DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:05

and since i am dead i can take off my head to recite shakespearian quotations.
Devyn Leilany
Fitzroy

love, love me do ♪
a été fiancée pendant quelques années ; traquait son fiancé sans le savoir ; l'a découvert ; veut lui mettre les menottes ; est en Angleterre pour une mission ; couche avec tout ce qui bouge ; est soit-disant strip-teaseuse et étudiante ; a une poitrine naturelle ; a un chien qui s'appelle Glastone ; aime faire des coups vaches aux hommes ; aimerait essayer avec une femme au moins une fois ; trouve les anglais débiles ; fume comme un pompier ; ne croit plus en l'amour ; a une soeur plus jeune qu'elle ; aime la musique classique ; sait apprécier les bonnes choses comme le bon vin ; va être corrompu par Bart plus tard ; est en Angleterre depuis huit mois. .
post scriptum,
BON ALORS CE QUE JE VEUX: de l'amour, du sexe et de la passion. Pardon. Je plaisante. Bref, mon personnage est à Oxford depuis quelques mois maintenant et donc devrait connaitre du monde. Amis, ennemis, indic', sexfriends, grand amour (mais oui on y croit toutes!). Proposez, proposez et ensuite, je vous dirai. J'suis gentille, je mords pas



Dernière édition par D. Leilany Fitzroy le Ven 14 Sep - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:05

nom du groupe (ex: famille, amis, etc... ou suivant une autre organisation)

prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:05

nom du groupe (ex: famille, amis, etc... ou suivant une autre organisation)

prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:06

nom du groupe (ex: famille, amis, etc... ou suivant une autre organisation)

prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:06

nom du groupe (ex: famille, amis, etc... ou suivant une autre organisation)

prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
prénom prénom nom
(w/ avatar)
blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah blah.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 10:07

rp
VAS-Y MA BICHE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 11:45

Moi ze veux

il y a pas mal de possibilité je pense...

Donc, ils ont pu se rencontrer parce qu'elle avait besoin d'entrer dans les bases de données d'une personne utilisant son logiciel de sécurité informatique et que seul le créateur peut défaire, de fait, il saurait qu'elle est flic.
Ou alors parce que, jouant au poker, il lui arrive de fréquenter les mauvaises tables, je ne sais pas qui elle traque actuellement mais si ce bonhomme passe par le jeu, on pourrait imaginer que thibald était là au mauvais moment au mauvais endroit, bien qu'il soit coupable de trainer avec des gens peu fréquentables à une table de jeu illégale (ça lui arrive) là, tu le foutrais vraiment dans la merde si tu l'arrêtais parce qu'il devrait alors appeler sa femme pour le libérer si on le coffre et c'est le truc qu'il veut pas faire parce que ça pourrait briser son mariage x)

il y a plusieurs possibilité de nature du lien :
positive, elle n'insiste pas quand il demande à ne pas appeler chez lui
il peut il y avoir du chantage, de la séduction (mais alors de son côté à elle, parce qu'il est marié et heureux de l'être), de l'amitié, de la haine... enfin tu vois quoi WHAT A FACE !

Une inspiration ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 11:52

Alors, j'adore ton avatar déjà et je pensais au chantage justement. Comme ton personnage a tendance à trainer avec des mecs louches, elle pourrait le prendre comme indic'. Sur le point de l'arrêter il aurait pu lui dire 'appelez pas ma femme" et elle "okay mais tu bosses pour moi" après une simple relation professionnelle pourrait s'instaurer entre les deux pour évoluer par de l'amitié. Elle va pencher du mauvais côté de la balance la demoiselle puisque Bart va essayer de la corrompre. Sinon, je pense qu'effectivement au début, il va la hair puis un jour avec de l'alcool dans le sang, elle pourrait lui expliquer qu'elle traque son ex-fiancé qui est un voleur, menteur, arnaqueur, faussaire, bref... voilà je ne sais pas ce que tu en dis WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Ven 14 Sep - 12:11

Oh pas mal. Il va genre pas du tout apprécier le chantage et se sentir encore plus mal vis à vis de sa femme mais c'est le genre de lien qui promet de l'action il va la détester, ne pas du tout être aimable avec et ne fera aucun effort pour lui être agréable mais il servira d'indic' juste parce qu'il n'a pas envie que sa femme découvre qu'il joue encore... ce qui lui plaira, c'est que du coup, travail d'indic' il pourra demander à être financé lui ça l'arrangera de ne plus jouer avec l'argent du ménage pour certains jeux WHAT A FACE !

ça me va, je t'écris ça très vite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    Mer 31 Oct - 21:16

Je voudrais bien un lien parce que j'adore l'idée d'une flic sous couverture, mais puppy-Alden risque d'être dur à linker (ok, donc un post qui pas à grand chose, juste à te dire que ton perso est vraiment cool et que je vais me creuser le cerveau de toutes les forces pour trouver une idée de lien pas trop improbable xD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.    

Revenir en haut Aller en bas
 
DLF ♦ Les hommes me voient comme une poupée. Ils regardent mon curriculum et ça les fait rigoler.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noël est le seul jour de l'année où les hommes se conduisent comme les oies du Périgord, mais sans se forcer. | Willow & Kassim & Zohra
» Nuit sauvage. (bea)
» J'avais comme bonne résolution de mieux m'organiser en 2015 mais en fait non
» Les hommes sont comme les débris de verre, au loin ils brillent et de trop près ils blessent.
» Vois-tu comme tu es folle. Les autres le voient, eux. [Avec Promise♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: