msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 3:58


marigold shamrock forester w/ rosie tupper
the characterthe person
→ habite à oxford
→ âgé(e) de vingt ans.
→ né(e) le vingt-trois juillet 1992 à oxford
→ est étudiante de médecine & danseuse classique
→ un t-shirt likes boys
→ est actuellement seule dans sa misère
→ pseudo : calmdowncurly&tommo (camme)
→ âge : quelle indiscrétion :3
→ comment avez-vous connu le forum ? grâce à lorrie
→ code : code bon, andyy
→ crédits : tumblr ftw
→ de quelle couleur sont les petits pois ? pour ne pas compromettre ma réputation, je préfère ne pas répondre (rouge, j'ai compris)



Dernière édition par M. Shamrock Forester le Dim 29 Juil - 4:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 4:03

it's my life, it's now or never

Je prends la main de ma soeur, sa petite main tressaillant sous le poids de la peur qui la submergeait. Quant à moi, c’est une vague de colère que je dois contrôler, qui menace de prendre le contrôle de moi. Le centre commercial, ce n’est pourtant pas un endroit si terrifiant, mais j’ai l’impression que Dez vient d’entrer dans une maison hantée. Je la comprends, elle doit voir les silhouettes des troublemakers partout, menaçant de lui refaire subir l’horreur et la honte qu’elle a déjà vécues il n’y a pas si longtemps. Je me souviens quand elle était revenue chez nous, toute ébranlée, alors que j’étudiais pour mon cours de biologie. « Daisy, ça va? » que je lui ai demandé. Elle ne m’a pas répondu tout de suite et je l’ai serrée dans mes bras. Puis elle m’a tout raconté, comment les Trouble Makers l’ont humiliée à cette soirée. Et aujourd’hui ça m’a pris tous les efforts du monde pour la faire sortir de la maison. Je sais qu’elle a peur que les gens la reconnaissent et elle a aussi peur que ça lui arrive à nouveau. C’est la première fois qu’elle réussit à se rendre à l’entrée du mail. C’est un bon progrès je suis fière d’elle. Mais l’émotion qui tente de me dominer en ce moment, c’est la colère. Comment on peut se croire tellement important, tellement puissant qu’il pense avoir le droit de briser l’existence d’une jeune fille innocente comme Dez, de bouleverser sa famille d’une telle façon. Je trouve ça pitoyable.

Je poussai la porte vitrée du Westgate Shopping Center, tenant encore la main de Daisy dans la mienne. J’aurais aimé pouvoir faire quelque chose pour elle, pour qu’elle se croie en sécurité ici, qu’elle accepte de sortir une fois pour toute, mais je ne peux que lui pousser dans le dos. L’encourager à avancer toujours plus loin. Elle est avec moi, il ne peut rien lui arriver. On va seulement au H&M pour s’amuser un peu. Essayer des vêtements pas trop dispendieux pour renouveler sa garde-robe qui tire de la patte. Non pas que je sois une accro du shopping, je n’ai pas assez d’argent pour me le permettre, mais je suis une fille et j’aime bien avoir de beaux vêtements, bien paraître, quoi. « Goldi, je crois pas que je vais réussir » que Daisy murmure, de sa petite voix tremblotant sous l’effet de la crainte. Je sais qu’elle ne le fait pas exprès, ce n’est pas de sa faute à elle, mais à eux, dont je ne connais pas l’identité. Goldi, c’est comme ça qu’elle m’a toujours appelée et c’est la seule qui en a le droit. Pour les autres, je suis Sham. « Pas grave chérie, tu vas voir, ils vont nous le payer cher ces petits merdeux » C’est vrai, ils ne s’en sortiront pas comme ça.

----------------------------------------------------------

Passant une main dans mes cheveux, je jette un regard haineux à ces gosses de riches et à leurs rires me brisant les tympans. Ils sont ridicules! S’ils se rappelaient tout de leurs soirées bien arrosées, ils auraient honte d’eux. J’aurais honte de moi, si j’étais dans leur bande, j’aurais même honte d’exister. Je tenterais de me défaire de cette réputation qui vient automatiquement avec l’argent de parents plein aux as. C’est leur argent qui me permet de me payer les livres dont j’ai besoin pour l’université. Ils ont au moins un côté de positif. La soirée se termine et la bande de merdeux sont Presque les seuls dans le Carling, avant la fermeture. Un linge dans une main et un verre propre dans l’autre je lance à mon collègue de travail « Tu les trouve pas ridicule? De quoi ils auront l’air plus tard dans la journée avec la gueule de bois dans leur cours? » Quelle chance qu’il n’est pas comme eux. Si j’étais née de parents riches, c’est comme Dénys que j’aimerais être.

Loin de dire par là qu’il est parfait, loin de là, en effet. Mais au moins, il ne fait pas autant honneur à la réputation de l’élite d’Oxford comme cette pute titubante de Carolyn Stowe, ou l’autre nymphomane Lucy Johnson. Ils ne sont pas différents à l’université qu’ici. Je suis certaine que c’est cette bande qui a fait du mal à ma petite sœur. C’est évident. Si j’en avais le pouvoir, c’est directement en prison que je les enverrais. Mais je ne suis pas étudiante en droit, malheureusement. Ces gens ne peuvent rien apporter à ce monde si ce n’est plus de débauche qu’il n’en contient déjà. « Moi Dénys, si j’étais aussi riche que toi, je donnerais de l’argent à des œuvres de charité au lieu d’enrichir la compagnie Smirnoff. » Je suis crevée, le bar ferme dans trente minutes, mais j’ai envie de mettre cette bande de dévergondés dehors maintenant à coup de coups de pieds au cul. J’ai cours dans l’après-midi et je sais que je vais avoir du mal à me concentrer. « Bref, tu sais que je t’admire, t’es pas comme eux au moins…» je ne sais pas si mon collègue m’écoute, du moins, il ne me répond pas, mais ça me fait du bien de parler.

-------------------------------------------------------------------

Maintenant que je suis seule dans ma chambre. Couchée la tête dans mon oreiller, je pleure toutes les larmes de mon corps. Tout est de ma faute, ce qui est arrivé à ma sœur du moins. Je me remémore l’histoire, la vraie, celle que Daisy m’a racontée. Je ne crois pas qu’elle mente, elle ne ment jamais et surtout pas pour des choses aussi importantes. J’ai tellement honte de moi. Elle était allée à une soirée, effectivement et elle a dû se dénuder devant toute l’assemblée, pour me protéger et se protéger elle-même. La pauvre petite qui était déjà complexée sur son corps. Ou ils allaient révéler mon secret. Ils le savaient et je ne sais pas pourquoi. Je ne sais pas comment. Mais ils savent tout et cela m’effraie autant que cela effraie Dez. Parce que mon secret est horrible. C’était une erreur et jamais cela ne va se reproduire. Je ne suis pas si cruelle. Ma famille ne le sait pas, surtout pas Dez, elle me considérerait comme un monstre.

Parce que j’ai tué, une fois. Mais pour de bonnes raisons que j’ai toujours tenté de me convaincre. Après réflexion, il n’y a aucune bonne raison de tuer, mais je ne le savais pas, j’étais innocente et à bout de nerfs. N’ayant pas beaucoup d’argent, les gens me regardaient quand j’étais plus jeune. Ils savaient et ça me rendait mal à l’aise. Il y a ce mec, qui a commencé à me suivre et à me demander si je mettais les vieux vêtements de mes parents. Si j’étais aussi maigre parce qu’il n’y avait pas assez à manger pour moi. Comme si j’étais le porcelet de trop dans la portée. Les choses ont dégénéré. Et il y a eu ce soir, j’avais dix-sept ans et j’avais bu pour noyer mon amertume. Ce n’était pas mon genre, mes parents étaient stricts et j’étais studieuse, mais je n’en pouvais plus et j’avais besoin d’une échappatoire. Quel adolescent n’a pas déjà fouillé dans l’armoire de boisson de ses parents? Je suis sortie marcher de la démarche titubante que j’observe avec mépris sur l’élite d’Oxford sortant du Carling. Et je l’ai vu. Il était là. J’ai pris ma bouteille et je lui ai fracassé sur la tête. Il était sonné. Un torrent de larmes inondant mes joues creuses, je lui ai enfoncé le goulot dans l’abdomen, mue par la rage et je l’ai traîné jusqu’à la forêt, l’adrénaline courant dans mes veines. J’ai tenté de ne plus y penser, de ne pas vivre avec le remords. Mais il semble que quelqu’un a découvert de que j’avais fait.

Un pénultième sanglot s’empare de moi, alors que je tente de sécher mes larmes. Je vais faire en sorte que personne ne sache à propos de ce meurt. Et que ça ne se reproduise jamais. Je vais tout faire pour rendre la vie de ma sœur comme elle était avant. Normale. Comme si rien ne s’était passé. Ça sera mon but, jusqu’à ma mort.
.

truth or (almost) dare
Parce que c'est fun, que ça vous donne un aperçu du genre de situations dans lesquelles votre personnage pourrait se retrouver un de ces jours sur TTR et que ça nous donne, nous lecteurs, un aperçu des quelques réactions que votre perso' pourrait avoir, voici un mini Truth or (almost) Dare. Enjoy !

→ Ton heure de gloire est enfin arrivée, un producteur de cinéma vient de te remarquer dans la rue et te propose de devenir la star de son nouveau film. Que lui dis-tu ? C'est quel genre votre film? Vous voyez, j'étudie en médecine, mais j,adore danser. Si vous voyez un scénario avec des danseuses comme dans Black Swan, sans les lesbiennes et les trucs étranges. J'accepte volontiers.

→ Une pauvre fille en pleurs chante All by myself avec son cornet de glace à la vanille en plein de milieu de la rue retournant tous les regards sur son passage, y compris le tien. Ta réaction ? Je hausse les sourcils, surprise d'abord. Je n'aime pas particulièrement les gens qui veulent attirer l'attention comme ça sans raison, surtout les gosses de riches. Si elle n'est que l'un des deux, je ne la mépriserai pas, après tout, les gens peuvent aller loin dans l'espoir de se faire remarquer.

→ Ton(ta) cousin(e) t'avoue sous l'emprise de l'alcool son attirance pour toi, et tente de t'embrasser. Premières impressions à chaud ? Réactions à froid ? Je le repousse. J'ai d'autres choses à me concentrer dans la vie qu'un cousin qui est tombé amoureux de moi. J'ai des études et j'ai une passion, je ne peux pas me permettre de tout gâcher. J'ai une bourse et si elle venait à s'envoler, tout serait fichu pour moi. Je ne me gênerai pas pour lui dire la vérité à ce cousin, je ne suis pas menteuse.

→ Ton idée du parfait samedi soir : une soirée arrosée au Carling à Oxford, une nuit de folie au Fez Club de Cambridge, une sortie au théâtre de Londres ou une soirée geek avec plat commandé et partie de jeux vidéos avec tes meilleurs potes ? Aucune de ces réponses. Mon samedi soir je le passerai probablement au Carling, mais derrière le comptoir. Je servirai ces petits gosses de riches d'Oxford qui ne trouvent rien de mieux à faire que se soûler la gueule et foutre la merde partout où ils vont. Que voulez-vous, j'ai des études d'entreprises moi, j'ai des choses à payer, et malheureusement, l'argent ne pousse pas dans les arbres.

→ T'es au confessionnal, tu peux avouer ta pire faute, ou encore un secret particulièrement pesant que tu n'aimerais pas voir révélé. Que dis-tu au père Patrick pour te soulager la conscience ? J'ai du commettre un meurtre, une fois, ce qui n'arrivera plus jamais. je vivais un enfer, de l'intimidation, et un petit verre (chose que je regrette tout aussi) m'a aidé à prendre les choses en main pour mettre un terme à cette histoire. Voilà, suis-je pardonnée? Parce qu'être rongée par les remords, en plus de savoir que c'est à cause de moi que la vie de ma soeur a été bouleversée, c'est terrible.

→ Le père Patrick était en fait un vrai sociopathe fan de Pretty Little Liars, et t'envoie un sms anonyme où il vous demande de choisir entre un secret révélé qui pourrait anéantir ta réputation ou briser ta famille, et de voler la bague de fiançailles Cartier d'un de vos amis. Après mûre réflexion, qu'est-ce que tu choisis ? Je ne veux pas faire de mal à ma famille et surtout pas à ma soeur. Si elle apprenait ce que j'ai fait, elle serait horrifiée et je ne veux pas la briser plus qu'elle ne l'est déjà. Je préfère de loin commettre un vol. Je suis assez critique et je sais peser le pour et le contre. Tout pour protéger ma soeur.

→ C'est le mec (la fille) de tes rêves, tu en es persuadé(e) et pourtant, celui(celle)-ci est en couple avec quelqu'un d'autre. Tu te la joues résigné(e), stratégique, ou éploré(e) ? On veut les détails ! Stratégique probablement, tant que je n'ai à faire de mal à personne, j'ai eu ma dose. Sinon, résignée, j'ai d'autres choses à penser dans la vie qu'à ma vie amoureuse. Quand je serai une pédiatre diplômée, j,y penserai et je me permettrai de faire des plans diaboliques pour obtenir l'homme de mes rêves. Bon disons que je ne lui mentirai pas, à ce mec, je lui dirai ce qui s'est passé. J'ai horreur des menteurs, il est donc logique que je n'en sois pas une.

→ Dans dix ans, je me vois bien ouvrir un resto spécialité moules frites avec Camille Jules Martin, marié, six gosses et à l'origine d'une toute nouvelle sauce roquefort-épinards et toi, des projets pour l'avenir ? Je veux faire tomber les Trouble Makers, qu'ils arrêtent de bousiller l,existence de pauvres gens innocents. Plus que tout, la vie de Daisy sera redevenue heureuse et normale et ce mauvais évènement du passé sera ce qu'il est, du passé. Je serai pédiatre et ma vie amoureuse sera où elle devra être, ce n,est pas ce qui importe. Peut-être aussi serai-je connue comme une grande danseuse au Royal Ballet Of London.

→ Et enfin, honnêtement, entre truth ou dare, qu'est-ce que tu préfères ? (oui ça rime !) Dare, évidemment. Tout pour ne pas avoir à révéler ce lourd secret qui me pèse sur le coeur.

they don't really care about us
Enfin, pour conclure cette fiche de présentation, voilà une petite mise en situation concernant les facultés d'Oxford & Cambridge. Quelque soit l'endroit d'où provienne votre personnage, il vous faut répondre aux questions. Nous ne vous demandons pas de longs développements mais vos réponses nous permettrons d'évaluer votre compréhension du contexte et des détails ayant trait au forum.

→ En pleine soirée baby-sitting, l'adorable petite fille aux cheveux blonds que vous gardez s'installe sur vos genoux et vous demande, d'un air suppliant : « Moi plus tard, je veux être la Reine d'Angleterre. Papa m'a dit que pour pouvoir le faire, il fallait aller à l'université. Mais il a dit aussi qu'il fallait choisir entre Oxford et Cambridge, parce que ce sont elles les meilleures d'Angleterre. A ton avis, il vaut mieux apprendre à devenir Reine à Oxford, ou à Cambridge ? » C'est bien d'avoir des rêves ma chérie et surtout quand ils sont aussi grandioses que les tiens. Tu vois, moi, je vais à oxford, et là-bas, les majestés comme toi, ils sont pas toujours bien traitées. Ma petite soeur à moi, elle voulait être comme toi et ça a pas fonctionné par chez nous. Peut-être que tu pourrais t'essayer vers Cambridge, non?

→ Après avoir écouté votre argumentaire, elle s'interrompt une seconde et fronce étrangement le nez. « Mais, au fait, qu'est-ce que c'est, le Judging Club Cambridge ? » Je ne vais pas trop dans ce coin-là, mais je crois savoir que c'est une bande de gens qui vise à rendre Votre Majesté encore plus parfaite. Il faut pas mettre ses coudes sur la table, il faut bien faire ses devoirs et avoir de beaux bulletins pour devenir la Reine d'Angleterre et si un jour tu as oublié l'Altesse que tu étais, ils vont te remettre sur le droit chemin.

→ « Aaaah, d'accord. Je comprends mieux. Et les TroubleMakers, alors ? C'est la même chose ?» Ça non! C,est les gens qui n'aiment pas les reines et qui font tout pour les empêcher de faire leurs devoirs de Reine. Ces gens-là ne les approche jamais. C'est à cause d'eux que ma petite soeur à moi ne va pas bien et tu ne veux surtout pas qu'il t'arrive la même chose chérie, crois-moi.

→ « C'est bien compliqué tout ça. Mais alors, si je choisis Cambridge et que finalement je préfère Oxford, j'ai le droit de changer en cours de route ? » Peut-être que, comme tu es l'importante Majesté et que tout le monde te vénère, tu pourrais t'essayer et que ça marchera, mais d'habitude on ne peut pas. quand tu choisis une université, il faut que tu restes là-bas jusqu'à la fin.

→ « Hm... Bon. Ca m'avance pas beaucoup. Mais en même temps, j'ai le temps. »



Dernière édition par M. Shamrock Forester le Dim 29 Juil - 4:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 4:29

medeciiiiiiiiiins saaaaaaaaaans frontiiiiiiiiières Arrow
REEEEEEEEEEEEEEEEEEEE
super choix de péva
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 4:32

Lucy J. Thompson a écrit:
medeciiiiiiiiiins saaaaaaaaaans frontiiiiiiiiières Arrow

mais je suis encore en processus de comprendre parce que je suis une attardée royale Arrow
Rosie est pas trop pas rapport pour le péva?

(faut me pardonner, j'ai encore du mal à saisir le perso, mais ça devrait venir )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 4:57

je n'ai paaaaaaas posté le péva je décline donc toute responsabilité Arrow
(mais je la trouve très bien )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 5:00

elle est tellement sex
Mais pas autant que boo bear ça c'est sûr, je tiens à dire que ton gif de signature est tout simplement orgasmique. Bon voilà, j'ai parlé. Maintenant j'ai terminé (:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 6:21

Il est beau heinsme papdtdtapd
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 12:11

Reeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
Et oui je confirme Larry est à tomber
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 12:12

Car j'aime Rosie (L)
Bon retour?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 14:19

/me parade Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 14:30

/me regarde Larry parader avec un regard de pedobear intense Arrow
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 14:50

/me aime Baaaaaaz sorry
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 15:02

Re excellent choix de pévario ! Surtout que j'aime son lien avec Bella
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 16:22

Re bienvenue ! heart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 19:15

Je suis tellement longue à la détente, que je me suis demandée pourquoi c'est marqué mon prénom ? dans la partie comment avez vous connu le forum ? Arrow Rebienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 29 Juil - 22:51

bravo lorrie
& merci les autres
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 2 Sep - 16:23

Rosie bienvenue sur TTR et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Dim 2 Sep - 16:57

En fait, Sham, c'est moi Arrow
Justement, ma fiche est finie depuis un mois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   Lun 3 Sep - 14:56

Tu as une très belle plume
Je valiiiide, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead   

Revenir en haut Aller en bas
 
msf ✖ i swore i'd chase them till i was dead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Chase Ryan [Validée]
» Un bourgeon pourri peut éclore. [Chase]
» konsyantise pep se yon peshe mortel pou volè eksplwatè,krimi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: