EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 13:53


Elric Dean Miller w/ Joseph Gordon Levitt
the characterthe person
→ habite à Londres.
→ âgé(e) de 25 ans.
→ né(e) le 1 juin 1987 à Londres
→ est chômeur, écrit un livre de temps en temps
→ un t-shirt likes boys, likes girls ou bicurious ? bicuriousse.
→ est actuellement célibataire
→ pseudo : Monkey
→ âge : 19 ans
→ comment avez-vous connu le forum ? je voulais faire une blague à gem krkrkr.
→ code : Da Vinci
→ crédits : (c)bardadoll
→ de quelle couleur sont les petits pois ? des petits pois ?berk !


it's my life, it's now or never

« Mon rêve, c’est un livre qu’on arrive pas à lâcher et quand on l’a fini on voudrait que l’auteur soit un copain, un super-copain et on lui téléphonerait chaque fois qu’on en aurait envie. »

« Allo.. James ? Oui, c'est moi, Elric. Comment ça va ?...Bien, merci. Oui j'ai reçu ton message.. Non, j'avance pas. Ah.. ouais. Quoi ? La fille de la dernière fois t'as rappelé ? Oui.. à trois.. c'était bien. J'ai du mal avec les filles, elles m'attirent pas trop en ce moment. De toute façon je dois écrire, pas le temps. Ouais... Hm... Ok ça va, à ce soir. » Une main repose le téléphone. Rire jaune. « Foutu James. » dit-il, le regard perdu vers l'étroite fenêtre qui donne sur la rue. Les pieds sur le bureau, la tasse de café se renverse. « Meeeerde ! Mes notes ! C'est foutu. T'es con, Elric, t'es vraiment un gros con tu sais. » Précipitation, les feuilles sont trempées et l'écriture déjà illisible.

Ce jeune homme maladroit qui se parle à lui-même est un peu paumé, soyez indulgents. Il est pas méchant, pourtant. Comment ça, d'où il vient ? Je vous préviens tout de suite, je suis pas là pour vous raconter sa vie. Vous m'avez demandé une anecdote, alors je veux bien vous décrire cette journée là si vous y tenez mais pas plus. Après faudra me payer. Bon, j'en étais où, déjà ? Non mais regardez le cet empoté à pleurnicher pour ses pauvres feuilles, il me fait pitié. Il pense pouvoir devenir écrivain, mais ça fait un an qu'il n'a pas écrit une ligne. Ce fils à papa a quitté le cocon familial après avoir réussi ses études à Oxford. Il pensait que voyager lui apporterait l'inspiration, vous voyez le genre ? Ces deux années passées en Thaïlande, en Inde et en France, plutôt que de lui apporter la maturité tant espérée par papa et maman le porte-feuilles, n'ont fait qu'accroître son immense flemmardise. Vivre tel un déchet de la société quand on s'habille en Burberry et qu'on fréquente les meilleurs restaurants, ça en ferait sauter plus d'un au plafond. Son rêve, c'est d'écrire un grand roman. Un roman qui serait lu bien après sa mort, un truc qui resterait dans les esprits. Pour cela, faut-il encore avoir du talent. En a-t-il ? Non, non, ce n'est pas la question. Je devrais plutôt dire, s'en donne-t-il les moyens ? Hein, Elric, TU T'EN DONNES LES MOYENS OUI OU MERDE ? Les gens lisent là, alors fait un effort. Ca t'est peut-être égal, mais moi je voudrais pas passer pour un con. Ah, enfin une réaction. Il prend son manteau. Oui... va prendre l'air, ça te fera du bien.
Les trottoirs sont mouillés, il avait dû cesser de pleuvoir depuis seulement une heure. Elric marche, tête baissée. Au détour de plusieurs rues désertes, il atterrit dans un quartier aisé où il entre chez un avocat. Il semble à l'aise. Il salue d'un signe de main la secrétaire derrière son bureau à l'accueil et s'affale sur un fauteuil.

« Mary, dis moi, James termine à quelle heure aujourd'hui ? Dans un quart d'heure ? Bien, je vais l'attendre alors. » dit-il, s'adressant à la secrétaire.

James est l'ami d'enfance d'Elric. Il est le modèle de la réussite sociale. Son cabinet d'avocat marche très bien, il est marié à une femme magnifique et c'est le genre à naturellement inspirer le respect. Enfin, vous l'aurez compris, il est tout l'inverse de son ami. Histoire de passer le temps, il sort un carnet et un stylo. Gribouillis. Encore gribouillis. Énervé, il finit par arracher la feuille qui se retrouve lancée sur le bureau de la pauvre Mary. Vrrrm. Vrrrm. Quelque chose bouge dans sa poche. C'est son portable qui lui indique un nouveau message : " Salut Elric ! J'ai plus de nouvelles, toujours vivant ? Une amie à Sophia a entendu parler d'une place qui se libère chez Mark. Tu devrais essayer plutôt que de t'entêter avec ce livre qui n'avance pas. Allez bouge-toi ! Et rappelle moi. " La main se crispe sur le téléphone. Il se lève d'un bond, nouveau signe à la secrétaire.

« Finalement j'ai pas le temps d'attendre, dites-lui qu'on se retrouve ce soir. »

Quel caractère, Elric. C'est qu'il est susceptible vous savez. Il ne supporte pas que sa petite sœur ait raison. Son livre est un échec, mais une excuse valable pour lui permettre de ne pas travailler. Pourtant, il lui manque juste un petit quelque chose, un petit rien, il le sait, ce pas grand-chose qui est enfoui dans sa tête et qui ne demande qu'à être mis sur papier. Le hic, c'est qu'il ne trouve pas. Direction le bar. Un whisky lui donnera une dimension supplémentaire. Ou alors ça finira en partouze, chez un(e) inconnu(e). C'est décidé : demain une fois décuvé il écrit son premier roman.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? Quoi ? Un film ? Pas intéressé. Mais on peut peut-être s'arranger, vous avez besoin d'un scénariste ?

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Je l'invite à la maison, c'est un bon sujet d'inspiration pour mon livre, le perso principal est dérangé aussi !

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? A chaud, je réponds à ses avances. A froid, je retente moi-même des avances et j'appelle un copain.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Oh vous savez moi... Tant que je rentre pas seul... On va où vous voulez.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? Je suis attiré par mon meilleur ami.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Voler la bague de fiançailles, de toute façon les mariages ça dure pas. En évitant de gâcher ma vie, je leur évite aussi de gâcher la leur.

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Je tomberai jamais amoureux, l'écriture de mon livre me demande trop de travail.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Devenir un auteur reconnu.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare ?

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » Si tu veux devenir la Reine d'Angleterre va falloir aller à Cambridge, y a pas plus péteux.

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Club Cambridge ? » Une bande de fils et filles à papa qu'il faudra te mettre dans la poche si tu veux être bien vue là-bas.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Non, eux, ils font la loi à Oxford. Ca doit les faire chier les étudiants qui réussissent. Crois-moi, vaut mieux les éviter.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » De toute façon les études ça sert à rien tu sais.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »


Dernière édition par Elric D. Miller le Mer 12 Sep - 22:22, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 14:42

I KNOW YOU.
I KNOW I KNOW YOU. C'est un pré-sentiment !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 14:49

je viens de vérifier et omg j'ai un sixième sens XDDDD
GEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEM
Putain c'est trop bizarre, j'ai eu trop l'impression de connaitre la personne qui s'inscrivait, je vais vérifier et c'est toiiiii
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 14:52

Oooh cute JGL
Bienvenue parmi nous, bonne chance pour ta fiche heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 19:01

omg JOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOSEPH akheoiazhriozhmriohzeomtheomit
BIENVENUE SUR TTR ! BON COURAAAGE POUR TA FICHE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Sam 8 Sep - 21:59

Merciii ! Laissez-moi un petit délai plizZe
Gem t'abuses je voulais passer incognito mais j'avais pas d'autre adresse mail XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 2:31

JOSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEPH

Très très bon choix de vava, bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 13:39

Yayayayyyyyyy, reeeeeeee
Et avec JGL en plus aoqikjshdcfujik heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 18:54

Merciiii

edit : bon allez, je m'y mets xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 21:19

Bienvenue parmi nous
et bon choix pour Joseph (L)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 21:58

YEAAAAAAAAAAH, QUEL CHOIX D'AVATAR EFEIFEBFEJRF

BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUE Bonne chance pour ta fiche et je viendrai peut-être, surement meme te harceler pour un lien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Dim 9 Sep - 22:07

ET BEN CA PROMET ! Bon couraaaage pour la fiche ! ET VIVE LONDRES !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Lun 10 Sep - 0:15

Merciiiiiii ! C'est vrai que Joseph est quand même... Rolling Eyes
(Quand tu veux Mark o/)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Mar 11 Sep - 18:45

Viens Joseph. Que je te greffe des nénés avec des poils autour des mamelons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Mer 12 Sep - 20:46

Après avoir lu american psycho tu gagnes encore plus de crédibilité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Mer 12 Sep - 22:59

Je veux un lieeeeeeeen
/me veut des liens avec tout le monde partout

Je valide of course
Je suis ton fils Carter, tu te souviens de moi ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Jeu 13 Sep - 10:36

Yeaah un lien !!!
Bien sûr que je me souviens WHAT A FACE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   Jeu 13 Sep - 10:49

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.   

Revenir en haut Aller en bas
 
EDM- Aussi sensible qu'une lunette de WC.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lunette
» liaison facebook et lunette de soleil
» T'as toujours d'aussi beaux yeux ϟ Pabo
» Silsis => ma premiére image aussi...^^
» J'te déteste ! ... Moi aussi je t'aimerai toujours...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: