TSH - and so live ever or else swoon to death

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 17:42


tomas sigmund hansen w/ mates lanes
the characterthe person
→ habite à oxford.
→ âgé(e) de 26 ans.
→ né(e) le sept novembre à hambourg, allemagne.
→ est assistant de Mark Buckley en littérature.
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? hétéro.
→ est actuellement libre.
→ pseudo : suffocation.
→ âge : bientôt dix-sept ans.
→ comment avez-vous connu le forum ? je m'étais inscrite il y a trèèèès longtemps, puis j'ai arrêté de rp pour diverses raisons mais me revoilà héhé.
→ code : Okay par Lux
→ crédits : tumblr.
→ de quelle couleur sont les petits pois ? Indigo.


it's my life, it's now or never
J'ai chaud. Pas beaucoup mais assez pour me tenir éveillé. Je crois que j'ai de la fièvre. A vrai dire, je n'en sais rien. Ma tête tourne et je n'arrive pas à dormir, à fermer l'oeil. C'est elle. Elle qui me donne cette fièvre au corps et à l'esprit, elle qui embrume mes pensées et les fait voltiger devant mes yeux. Ce n'était pas prévu. Putain, si je pouvais fermer les yeux et arrêter. Arrêter d'y penser. Tant pis, il me reste plus qu'à sortir m'en griller une. Et dire qu'en partant à plus de quatorze mille kilomètres de chez moi, je pensais arrêter. Une belle connerie ça, arrêter. Comme si la distance suffisait. Un gilet sur mes épaules et je sors de la bâtisse. Pas un bruit dans le village, le silence et uniquement le silence. Plénitude. Luxe, calme et volupté. J'ai cette sensation en moi quand le silence règne en maître, une espèce d'apaisement de l'être. Relâchement des muscles. Il ne me reste plus qu'à traverser ce village fantôme pour aller m'asseoir face à l'immensité de la nuit, bercé par la mélodie feutrée de la lune. En quelques pas je me trouve déjà à l'orée du village et à moins de dix mètres d'une magnifique chute de reins. « Imani. » La cascade de cheveux noirs virevolte dans l'air tiède de la nuit tandis que je me rapproche de la jeune femme. « J'étais sûre que tu viendrais, tu t'es fait attendre Tomas. » Je souris, légèrement gêné, avant de m'asseoir près d'elle. Je sors mon paquet d'American Spirit, une feuille, un filtre et commence à rouler ma clope sans un bruit. Je lèche la feuille, porte la garrot à ma bouche pour l'allumer. « J'aime le crépitement du papier quand tu l'allumes. » Je crache ma fumée dans la nuit et la suit d'un regard jusque dans l'infini. « Tu crois qu'elle va où ? Où est-ce qu'elle fuit ? » « Au paradis. » Je soupire, les muscles de mon dos se contractent. « Je t'ai déjà dit que ça n'existait pas, c'est une connerie le paradis. » Son regard me transperce, j'ai beau ne pas me tourner vers elle, je le sens dans mon cou et le long de mon visage. « Tu ne crois pas mais tu porte une croix autour de ton coup ? Ces hommes blancs alors... » Son rire résonne dans la nuit, un rire fort, beau. « C'est plus compliqué que tu ne le penses. Je peux t'assurer qu'aucun Dieu ne veille sur notre pauvre monde, ni n'existe. » « Que t'ai-t-il arrivé de si triste pour que tu ne veuilles pas me le dire, hein ? » Silence. Blanc. Un troupeau d'ange qui passe au-dessus de nos têtes. Les minutes défilent devant nos yeux. J'allume une seconde clope puis finit par cracher le morceaux. Peut-être dire enfin ce que j'enferme au fond de moi. « Ils sont morts. » Elle ne dit rien, elle sait que je n'aime pas parler pour rien dire de toute façon. « C'était après Noël, on revenait de chez mes grands-parents, j'avais huit ans. On avait pris la route en fin de matinée. Mes parents discutaient à l'avant, ma soeur écoutait de la musique sur son walkman pendant que mon frère et moi on jouait. Ça s'est passé très vite, je ne m'en rappelle pas. Je me suis juste réveillé deux jours après. Mes parents et mon frère avaient perdu la vie sur le coup, ma soeur dans l'ambulance sur le chemin de l'hôpital. Il ne restait que moi. Juste moi. » Sa main brûlante se glisse dans la mienne et la serre fort, trop fort. « Puis je suis partis vivre chez ma tante, à Paris dans le Marais. Je ne m'en plaindrais pas, on se ressemble beaucoup elle et moi. C'était comme si on avait passé un accord dans le silence. On ne parlait pas beaucoup, c'est elle m'a donné le gout des mots, des livres, qui m'a fait m'immerger dans des romans à en perdre haleine. Après mon bac, je suis entré à la Sorbonne. C'est une université de Paris très réputée. J'en suis sorti cinq ans plus tard mon master en poche, et puis je venu ici. Ca passe vite le temps. C'est horrible, déjà dix-huit que je vis sans eux et pourtant la douleur n'a pas diminué. Elle ne diminuera jamais, crois-moi, elle ne part jamais. Elle ne me laisse aucun répit, jamais, quoi que je fasse tout me ramène à eux. Tout. » Sa main quitte la mienne pour atterrir contre ma joue, et en douceur elle tourne mon visage vers le sien. Nos yeux se rencontrent et fusionnent. Elle a les yeux noirs, deux abîmes dans lesquels je chute sans jamais toucher le fond. Et puis tout s'accélère, dans une hâte frénétique nos lèvres réunissent. Mes mains parcourent sont corps cherchant à en connaître les moindres détails, les moindres cicatrices. Allongés au bord d'un village muet, nos corps s'unissent en une violente exaltation des sens. Et nous restons là, deux êtres ne faisant plus qu'un au milieu des ténèbres. Il faut que je parte. Maintenant.



Tomas Hansen, jeune homme de vingt-six ans. Brisé, cassé, il se ramasse à la petite cuillère tous les matins. Esseulé pour se protéger d’une souffrance bien trop dure à digérée. welcome to oxford.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Je refuse sans perdre de temps, être sur le devant de la scène ce n'est pas pour moi.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Je l'arrête au beau milieu de la rue et lui demande ce qui la fait pleurer comme ça. Parler ça fait du bien, même si c'est dur.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Je lui fous une claque. Les hommes c'est pas mon truc et puis même si j'avais une cousine, l'inseste non merci.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Plonger dans un roman passionnant? Sinon quand j'étais plus jeune j'allais souvent théâtre, et je doit avouer que ça me manque. Mais quand la solitude se fait trop pensante, aller boire jusqu'à n'en plus pouvoir au Carling et passer la nuit avec une inconnue, ça fait toujours du bien n'est-ce pas?

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Ma pire faute? Etre en vie.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Je n'ai plus de famille, et ma réputation je m'en contre-fiche alors qu'il fasse comme bon lui semble. Encore faut-il qu'il ait un secret assez intéressant à raconter sur moi.

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Résigné, l'âme-soeur et toutes ses conneries j'y crois pas vraiment.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Avoir une immense librairie, débordante de livres en versions originale (j'aime l'odeur des vieux livres), dans lesquels je pourrais me plonger à tous moments. Et puis conseiller des gens sur leurs lectures ça ma toujours plu.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare, sans hésitation.

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Ahahah, il va falloir beaucoup travailler pour devenir la nouvelle Reine d’Angleterre tu sais ? C’est un travail pour les grandes filles ça ! Mais si tu es prête alors les deux universités conviennent. Elles sont différentes mais elles visent l’excellence toutes les deux, c’est pas pour rien qu’elles sont autant réputées.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Club Cambridge ? » Il s’agit du club qui regroupe les élèves les plus doués de l’université, ils font tout pour que Cambridge reste une université réputée. Les personnes qui en font partit classent les élèves du meilleur, c’est-à-dire celui qui a les meilleurs résultats etc. au moins bon. J’ai entendu dire que maintenant ils étaient aussi à cheval sur la tenue vestimentaire et compagnie, mais je n’en sais pas plus. Il faut faire attention, être dans leur ligne de mire n’est jamais bon signe.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Non. Les TroubleMakers sont plutôt… comment dire ? Ils sont insolents, ils font des blagues par forcément drôles aux étudiants du campus. Il faut se méfier d’eux aussi, le problème c’est qu’on ne sait pas qui ils sont.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Non, ce n'est pas possible. Tu dois faire un choix définitif, mais ne t'en fais pas tu as encore du temps devant toi demoiselle!

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


ps: je ne suis pas sûre de pouvoir finir ma fiche d'ici une semaine (je bosse tout ce week-end donc je n'aurais pas l'occasion de pouvoir la taper) mais j'essayerais de la faire au plus vite. en attends, pourrais-je avoir un délais sil-vouuuus-plais?

de plus, j'ai une petite question... j'aimerais que tomas soit professeur de littérature, or j'imagine que pour enseigner à oxford ou cambrigde il faut avoir de l'expérience, être un minimum renommé dans sa spécialité etc... mon problème c'est qu'il a juste un master de lettres modernes obtenu à la sorbonne. donc je me demandais s'il ne pourrait pas soit travailler à mi-temps avec un autre professeur trop occupé pour enseigner beaucoup d'heures par semaine, soit l'assiter? sinon, je sais pas trop... si il est professeur de littérature au lycée, ses liens seront limités... bref, à vous de me dire ce que vous en pensez et ce que vous me conseillez. voilà, voilà


Dernière édition par Tomas Hansen le Mar 18 Sep - 21:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 17:46

Bienvenuuuuue parmi nous
Bonne chance pour ta fiche

Concernant la litté, si tu veux assister un professeur, je te propose de contacter Mark Buckley, professeur de litté à Ox, il est français aussi et sa joueuse fait partie de l'équipe d'intégration
Mais cela dit, s'il est diplômé de la Sorbonne, il peut obtenir un poste de professeur à Ox (du moins je pense que nous ici, on peut te l'accorder)

Pour le délai, pas de problème, je t'ajoute une semaine supplémentaire !

N'hésite pas si tu as d'autres questions
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 18:38

merchi beaucoup
(je ne connaissait pas du tout hugo becker, mais il est plutôt pas mal! il me fait penser à nicolas duvauchelle sur ton avatar en plus )

bwef. ben au pire, je me disait qu'il pourrais commencer par assister un professeur (en l'occurrence Mark Buckley) puis, par la suite, devenir professeur (ça sera plus cohérent, puis comme ça il commence doucement). je vais envoyer un mp à Mark et on verras ça.

en tous cas merci pour les renseignements et le délai
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 18:43

Bienvenue parmi nous

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 18:50

Bienvenue parmi nouuuus heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 18:54

merci à vous heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Lun 10 Sep - 20:34

Bienvenuuuuuuue sur ttr ! Bon couraaage pour ta fiche ! J'aime beaucoup ton avatar
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mar 11 Sep - 18:57

merci beaucoup
héhé c'est vrai qu'il est hautement désirable ce mateus...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mar 11 Sep - 21:22

Je plussoie Bonnie

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Jeu 13 Sep - 18:25

OHHHH NIALL
merci!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Jeu 13 Sep - 18:52

Bienvenuuuuue ! Et bon courage pour la fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Jeu 13 Sep - 19:24

Bienvenue sur TTR
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Jeu 13 Sep - 19:42

Bienvenueeeeee parmiii nouuuus et boonne rédaaactiioooon de fiiiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Jeu 13 Sep - 20:10

merci heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mer 19 Sep - 9:26

Ta fiche est parfaite & les réponses aux questions aussi
Je valide, je viendrais squatter ta fiche de liens avec mes multiples moi
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mer 19 Sep - 9:30

On t'a validé en même temps mais bon XDDD
Double validation
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mer 19 Sep - 9:32

SORRY
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mer 19 Sep - 9:46

APRES VA PAS TE PLAINDRE QUE TU LES FAIS TOUTES !!!!!!!!!!!!!!!!!! (c)
Bienvenue, par contre Blair va t'envoyer un petit mp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   Mer 19 Sep - 15:03

merci pour la double validation
avec plaisir pour le lien et je cours lire le mp alors!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TSH - and so live ever or else swoon to death   

Revenir en haut Aller en bas
 
TSH - and so live ever or else swoon to death
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» XBOX LIVE NHL12
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: