents ne se doutent pas un seul instant que je suis tellement saoul que je ne me souviens plus de mon prénom. Whatever.

(...)

J'ai toujours su que je deviendrais une grande star. Pas le genre Mickael Vendetta, ce français qui n'a définitivement aucune dignité. Non, plutôt le genre de Brad Pitt. En plus beau. Et plus talentueux. Il aura fallu toute une enfance pour que l'on remarque mon potentiel. Il s'appelle Tristan Faure, et il a vu en moi le prochain roi d'Oxford. Il a bon goût. Disons qu'il n'a pu faire meilleur choix en me proposant son propre rôle dans le prochain film, qui fera très certainement un carton. Lorsque la nouvelle est tombée, je n'ai pas pu résisté et j'ai prévenu mes meilleurs amis. Romain tenait à ce que l'on fête cet événement. Je ne me souviens plus exactement de cette soirée, je me rappelle seulement de cette jolie brune qui a accompagné mon bras et qui s'est très vite retrouvée dans mon lit. Son nom m'est égal, mais j'imagine qu'il n'est pas très original. Elles s'appellent toutes Mary, Sarah, ou encore Juliett. Une chance sur trois. « T'es déjà réveillé ? » Elle vient d'ouvrir les yeux et un sourire éclaire son visage. Son maquillage a coulé durant cette nuit et elle n'est pas aussi belle que dans mes quelques souvenirs, mais je ne fais aucune remarque. Ses doigts se posent délicatement sur ma joue et glissent sur ma peau avec une tendresse qui lui est propre. « Je suis beau, hein ? » Elle se met à rire doucement. « C'est pas pour rien que toutes mes copines t'appellent Prince Charmant. » Et je fondrai presque sur ses belles paroles. « C'est vrai que c'était ta première fois ? » D'où lui vient cette étrange idée ? Et qu'est ce que ça peut bien lui faire ? Je secoue la tête et ôte sa main pour quitter le lit. Je n'aime pas les ennuis. Ça m'ennuie. Je les fuis comme la peste lorsque cela me concerne. Cela dit, j'aime les provoquer pour les autres. « Pourquoi est ce que tu m'as répété le contraire hier soir ? » Je hausse des épaules. Parce que j'avais envie. Parce que je trouvais ça drôle. Parce que je savais que tu réagirais comme ça. Non, je sais pas. « Arrête, je m'en souviens même pas. » Faux. Et elle me demande finalement de lui raconter. Elle me lance le regard du Chat Potté dans Shrek. Elle agrippe mon bras, m'oblige à retomber sur le lit. « Elle s'appelait Elisabeth, elle était grande, fine, blonde, aux yeux verts. Elle portait une longue robe bleu à fleurs et elle avait ce sourire narquois qu'ont toutes les filles qui savent qu'elles sont belles et qui en jouent. Elle avait cinq ans de plus que moi et on a fait ça sur son canapé. » Et c'était tellement nul qu'elle ne m'a jamais rappelé. Mais ça, je crois que c'est le détail qui n'a pas de réelle importance. La brune fronce des sourcils et me lance un oreiller, que j'esquive de peu. « Tu t'en souviens très bien à ce que j'vois ! » En même temps, c'est ma première fois. Qui ne s'en souvient pas ? Même en essayant de l'oublier, c'est impossible. Et c'est pas faute d'essayer ! Heureusement que je me suis amélioré. Passer ses fins de semaine en compagnie d'une bande d'étudiants qui ont tous la majorité, alors que je n'étais qu'un petit collégien a ses bons côtés. Il est certain que cela aurait été différent si j'étais resté dans mon coin. Il suffisait de voir Rebecca, ou Mégan, que je n'avais pas revu depuis qu'elles s'étaient étrangement assagies avec le temps. Elles se complaisaient dans cette petite vie sans problème, tandis que je passais la majorité de mon temps à expérimenter de nouvelles choses. Qu'elle était le but de la vie, si ce n'était pas de la prendre au second degré ? « C'était juste avant l'enterrement de mes parents. » Elle se fige sur place et reste interdite un instant. Son regard croise le mien et elle ne sait toujours pas comment réagir alors que je suis prêt à repartir. « Je... désolée, j'suis conne, je... » Il est dix heures et demi et je suis déjà en retard dans le rôle du parfait fils que je suis censé être. « Non, en fait, je rigolais, mes parents sont pas morts. On s'revoit en cours. » Hilare, je quitte les lieux avant de recevoir la colère de mademoiselle. Ça va, c'était drôle, non ?

truth or (almost) dare
→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? « Je lui sors cette phrase que je prépare depuis trois ans et que j'ai toujours rêvé de sortir à un producteur intéressé : "T'arrives trop tard, chéri." Mais attention, le "chéri", je le fais avec l'accent américain du mec super beau gosse qui ferait craquer n'importe qui, sinon c'est pas drôle. »

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? « J'aime me faire remarquer. J'suis comme ça, c'est tout. J'irai forcément la rejoindre pour chanter avec elle. Je lui volerai même la vedette avec ma sublime voix. Quoique... je ne sais pas... je n'ai pas non plus envie de faire pleurer Petit homme à la mèche coupée tenant en sa main un micro s'il découvre ce super talent que j'ai pour le chant. »

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? « Bah pourquoi pas ? Écoutez, nous ne sommes QUE des cousins. Je vois pas pourquoi est ce qu'il y aurait un problème ? Encore, si c'était ma sœur, ou mon frère, que je n'ai pas, certes, mais on l'imagine très bien, ce serait une situation particulièrement dérangeante, mais bon... et puis, Tristan l'a bien fait. Si je veux avoir mon propre film plus tard, il faut bien passer par là. Heureusement pour moi, il parait que mes cousins sont des bons coups. »

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? « Excusez-moi, mais ça existe encore, des gens qui vont au théâtre ? Oh ça va. La soirée arrosée. Forcément. Une bonne cuite, cela ne se refuse jamais. Et après ça, on peut très bien la terminer chez moi avec des jeux vidéos. Vous avez déjà joué à World of Warcraft bourré ? »

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? « Oh mon Dieu, je sais pas si j'peux vraiment le faire ? Bon allez, j'y vais. J'avais huit ans. Je sais bien que j'étais qu'un gosse, mais j'en avais tellement envie aussi. Et puis, c'est pas vraiment moi qui en ai eu l'idée, c'est Romain. A huit ans, j'ai fait pipi sur le chien de ma voisine. Bon, c'est qu'un pêché parmi tant d'autres hein, vous n'avez pas le droit de vous moquer ! »

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? « Nooon, vous n'allez quand même pas dire à tout le monde que j'ai fait pipi sur le chien de ma voisine ?! Oh et puis, allez-y, ça fait cinq ans que j'ai pas revu ma voisine. Ça m'intéresserait de savoir ce qu'elle est devenue, si jamais elle revient me botter les fesses, évidemment. »

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! « C'est pas possible, cette personne serait forcément sur moi. En tout cas, elle ne resterait pas longtemps avec sa compagne si vous voulez mon avis. Non, j'suis pas vraiment manipulateur, je foire toujours mes plans. Je suis juste terriblement séduisant. Et ça, c'est l'arme ultime. Si t'es beau, on te pardonne tout, même ta connerie. »

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? « Ouais, dans dix ans, je viendrais vous voir pour goûter à cette fameuse sauce. Sinon... j'ai lu sur les lignes de ma main que je serais oscarisé, marié à Emma Watson et qu'on élèverait des pingouins en Antarctique. »

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare, parce que la vie est un challenge que je compte bien relever.

they don't really care about us
→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » « Ce n'est pas totalement vrai, ce qu'il te dit, tu sais ? En fait, pour devenir une reine, il te faut un roi. Or, le roi, c'est moi et pour que je t'accepte, il faudra que tu dises à tes parents que j'ai été le plus adorable de tous tes baby-sitters. Et ensuite, tu pourras aller à l'université et devenir Reine. La meilleure, c'est celle d'Oxford et tu sais pourquoi ? Parce que j'y suis. Forcément, on peut difficilement faire mieux. »

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Cambridge Club ? » « D'où est ce que tu connais tout ça, toi ? Le Judging Cambridge Club, c'est à Cambridge. Tu sais, l'université où tu n'iras pas si tu veux devenir reine ? Là-bas, ils sont aussi appelés les JCC et sont très appréciés. Le but, c'est d'avoir une belle image auprès d'eux et si c'est le cas, t'as tout gagné ! Ils demandent une certaine prestance, une certaine démarche, des manières que l'on se doit de respecter pour faire partie des meilleurs. En gros, ils se prennent pour tes parents, sauf qu'ils sont plus chiants. »

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» « Aaaaah, sacrilège ! Retire ce que tu viens de dire petit lutin, ou tu ne deviendras jamais reine ! Les TroubleMakers n'ont rien à voir avec les JCC. Eux, ils sont cools. Tu vois, les garçons dans ta classe supers populaires, que tout le monde adore, que les profs détestent parce qu'ils parlent tout le temps et que toi, tu trouves trop beaux ? Les TM, c'est un peu ça. Sauf qu'ils sont plus drôles. Plus créatifs. Et surement plus grands. »

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » « Impossible. Tu auras choisi ton camp. Puisque Cambridge n'accepte que les loosers, nous ne pourrons t'accepter en tant que future reine dans notre palais. Tu imagines toi, le bouffon qui succède au trône du roi ? Pas moi en tout cas. Mais va donc, je trouverai une autre princesse. »

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »



Dernière édition par Alexan P. Lockwood le Dim 23 Sep - 0:07, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 22:54

Hellooooow ! Bienvenue iciiii ! Un lien s'imposera, nous sommes tous deux natifs de Paris Very Happy Bon courage pour la fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 23:01

Merci Renault Megaaaaan heart (pardon, c'était trop facile.) Ce sera avec plaisir pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 23:10

Ton titre me rappelle un de mes autres personnages, Nancy
Très bon choix de pévarioooo
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche heart
Si tu as des questions, n'hésite pas à mper un membre du staff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Ven 14 Sep - 23:15

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Sam 15 Sep - 10:55

Bienvenuuue sur ttr ! bon couraage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Sam 15 Sep - 11:04

wouuuuuuhou, quel choix d'scéna' bienvenuuu(...)uuuue bon courage avec ta fiiiiiiche (a).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Sam 15 Sep - 11:53

Bienvenue sur ttr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Sam 15 Sep - 14:31


BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE AGAIIIIN
J'aime déja le début
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Sam 15 Sep - 22:33

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 16 Sep - 13:22

Sois le bienvenu !

Bon courage pour ta fiche.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Lun 17 Sep - 23:42

MERCI LES GENS
Je n'hésiterais pas en cas de besoin, January, merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Mar 18 Sep - 1:14

Bienvenuuuu à toi! cheers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Mar 18 Sep - 10:34

bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Mar 18 Sep - 13:38

Bienvenuuuuue Alex
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Mar 18 Sep - 19:11

Je trouve ce petit gars trop craquant. Bref, je te souhaite la bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Mer 19 Sep - 17:04

Il te reste deux jours pour terminer ta fiche, si tu as besoin d'un délai, n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 0:13

Meerci beaucoup heart
Le délai n'aura pas été totalement nécessaire (a).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 0:34

C'EST TROP PARFAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIT

qsdfghjkl
si tu as besoin de quoi que ce soit je suis là si t'as pas besoin aussi of course ! Viens à l'intrigueeeeeeeeeeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 0:38

Mon mari en modèle réduiiiiiiiiiiiiiiiit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 1:10

AAAANH MERCI, c'est trooop gentil

ANDREAAAAA ton mari en plus beau aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 1:13

Non, désolé, mon mari EST le plus beau WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   Dim 23 Sep - 1:17

I AM BY FAAAR
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
APL ◭ i'm too cool for you. (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Holly Holliday ~ You don't have to be cool to rule my world
» Bug avec les helms Casting up 30% Decrease Skill Cool down
» AU DANEMARK C'EST COOL, ON PEUT S'METTRE TOUT NU ✎ HELL.
» Pour une infos cool mais inutile cliquez ici
» Cause you and I, we're cool for the summer ☼ Maxxie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: