TEJ ♣ So I throw my cards on your table

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:25


thibald eleazar jackson w/ hugh jackman
the characterthe person
→ habite à londres.
→ âgé(e) de trente-quatre ans.
→ né(e) le05/02/1978 à Londres.
→ est expert en sécurité informatique
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? euhm. “likes girl” vous avez de drôles de façons de poser la question.
→ est actuellement marié en sursis
→ pseudo : lalouu
→ âge : dix-neuf ans
→ comment avez-vous connu le forum ? la petite souris
→ code : k by lem
→ crédits : lalouu.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? vert clair ou foncé, flashi en Angleterre (si si !)


Dernière édition par Thibald E. Jackson le Mar 11 Sep - 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:26

it's my life, it's now or never
Au début tu t’ennuies. Les affaires débutent les clients sont rares et tu te sens obligés de rester au bureau, pour faire l’homme d’affaire occupé. Mais sincèrement, tu t’ennuies. Alors tu joues, tu chipotes sur internet, généralement on a toujours internet là où on travaille. Moi, le net, c’est mon métier, donc je trainais sur internet. Et puis à force de trainer, tu te rends compte qu’il y a peu de choix sur la toile : les pornos (mais ça ne fait pas très professionnel de se branler au bureau), les jeux vidéo (pas très sérieux), le solitaire (très vite ennuyeux), les autres jeux préprogrammés (m’ouais) et des sites, vous savez ceux qui vous apparaisse et vous explique comment gagner de l’argent en moins de cinq minutes. Voilà, ceux-là. Alors par curiosité, tu essayes, puis comme ça ne marche pas, tu veux voir s’il y a d’autres sites sur internet qui peut te rapporter de l’argent – après tout, on s’ennuie, il n’y a pas de boulot. Et malheureusement, tu trouves. Tu trouves le poker en ligne et tu te dis, pourquoi pas ? Juste pour voir. Personnellement, j’avais beaucoup observé mon paternel plus jeune, un grand joueur, mais il jouait pour le plaisir, pas pour de l’argent. S’il me voyait aujourd’hui. Paix à son âme. De fait, je savais jouer et au début je gagnais. Tu connais la chance du débutant ? Ben sur internet, elle existe, je ne sais pas si c’est fait exprès ou non. Mais au début tu gagnes plus que tu perds. Alors ça te donne envie de jouer plus, évidemment et là, c’est le début de la fin. Oui, c’est ça. Ça commence toujours comme ça. Enfin je crois. Bref. J’avais vingt-deux, vingt-trois ans ? Vingt-deux je pense. Oui, c’est ça, je venais d’ouvrir mon entreprise. Elle fonctionne assez bien d’ailleurs, merci. Après… Ben après, j’ai arrêté de jouer sur internet. Oui, complètement. J’ai cherché les tables de poker. Tu comprends, l’adrénaline, le jeu, le bluff, décrypter les visages, deviner, miser sans savoir si on est dans le juste ou non. L’adrénaline. Il n’y en avait pas tant que ça sur le net, après tout, tu restes passif derrière ton ordinateur et tu joues, tu te caches derrière un écran. C’est plus stimulant en situation réelle. Alors d’abord le net, et puis le jeu, le vrai. Sauf qu’avec le temps, les affaires fonctionnent donc tu délègues un peu ton travail, pour pouvoir jouer plus longtemps, plus souvent. Quand tu as la chance d’avoir des subalternes bien sûr. C’est mon cas. Un copain. Enfin, disons qu’il ne m’emmerde pas. J’n’ai pas spécialement de vie sociale. C’est ce que tu apprends avec le jeu, tout n’est qu’apparence, faux sourires et courbettes ridicules. Les femmes sont de grandes joueuses. Elles sont rares les bonnes joueuses. C’n’est pas donné à n’importe quelle femme. Elles sont trop émotives, leurs émotions se lisent pleinement sur leur visage. Elles ne sont pas très bonnes au jeu en général, j’pense que c’est un truc d’homme, tout simplement. Il y a des exceptions bien sûr et ces exceptions sont dangereuses. Il faut se renseigner sur les joueurs de ta table, ne pas y aller à l’aveuglette. Il faut toujours savoir à qui on a affaire, écouter les rumeurs, les confronter, ne pas trop les croire et se préparer. Puis se lancer. C’est difficile le poker. Mais tu finis par gagner. Tu participes à des tournois, tu gagnes, tu perds. Souvent tu perds plus que ce que tu ne gagnes et tu t’endettes. Mais tu ne peux pas t’empêcher de continuer. Les victoires te font tenir le coup, et t’incitent un peu plus à continuer, à chaque fois. C’est difficile de s’arrêter quand tu gagnes. Moi j’ai difficile. C’est mon problème, un peu trop impulsif je ne sais pas me retirer à temps et parfois, je perds tout ce que j’ai gagné sur la soirée. Mais aujourd’hui, à trente-quatre ans, je suis un professionnel, connu des joueurs. Comme chacun, j’ai mes faiblesses. Tu apprends à les cacher avec le temps. Je suis un pro’ apprécié des joueurs dans mes bons jours. Enfin était. Je me suis retiré. Non, c’est faux, mais officiellement j’ai arrêté. Je l’ai déjà dit, c’est difficile de se passer de cette ambiance, d’arrêter alors qu’on a tellement gagné. Pourtant, si je voulais épouser Hazel, je devais promettre d’arrêter. J’ai promis. Mais dans le fond, il ne faut jamais croire les promesses d’un bluffeur professionnel. Même quand tu veux décrocher, tu n’y arrives pas. Tu essayes mais tu ne tiens pas longtemps. Drogué ? Non. J’arrête quand je veux. Je n’ai juste pas assez envie on va dire. Le souci c’est que tu n’es pas capable de demander de l’aide pour ce genre de chose. Moi je n’ai pas besoin d’aide, mais en observant le monde autour, ceux qui veulent décrocher, ils n’osent pas demander. C’est comme ça. La fierté je suppose. Pour en revenir à Hazel, j’ai essayé. Une semaine après j’ai repris. Mais je ne sais pas pourquoi c’est différent. Quand je me rends à ces réunions de poker et que je lui mens sur mon programme de la soirée, j’ai l’impression de redevenir débutant, un mauvais bluffeur. Pourtant elle ne soupçonne rien. Je crois. Non, elle ne soupçonne rien. Je ne suis pas si mauvais menteur que ça. Simplement, il est vrai que j’ai cette petite angoisse. Je sais qu’elle mettra ses menaces à exécution si elle l’apprend. Hazel, c’est une exception. Une femme dangereuse. Déjà à notre rencontre, sans la connaitre ça se voyait. Dangereuse. Si tu veux savoir, j’ai joué sur elle. Si je gagnais son mec me la refilait pour la nuit. J’avais vingt-sept ans, elle vingt-cinq. Elle n’a pas apprécié. Pas que je la demande, mais que son copain de l’époque accepte le pari. J’ai gagné. Elle m’a suivi. Mais on n’a pas passé la nuit ensemble, juste assez de temps pour rendre l’autre vert de rage. C’était une bonne soirée. Si ce jour-là on m’avait dit que cette femme, c’était la femme que j’allais épouser six ans plus tard, je les aurais traité de malade. On n’était pas parti sur ça au début, c’est venu ensuite. En fait, je crois que la fin, la vrai fin, c’est quand tu tombes entre les griffes d’une femme. Là, il n’y a plus de retour en arrière possible. Que tu le veuilles ou non.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Je le regarderais, de haut en bas, ponctuerais d’un sourire narquois et l’enverrais balader comme il se doit. J’ai autre chose à faire que de jouer les starlettes.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Je passe mon chemin.
En réalité, il est possible de voir Thibald ralentir, jeter un bref coup d’œil, puis mal à l’aise à l’idée qu’on puisse le voir s’attendrir pour une pauvre femme triste il accélèrerait le pas. Les femmes en pleurs, ce n’est pas vraiment sa tasse de thé. En réalité, il ne sait juste pas comment réagir. Rustre.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Dans l’hypothèse d’avoir toujours contact avec ma famille, on va imaginer que ça va beaucoup m’embarrasser, me mettre en colère aussi et je la planterais là. Parce que Thibald il n’est pas délicat. Tout ça dans l’hypothèse de voir sa famille lui reparler un jour.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéo avec tes meilleurs potes ? Le plus proche, c’est la soirée geek entre pote. Mais les tops c’est les soirées films avec Hazel et les parties de poker.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Ma famille n’est pas absente du tableau. J’ai volontairement coupé les ponts avec tout le monde à la mort de mon père. Ma mère m’envoie régulièrement des mots, je n’y réponds jamais, les lettres s’entassent dans un tiroir de mon bureau. Mais pour tout le monde, ainsi que pour Hazel, ma famille sont les monstres qui m’ont abandonné à l’adolescence.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? On ne bluff pas un bluffeur. Vous n’êtes pas crédible mon Père. (Il risquerait la révélation du secret. Joueur.)

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Stratégique, n’est-ce pas mon amour ? Hazel, je l’ai eue au jeu quand on y réfléchit bien.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Avec Hazel, encore et toujours. Une maison plus grande qu’actuellement, plus de souci d’argent (traduction : plus de soucis de jeux), peut-être bien un marmot ou deux, chien, chat. Développant mon commerce informatique à l’échelle mondiale qui sait ?

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) La vérité ? Vous vous foutez de moi ?

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quel que soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » euhm.. Hazel, il y a la petite qui me cause … ! Ben tu lui réponds, j’suis occupée là… et poli ! Grogne. Ecoute, vu d’où viennent tes parents, je pense que tu as plutôt intérêt à faire Cambridge. Je veux dire, j’ai été à Oxford et les reines, là-bas c’est des … Pas les bonnes reines, ce ne sont pas celles qui finissent reines d’Angleterre. Les Reines de Cambridge sont plus… sont moins… Bah l’une d’entre elle pourrait avoir sa place sur le trône de manière plus sérieuse que les reines d’Oxford.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Club Cambridge ? » Je ne sais pas, moi. Hazel ? Hazel ! soupire. Ce sont les Reines et les Rois, les sérieux, on va dire. Ils paraissent méchants, mais une jolie princesse comme toi ne risque rien. Comme la Reine d’Angleterre ils dictent des « lois » qui s’appliquent dans l’université, ce sont des gens intelligents, un peu coincés du… enfin bref.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Petit rire. C’est des rois et des reines, mais d’autres choses, ce n’est pas de ton âge. Tu verras plus tard…

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Ce n'est pas une bonne idée petite, c'est compliqué et ce serait difficile de passer d'un système à un autre, ces deux universités, elles ne se ressemblent pas du tout.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »



Dernière édition par Thibald E. Jackson le Mer 12 Sep - 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:28

HUUUUUUUUUUUUUGH

Bienvenueee parmi nouuus et bonne rédaction de fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:30

Kristiin

merchi ce sera vite fait, j'suis pas du genre à faire attendre mon public WHAT A FACE !

ouibonnenousfaisonspasremarquerdèsl'arrivée


Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:32

HUUUUUUUGH (L) (L)
You made my day
Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:34

Bienvenuuuuuuuue sur ttr ! Bon couraaaage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 22:53

HUGH /me meurt
Bienvenue sur ttr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 23:25

WOLVERIIIIIIIIINE pardon Arrow Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 23:28

Merci tout le monde
ma fiche est terminée
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mar 11 Sep - 23:58

Bienvenuuuuuue ! VIVE LOOOOOONDRES \o/ Je ne te souhaite pas bon courage pour ta fiche puisqu'elle est finie Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 9:05

Huuuuuugh heart
Bienvenue parmi nouuuus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 9:10

Merci beautés
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 10:09

Bonjouuuuuur
Bienvenue parmi nouuuus déjà

Je vais valider ta fiche mais m'autoriserai une simple remarque :

Citation :
→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Ben euh oui, je ne vois pas pourquoi tu ne pourrais pas…

Il n'est pas possible de se faire transférer d'Oxford à Cambridge ou inversement, à moins de conditions exceptionnelles et de démarches complexes.
Le principe reste donc au non, le tout dans l'esprit de compétition qui anime les deux universités.

Cette petite précision apportée, je te souhaite la bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 10:28

Aaah oui d'accord, j'ai du mal comprendre l'idée c'est vrai que je me suis arrêté à l'idée qu'en général si on changer, on peut (dans la réalité) je ne m'étais pas posé la question dans le jeu. Sorry

J'vais modifier ma réponse heart

Merci beaucoup d'être passé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 10:30

On parle bien de la réalité, les vraies fac d'Ox & Camb interdisent le transfert par principe
(Andrea here )
Mais ça n'est pas très grave anyway, peu de gens le savent

De rien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   Mer 12 Sep - 10:34

Ah bon? Oo on en apprend tous les jours Arrow

Merci merci :3

bon je vais répondre à ton mp heart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TEJ ♣ So I throw my cards on your table   

Revenir en haut Aller en bas
 
TEJ ♣ So I throw my cards on your table
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Imperial Gift FREE L5R Cards!‏
» to turn it all around or throw it all away → raven&milla
» Cards Against Humanity - Un jeu pour les gens horribles
» Monster Mercenary Card
» UNGLUED & UNHINGED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: