Sisterly talk - Leila && Aloysia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

MessageSujet: Sisterly talk - Leila && Aloysia   Sam 28 Juil - 16:45


Leila && Aloysia

La nuit dernière j’avais ma sœur au téléphone, on s’était donnée rendez-vous pour aller faire du shopping à Londres. Au moins comme ça on aurait été deux à devoir se déplacer sur une longue distance vu qu’on habitait respectivement Oxford et Cambridge. Londres était le bon compromis. C’était une bonne occasion de discuter avec elle et en même d’acheter ce dont j’aurais besoin pour l’arrivée du bébé dans même pas trois mois. J’avais été tellement occupée entre les cours que je donnais. J’avais eu pas mal de copies à corriger en plus de ça je donnais des cours privées pour aider les élèves qui en avaient le plus besoin.
C’est donc aux aurores que je me réveillais pour me préparer. Cameron était toujours endormi lorsque je sortais de la douche. Je décidais donc d’aller me prendre un bon petit déjeuner, maintenant que j’avais la chance de ne plus avoir de nausée matinale j’en profitais pleinement. J’aimais beaucoup être enceinte mais j’attendais aussi avec impatience l’arrivée de mon enfant dont je préférais ne pas connaitre le sexe avant l’accouchement. Il devait être neuf heures lorsque Cameron décidait enfin de se réveiller. C’était lui qui allait me conduire à Londres car il ne faisait pas confiance aux trains, il n’y a pas souvent de place disponible sur la route entre Cambridge et Londres. Et puis il se doutait que j’allais revenir les mains pleines de sac. Après tout moi et Leïla quand on faisait du shopping c’était toujours pour revenir avec des tas de choses parfois inutiles mais j’aimais quand même ça. Cameron était près en moins d’une demi-heure. Comme quoi les hommes sont toujours plus rapide pour se préparer, ce qui était bien pour moi car je commençais un peu à m’ennuyer à la maison et j’avais non seulement hâte d’être chez Harrods mais aussi de voir Leila.

Il était à peu près dix heures, lorsqu’on se mit en route. Je savais fort bien qu’avec le train j’y serais plus rapidement mais Cameron avait insisté pour me déposer en voiture. Il pouvait être tellement protecteur et têtu parfois mais j’aimais bien ce côté chez lui ; au moins je savais que notre enfant serait bien entouré lorsqu’il viendrait au monde. Il nous aura fallu presque deux heures pour arriver à Londres, ce qui tombait assez bien vu que j’avais rendez-vous avec ma petite sœur à midi devant le centre commercial. Avant de me quitter Cameron s’assura que j’avais bien tout ce dont j’avais besoin et il insista une fois de plus sur le fait que je devais le prévenir une fois que j’avais fini. Il ira lui de son côté avec un de ses amis de Londres faire je ne sais trop quoi puis il viendrait me rechercher une fois que j’avais terminé.

En attendant Leila j’étais parti me chercher un thé froid au starbucks. Je lui avais envoyé un message pour qu’elle vienne m’y rejoindre une fois qu’elle serait là.

CODE BY .MAPYDEW
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

MessageSujet: Re: Sisterly talk - Leila && Aloysia   Lun 10 Sep - 19:20

Londres. 12h15. J’arrive tout juste devant le Starbucks où Manuela m’attend. Je sais, je ne suis pas des plus ponctuelles, mais j’ai été coincée dans les embouteillages, qui plus est Marwan m’a fait une scène ce matin, ce qui explique pourquoi je suis partie en retard de chez moi. Quoi qu’il en soit, je préfère laisser cette dispute derrière moi, ravie à l’idée de me retrouver en tête-à-tête avec ma grande sœur dont la compagnie commençait sérieusement à me manquer. Entre mes obligations professionnelles, mes fiançailles toutes aussi surprenantes qu’imprévues et sa grossesse, nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de passer du temps ensemble ces derniers semaines, raison pour laquelle je me suis empressée d’accepter son invitation lorsqu’elle m’a proposé de la rejoindre ici hier soir. Nous commençons à peine à rattraper le temps perdu et je trouve ça regrettable que nos emplois du temps respectifs ne nous permettent pas de nous voir un peu plus régulièrement. Le fait que nous n’habitions pas dans la même ville complique probablement les choses, mais j’imagine qu’avec un peu d’organisation, nous devrions être à même de trouver une solution. « Salut ma belle » je m’exclame joyeusement en la voyant sortir de l’établissement. Prise d’un léger soubresaut, la demoiselle me regarde les yeux écarquillés de surprise, un peu comme si j’étais sortie de nulle part avant de consentir à me serrer dans ses bras. J’accepte son étreinte avec un plaisir non dissimulé avant de toucher son ventre arrondi, le sourire jusqu’aux oreilles. Ces relations entre sœurs c’est encore un peu nouveau pour moi, mais je me surprends à en apprécier chaque facette et tout particulièrement celle qui consiste à jouer à la tata gâteau qui meurt d’envie de voir débarquer ce petit-être. Petit-être dont ma sœur refuse de connaître le sexe, à mon plus grand damne, moi qui déteste attendre. « Tu vas bien? Et Cameron? Et le bébé? » je reprends quelques secondes plus en déboutonnant légèrement mon gilet. C‘est qu‘il ferait bien plus lourd que ce que je pensais. « Excuse-moi pour ce léger retard, mais on a eu un petit soucis de plomberie et Marwan en a fait toute une histoire. J’étais déjà à la bourre alors, je me suis laissée emporter, tu me connais » elle acquiesce d’un signe de la tête. « Suite à ça, il a commencé à tout mélanger et les choses ont vite pris des proportions pas possibles et bref… on s’est disputés. Du coup, j’ai été coincée dans les embouteillages. Je te jures, ce mec va finir par me tuer. J’en suis malade, rien qu’à l’idée de penser que je vais devoir passer ma vie à ses côtés ». Tout en disant ça, je me rends compte que ma sœur ne m’a jamais donné son opinion quant à cette histoire. Vous me direz, elle a probablement d’autres chats à fouetter, mais je crois que ça ne me ferait pas de mal de savoir ce qu’elle peut bien en penser. Avec un peu de chance, elle au moins, elle sera de mon côté. Elle ira dans mon sens et s’opposera à cette union. Pas comme mes parents. Même Heather (pourtant très opposée à cette idée de mariage au départ) semble s’être mis en tête de me faire tomber amoureuse de Marwan. Quelle traitresse, je songe amusée, avant de concentrer à nouveau mon attention sur Manuela et de déclarer « Enfin… assez parler de moi. Quand est-il de toi? Tu n’es pas trop fatiguée en ce moment? ». Ça peut paraître stupide comme question, mais à sept mois de grossesse, j’imagine qu’elle commence à en avoir assez. Son dos doit être douloureux, le ou la petite doit probablement gigoter et puis elle doit être excitée, impatiente même d'accoucher.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sisterly talk - Leila && Aloysia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» ALOYSIA ♔ Ce bordel institutionnel qui met l'amour en pièces.
» Fatigue et giclement - PV ALOYSIA
» Leila ♀ Chasseuse - Guérisseuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ticket To Ride :: flood & hors-jeu :: this train terminates at morden :: ARCHIVES 2012-2013-
Sauter vers: